• 2014/2 Ovnis

    Toutes les actualités  

    News : Ovnis 

    Les Nouvelles Ovnis

     

     09-12-2014 - D'où viennent les drones qui survolent nos centrales nucléaires ?

    09 décembre 2014
     
    Lettre ouverte de l'Académie d'Ufologie au Ministre de la Défense


    De Monsieur Claude LAVAT
    Montgeron, le 06 décembre 2014

    Lettre ouverte à
    Monsieur Jean-Yves Le Drian
    Ministre de la Défense
    Hôtel de Brienne 14 rue Saint-Dominique
    75007 Paris

    Lettre recommandée avec accusé de réception
    Objet: intrusions aériennes sur le territoire national.

    Monsieur le Ministre,
    Depuis le début du mois de Septembre 2014, l’espace aérien français est l’objet de violations répétées de la réglementation aéronautique relative aux zones aériennes avoisinant les installations nucléaires civiles et militaires. La dernière en date, à notre connaissance (réf: le journal LA DÉPÊCHE du 3/12/2014) concerne une tentative d’interception d’un objet volant non identifié évoluant dans l’espace aérien règlementé de la centrale de GOLFECH, le 1er décembre, tentative effectuée avec un hélicoptère GAZELLE, dotant le 5ème régiment stationné à PAU.
    Devant le constat répété des échecs des interventions (plus de 35) une analyse rigoureuse de cette situation, menée en application de la méthodologie de la recherche opérationnelle, amène inexorablement à retenir les deux solutions logiquement acceptables suivantes:

    1 - par manque de moyens matériels adéquats ou par erreur stratégique, l’Armée Française ne peut assurer sa mission consistant à intercepter de banals drones

    2 - l’Armée se trouve confrontée à une stratégie soutenue par une technologie "exogène". La même méthodologie peut nous faire craindre une poursuite aggravée de ces manifestations avec démonstrations ostensibles vis à vis d’un public non "préparé".

    En conséquence en tant que citoyens concernés par la défense du territoire, nous avons l’honneur de vous demander votre opinion concernant cette question.

    Dans cette attente, je vous prie de recevoir Monsieur le Ministre, l’assurance de ma plus haute considération.

    Claude LAVAT
     Ingénieur diplômé ESME, spécialisé en technologies aéronautiques. Inventeur du système LOCSIASOL de détection et localisation des avions. Membre du Conseil Permanent de l'Académie d'Ufologie

    Le courrier postal relatif à cette lettre doit être envoyé à Monsieur Claude LAVAT

    Source : feairplane 

     01-12-2014 - Etrange objet près de la station ISS en novembre 2014

     

     23-11-2014 - Une affaire étrange non-élucidée

    Un avion B757 200 d'Air China à percuté un OVNI à 8000 mètres d'altitude (4 juin 2013)
    Selon Air Journal.
    Un avion d'Air China percute un objet non-identifié à 8000 mètres d'altitude.
    C'est à une altitude de 8000 mètres que le B757-200 d'Air China a percuté un objet non-identifié qui a déformé le nez de l'avion.
    La collision est intervenue juste après le décollage du vol CA4307 de Chengdou à destination de Canton. L'avion était déjà à une altitude de 8000 mètres. Les pilotes ont entendu le bruit du choc mais n'ont pas aperçu l'objet qu'ils ont heurté. Ne voulant pas prendre de risque, ils ont fait demi-tour pour se reposer à l'aéroport Shuangliu de Chengdu.
    Au sol, pilotes et agents de maintenance ont constaté les dégâts, une grosse malformation dans le nez du B757-200
    La compagnie nationale chinoise Air China n'a pas communiqué sur cet incident. En fait, elle n'est pas en mesure d'identifier l'objet qui a percuté son B757-200. L'hypothèse d'une collision avec un oiseau est exclue. D'une part, rares sont les espèces aviaires qui volent à cette altitude de 8000 mètres, et aucun oiseau ne pèse un poids suffisant pour enfoncer à ce point le nez de l'avion. D'autre part, aucune trace de sang ou de plume n'a été retrouvée sur le point d'impact. Comme le suggèrent avec humour des internautes chinois, « une collision avec Iron Man » ? Source : area51blog

     

    20-11-2014 - Nouvelles manifestations d'ovnis !

     

    12-11-2014 - En 1989, un énorme ovni survola un sous-marin nucléaire US

     J’étais de service dans le sous-marin nucléaire USS Memphis (SSN-698), Homeport – Titusville, Floride (Cap Canaveral).

    Notre mission faisait partie des «Special Assignments», ce qui signifie que nous étions en charge de la protection du programme spatial des États-Unis en effectuant des patrouilles en mer lorsque la navette se trouvait sur son pas de tir.

    Les 24 et 25 octobre 1989, mon sous-marin se trouvait à environ deux cent cinquante kilomètres au large des côtes de Floride et se déplaçait par huit cents mètres de fond, lorsqu’il se trouva confronté à des problèmes liés à l’électronique de bord.
    Les réservoirs n’étaient plus sous contrôle, les capacités de navigation en train d’être perdues et le système de communication totalement hors d’usage.

    Je vis soudain sur notre bâbord un immense ovni en forme de «V» renversé. Mon supérieur m’ordonna de rester où j’étais et alla appeler le capitaine. Une minute plus tard le capitaine surgit de la tourelle et me demanda immédiatement de calculer au laser la distance entre l’ovni et nous.
    Le laser détermina que le point de l’ovni le plus proche à bâbord se trouvait à deux cents mètres, et le plus éloigné à un kilomètre! L’ovni se présentait avec un angle de quarante-cinq degrés par rapport au sous-marin. Cet énorme ovni mesurait donc huit cents mètres!

    Il fit un demi-cercle autour de nous et lorsqu’il passa au-dessus de l’arrière du bâtiment, l’électronique de bord fut à nouveau très perturbée.
    Le système de communication et les locaux du sonar étaient en dérangement permanent. Lorsque l’ovni, qui baignait dans une lueur rouge, nous survola, je pus constater que la pluie cessait de tomber en dessous de lui.
    Quand l’ovni survolait la mer, l’eau se soulevait d’une trentaine de centimètres sous lui. Lorsqu’il eut fini son passage à notre arrière, le ciel devint encore plus rouge et l’engin partit au loin en moins de quinze secondes, à une vitesse incroyable.

    Une fois l’ovni parti, tout revint à la normale, sauf la radio et le sonar. Après avoir effectué un rapide contrôle des systèmes, le capitaine donna l’ordre de remettre le réacteur en marche et de reprendre la mission. Il convoqua aussi deux sous-officiers, le commandant en second et moi-même dans le local de garde et nous recommanda de ne rien dire à quiconque de ce que nous avions vu, jusqu’au moment où nous pourrions en parler au Commandant en Chef de la Flotte de Sous-Marins de l’Atlantique.

    Source : investigationsoanisetoceanographiee 

    03-11-2014 - Le survol des centrales nucléaires par des "drones"

    Une vague de « drones » survole les réacteurs nucléaires français
    Les ovniologues français prévoient une vague de manifestations ovni au dessus des sites nucléaires depuis presque une année. Ils avaient constaté un pic de manifestation ovni au-dessus des centrales nucléaires françaises. S’interrogeant a l'époque sur ce regain d’activité, leur enquête les avait mené très rapidement à comprendre et à prévoir une continuité, voire une intensification de ces visites (déclaration faite sur la radio Bob vous dit toute la vérité – début d’année 2014). Qu’avaient bien pu découvrir ces ovniologues? Et quel message ces survols exotiques pouvaient-ils bien nous transmettre ? Oui on maîtrise le nucléaire... mais non, on ne contrôle pas tous les paramètres
    Pour les officiels, c’est une autre version. Signaler la présence d’engins inconnus au-dessus des sites nucléaires (sites de recherche, réacteurs, site de stockage,site de fabrication) revient à déclarer notre incapacité à contrôler notre espace aérien, de préserver la sureté des installations et par voie de conséquence d'assurer la sécurité des citoyens. Lorsqu’on ne peut avouer aux électeurs-contribuables une vérité qui dérange, on préfère en inventer une qui arrange. Alors l’histoire des petits malins qui balancent leurs drones au-dessus des centrales françaises est chuchotée aux journalistes crédules. Un coupable est tout trouvé : Greenpeace. Et dans l’hypothèse que ces manifestations s’arrêteront rapidement, à l’instar des précédentes vagues de manifestations de 1954, 1974 et 1990, on calcule que les vents changeront en faveur de la sureté nationale, laquelle aura démontré son omnipotence, y compris, face à de petits objets artificiels : les drones. Si besoin, un coup de pouce supplémentaire pourrait d'ailleurs être donné à la version officielle en montrant au public quelques images de véritables drones américains, militaires. A l’extrême, l'interpellation de quelques personnes pour écraser toute rumeur ovniologique pourrait redonner confiance en l’efficacité des forces de l’ordre.

     Le seul hic, c’est que les manifestations n’ont pas stoppées. Elles se sont même accrues. Et l’explication des drones se retourne littéralement contre le service de communication. Car si l’on tient compte du nombre des visites, on finit par réaliser qu’il ne s’agit plus d’une initiative sauvage menée par une association ou un groupe de jeunes gens en mal d’aventure mais plutôt d’une véritable opération militaire en sol français. Et une telle opération menée par des forces hostiles n’aboutit qu’à une seule conclusion…….. C’est pourquoi le mensonge des officiels finit par être plus dangereux que la vérité. Actuellement, les autorités semblent dans l’impasse. Le rapprochement entre les alertes données par l’Autorité de Sureté Nucléaire les mois et années précédentes et les manifestations ovnis au-dessus des centres nucléaires françaises n’a pas encore été fait. Les politiques français sont plus rapides à inventer le devoir d’ingérence dans les affaires des autres nations que pour réaliser que d’autres civilisations l’appliquent à notre gestion du nucléaire. Pour comprendre les raisons de ce remue-ménage, il suffit peut être de consulter les rapports et déclarations de l’ASN. Aujourd’hui, 75% de nos 58 réacteurs dépassent les 25 ans d’activité (installations construites de 1970 à 1990). Or, les installations étaient programmées pour 30 ans de service. Non seulement certaines usures dangereuses qui devraient imposer la fermeture des centrales ne peuvent être traitées, mais Areva n'a pas encore trouvé de solution pour ses anciens stocks de déchets radioactifs. L'an dernier, on a recensé plus de 830 incidents sur notre territoire.

    Remerciements à Arcadya du Forum "Les mystères des ovnis"

    Dans les couloirs de la sureté on attend patiemment que le gouvernement prenne de sages décisions. La tromperie ou le mutisme ne sont pas les seules réponses. On espère que le message lié à ces survols est bien passé. Mais en attendant que les visites s’arrêtent, l’on demande aux trente-cinq gendarmes présents sur chaque centrale nucléaire de ne pas tirer sur les visiteurs.

    MR   Source : feairplane 

    Les meilleures vidéos 2014 !

     

     01-11-2014 - Les "cigares" s'invitèrent au match de football en 1954

     Envoyé par notre contact Patrick D « que nous remercions »  :

    Publié le 25/10/2014 sur le site web Disclose.

    Il y a 60 ans, un match de football a été interrompu  lorsque des objets volants non-identifiés ont été remarqués au dessus d’un stade à Florence  . Est-ce que des extraterrestres sont venus sur Terre, si non de quoi s’ agissait-il?

    C’était le  27 Octobre 1954, une journée typique d’automne en Toscane. Le puissant club de la Fiorentina jouait contre son rival local Pistoicese. 10.000 fans réunis dans la cuvette du Stadio Franchi Artemi regardaient la rencontre.

    Mais juste après la mi-temps l’enceinte devint étrangement silencieuse- alors, un « rugissement » monta de la foule. Les spectateurs ne regardaient plus le match mais regardaient le ciel en pointant du doigt . Les joueurs s’arrêtèrent de jouer, laissant rouler seule la  balle . L’un des footballeurs sur le terrain était Ardico Magnini – il était la légende du club, il avait joué pour l’équipe nationale d’Italie en 1954.  » Je me rappelle de tout , de A à Z , » dit-il. « C’était quelque chose qui ressemblait à un oeuf et  qui se déplaçait lentement, lentement, lentement. Tout le monde regardait en l’air et il y avait aussi quelque chose de scintillant qui descendait du ciel, de couleur argentée. Nous étions abasourdis , nous n’ avions jamais vu quelque chose comme ça auparavant. Nous étions absolument choqués. «  Selon le rapport de l’arbitre, la partie a été suspendue parce que les spectateurs ont vu quelque chose dans le ciel. Parmi la foule, se trouvait Gigi Boni, un fan de longue date de la Fiorentina . « Je me souviens clairement d’avoir vu cette scène incroyable,«  dit-il. Sa description des multiples objets diffère légèrement de celle de Magnini.  » Ils se déplaçaient très vite et se sont arrêtés net.  Au total, cela a duré 2 à 3 minutes. Je voudrais les décrire comme ressemblant à des cigares Cubains. Leur apparence me rappelait juste des cigares Cubains. » Source : area51blog 

      28-10-2014 - Un ovni à Denver confirmé par les autorités

    News : Ovnis, visiteurs de l'espace, extraterrestres...

     Aux USA une petite ville du Colorado, Breckenridge, a été tirée de sa tranquillité habituelle le vendredi 3 Octobre 2014 dans la matinée par plusieurs ovnis qui sont apparus dans son ciel.

    De nombreux témoins ont contacté la police pour signaler ce qu’ils voyaient à savoir plusieurs boules lumineuses.

    La police locale a alors mené son enquête pour tenter de comprendre l’origine de ce phénomène dont les éléments restaient parfois fixes jusqu’à quinze minutes en flottant dans les airs ou au contraire évoluaient de façon coordonnée pour former une ligne ou un triangle.

     Le fin de l’évènement s’est traduit par une grande lumière qui a comme absorbé tous les objets avant de disparaitre derrière les montagnes environnantes.

    Source : area51blog 

    Quand un ovni apparaît dans une vidéo de la NASA

    La vidéo a été filmée le 7 octobre, quand deux ingénieurs se sont aventurés hors de la Station spatiale internationale pour réparer un problème électrique.(source : atlantico)

    News : INSOLITE

     

    22-09-2014 - UN OVNI DE 8 KM DE DIAMETRE photographié par la NASA

    Nombreuses hypothèses

    Si aucune explication plausible n’a encore été avancée par l’agence spatiale américaine, de nombreuses hypothèses rationnelles peuvent être formulées avant d’envisager la piste des aliens.

    En effet, ce « trou noir » pourrait aussi bien être la résultante d’un bug affectant les appareils de prise de vue. Ou d’une tuile manquante lors de la reconstitution d’une image globale à partir de clichés multiples.

    Source : paranormalqc  

    16-09-2014 - Un Ovni sur la comète ? 


    Quelle est ce mystérieux point blanc à la surface de la comète "Chury" ?[ESA]
     
    La sonde Rosetta, lancée en 2004 à la poursuite de la comète 67P, est désormais à proximité de son objetif. Alors qu'elle s'apprête à larguer un laboratoire sur son sol glacé, elle vient de faire une étrange observation.

    Au fur et à mesure que Rosetta se rapproche de la comète 67P/Churyumov Gerasimenko, la sonde Rosetta peut envoyer des photos de plus en plus précises du corps céleste.

    Sur l'une d'elle, récemment diffusée par l'Agence spatiale européenne (ESA), on distingue un étrange objet qui n'a pas tardé à mettre en émoi la communauté ufologique.

     On peut en effet distinguer sur la partie supérieure de l'astre un mystérieux phénomène, comparable à un grain de riz, qui semble flotter en apesanteur au dessus du sol de la comète, surnommé aussi "Chury".

    Aucune explicaton n'a été apportée pour le moment à cette étrange apparition. En s'approchant encore de la comète, Rosetta pourrait permettre de fournir des explications plus précises prochainement.

    Source : directmatin

    N° 94 de NEXUS  sept-oct 2014

    Un Dossier inédit sur les Ovnis et le Cnes...

    Voici quelques titres des paragraphes ou des illustrations du dossier présenté par Nexus:
    - Les phénomènes aérospatiaux non identifiés - Rapport de situation du Comité de Pilotage du GEIPAN
    - Les observations aériennes dans le monde
    - Les informations récemment diffusées dans différents pays
    - Impact sur la sécurité aérienne
    - La situation particulière des Etats-Unis
    - L'hypothèse de véhicules en provenance de civilisations très avancées

    - Recommandations:
    1) Fonctionnement du GEIPAN
    2) Sensibilisation de l'opinion publique
    3) Implication de certains organismes extérieur au CNES
    - Tableau de formes résumant des observations d'objets volants non identifiés
    - Membres du comité de pilotage du GEIPAN

    Source : feairplane 

    Compilation Août 2014

     

     

     

    Ovnis 2014/1