• 2014/4 actualités

     Toutes les actualités 

    News : Actualités 2014/2

    "The Giver" (Le Passeur) un film à découvrir...!

     03-10-2014- Et si l'histoire était à ré-écrire ?

    News : Actualités 2014/2 

     Une nouvelle étude menée sur une ancienne carte conservée par la Bibliothèque du Congrès à Washington, suggère que Marco Polo a été le premier à découvrir l’Amérique. L’événement aurait eu lieu au XIIIe siècle, environ 200 ans avant la découverte historique du "Nouveau Monde" par Christophe Colomb en 1492.La véracité de ces conclusions est appuyée par une série de résultats attestant notamment que le document parle de l’explorateur italien. Sur la carte est en effet représenté le blason de Marco Polo à coté d’une représentation du détroit de Béring séparant la Sibérie de l’Alaska. Si le document s’avère authentique, cela voudrait dire que le navigateur a bel et bien découvert la côte ouest de l’Amérique.Une carte découverte en 1930 La carte sur laquelle a porté l’étude a été dessinée sur un peau de mouton. Elle a été recueillie par la Bibliothèque du Congrès dans les années 1930 après avoir été retrouvée parmi 14 documents dans une malle appartenant à un citoyen américain d'origine italienne. Examinés pour la première fois en profondeur, ces documents semblent avoir été rédigés par Bellala, l'une des trois filles de Marco Polo.Ils racontent la rencontre entre son père et un commerçant syrien de la péninsule du Kamtchatka, à l'extrême orient du continent asiatique. Selon le récit, les deux hommes et leur équipage auraient traversé ensemble le détroit de Béring et se seraient ainsi retrouvés en Amérique du Nord. Sur ces terres, Marco Polo aurait découvert un peuple portant des peaux de phoque, se nourrissant de poisson et vivant dans des abris "sous terre". Autant d'éléments qui ajoutent une certaine véracité à la théorie. "Cela signifierait qu'un Italien a appris l'existence de la côte ouest de l'Amérique du nord ou en a entendu parler par des Arabes ou des Chinois", a expliqué Benjamin B. Olshin, historien et auteur du livre The Mysteries of the Marco Polo Maps.

    Source : .maxisciences  

    19-09-2014  - Un monument plus vieux que la pyramide de Giseh

     Un vieux monument de 5 000 ans a été identifié près de la ville de Safed, dans le nord d'Israël.


    Ce monument en forme de croissant est censé avoir été conçu pour imiter la forme de la Lune. Il a été élevé pour honorer Sîn, le dieu mésopotamien de la Lune.

    Selon le site LiveScience, il a été découvert par Ido Wachtel, étudiante en doctorat à l'Université hébraïque de Jérusalem. Il se situe à environ 15 kilomètres de la mer de Galilée et à 29 km de Beit Yerah, qu'on peut traduire par "Maison de la Lune".

    Le monument de pierre mesure 14.000 m³ et il fait environ 150 mètres de long, ce qui le rend visible à partir de photos satellites.

    Entre 3050 et 2650 avant notre ère
    Une poterie de l'âge du bronze trouvée sur le site permet de dater cette construction entre 3050 et 2650 avant notre ère. Si cette information se confirme, cela voudrait dire qu'elle a été construite avant les pyramides d'Egypte.

    De nombreux archéologues connaissaient l'existence de cette pierre au nom arabe "Rujum en-Nabi Shuaayb" depuis longtemps. Ils pensaient seulement que l'assemblage de pierres était celui d'un mur de ville antique.

    Source : 7sur7

    07-09-2014 - Mystérieuse lumière au-dessus du Kamtchatka

    Alors qu’il passait au-dessus du Kamtchatka, en Extrême-Orient russe, un pilote d’avion néerlandais a été surpris par une vague de lumières rouges incandescentes provenant de l'océan Pacifique. Le témoin de la scène, JPC van Heijst, et son copilote effectuaient à ce moment là le vol de Hong Kong à Anchorage, en Alaska, à bord de leur Boeing 747.Selon le témoignage et les images rapportées, la surface de l’océan se serait illuminée tel un brasier. L’étrange événement est advenu environ vingt minutes après qu’une sorte d’éclair se soit manifesté, semblant sortir verticalement de la surface de l’eau. "Je pense qu'il s'agissait d'une sorte d'aurore polaire mais plus dispersé, je n'avais jamais rien vu de tel avant", écrit JPC van Heijst sur son site. "Environ 20 minutes après, j'ai observé une lumière rouge orangé intense apparaitre devant nous, et c'était un peu étrange parce qu'il était censé ne rien y avoir excepté de l'océan à perte de vue en dessous de nous", poursuit-il. Les lueurs semblaient se situer proche de l'océan voire venir des profondeurs. Et plus l'avion s'en approchait, plus la lumière était intense.

    Source : maxisciences

    25-08-2014 - Deux cités mayas découvertes au Mexique

    Lors d'une exploration dans la jungle mexicaine, des archéologues ont mis au jour les vestiges de deux anciennes cités mayas. Situées au coeur de la péninsule du Yucatán, les villes antiques ont été préservées grâce à l'épaisse végétation qui les entouraient, rendant le site difficile d'accès. C'est ainsi à travers l'espace aérien que les chercheurs ont pu faire la nouvelle découverte.

     "Les photographies aériennes nous ont aidés à localiser les sites", a expliqué Ivan Sprajc, le chef d'expédition et archéologue de l'Académie slovène des sciences et des arts. En effet, une recherche approfondie autour de la zone de Chactun, une grande ville maya découverte par Spracj en 2013, a permis aux chercheurs de trouver les ruines.

     Cité perdue

    L'une des cités montre une extraordinaire façade avec une entrée représentant la mâchoire béante d'un monstre. Ce même décor a été documenté par l'archéologue américain Eric Von Euw dans les années 70. Cependant, l'emplacement exact de la ville que Von Euw avait baptisé "Lagunita" a été perdu par la suite. Les expéditions ultérieures pour retrouver cette cité ont toutes été vaines, jusqu'ici.

     "Les informations sur Lagunita étaient vagues et totalement inutiles", a déclaré Sprajc repris par Discovery News. "Dans la jungle, vous pouvez être à 200 mètres d'un site de grande taille et ne pas soupçonner son existence, il y a de petits monticules partout, mais ils ne vous permettent pas de vous faire une idée sur l'endroit où un centre urbain pourrait être", a-t-il ajouté. Toutefois, les informations de l'archéologue américain ne se sont pas montrées totalement obsolètes.

    Source : news.Yahoo 

     

     

     

     

    Actualités 2014/1