• Une étude sur la naissance des galaxies


     Un groupe de scientifiques a fait une découverte qui pourrait apporter de nouvelles indications sur la manière dont se forment les galaxies après avoir identifié pas moins de sept groupes de petites galaxies. Suffisant pour confirmer la théorie de la fusion ?

    Dans la revue britannique Nature Astronomy, une équipe de scientifiques a publié une étude le lundi 23 janvier 2017 dans laquelle elle affirme avoir fait une découverte rare : pas moins de sept groupes de trois à cinq petites galaxies. Une découverte importante puisqu’elle pourrait apporter de nouveaux éclairages sur la manière dont se forment les galaxies plus grandes comme la Voie lactée par exemple en confirmant ou pas la théorie jusque-là établie. Toutes ces petites galaxies sont situées à des distances comprises entre 200 000 000 et 650 000 000 d’années-lumière de la Terre, pas si loin à l’échelle de l’Univers. « Cela semble beaucoup, mais c’est relativement proche étant donné la taille de l’Univers », commente l’Observatoire national de radioastronomie de Charlottesville aux États-Unis. La manière dont les galaxies se forment n’a toujours pas d’explication officielle, bien que la théorie commune et générale évoque la fusion de galaxies de taille plus modeste appelées galaxies naines pour former les galaxies plus grandes. Toutefois, l’absence d’observation de ce type d’événements n’en fait qu’une théorie, même si cette récente découverte semble aller dans ce sens. « C’est l’un des exemples les plus évidents à ce jour » de la véracité de cette théorie, commente l’un des auteurs de l’étude. « Nous pensons que ces groupes sont gravitationnellement liés et donc finiront par fusionner pour former une galaxie (…) plus grande », peut-on lire dans l’étude.

    Source : sciencepost.

    « »
    Pin It