• 2014/5 actualités

    Toutes les actualités 

    News : Animaux 2014/2

    03-10-2014 - Le poisson lune géant, incroyable !

    News : Animaux 2014/2

     03-10-2014 - La ville des fourmis

    News : Animaux 2014/2

     Elles ont beau mesurer à peine quelques centimètres, les fourmis n'en demeurent pas moins des créatures fascinantes. De leurs capacités physiques à leurs relations sociales, elles n'en finissent pas de captiver les scientifiques et quand on voit cette vidéo, on comprend pourquoi. Cette séquence dévoile les secrets d’une immense fourmilière souterraine. La structure a été découverte il y a quelques années au Brésil. Aujourd’hui désaffectée, elle est le vestige de ce qui était autrefois la plus grande colonie d’insectes au monde. 

Pour pouvoir explorer les galeries qui composent la fourmilière, les scientifiques ont dû dans un premier temps les figer. Pour ce faire, ils ont soigneusement déversé à travers les ouvertures apparentes plus de 10 tonnes de béton. Une tâche qui leur a valu près de trois jours de travail et dix jours de patience, le temps que le mortier traverse l’ensemble du réseau de conduits. Après quoi, ils se sont attelés petit à petit à excaver chaque recoin afin d’en dévoiler les dédales : au total, 40 tonnes de terres ont été déblayées durant cette opération. Au final, un réseau de près 46 mètres carrés situé à 8 mètres sous la surface du sol a été mis au jour.

     Source : maxisciences.com/

     

    17-09-2014 - Des crottes de chiens qui se transforment en fleurs !

    Si vous visitez un jour la Roumanie, vous aurez peut-être l’occasion de croiser la Boulangerie Hov-Hov, de plus en plus populaire dans le pays et dont la notoriété franchit les frontières. Car la Boulangerie Hov-Hov n’est pas un traditionnel vendeur de baguettes de pain, non ! C’est une boulangerie… pour chiens !

    Proposant au meilleur ami de l’homme des friandises et mets écologiques et équilibrés, la Boulangerie Hov-Hov fait surtout parler d’elle depuis le lancement d’un concept pour le moins original : des friandises qui transformeront les crottes de chiens en fleurs.

    De quoi en surprendre plus d’un, y compris les toutous ! 

    Des cookies pour chiens un peu particuliers

    « L’idée m’est simplement venue de l’amour que j’ai pour mon propre chien », explique le site internet de la Boulangerie Hov-Hov. Le concept était, au tout début, d’offrir aux chiens des friandises saines, à base de véritables morceaux de viandes et sans colorant, sans sucre ni sel ajouté. Faibles en calories, les appétissantes friandises Hov-Hov ont vite rencontré un franc succès auprès des toutous et de leurs propriétaires.
    Mais la Boulangerie Hov-Hov a décidé d’aller plus loin et de proposer des friandises révolutionnaires : les Dog Pookies, les cookies qui changent les excréments des toutous en plantes. C’est certes un peu difficile à imaginer de prime abord, et pourtant il n’y a aucune magie là-dedans. Les biscuits pour chien sont simplement recouverts de quelques graines (tournesol, lin ou chanvre), qui ne seront pas digérées par l’animal (et non-nuisibles à son système digestif) et finiront tout simplement dans ses crottes, engrais entièrement naturel qui aidera les graines à devenir de véritables fleurs.

    Quoi de mieux pour redonner un petit côté écolo à vos promenades avec votre toutou ? Bien sûr, comme c'est est expliqué dans la vidéo, cela n’est valable que lorsque le chien fait ses besoins dans une forêt, ou dans un terrain vague, puisqu’en toutes autres circonstances il faut faire preuve de civisme et ramasser les excréments de son animal.

    Source : wamiz

     

    27-08-2014 - Suivre les tortues marines en direct !

    Si vous ne savez pas quoi faire sur Internet, pourquoi ne pas suivre en direct le périple de plusieurs tortues de l’océan Indien ? L’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer, a en effet équipé quelque 150 tortues marines de l’océan Indien de balises Argos, avec l’objectif d’atteindre les 200 à la fin de l’année. Sur les cinq espèces présentes dans le sud-ouest de l’océan Indien, ce sont surtout des tortues vertes et caouannes qui ont été balisées. On compte également une olivâtre, mais pas de tortues luths et imbriquées pour l’instant.

    Depuis 2007, les chercheurs de l’Ifremer et Kélonia, l’observatoire des tortues marines de La Réunion, les suivent à la trace afin de comprendre leurs migrations de même que les menaces qui pèsent sur elles et ainsi assurer un suivi et une meilleure gestion internationale de ces espèces migratrices.

    Au-delà de l’aspect ludique de cette initiative, il y a tout un travail de recherche en profondeur dont le principal intérêt est d’améliorer les connaissances d’espèces qui ne sont pas très connues dans l’océan Indien de façon à « mieux les comprendre pour mieux les protéger », nous explique Jérôme Bourjea, ingénieur halieute et biologiste marin à l’Ifremer. Ce tracking est un outil indispensable pour les suivre, car ces « animaux solitaires sont capables de parcourir jusqu’à 4.500 km et traverser les mers de neuf pays ! »

    Source : futura sciences

     

     

     

    Animaux 2014/1