• Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Bonjour à tous et à toutes ! 

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    L'émanant du mois

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Courrier des Émanants - JUIN 2017 

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Les nouveaux articles

     

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Nouveauté insolite 

    OVNI sur le canal de Bristol : "Que fait la police ?"

    L'ovni filmé en infrarouge par la police de l'air le 24 septembre au-dessus du canal de Bristol.

    L'ovni filmé en infrarouge par la police de l'air le 24 septembre au-dessus du canal de Bristol.YouTube

    Le 24 septembre dernier, un hélicoptère de la police a filmé un étrange objet volant au dessus du canal de Bristol, en Angleterre. Quatre mois plus tard, des citoyens réclament une enquête sérieuse.

    D’où venait cet objet volant sphérique filmé dans la soirée du 24 septembre 2016 par un hélicoptère de la police au-dessus du canal de Bristol, le bras de mer qui sépare les Galles du Sud de l’Angleterre ? C’est ce que voudraient savoir les habitants de la région, un peu surpris qu’aucune explication officielle n’ait été fournie par les autorités. (source : parismatch)

    ALIEN PROJECT - Les momies du Pérou  

    Les dernières nouvelles : toute l'affaire des momies de Nasca (Pérou) sera présentée fin juin par Thierry Jamin depuis une ville des USA, ainsi que les analyses C14 et ADN des corps momifiés récupérés par l'Institut Inkari Cusco. Un film sera présenté quelques jours avant la conférence par les chaînes américaines et mexicaine qui se sont déplacées à Nasca afin d'étudier cette histoire extraordinaire. Une conférence est prévue le 1er octobre à Rome en Italie en présence de Thierry Jamin, ainsi que d'autres manifestations courant septembre en France et en Europe. Une présentation aura lieu également le 16 août à 14h30 au Domaine de la Salz - 11190 - Sougraine - près de Rennes-le-Château, par Deïmian, représentant Alien Project.

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

     

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    L'énigmatique empreinte de Zappatta...

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    La roche (qui appartient au Permien, 299 à 251 millions d’années) a été découverte au Nouveau-Mexique et présente une empreinte humaine, il y a près de 299 millions d’années. Mais il n’y avait pas d’humains sur Terre à ce moment-là, si ?

    Beaucoup d’auteurs seraient d’accord avec le fait que d’innombrables découvertes qui ont été faites au cours des dernières décennies sur Terre suggèrent que l’histoire telle que nous l’avons enseigné est tout sauf complète.Imaginez si la société a finalement accepté le fait que notre planète ait été habitée par d’innombrables civilisations anciennes dans le passé et que la vie sur la Terre (la vie avancée) existe depuis des millions d’années ?Aujourd’hui, ce n’est qu’une théorie (une supposition sauvage) qui semble être soutenue par plusieurs découvertes «controversées».L’une d’elles est « l’empreinte Zapata », découverte au Nouveau-Mexique.Zapata présente une empreinte humaine dans le calcaire permien, analysée par le paléontologue Jerry MacDonald qui a découvert des empreintes fossiles préservées dans les strates du Permien.L’empreinte énigmatique a été étudiée par le Dr Don Patton qui prétend que la roche permienne du Nouveau-Mexique contient une véritable empreinte humaine.

    Selon Genesispark.com, le Dr Don Patton a tenté de découper cette empreinte de la roche. Patton rapporte avoir personnellement vu une photographie de quatre empreintes pratiquement identiques à quelques centaines de mètres de l’empreinte de Zapata.La partie controversée, bien sûr, est l’âge de la roche où l’empreinte a été laissée : la période permienne qui a duré de 299 à 251 millions d’années.Curieusement, le Permien (avec le Paléozoïque) s’est terminé par l’événement d’extinction Permien-Trias, la plus grande extinction de masse de l’histoire de la Terre, où près de 90% des espèces marines et 70% des espèces terrestres sont mortes.Quoi qu’il en soit, en revenant à l’empreinte curieuse, il y en a beaucoup qui croient que ce n’est pas réel, car elle présente plusieurs «caractéristiques non naturelles».

    Don Patton avec la soi-disant « empreinte Zapata »

    Comme l’a noté l’auteur Glen J. Kuban, l’empreinte controversée montre certaines caractéristiques qui ne sont pas typiques des empreintes humaines authentiques.
    « Les empreintes fossiles que MacDonald a rassemblées incluent un certain nombre de facteurs que les paléontologues aiment appeler ‘problématique’. Par exemple, une créature à trois doigts a apparemment fait quelques pas, puis a disparu, comme si elle avait décollé pour s’envoler. Nous ne connaissons aucun animal à trois doigts dans le Permien, a déclaré MacDonald. Et il n’y avait pas d’oiseaux. Il y a plusieurs empreintes où les créatures semblent marcher sur leurs pattes postérieures, d’autres qui semblent presque simiennes. » The Smithsonian, Vol.23, juillet 1992, p.70.)Dans le livre « Fossil Facts and Fantasies » de Joe Taylor, l’empreinte « semble être une empreinte féminine, pieds nus ». Taylor affirme qu’elle a été trouvée en 1929 et que « on dit qu’à cette époque, la moitié d’une empreinte était visible sur le rebord portant les deux voies. Le bord de cette corniche s’est érodé. » Taylor ne dit pas où il a appris ces détails, et ne cite aucune littérature, scientifique ou populaire.

    L’auteur Jeff A. Benner a déclaré que «la communauté créative reconnaît que l’empreinte est une origine humaine et la preuve que les humains ont existé pendant l’ère des dinosaures».

    Source : .anguillesousroche

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Le dessin du mois

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Autres émanants

    Une nébuleuse endormie !

    Une nébuleuse qui ressemble à quelqu'un qui dort, la nébuleuse du nid d'aigle (photo : Chris Hendren,/ NASA)

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    un petit ange de rivière

    Courrier des Émanants - JUIN 2017  Courrier des Émanants - JUIN 2017 

    Courrier des Émanants - AVRIL 2017

    Le livre du mois

     

    « Les amérindiens parlent quasiment tous de leurs ancêtres venus des étoiles, et des visites qu'ils continuent à nous faire depuis des milliers d'années ».Ainsi s exprimait le fameux chef indien Black Elk, Wapiti Noir.

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Dessin humoristique du mois

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

    Courrier des Émanants - AVRIL 2017 

    La citation du mois

     “La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.” 

    Gandhi
    Homme politique, Philosophe, Révolutionnaire (1869 - 1948)
     

    Courrier des Émanants - JUIN 2017

     
    EXTRAORDINAIRES PILIERS DE LUMIÈRE EN GÉORGIE

    Phénomène surnaturel, naturel ou tout simplement artificiel ? Regardez les images de colonnes lumineuses prises en Géorgie et découvrez leur explication.

    Cet étrange phénomène lumineux, semblant tout droit sorti d’un film de science-fiction, a été photographié en Géorgie.

    Des clichés similaires de "light pillars" ont déjà été capturés ces dernières années en Russie, mais aussi en Finlande, en Suède, au nord des Etats-Unis (Wyoming), au Canada (Québec). Peu fréquent, sans pour autant être rare, le phénomène se produit parfois dans les régions nordiques du globe. Ces colonnes de lumière sont tout simplement causées par la réflexion des cristaux de glace sur la lumière du Soleil, de la Lune ou bien des lampadaires des villes. Cela peut être amplifié par la présence de particules de pollution dans l'air. Il s’agit d’un phénomène optique peu durable qui se produit surtout lorsque le Soleil est bas dans l’horizon.
     

    Extraordinaires piliers de lumière en Géorgie par LaChaineMeteo

    Où observer des « piliers de lumière » ?

    Ces cristaux de glace sont présents dans l’atmosphère terrestre, mais se désintègrent dans la plupart des régions du monde. Sauf lorsque le sol est particulièrement glacial, comme cela est le cas en plein hiver dans les zones les plus nordiques. Les chutes du Niagara (Ontario, Canada) sont l’un des endroits du monde les plus prolifiques en matière de piliers de lumière, probablement aussi car la zone est très touristique et donc plus sujette que d’autres aux observations.
     
    (source : lachainemeteo)
     
     

     

     

    Pour se désinscrire ou tout autre courrier  : contact

     Vous recevez cet e-mail car vous vous êtes abonné à la Newsletter des « Messages de la Nature -  Les Émanants »  - Si vous appréciez notre site, faites-en profiter vos amis et vos proches en partageant ce lien : http://messagesdelanature.ek.la/