• 2013/1 société

    Toutes les actualités 

    News : Nouvelle Humanité 2013  

      21-09-2013  - Deux petites âmes pas très pressées d'arriver sur Terre...

    bienvenue au Club, on a besoin de tout le monde  !

      

     Les Lobbyings et la santé par Sylvie Simon

    Sylvie Simon dénonce dans cette interview la manipulation des lobbies en général et de l'industrie pharmaceutique en parlticulier. "Aux yeux d'une industrie qui veut gagner toujours plus, il faut créer plus de malades pour vendre plus de vaccins et de médicaments ! Et c'est ce qu'ils font, ils fabriquent des malades !". Sylvie Simon

      

     21-09-2013 - Le 2ème Forum de l'Evolution de la Conscience le 12 octobre 2013

    Thème 2013 : CROIRE AU FUTUR !

     SITE :  www.evolutionconscience.com/

    Etre un(e) évolutionnaire c’est réaliser que le futur n’est pas écrit, que nous sommes libres du passé, et que nous pouvons forger notre destin et influencer le cours de l’histoire par nos choix individuels et collectifs.

    Mais quelle est  véritablement notre relation à l’évolution, au futur et à la vie ? Sommes-nous fondamentalement persuadés que la vie est positive et que le futur peut-être bon malgré notre lot quotidien de défis et de mauvaises nouvelles ? S’il est exact que nous créons le monde à notre image, alors il est primordial d’être clair avec de telles questions.

    Le Forum 2013 apportera des réponses et nous permettra de comprendre comment l’évolution de la Conscience peut nous libérer du cynisme qui caractérise souvent nos cultures occidentales et faire émerger le potentiel qui réside en nous.

    Grâce à un format original et participatif, et avec l’aide de personnalités évolutionnaires qui déploient leurs visions dans les domaines écologiques, sociétaux ou spirituels, nous découvrirons comment évoluer en conscience pour développer de nouvelles perspectives et une confiance capables de répondre aux grands enjeux de notre temps.

    Source :  www.evolutionconscience.com/

     

     

      

     15-09-2013 - Vous êtes la Planète Terre !

     

     10-09-2013 - Les Médecines Douces 

    Lors du débat sur les conclusions de la commission d’enquête menée par le Sénat sur «l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé», le 11 juin 2013, Hélène Lipietz, au nom du groupe écologiste, a tenu un discours en rupture avec l’idéologie affichée sans discontinuer durant près de trente années de lutte contre les «sectes» en France. Une première qui éclaire l’abstention des Verts lors du vote sur le rapport  

    Pour la première fois, une parlementaire, Hélène Lipietz, ne s’est pas contentée des lieux communs et des clichés sur les « sectes ». En présentant la position de son groupe parlementaire au moment des conclusions de la commission d’enquête menée par le Sénat sur « l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé », la sénatrice a voulu aborder le dossier en profondeur, en faisant appel plus à la raison qu’à la peur, habituel levier des politiques dans ce domaine : « Après six mois de commissions, soixante-douze auditions, un voyage, une visite au salon du Bien-Etre un petit peu épuisante, je suis désolée de constater que je reste sur ma faim. Je ne sais toujours pas ce qu’est une secte, ce qu’est une dérive et ce qui relève de l’escroquerie ou de l’abus de faiblesse classique ».

    Elle s’est déclarée insatisfaite de « l’orientation » de la mission confiée aux parlementaires : « Le problème n’est pas de savoir si certaines sectes utilisent le biais de la santé pour couper leurs patients du reste de la société ou de leurs familles, tout en leur soutirant de l’argent, mais bien de savoir comment faire pour que l’emprise, qu’exerce nécessairement celui qui sait sur celui qui ne sait pas, ne dérive pas vers des pratiques contraires à la liberté et à la dignité de l’humain ».

    Elargissant le débat, Mme Lipietz a demandé : « Un médecin allopathe ne dérive-t-il pas lorsqu’il n’explique pas le pourquoi des examens prescrits ou des traitements ? Lorsqu’il impose son savoir à celui qui lui fait confiance ? Ne dérive-t-il pas quand il ne prend pas le temps d’écouter parce qu’il n’a pas été formé à cela ou parce qu’il n’a plus le temps matériel de le faire tant notre système de santé est en crise. Et cette réflexion est pour l’ensemble des personnels médicaux bien sûr ».

    « Ces mainmises existent dans tous les domaines sociaux : notaires, avocats ou entraîneurs sportifs peuvent aussi dériver »

    « 60% des malades d’un cancer consulteraient un praticien de soins parallèles. Sont-ils tous embrigadés dans une secte ? Ou sont-ils tous victimes d’escroquerie ? Compromettent-ils réellement ainsi leurs maigres chances de guérison pour certains cancers ? Il faudrait faire enfin une comparaison sur les derniers moments de vie, en qualité, en conscience, en absence de douleur, entre les patients allopathes et les patients alter-médicaux. (…) La question n’est donc pas le choix des méthodes de soin, mais bien l’emprise que peuvent avoir certains sur des personnes, notamment en période de fragilité liée à la maladie ou au mal-être. D’autant que ces mainmises existent dans tous les domaines sociaux : notaires, avocats ou entraîneurs sportifs peuvent eux aussi dériver ».

    S’agissant plus spécialement des dérives en matière de santé, Hélène Lipietz a posé la question de fond : « Tout autant que de savoir si des charlatans abusent de la détresse des gens, il faudrait mieux aussi se demander pourquoi les malades ou leur famille se laissent ainsi abuser. Qu’est-ce qui, dans notre société, comme d’ailleurs dans celle d’hier, fait que certains n’ont pas, à un moment de leur vie, assez d’esprit critique et se laissent abuser ».

    « Y a-t-il des thérapies non officielles qui pourtant font du bien ? »

    Enfonçant le clou, elle a mis le doigt sur un thème de l’enquête parlementaire qui avait provoqué des échanges assez vifs : celui de la reconnaissance ou de la labellisation de certaines pratiques non conventionnelles : « Autre interrogation sans réponse : y a-t-il des thérapies non officielles qui pourtant font du bien ? Et si oui, comment les détecter et surtout comment les labelliser permettant ainsi aux citoyens, citoyennes de les utiliser tout en connaissant leurs limites comme on connaît les limites de certains médicaments allopathiques ?

    Source :  http://www.ouvertures.net/lutte-contre-les-derives-sectaires-les-ecologistes-rompent-pour-la-premiere-fois-lunanimite-politique

     

     10-06-2013 - Etre végétarien, ça conserve !

    Une large étude menée sur six ans suggère qu’une alimentation végétarienne influence la durée de vie. Ce type de régime alimentaire diminuerait le risque de contracter certaines pathologies et aurait une incidence sur le taux de mortalité.
    L’alimentation a un impact important sur le bien-être. Par exemple, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) recommande la consommation quotidienne de cinq fruits et légumes par jour. Des études précédentes ont même montré qu’un régime végétarien, c’est-à-dire une alimentation qui exclut la consommation de chair animale, diminuait le risque de contracter certaines pathologies comme l’hypertension ou le diabète.
    Des chercheurs américains de l’université de Californie ont voulu déterminer l’effet de ce mode de nutrition sur la durée de vie. Dans leur étude, publiée dans JAMA Internal Medicine, ils suggèrent qu’un régime végétarien permet de réduire la mortalité. Pendant près de six ans, ils ont suivi plus de 73.000 personnes, hommes et femmes confondus, appartenant à la même communauté religieuse adventiste qui prône une alimentation sans viande. Parmi tous les adhérents, certains fidèles sont cependant omnivores, alors que les autres sont végétariens.
    Au cours de l’étude, les auteurs ont établi que le risque de décès chez les végétariens était 12 % moins important que chez les omnivores. Selon les chercheurs, le régime végétarien protégerait mieux contre les maladies cardiaques, mais aussi contre les pathologies rénales et hormonales. L’avantage serait cependant plus marqué chez les hommes que chez les femmes.

    Source : futura-sciences 

     

     06-06-2013 - Une belle vidéo !

      

     

    18-05-2013- Une magnifique photo qui fait le tour de la planète

    Cette photo sympathique de deux jumeaux dizygotes se prenant la main quelques instants après leur naissance a fait le tour de la toile. 

    News : Nouvelle humanité 2013

    La photo qui fait un buzz considérable sur les réseaux sociaux a été prise par un infirmier de la maternité, à la polyclinique de Saint-Sébastien au Pays basque.  

    (source : eteignezvotreordinateur)

     

    12-05-2013 - Sa moutache est une aide précieuse !

    La vidéo d'un SDF qui fait d'incroyables mouvements avec sa moustache, a été vue plus de 2 millions de fois sur Utube. L'équipe de  Utube-Whatever a décidé de collecter des fonds, afin de lui faire une surprise. 3000 dollards ont été rassemblés et lui ont été remis ! Une belle journée !

      

     

    02-05-2013 - Des semences libres

    Avec l’arrivée du printemps, les jardiniers parmi nous se réveillent et pensent tout doucement à mettre les mains dans la terre du potager, à semer et à planter. Les voilà donc, le nez plongé dans les catalogues de semences, en train de choisir les tomates, courges, bettes et concombres qui délecteront leurs papilles. Parlons de ces semences. En quelques décennies, elles sont devenues une marchandise, vendue avec des restrictions nombreuses, au lieu d’être une ressource commune et libre d’accès. Difficile aujourd’hui, pour les paysans de ce monde, de préserver leur autonomie pour la production de leurs semences, d’enrichir ce patrimoine de l’humanité et de sauvegarder la diversité des variétés cultivées. Mais de plus en plus de citoyens s’engagent pour que les semences restent libres !
     
    Hybrides F1
     
    Les semences qu’on trouve dans le commerce aujourd’hui sont toutes des hybrides F1 (ce qui ne veut dire rien d’autre que « fécondation 1 » ou « fratrie 1 », ou encore « génération 1 »).
     
    Ces semences sont issues d’une sélection poussée qui a donné des plantes parentales avec un patrimoine génétique très pur et stable. Pas de surprises pour le jardinier ou maraîcher : les semences de plantes à fleurs bleues donneront des plantes à fleurs bleues, les carottes auront exactement les caractéristiques annoncées. La sélection a donc en quelque sorte « bloqué » la variation qui peut apparaître dans la nature.
     
    En achetant des semences hybrides F1, nous n’achetons donc pas un chat dans un sac. Si tout va bien côté météo, nous verrons pousser de belles plantes bien vigoureuses avec des caractéristiques prévisibles et un bon rendement. Ce sont toutes des qualités propres à cette première génération.
     
    De la chimie dans nos assiettes
     
    Malgré ces qualités, les fruits et légumes hybrides F1 ont aussi plusieurs désavantages. Premièrement, les variétés conçues en laboratoire sont testées dans des conditions standardisées et contrôlées. Des conditions bien différentes parfois de leur application sur le terrain, c’est-à-dire, dans des climats et des sols qui, eux, sont très variables !
     
    Deuxièmement, ces plantes produiront, oui, mais en général pas sans coup de pouce chimique ! Leur vigueur n’est pas un gage de résistance aux maladies et sans « intrants », donc sans engrais chimiques et pesticides, elles s’avèrent souvent moins productives ou résistantes aux maladies. Pour le jardinier amateur comme pour le professionnel, la tentation sera grande d’arroser champs et potager de pesticides, fongicides et autres produits chimiques pour préserver la culture. D’ailleurs, bien des semences sont déjà traitées lors de leur collecte pour les protéger pendant la conservation.

    Source :  www.mondequibouge.be/index.php/

      

    21-04-2013 - 7 milliards d'autres !

    Un projet de la Fondation GoodPlanet initié par Yann Arthus-Bertrand 

    7billionothers.org/fr

     

      12-04-2013 - Message positif dans le métro à LYON !

    06-04-2013 - QUANTIQUE PLANETE

    "Une nouvelle approche du vivant"

    Congrès  16-17 novembe 2013 à Reims

    Présence du Dr J.J. Charbonier

    C’est en bâtissant que l’on devient architecte  Aujourd’hui c’est avec force que se répète  L’édifiant relief de cette bibliothèqueEt verrons au terme d’un temps intense  Le plaisir d’être Un, puis tout, et vivant !  Célébrons ensemble, les 16 et 17 novembre de cette année,La fusion créative des easprits libres et savants  Au service d’un projet commun…….LA VIE !Une Nouvelle approche du vivant !Nous vous remercions pour votre confiance.L’équipe Quantique planète

    News : Nouvelle humanité 2013

    Source : quantiqueplanete

      23-03-2013  - Tony Melendez, un guitariste exceptionnel !

      23-03-2013 - CLOUD ATLAS, un film de réflexion actuel !

    Ce film est sorti le 13 mars 2013

    Nous sommes tous reliés au travers des époques, passé, présent, futur...

    Cloud Atlas de Tom Tykwer et les Wachowski remporte 9 nominations pour le Prix du film Allemand 2013.
     
    Les Lola, ou prix du film Allemand, ont révélé leurs nominations. Et si le monde, aussi bien critique que public est divisé quant au film Cloud Atlas, l’académie Allemande a été conquise. Le long-métrage de Tom Tywer et des Wachowski remporte pas moins de 9 nominations dont celle de meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure photographie, meilleur montage, meilleurs décors, meilleur costume, meilleur maquillage, meilleur musique et meilleur son.

    Source :  braindamaged

      

    10-03-2013 - Jim Carrey et la spiritualité

     

     15-02-2013 - La Foudre sur le Vatican ou la Prophétie de Saint-Malachie

     L'image du dôme frappé par un violent éclair, immortalisée par un photographe de l'Agence France Presse (AFP), Filippo Monteforte, a déjà fait le tour du monde.
     
    A l'instar des premiers hommes qui interprétaient l'orage comme le signe de l'existence de Dieu, certains y ont vu l'expression de la colère du Créateur face au départ anticipé du souverain pontife, une première depuis 1924. «Un signe de Dieu», titrait The Sun (Royaume-Uni), «Un signal de l'au-delà ?», s'interrogeait Le Sydney Morning Herald (Australie). L'Agence France Presse elle-même parle d'un «coup de tonnerre céleste». Dans un billet publié ce mardi, l'agence a retracé la genèse de cette photographie promise à la postérité, invitant l'auteur à raconter les conditions dans lesquelles elle a été prise.

    La prophétie de Saint-Malachie, appelée prophétie des papes, est un document de cinq pages publié pour la première fois en 1595. D'après cette liste en latin, le successeur de Benoît XVI sera le dernier pape. Cet écrit, non reconnu par l'église, énumère 112 papes, dont Benoît XVI est le 111ème. A l'issue du 112ème pape, soit le successeur de Benoît XVI, la prophétie annonce la fin du monde.

    "Pour les premiers siècles, ces phrases tombent très juste, et ce n'est pas étonnant puisqu'elles ont été écrites au XVIe siècle, bien qu'on les ait attribuées à un moine irlandais du XIIe siècle", expliquait Jean-Noël Lafargue, auteur des Fins du Monde : de l'Antiquité à Nos Jours, à Slate en décembre 2012.

    Voici la traduction de la 112e devise qui décrit le règne du successeur de Benoît XVI : "Dans la dernière persécution de la sainte Eglise romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple."

    De plus, selon cette "prophétie", Jean-Paul II est associé à la devise "De Labore Solis" (de l'éclipse du soleil). Celle de Benoît XVI est "Gloria olivae" (la gloire de l'olivier/l'olive). Le dernier pape de la liste, Petrus Romanus (Pierre le Romain) n'est associé à aucune devise dans cette liste.

    Certains donnent une interprétation plus ouverte et moins catastrophiste de cette liste. Ils estiment que si ce dernier pape n'a pas de devise, c'est qu'il n'est pas le successeur immédiat du 111e pape et que d'autres papes vont s'intercaler entre ces deux pontifes.

    Source : ovnis-direct
     

      

    28-01-2013 - Un sculpteur inspiré par les arbres !

      

    08-01-2013 -  Un adolescent trouve des galaxies  naines autour d'Andromède

    PARIS (AFP) - Un lycéen de Strasbourg âgé de seulement quinze ans, Neil Ibata, a cosigné une étude sur l'astrophysique publiée cette semaine en couverture de la prestigieuse revue scientifique britannique Nature.
     
    "Signataire principal de la publication, Rodrigo Ibata avait fait venir son fils Neil à l'Observatoire astronomique de Strasbourg, où il travaille, pour un stage sur le langage de programmation Python, utilisé pour les modélisations de cette étude" portant sur l'évolution des galaxies autour d'Andromède, indique le CNRS dans un communiqué.
     
    Neil, lycéen en classe de 1ère scientifique au Lycée international des Pontonniers de Strasbourg, a alors travaillé sur le projet de son père.
     News : Nouvelle humanité 2013

    Andromède


    "C'est lui, le premier, qui a mis en évidence la rotation d'un disque de galaxies naines autour de la galaxie d'Andromède", souligne le CNRS.

    Source : sciencesetavenir.nouvelobs

       

     

     27-10-2012 - Un génial bricoleur

    Une nouvelle humanité

    Dans son village, grâce à des matériaux récupérés dans les poubelles, Kelvin Doe a fabriqué un générateur qui permet d'éclairer la maison familiale et de recharger les téléphones portables des habitants de son village. L'adolescent a aussi mis en place une petite radio communautaire qu'il anime avec des jeunes de son âge. La musique diffusée par celui qui se fait appeler «DJ Focus» fait danser tout le village alors que ses jeunes collègues animent des émissions sur la vie des habitants de leur communauté. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT), une des plus prestigieuses universités du monde, vient de l'inviter pour des cours de perfectionnement. Le génial adolescent africain a aussi participé au forum «World Maker Faire» aux côtés de jeunes inventeurs américains et a rencontré le président de Harvard, révèle CNN. Lors de son séjour aux Etats-Unis, Kelvie Doe a continué à penser aux siens. «Je veux aider ma famille, rendre la vie de mes proches plus facile et construire une éolienne pour fournir de l'électricité à tout mon village», a déclaré le jeune homme.

     

    Toutes les actualités

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"