• 2015/1 actualités

     Toutes les actualités  

    News : Actualités, planète, nature...

    Précédents articles  

     

    11-05-2015  - Des œufs de dinosaures en chine

    La ville chinoise de Heyuan, qui détenait déjà le record du monde du plus grand nombre d'œufs de dinosaures retrouvés sur son territoire, a encore agrandi sa collection après la découverte de dizaines d'autres œufs sur un chantier, a rapporté ce mercredi l'agence de presse officielle Xinhua.

    Sur les 43 œufs de dinosaures retrouvés dimanche dans le nid, 19 sont intacts, a indiqué Du Yanli, le conservateur du musée de Heyuan, commune située dans la province de Guangdong, qui ne sait toutefois pas de quelle espèce ces œufs sont issus. «Ces œufs sont gros, l'un d'eux avait même un diamètre de 13 centimètres», a expliqué Du Yanli à l'agence Xinhua lundi dernier.

    Les premiers fossiles découverts par un groupe d'enfants

    Tous les œufs ont été envoyés au musée pour les préserver et les examiner.

    Près de 17.000 œufs de dinosaures ont déjà été retrouvés sur la commune de Heyuan depuis 1996. Un groupe d'enfants qui jouaient sur un chantier ont été les premiers à découvrir de tels fossiles dans cette ville, selon Xinhua.

    Tous les œufs que possèdent le musée datent de la fin du crétacé (il y a 89 à 65 millions d'années). Ils comprennent des œufs de la famille des oviraptoridés et des hadrosauridés («dinosaures à bec de canard»).

    Source : 20minutes

     

    04-05-2015 - Du magma sous le Yellowstone

     Des chercheurs de l'université de l'Utah ont découvert un réservoir de magma capable de combler plus de 11 fois l'étendue du Grand Canyon sous le supervolcan de Yellowstone. Il est quatre fois plus large que la chambre magmatique la plus importante connue à ce jour. Si vous craigniez déjà que le supervolcan de Yellowstone se réveille un jour, sachez qu'il est encore plus grand que ce que l'on pensait ! Un énorme bassin de roche en fusion capable de remplir plus de 11 fois le Grand Canyon vient d'être découvert sous la caldeira la plus célèbre du monde."Une compréhension plus complète du système magmatique" La découverte des sismologues de l'université de l'Utah est quatre fois plus large que la plus grande chambre magmatique connue. Fan-Chi Lin, un des chercheurs de l'équipe, a certifié dans un communiqué : "Nous ne pouvons pas définitivement affirmer qu'il s'agit du plus grand réservoir de magma du monde, mais nous n'avons pour l'instant pas eu connaissance d'un autre réservoir qui serait aussi important que les deux que nous avons pu observer sous le Yellowstone."
     Source : maxisciences. 

     

    29-04-2015 - La Biodiversité

     Parce qu'on la pensait pauvre, elle attirait peu l'attention. Aspirée il y a peu par les suceuses des scientifiques, lors du volet marin de l'expédition La planète revisitée, organisée par le Muséum national d’histoire naturelle et l'ONG Pro-Natura International, la biodiversité marine de la Guyane afficherait en fait un intérêt faunistique et floristique certains. Pourquoi une telle sous-estimation ? Sans doute parce que, de l’Orénoque, au nord, à l’Amazone, au sud, l'environnement marin de la région des deux Guyane est par une faible diversité d'habitats, composés globalement d'un substrat vaseux, d'une forte turbidité de l'eau de mer et de son dessalement via les estuaires des fleuves.

    « Comme ça n’intéressait pas, il y avait peu de recherches. Et donc, peu de découvertes », analyse Philippe Bouchet, professeur au Muséum national d’histoire naturelle et responsable du volet marin de cette expédition. À bord d'un chalutier, l'été et l'automne derniers, une quarantaine de chercheurs, techniciens et personnels de bord ont sillonné, au large et près du littoral, l'ensemble de la surface de la zone économique exclusive de la Guyane, de la frontière maritime avec le Surinam, au nord-ouest, à celle avec le Brésil, au sud-est.

    Source : .futura-sciences

     

    24-04-2015 - Des tissus vivants en impression 3D

     Peut-on vraiment parler « d’impression 3D » pour des tissus vivants ?

    Fabien Guillemot : Il s’agit bien d’imprimer en trois dimensions un motif de cellules vivantes et d’un matériau biologique, comme le collagène, pour reproduire l’organisation d’un tissu vivant. Nous préférons parler de « bio-impression ». La technique est bien sûr très différente d’une impression 3D où l’on dépose une matière plastique ou un métal. Notre impression est même « multi-matériau » puisque nous avons plusieurs types de cellules et de matrice extracellulaire, jusqu’à 5 !
    La reconstitution d’un tissu. Une culture de cellules reste bidimensionnelle et ne reproduit pas la structure d’un tissu vivant. On sait aussi cultiver des cellules en forme de sphéroïdes, sortes de petites boulettes d’un demi-millimètre de diamètre, ou encore sur des matrices en biomatériau (appelées « scaffolds », c’est-à-dire échafaudages). Mais ces techniques ne reproduisent pas du tout la complexité du vivant et en particulier les interactions entre les cellules et avec la matrice extracellulaire. La bio-impression, qui construit un motif précisément et couche par couche, l’approche bien mieux.(...)

    Source : pulse

     

    20-04-2015 - William BROWN sera le 18 mai à Paris ! 

    News : 2015/1 actualités

    William Brown fait des recherches avec le physicien Nassim Haramein au sein de L’institut Hawaïen de la Physique Unifiée afin de mieux comprendre la physique des systèmes complexes. Ses domaines d’exploration vont de la physique, la biologie jusqu’à une recherche poussée sur la nature de la conscience et ses implications dans les technologies du futur.
     
    Il viendra nous parler, cette année, de l’application de ses recherches dans le concret de nos vies et comment le fruit de ses travaux peut impacter nos consciences par la création d’outils qui fonctionnent directement par le biais de ce lien entre la conscience et la physique pour créer un environnement physique et émotionnel apportant bien-être et harmonie.
    Un voyage à travers l’espace-temps et l’espace-mémoriel à ne pas manquer !


    Une conférence en anglais traduite simultanément en français
    Lundi 18 Mai 2014 de19H à 22H30
    Résidence Internationale : 44, rue Louis Lumière 75020 Paris, métro Porte de Bagnolet
    Coût 30 € (15 € pour les demandeurs d’emploi sur justificatif)
    Pour réserver, merci de contacter Isabelle Fouchet au 06 10 79 33 84
    Ou par mail : ifouchet@free.fr
    Attention le nombre de places est limité !

     

    Une vidéo de Gregg Braden à écouter !

     

     

     

      16-04-2015 - Des salamandres géantes en Chine

     « Andrias davidianus » de son nom scientifique, est connu pour être le plus grand amphibien au monde. En effet, à l’âge adulte, la salamandre géante de Chine mesure près d’1,15 mètre et pèse en moyenne 25 à 30 kilogrammes. Ce record lui est légitime ! Autrefois, on pouvait apercevoir des spécimens mesurant près d’1,80 mètre !

    Doté d’une queue représentant environ 60 % de sa taille, cet amphibien classé dans la famille des Cryptobranchidés est essentiellement actif la nuit. Il se nourrit d’écrevisses, de vers, de larves, de crabes, de petits poissons, de mollusques, de crapauds et grenouilles, et peu parfois présenter un comportement cannibale en dévorant de petites salamandres.

    Source :

    especes-menacees

     

     13-04-2015 - Prévenir les séismes avec des crapauds 

     Italie – Publiant leurs conclusions dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health, une biologiste britannique et un géophysicien américain suggèrent un lien étroit entre le tremblement de terre de l’Aquila, en 2009, et le comportement de crapauds sauvages quelques jours avant le séisme. Une surveillance de tels indicateurs naturels pourrait-elle permettre de prévoir les catastrophes ? En 2009, dans la région de l’Aquila, en Italie, Rachel Grant, biologiste à l'Open University du Royaume-Uni, était en train d’étudier la population de crapauds d’un étang sous-terrain lorsque se produisit le fameux tremblement de terre. Or, durant les jours précédents, elle avait constaté un exode massif des amphibiens : "c'était très spectaculaire. On est passé de 96 crapauds à presque zéro en trois jours. Après cela, j'ai été contactée par la NASA…", dit-elle.
     En effet, le Dr Friedemann Freund, géophysicien à la NASA, pense que le comportement de ces crapauds est lié à l’activité sismique. Les roches de la croûte terrestre, ‘stressées’ par les évènements en profondeur qui précèdent un séisme, relâchent des particules chargées qui réagissent avec l'air quand elles atteignent la surface de la Terre, transformant les molécules de l’air en ions."Les ions positifs, dans l'air, sont connus (…) pour causer maux de tête et nausées (…) et augmenter le niveau de sérotonine, une hormone du stress", a expliqué le Dr Freund. Ils peuvent aussi réagir avec l'eau, la transformant en peroxyde d'hydrogène. Cette chaîne d'événements chimiques pourrait affecter la matière organique dissoute dans l'eau d’un étang, la transformant en substances toxiques pour les animaux aquatiques.

    Source : maxisciences  

     

    02-04-2015 - Des traces très anciennes

    Ce sont des traces bien ténues que le géologue américain Loren Babcock et ses collègues ont découvert dans le Nevada : des points de deux millimètres formant deux petites lignes parallèles sur la roche. Si le chercheur s’est donné la peine de les regarder de si près, c’est que ces pas sont très anciens et démontreraient qu’il existait déjà des animaux à pattes il y a 570 millions d’années.

    Ces pas dateraient en effet de l’ère précambrienne alors que l’on considère généralement que les animaux complexes, comme les trilobites, ne se sont développés qu’au Cambrien. Auparavant, les mers auraient essentiellement abrité des organismes simples, comme les microbes.

    Selon Loren Babcock, de l’Université de l’Ohio, les traces ont vraisemblablement été laissées par un petit animal ressemblant à un ver équipé de pattes, vivant au fond de la mer qui recouvrait le Nevada il y a 570 millions d’années. Ce sont les anciens sédiments marins que les géologues explorent aujourd’hui.

    Source : sciencesetavenir

     

    31-03-2015 - Un animal vraiment mignon !

    News : 2015/1 actualités

     Photographié pour la première fois depuis plus de 20 ans, ce petit mammifère d’une vingtaine de centimètres a refait surface dans le nord-ouest de la Chine. Sa bouille, mi-lapin, mi-chat, ne vous dit sûrement rien mais vous êtes à coup sûr déjà sous le charme. Un ili pika - c’est le nom de cette adorable petite bête - a été photographié l’été dernier dans les Monts Tian, dans le nord-ouest de la Chine. Pour la première fois depuis plus de 20 ans, rapporte le "National Geographic".

    Ce petit mammifère d’une vingtaine de centimètres avait été découvert pour la première fois, par hasard, en 1983 par le chercheur chinois, Li Weidong, avant d’être reconnu officiellement deux ans plus tard comme une nouvelle espèce par l'Académie des sciences de Pékin.

    C’est ce même Li Weidong qui a de nouveau croisé la route, durant l'été 2014, d’un ili pika, une espèce dont seulement 29 spécimens ont été vus et enregistrés en 20 ans. D’après une estimation réalisée par Li Weidong, il subsistait encore 2.000 bêtes en 2005, contre 2.900 au début des années 1990. Il en resterait un millier aujourd’hui, rappelle "Le Monde".

    Source : tempsreel.nouvelobs.

     

    29-03-2015 - La Lumière peut devenir matière  

    PHYSIQUE. Fabriquer de la matière à partir de la lumière - un phénomène quantique du monde subatomique - nul n'y était encore parvenu. Des chercheurs britanniques de l'Imperial College London ont annoncé avoir trouvé le moyen de parvenir à cette incroyable prouesse, dans un article paru dans la revue Nature ce dimanche ce 18 mai.

    Habituellement, dans les accélérateurs de particules, matière et antimatière s'annihilent spontanément en émettant des photons de haute énergie, mais une paire de photons peut-elle se transformer en matière ? En théorie c'est possible, les physiciens Gregory Breit et John Wheeler l'avaient prédit en 1934 selon la célèbre équation d'Einstein E=mc² qui postule qu'énergie et matière sont deux entités équivalentes, m étant la masse et c étant la vitesse de la lumière. Si l'annihilation matière-antimatière survient fréquemment, l'opération inverse (c'est à dire la matérialisation) n'avait jamais été observée.

    Source : .sciencesetavenir.

     

    22-03-2015 - Le champ magnétique s'affaiblit

    Le premier ensemble de résultats haute-résolution obtenus par la constellation de trois satellites Swarm de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) confirme que le champ magnétique qui protège notre planète s'affaiblit, un prélude possible à une inversion des pôles. Les conséquences, bien que relativement lointaines, pourraient être significatives pour nos civilisations basées sur les technologies.

    Selon l'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP), "le champ magnétique de la Terre est principalement généré à l'intérieur de la Terre, par l'effet de dynamo dus aux mouvements de convection dans le noyau terrestre, composé à 90% de fer liquide. Ces mouvements sont générés par le refroidissement progressif du noyau et de la graine solide située au centre de la Terre. Il en résulte un champ magnétique dipolaire, incliné d'environ 10° par rapport à l'axe de rotation de la Terre.

    La magnétosphère - la partie la plus externe - créée par le champ magnétique terrestre, a joué un rôle essentiel pour le développement de la vie sur terre en déviant les particules de haute énergie du vent solaire et des rayons cosmiques. Ceci a permis à l'atmosphère terrestre de se maintenir au cours du temps, contrairement à ce qui s'est passé sur Mars, où l'absence d'un champ magnétique important à permis au vent solaire d'arracher à son passage une grande partie de l'atmosphère de cette planète. Le bouclier fourni par la magnétosphère terrestre a ansi réduit le flux de rayonnement à haute énergie qui arrive jusqu'au sol, permettant le maintient de la vie sur Terre."


     Ce champ magnétique n'est pas stable et s'inverse (le pôle Nord magnétique devient le pôle Sud) suivant des intervalles irréguliers pouvant varier de 100 000 ans à plusieurs millions d'années. Le dernier changement remarquable des pôles magnétiques – dit inversion Brunhes-Matuyama – s'est produit il y a déjà plus de 780 000 ans. Le processus se déroule en trois phases : un précurseur, le basculement lui-même, et un rebond. Selon les analyses géologiques des inversions précédentes, la phase de transition dure au plus un millier d'années. Or, pendant cette période, "l'intensité du champ chute à moins de 10 % de sa valeur normale" indique Vincent Courtillot dans un article du journal Le Figaro.

    Les conséquences d'une inversion du champ magnétique terrestre

    Les conséquences seraient significatives sur le vivant et nos technologies, puisque la surface de la Terre ne serait alors plus protégée des radiations solaires. Toutefois, l'ampleur des dégâts reste incertain et la continuité de la vie après de tels évènements (aucune extinction massive ne semble liée à une inversion magnétique) témoigne de sa formidable capacité d'adaptation, ce qui est bien moins évident dans le cas de nos sociétés. L'IPGP énumère les conséquences d'une perte d'intensité du champ magnétique terrestre :
    •avaries des satellites
    •perturbations des systèmes de télécommunication: satellites, câbles sous marins…
    •dégradation ou interruption des services de positionnements par satellites, e.g. GPS ou Galileo;
    •augmentation des radiations reçues par les passagers des avions et les astronautes;
    •courants induits dans les oléoducs, accélérant leur usure;
    •courants parasites dans les réseaux électriques, qui peuvent provoquer des pannes de courant sur des vastes régions.

    Selon l'Institut national des sciences de l'univers, l'intensité du champ magnétique terrestre actuel diminue en moyenne de 5% par siècle. Or, cette diminution s'est accélérée brusquement depuis 1840 au point qu'à ce rythme le dipôle magnétique devrait s'annuler dans environ 1500 ans !

    Source : .notre-planete

     

     22-03-2015 - Découvertes de deux nouvelles statues immenses en Egypte

       Deux immenses statues en quartzite rouge ont été dévoilées dimanche à Louxor, en Egypte, dans le temple funéraire du pharaon, également connu sous le nom de "temple des millions d'années", sur la rive occidentale du Nil. Elles ont été dressées sur leurs emplacements originels, selon les archéologues.

    Ce temple est célèbre pour ses deux colosses dit "de Memnon", vieux de 3.400 ans, qui représentent Amenhotep III (Amenophis III dans les traductions grecques), dont le règne, au 14e siècle avant JC, marqua l'apogée de la civilisation de l'Ancienne Egypte.

    "Jusqu'à présent, le monde connaissait deux Colosses de Memnon, à partir d'aujourd'hui, il connaîtra quatre colosses d'Amenhotep III", a déclaré l'archéologue Hourig Sourouzian, à la tête de la mission de conservation du temple.

    Les Colosses de Memnon, qui représentent le pharaon assis les mains sur ses genoux, attirent chaque année des milliers de touristes à Louxor, une ville-musée sur les berges du Nil.

    Les deux nouvelles statues ont été sévèrement abîmées au fil des siècles, "par les forces destructrices de la nature comme les tremblements de terre, ou les irrigations" a prévenu Mme Sourouzian.

    Source : sudouest.

     

    18-03-2015 -  L'éclipse de Soleil du 20 mars

    superbes photos de l'éclipse ICI

    Tous ceux qui ont vécu l’éclipse solaire totale du 11 août 1999 se souviennent de ces sensations: le jour qui s’assombrit, la température qui chute et, dans le ciel, un magnifique disque noir entouré d’une crinière de lumière. Ce vendredi, le spectacle ne sera pas aussi grandiose mais vaut quand même la peine de lever les yeux –protégés par des lunettes spéciales!- au ciel. Comment bien en profiter? On fait le point.Où en France?

    Si vous pouvez vous rendre sur les Iles Féroé, au large de l’Ecosse, c’est parfait: là-bas, l’éclipse sera totale. Si vous restez en France, sachez que le nord-ouest sera avantagé: le soleil sera recouvert par la Lune à 80%. A Paris on sera à 78%, dans le centre de la France on descendra à 75% et à moins de 60% pour les malheureux Corses.
    Où dois-je regarder?

    Déjà, si le ciel est rempli de nuages, pas la peine de lever les yeux au ciel. Pour ceux qui ont beau temps, prévoyez un coin de ciel dégagé de tout arbre ou habitation, orienté sud-est. Lors du maximum de l’éclipse, le soleil ne sera pas encore très haut dans le ciel, «à environ 30° au-dessus de l’horizon», précise le site de l'Observatoire de Paris.

    Quand aura lieu l’éclipse?

    A la louche, la Lune commencera à grignoter le disque solaire vers 9h30 et arrêtera vers 11h40, avec un maximum à 10h30. Dans le détail, ça varie de quelques minutes selon votre lieu de résidence. L’institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides a réalisé un tableau récapitulatif, consultable par ici. Pensez à rajouter une heure pour avoir l’heure française. Par exemple, pour le premier de la liste Bourg-en-Bresse (Ain), l’éclipse commence à 9h21, atteint son maximum à 10h28 et termine à 11h39. On vous épargne les secondes, mais c’est très précis.

    Source :   20minutes

     

    14-03-2015 - Le LHC reprend du service !

    Le CERN a annoncé que la colossale installation du grand collisionneur, destinée à explorer la physique des particules, va reprendre du service. RÉVISION. Le CERN (organisation européenne pour la recherche nucléaire) a indiqué jeudi 12 mars 2015 avoir commencé les tests pour lancer la remise en route du grand collisionneur de hadrons (LHC), arrêté depuis plus de deux ans. "Nous sommes vraiment excités, parce que nous entrons dans une nouvelle phase", a déclaré son directeur général, Rolf Heuer, lors d'une conférence de presse à Genève. Le LHC a été arrêté en février 2013 pour une grande révision, après avoir permis d'identifier ce qui est présenté comme le Boson de Higgs, considéré par les physiciens comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière. Cette particule élémentaire donne leur masse à nombre d'autres, selon la théorie du Modèle standard. La mise en évidence du fameux Boson de Higgs a valu le Prix Nobel 2013 au Belge François Englert et au Britannique Peter Higgs.

    Source : .sciencesetavenir

     
     

    10-03-2015 -  Eclipse de Soleil le 20 mars !

    Dans 11 jours exactement, le 20 mars 2015, la France et l'Europe vont sombrer pendant quelques minutes. Cet exceptionnel phénomène astronomique qui va principalement toucher les pays du nord de l'Europe en les plongeant dans l'obscurité n'est à manquer sous aucun prétexte. Levez les yeux de votre journal, enfilez vos lunettes de protection et profitez du spectacle !Si les amoureux d'astronomie se donneront rendez-vous sur un bateau au large de l'Islande, les curieux, comme vous et moi peut-être, se contenteront de se rendre dans les meilleurs endroits de France pour vivre l'éclipse solaire, en attendant la prochaine, pour ceux qui pourront attendre, prévue le 3 septembre 2081 !

    Les calculs sont très précis et permettent de déterminer la date de ces phénomènes des centaines d'années à l'avance. Sachez qu'Il ne s'agit là que de la neuvième éclipse totale du XXIème siècle. Elle restera partielle au-dessus de l'hexagone.

    Une éclipse solaire : qu'est-ce que c'est ?

    Autrefois considérées comme un présage apocalyptique, les éclipses solaires sont aujourd'hui l'occasion d'assister à un spectacle impressionnant. Elles résultent d'un alignement entre la terre, le soleil et la lune. Mais le phénomène n'est pas partout identique. Si certaines parties de notre planète sont plongées dans la nuit noire (éclipse totale) ou dans l'obscurité (éclipse partielle), dans d'autres, aucun phénomène n'est observé

    Source : easy voyages

     

    07-03-2015 - Deux nouvelles planètes dans le système solaire ?

    Si la nouvelle est confirmée, il va falloir vite revendre vos livres sur le système solaire. D’ailleurs, ce serait tellement énorme qu’il faudrait revoir tous les livres d’astronomie qui parlent de la formation des planètes ! Car c’est bien d’une révolution (sans mauvais jeu de mot) dont on parle ici ! Une équipe de chercheurs hispano-anglais ont publié une étude dans la vénérable Monthly Notices of the Royal Astronomical Society Letters,  selon laquelle il y aurait au moins deux planètes, sinon plus, dans les limites de notre système solaire.Y-a-t-il deux nouvelles planètes dans le système solaire ?

    Les chercheurs de l’université Complutense de Madrid (Espagne) et de Cambridge (Grande-Bretagne) ont étudié des objets transneptuniens extrêmes. Ces objets sont principalement des corps froids qui ont une orbite  elliptique très éloignée du Soleil. La théorie prévoit que ces objets répondent à certaines règles astronomiques aussi bien au niveau de leur distance par rapport au Soleil qu’au niveau de l’inclinaison de leur orbite.

    Cependant 13 objets étudiés ont présenté des paramètres orbitaux inattendus.  Pour les chercheurs, cela signifie que des forces invisibles modifient la répartition des éléments orbitaux de ces objets transneptuniens extrêmes. Pour eux, l’explication la plus probable c’est que des planètes inconnues existent au-delà de Neptune et Pluton. Les planètes seraient plus grandes que la Terre.

    Pour eux, et d’après les données qu’ils ont pu collecter, il y aurait au moins deux planètes, peut-être plus aux confins de notre système solaire. L’incertitude sur le nombre vient des données limitées qu’ils ont pu recueillir. Cependant, les chercheurs ont annoncé que d’autres résultats seraient publiés dans les prochains mois.

    Source : srv497.fr

     

     05-03-2015 - Découverte d'une tombe celte dans l'Aube

    L’endroit ne paie pas vraiment de mine, en bordure d’un rond-point, à un jet de pierre des tristes préfabriqués de la zone d’activité commerciale de Lavau (Aube). C’est pourtant là, en prévision de nouvelles constructions commerciales, que les chercheurs de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) fouillent, depuis l’automne, une tombe princière du Ve siècle avant notre ère, qui s’annonce comme l’une des plus remarquables de la culture celte de la période dite du Hallstatt (entre 800 et 450 avant J.-C.). La découverte, rendue publique mercredi 4 mars, est qualifiée d’« exceptionnelle » par les archéologues, tant par les dimensions du site que par la qualité du matériel mis au jour. Et le caveau, dont la fouille n’est pas encore achevée, recèle sans doute de nouvelles surprises. 

    Objets de prestige

    L’équipe de fouilleurs a déjà mis au jour des objets de prestige qui font de la tombe de Lavau un analogue de celles de Hochdorf (Allemagne) ou de la célèbre tombe de Vix, découverte en 1953. Un vaste chaudron de bronze, d’environ un mètre de diamètre, finement ouvragé et dont les quatre anses sont ornées de têtes cornues du dieu grec Acheloos, forme la pièce principale du matériel exhumé. « Nous pensons que ce chaudron est de facture probablement étrusque, ou peut-être grecque », dit l’archéologue Emilie Millet, responsable du mobilier.

    Source : news.yahoo

     
    02-03-2015 - Développée par le Pentagone: Une arme invisible qui vous «brûle» sur place


    L’armée américaine aurait-elle développé l’arme ultime, digne d’un film de science-fiction?

    Le Pentagone a mis au point au cours des dernières années une arme silencieuse, invisible, et surtout qui ne cause aucune blessure ou décès.

    Le «active denial system», nom officiel de la technologie, est utilisée depuis une dizaine d’années par l’armée lors d’entraînements militaires.

    Le Pentagone pense aujourd’hui être en mesure d’en produire des versions «portatives» qui pourraient peut-être tenir dans la main d’un soldat, a expliqué le réseau CNN dans un reportage diffusé cette semaine.

    Le «active denial system» dépasse l’imaginaire. Il permet de propulser vers une cible humaine une onde électromagnétique très puissante, pénétrant environ 4 centimètres sous la peau.

    Résultat: la personne qui reçoit l’onde ressent une sensation de brûlure insupportable qui la force à reculer. Le système est efficace jusqu’à environ 1 kilomètre. Étrangement, le système qui est disponible pour l’armée américaine partout dans le monde depuis 2012 n’a pas été déployé à grande échelle.
    Les experts en armement estiment que la technologie pourrait être utilisée pour le contrôle des foules, pour sécuriser des lieux qu’on veut rendre inaccessibles, ou encore pour protéger des convois.

    Source : 2012un-nouveau-paradigme

     

      26-02-2015 - L'éclipse  de Soleil partielle du 20 mars 2015

     Le 20 mars prochain aura lieu la neuvième éclipse totale du XXIe siècle. La trajectoire de l’ombre de la Lune à la surface de la Terre passera entre l’Islande et l'Écosse. Pour espérer l’observer au sol, il faudra se trouver dans les îles Féroé, appartenant au Danemark, ou bien au Spitzberg, la célèbre île norvégienne.

    L’Europe ne sera donc pas plongée dans l’obscurité mais seulement dans une zone de pénombre temporaire. Une éclipse partielle sera ainsi visible en France au matin, si le temps le permet. Rappelons qu’en aucun cas il ne faut observer le Soleil à ce moment-là, à moins d’utiliser un dispositif adéquat comme, par exemple, une lunette astronomique possédant un filtre solaire. De manière générale, regarder le Soleil peut rapidement conduire à des dommages irréversibles de l’œil quand on le fait sans protection. 3 % de l'électricité européenne est photovoltaïque. Hormis la santé de nos yeux, il existe actuellement un autre motif d’inquiétude en ce qui concerne l’éclipse de Soleil du 20 mars 2015. On le prendrait difficilement au sérieux s’il ne provenait pas du réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d'électricité et de gaz (Entsoe). Comme il est expliqué sur son site : « Le 20 mars, sous un ciel clair, environ 35.000 mégawatts d'énergie solaire, soit l'équivalent de 80 unités de production de taille moyenne, vont disparaître progressivement du système électrique européen pour revenir progressivement par la suite ».

    Des pays comme l’Allemagne et l’Italie ont en effet fait des efforts conséquents pour développer la production d’énergie photovoltaïque. Elle constitue aujourd'hui plus de 10 % de l'électricité issue des sources d'énergies renouvelables et fournit 3 % de l'électricité en Europe.

    Il est possible que la soudaine baisse d’énergie solaire sur le réseau européen cause quelques problèmes temporaires. L’événement va donc constituer un test quant à la capacité d'Entsoe à s’adapter à ce genre de perturbation. Des centrales thermiques classiques ou nucléaires pourraient être appelées en renfort pendant quelques heures pour faire face au manque d’énergie

    source : futura-sciences

     

       21-02-2015 - Une forêt sous-marine de 10 000 ans !

    News : 2015/1 actualités

    Au cours d’une séance de plongée en mer du Nord, Dawn Watson et Rob Spray ont mis en évidence une incroyable forêt sous-marine vieille de près de 10.000 ans. Ces deux experts de la Marine Conservation Society, ont fait leur découverte en explorant les eaux à seulement 300 mètres au large du comté de Norfolk, à l’Est de l’Angleterre. Selon toute vraisemblance, la forêt sous-marine fait partie de Doggerland, une étendue qui s’étendait autrefois entre l’Angleterre et l’Europe. Avant d’être recouverte par les eaux, cette région aurait relié la Grande-Bretagne au reste du continent.

     Source : .maxisciences

     

     13-02-2015 - Une autre réalité

    Avec la réalité augmentée, le monde réel et le monde virtuel s’entremêlent. Ces données viennent compléter les informations que l’Homme perçoit habituellement de son environnement. Tour d'horizon des différentes possibilités.
    Le monde de la réalité augmentée est en pleine ébullition. Les projets et innovations se multiplient et deviennent stratégiques pour les fabricants. Les plus grandes entreprises high-tech se sont même emparées du phénomène. L’objectif : faire entrer le monde virtuel dans notre quotidien à l’aide d’objets connectés tels que les Google Glass par exemple.

    Dans le film Terminator II, le cyborg T1000 venu du futur et interprété par Arnold Schwarzeneger, voyait des informations se superposer au monde réel qui l’entourait. Le réalisateur James Cameron donnait ainsi un avant-goût d’une application devenue aujourd'hui réalité dans de nombreux secteurs. Certains projets ont fait figure de pionniers en matière de réalité augmentée. C'est le cas, par exemple, des lentilles de Babak Parviz, qui a ensuite dirigé le développement du projet Google Glass

    Source : .futura-sciences.

     

    09-02-2015 - Une mystérieuse forme de vie métallique

     Des scientifiques du Centre d’Astrobiologie de Buckingham ont découvert un minuscule orbe qu’ils croient d’origine extraterrestre. Cela suit la découverte selon laquelle l’ADN est capable de s’insérer dans les créatures vivantes et que la reproduction existe dans les conditions difficiles de l’Espace. 

    Un minuscule « plasmide », un brin d’ADN circulaire utilisé en génie génétique, a été envoyé dans l’espace depuis la Suède en 2011 à l’extérieur d’une fusée TEXUS-49. Après avoir enduré une température de 1000° C, il a été découvert encore intact et avec  ses propriétés biologiques lors de son retour sur Terre.Le mystérieux orbe qui est à peu près de la taille d’un cheveu humain comporte une vie filamenteuse sur son enveloppe extérieure et a aussi un étrange tissu biologique qui coule  de son noyau. 

    Le scientifique qui dirige l’équipe qui a découvert l’entité biologique affirme qu’il a pu être envoyé par une civilisation extraterrestre intelligente possiblement dans le but d’ensemencer la Terre avec une vie extraterrestre. 

    Le professeur Chandra Wickramasinghe,  directeur du Centre d’Astrobiologie de Buckingham dit que c’est une est une nouvelle preuve de vie extraterrestre. Cependant la dernière constatation, par le professeur Milton Wainwright et son équipe de l’Université de Sheffield et le Centre d’Astrobiologie de l’Université de Buckingham, pourrait révéler un but beaucoup plus sinistre. Il pourrait avoir été délibérément conçu et envoyé sur Terre pour infecter la planète. 

     Le Professeur  Wainwright dit que la structure est faite à partir des métaux titane et vanadium avec un suintement  de liquide biologique « gluant »  à partir de son centre. Il a dit qu’il y a plusieurs théories quant à l’endroit d’où il est venu, la première étant ce est un micro-organisme complet programmé pour propager la vie extraterrestre sur Terre. 

    KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

    Source : ufoetscience 


     

    LE 6 JUIN 2015 - LE DR CHARBONIER SERA A HYERES (Var)

    voir ici

    News : 2015/1 actualités

     

    01-02-2015 - Eruption en direct d'un volcan Mexicain près de Colima


     

      29-01-2015 -  Les animaux sont enfin reconnus par le Code Civil !  

    News : 2015/1 actualités News : 2015/1 actualités

    Statut juridique : les animaux reconnus définitivement comme des êtres sensibles dans le Code civil. Le Parlement a adopté définitivement le projet de loi modernisant enfin le statut juridique de l’animal en reconnaissant sa nature d’être vivant et sensible. Cette modification historique du Code civil est l’aboutissement de 10 ans de réflexions et de dix mois de débats parlementaires, portés par la Fondation 30 Millions d’Amis. Pour les animaux, plus rien ne sera comme avant.

    Ce mercredi 28 janvier 2015, l’Assemblée nationale a voté en lecture définitive le projet de loi relatif à la modernisation du droit. L’animal est désormais reconnu comme un « être vivant doué de sensibilité » dans le Code civil (nouvel article 515-14) et n’est plus considéré comme un bien meuble (article 528). Ainsi, il n’est plus défini par sa valeur marchande et patrimoniale mais par sa valeur intrinsèque. Ce tournant historique met fin à plus de 200 ans d’une vision archaïque de l’animal dans le Code civil et prend enfin en compte l’état des connaissances scientifiques et l’éthique de notre société du 21ème siècle. Cette reconnaissance participe de la modernisation de notre droit : le Code civil est enfin harmonisé avec le Code rural et le Code pénal.
    « Enfin ! Les animaux sont reconnus comme des êtres vivants et sensibles dans le Code civil. Ce tournant historique place la France à la tête des nations les plus avancées en matière de droit civil, car elle définit l’animal positivement, pour lui-même, et non pas en creux, comme l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche notamment, qui le considèrent juste comme n’étant pas une chose. Nous pouvons être fiers de cette réforme de progrès et d’humanisme, remportée après des dizaines d’années de lutte et près d’un an de débats au Parlement », témoigne Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

     News : 2015/1 actualités

    Pour les animaux, plus rien ne sera comme avant
     
    En inscrivant la sensibilité de l’animal dans le Code civil, pilier du droit français, cette réforme va toucher la société dans son ensemble et faire évoluer les mentalités en faveur d’une meilleure prise en compte du bien-être animal. Cette réforme ne va pas tout changer du jour au lendemain mais, du jour au lendemain, va pouvoir tout rendre possible en déverrouillant le débat juridique. Le Code civil allant désormais dans le même sens que le Code rural et le Code pénal, cela permettra une meilleure application du droit existant. En effet, la cohérence juridique entre les Codes permettra aux juges d’être plus audacieux et plus efficaces quant à l’application des règles protectrices des animaux. Par ailleurs, la réforme va permettre de créer un gisement de synergies entre le droit civil et le droit pénal, ou le droit rural, qui au cas par cas et petit à petit, bouleversera l’ensemble du droit animalier.

    « Le principal verrou a sauté ! Cette avancée majeure crée les conditions favorables à l’amélioration de la condition animale » souligne Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

    Source : 30millionsdamis

     

    News : 2015/1 actualités

    21 janvier 2015

    C'est fait! L'élevage d'animaux pour la fourrure est désormais interdit en Wallonie! C'est ce qu'a approuvé aujourd'hui le parlement wallon, sur proposition du ministre Carlo Di Antonio.

     La Wallonie, comme les 2 autres régions de Belgique, dispose depuis 2014 d'un ministre qui a explicitement la charge du bien-être animal dans son titre. Le ministre a également récemment annoncé qu'il souhaite mettre fin à la vente d'animaux dans les foires et kermesses.

     Il serait temps que nos représentants français se réveillent...

     Le parlement wallon a approuvé mercredi à l’unanimité un projet de décret interdisant la détention d’animaux à des fins exclusives ou principales de production de fourrure.

    Ce texte du ministre Carlo Di Antonio pointe surtout du doigt les élevages de visons. En Belgique, seule la Flandre en recense, mais le sud du pays a été récemment confronté à une demande à Bleid (Virton) pour la construction d’un élevage de 18.000 bêtes.

    Pour marquer le coup, l’association de défense des animaux Gaïa a réservé une haie d’honneur au ministre cdH à son arrivée au parlement wallon.

    Bruxelles se joint au mouvement

    La Région bruxelloise se prépare à emboîter le pas de la Région wallonne. La secrétaire d’Etat bruxelloise en charge du Bien-être animal, Bianca Debaets a obtenu, la semaine passée, le feu vert du gouvernement régional à un avant-projet d’ordonnance visant à interdire l’élevage d’animaux en vue de la production de fourrure.

    L’introduction de ce nouveau cadre légal à Bruxelles a une vocation avant tout préventive. Elle est prévue dans l’accord de gouvernement régional. Selon Bianca Debaets, la Région de Bruxelles-capitale ne compte aucun élevage d’animaux à fourrure, mais il est actuellement toujours possible de demander un permis pour y installer un tel élevage.

    Source : .lesoir.be  

     

     ANIMAUX - le 21-01-2015 - L'existence des cultures animales est officiellement reconnue !

    L'événement eut lieu à la 11e conférence de la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage, un traité international, conclu sous l'égide de l'ONU, auquel la France a adhéré en 1990. La 23e résolution reconnaît "qu'un certain nombre d'espèces mammifères socialement complexes, telles que plusieurs espèces de cétacés, de grands singes et d'éléphants, montrent qu'elles ont une culture non humaine (ci-après "culture")" et en tire pour conséquence qu'outre les écosystèmes, les individus ou la diversité génétique, il faut préserver les cultures animales, en favorisant leur transmission (d'une génération à l'autre), en évitant autant que faire se peut les perturbations anthropiques et en encourageant la recherche sur ces cultures.
    L'existence des cultures non humaines est connue depuis longtemps, mais la nouveauté est qu'elles sont reconnues officiellement, et, ce détail a son importance, par l'appellation "culture  

    Source : huffingtonpost.

     

       17-01-2015 - Copier la photosynthère pour capturer le Co2 

     Julian Melchiorri est un étudiant du Royal College of Art de Londres. Il a développé Silk Leaf (feuille de soie) courant 2014, un matériau capable de reproduire la fonction d’une feuille d’arbre.

    News : 2015/1 actualités

    Le biomimétisme en application

    A l’exception de l’homme, le monde du vivant ne produit pas véritablement de déchets. Pourquoi ? Car la nature contient déjà toutes les solutions pour produire des biotopes équilibrés. Le biomimétisme consiste in fine à s’inspirer du vivant pour tirer parti des solutions déjà produites par la nature. Le principe de la Silk Leaf est incroyablement simple et se base sur l’application scientifique de ce biomimétisme. Le matériau mis au point par Julian capture le CO2 pour le transformer en oxygène grâce au mécanisme naturel de la photosynthèse.

    Comme une feuille normale, pour fonctionner, il faut à ce matériau de la lumière. En effet, la feuille est composée de chloroplastes, des organites présents dans le cytoplasme des cellules des plantes. Capturés dans un agglomérat à base de soie, ils sont sensibles aux ondes du spectre lumineux, bref, à la lumière.
    Pourquoi ne pas pas utiliser une plante ?

    Il est vrai qu’une plante peut réaliser ce travail sans investissement. Mais peut-on recouvrir de plantes la surface des bâtiments et des objets destinés à se désagréger rapidement ? Selon son concepteur, la Silf Leaf est un matériau non-synthétique et biologique fonctionnant comme un organisme vivant. Contrairement à une plante, il est potentiellement possible de « contrôler » ce matériau, un peu comme un plastique, pour lui donner une foule de formes et l’utiliser dans une série d’applications de la vie quotidienne.

    News : 2015/1 actualités

    Source : mrmondialisation

     

      15-01-2015 - Des molécules inconnues dans notre galaxie

     
    Les astronomes le savent depuis longtemps : de mystérieuses molécules absorbent une partie de la lumière émise par les étoiles. Où se situent ces molécules, jusqu'ici non identifiées ? Pour le savoir, des astronomes américains en ont dressé l'emplacement, avec une précision inédite.

    Des astronomes de l'université John Hopkins (États-Unis) viennent de réaliser un travail inédit : une cartographie indiquant l'emplacement des mystérieuses molécules responsables du phénomène connu sous le nom de "bandes interstellaires diffuses" (voir carte ci-dessus).

    Au préalable, qu'est-ce que le phénomène des bandes interstellaires diffuses ? Simple. Les astronomes savent depuis longtemps que lorsqu'ils étudient la lumière émise par les étoiles de notre Voie Lactée, certaines longueurs d'onde de la lumière émise par ces étoiles sont mystérieusement absorbées sur leur trajet entre ces étoiles et la Terre, et ce par des éléments chimiques pour l'instant inconnus. Ce phénomène, toujours inexpliqué à ce jour, a été découvert en 1922 par l'astronome Mary Lea Heger (en savoir plus sur le phénomène des bandes interstellaires diffuses - dites DIB en anglais, pour "Diffuse Interstellar Bands").

    Concrètement, cela signifie que lorsque les astronomes dressent le spectre complet du rayonnement émis par les étoiles de notre galaxie, d'étrange raies apparaissent à certaines endroits de ce spectre (voir ici une image de ces raies). En d'autres termes, il existe des éléments chimiques quelque part dans l'espace qui absorbent une partie de la lumière de ces étoiles, ce qui cause ces raies.

    Or, des études approfondie de ces raies dites "raies d'absorption" ont montré que les éléments chimiques à l'origine de ces dernières ne sont pas situés dans l'atmosphère des étoiles d'où provient la lumière, mais dans le milieu interstellaire (soit autrement dit, dans l'espace situé entre les étoiles).

    Source : journaldelascience

     

      09-01-2015 - La lévitation acoustique

    Des chercheurs de l’université de São Paulo (Brésil) ont mis au point un dispositif de lévitation acoustique qui permet de faire flotter dans l'air un petit objet, une bille de polystyrène de 3 mm de diamètre. Jusque là, rien d’extraordinaire. La nouveauté réside dans le fait que ce système particulier permet de contrôler de manière précise la lévitation et les déplacements de l’objet en question. Pour envisager de véritables applications concrètes, comme la manipulation de matières dangereuses ou de substances chimiquement sensibles, comme des produits pharmaceutiques par exemple, il reste maintenant à améliorer la méthode afin de pouvoir l’appliquer à des objets un peu plus lourds.

    Le fonctionnement de ce dispositif est détaillé dans un article paru cette semaine dans la revue Applied Physics Letters. Il repose sur l’utilisation d’une source d’ondes sonores, placée au-dessus d’une bille de polystyrène, et d’un réflecteur concave, placé en dessous. Déplacer le réflecteur permet de déplacer également la bille de polystyrène, sans entrer en contact avec elle.

    Toutes les formes de lévitation, la lévitation électromagnétique ou la lévitation aérodynamique, par exemple, sont le résultat de forces plus fortes que la gravitation, appliquées à un objet. Dans le cas de la lévitation acoustique, c’est la pression acoustique qui est responsable de la suspension des objets dans l’air. Car, en effet, en se propageant, une onde sonore crée dans l’air des zones de légères dépressions et surpressions (environ 10 millions de fois plus faibles que la pression atmosphérique) qui suffisent à faire vibrer nos tympans… ou à faire léviter de petits objets.

    Source : futura-sciences

     

     09-01-2015 - Le marché des graines...

     

    05-01-2015 -  Pas d'OGM au  Kirghizistan

     Le Kirghizistan n’a pas fait les choses à moitié pour son opposition à la modification génétique des aliments. En effet, il a interdit la culture de plantes génétiquement modifiées, les importations de plantes génétiquement modifiées, et pratiquement tous les OGM.Kirghizistan est l’un des premiers pays au monde à interdire la culture de plantes génétiquement modifiées, l’importation et la vente de tous les produits contenant des OGM, a annoncé l’agence de nouvelles 24.kg .

    Il va même y avoir un laboratoire, pour tester spécialement les cultures afin de voir si elles sont ou non génétiquement modifiées.
    On a mystérieusement retrouvé du blé génétiquement modifié dans les exportations de blé des États-Unis, bien que le blé génétiquement modifié testé n’ait jamais été adopté par la FDA. Ce n’est pas très sérieux.

    Dans différents cas, on a retrouvé des cultures génétiquement modifiées dans les exportations prétendument organiques, donc il semble que les gens de ce pays vont tout faire pour être sûrs de ne pas consommer les créations infernales de Monsanto.

    Source : espritsciencemetaphysiques

     

    27-12-2014 - Un arbre de 3200 ans !

    Le Président est un séquoia triplement millénaire bien installé dans les confins du parc national des séquoias en Californie. Avec ses 3200 ans au compteur, on peut dire qu'il mérite bien ce surnom. Mais ce n'est pas uniquement son âge qui fait sa réputation. En effet, les séquoias sont célèbres pour être capable d'atteindre des hauteurs impressionnantes, et cet arbre-là n'y fait pas exception.

    Avec ses 75,3 mètres de hauteur, le Président surplombe presque le reste du parc national. Certains le considèrent même comme étant le plus grand arbre au monde (ça reste à prouver mais on veut bien les croire !). Avec cette taille, pas étonnant que personne n'ait pu le photographier en entier. Enfin, jusqu'à cette année !

    Source : buzzly