• De bonnes petites bouilles!

    Nature insolite

    De bonne petites bouilles! 

    Le Blobfish

    Un poisson étonnant!

    DES BONNES BOUILLES

    Le blobfish (Psychrolutes marcidus) est une espèce de poissons abyssaux vivant entre -600 et -1 200 m de profondeur, au large des côtes australiennes et tasmaniennes.

    On trouve le blobfish à des profondeurs où la pression est près de cent fois supérieure à celle de la surface. Pour y résister, la chair du blobfish est principalement constituée d’une masse gélatineuse dont la densité est plus faible que celle de l’eau, ce qui lui permet de flotter un peu au-dessus du plancher océanique sans avoir à dépenser sa précieuse énergie en nageant. Il mesure tout au plus 30 cm de long.

     

        

    Le Tarsier spectre

    trop mignon! 

     DES BONNES BOUILLES
    (photo : allposters.fr/)

    Le Tarsier spectre (Tarsius spectrum) est une espèce de primate de la famille des Tarsiidae. Il a moins d'adaptations que les autres Tarsidés et il se trouve surtout en Indonesie, Sulawesi et l'île de Seleyar.

    Pour quelques auteurs, il est le mammifère avec les plus grands yeux par rapport à sa taille.

     

        

    Axolotl

    Une bonne bouille et vraiment curieux! 

    DES BONNES BOUILLES

    (photo : laboiteverte.fr/)

    Il fait partie des animaux ayant la capacité de passer toute leur vie à l'état larvaire sans jamais se métamorphoser en adulte (on parle de néoténie), et donc de se reproduire à l'état larvaire (pédogenèse). Il est de ce fait très étudié en biologie animale.

    Une autre des particularités qui ont fait la célébrité de l'axolotl est sa capacité à régénérer des organes endommagés ou détruits. L'axolotl est non seulement capable de reconstituer par exemple un œil manquant, mais il peut aussi recréer certaines parties de son cerveau si elles ont été détruites. Sa tolérance aux greffes est également exceptionnelle.

    Cette espèce est endémique des environs de Xochimilco dans le District fédéral du Mexique.

        

    La pieuvre Dumbo

    Cela rappelle un dessin animé! 

    Les Grimpoteuthis forment un genre d'octopodes. Ils vivent dans les abysses à des profondeurs extrêmes, entre 3000 et 4000 m, et sont, parmi les espèces d'octopodes, les plus rares. Ils peuvent vider la couche transparente de leur peau à volonté, ce sont des animaux pélagiques, comme tous les autres représentant du sous-ordre Cirrina.

    Ils planent au-dessus du plancher océanique à la recherche de vers, bivalves, copépodes pélagiques et autres crustacés. Ils se déplacent en créant des impulsions avec leurs bras, en tirant de l'eau par leur entonnoir, ou en agitant leurs "oreilles" comme des nageoires. Ils peuvent utiliser chacune de ces techniques séparément ou toutes simultanément. Les mâles et les femelles sont différents dans leur taille et le schéma des ventouses. Les femelles pondent des œufs de manière constante, sans saisons de reproduction distinctes.

    DES BONNES BOUILLES

     (photo : maxisciences.com/)

         

    Le paresseux 

    Adorable! 

    Les paresseux sont connus pour leur mode de vie original : ils sont presque toujours suspendus à l'envers dans les arbres et se déplacent avec lenteur. Leur métabolisme, deux fois inférieur à celui des autres mammifères, leur procure une température qui varie de 23 à 32 °C.

    La couleur du pelage, verdâtre, est due à la présence de symbiotes chlorophylliens, des cyanobactéries et des algues vertes.  le cou du paresseux comporte huit à neuf vertèbres cervicales ce qui lui permet d'effectuer des rotations de la tête sur près de 270 degrés. Chez le Bradypus variegatus le sol est, et de loin, le lieu de sa plus grande vulnérabilité, cette espèce ne descend pour faire ses besoins qu'une fois par semaine, et se libère alors de plus d'un tiers de son poids. Ce mode de vie assez remarquable est dû aux feuilles coriaces que le B. variegatus mange, qui entraînent une digestion particulièrement lente.

     DES BONNES BOUILLES

    (photo : pastekfabrik.canalblog.com/)

    Ne manquez pas la vidéo c'est super !

          

    L'Aye aye

    Impressionnant!

     L'aye-aye est un lémurien très particulier qui a des caractères dérivés nombreux et assez singuliers. Ses incisives rappellent celles des rongeurs, ses oreilles celles des chauve-souris et sa queue celle des écureuils. Enfin, il possède une adaptation particulière, le troisième doigt de la main extrêmement allongé. Il a un mode de vie arboricole, ce qui le fait occuper une niche écologique voisine de celles des pics ou des écureuils sur les autres continents comme l'Europe. Il mesure de 75 à 90 cm de long - dont 44 à 53 pour la queue - et pèse de 2 à 3 kg. Les deux sexes sont apparemment impossibles à identifier. 

    DES BONNES BOUILLES

    (source photo : allposters.fr/)

      Le Komodor

    Jamais vu un chien pareil! 

    DES BONNES BOUILLES

     

    Le Komondor est un chien de grande taille, rare en France (entre 300 et 400). De la famille des bergers, il est en fait un protecteur de troupeau au même titre que le Chien de montagne des Pyrénées ou Patou. C’est-à-dire que son rôle au sein du troupeau n'est pas de diriger les bêtes, mais de monter la garde et de les défendre contre loups, chiens errants et intrus. Le mâle est un chien qui atteint les 80 kilos, la femelle 60 ; ils sont dominants et d'une puissance impressionnante. Le Komondor ressemble bel et bien à un gros mouton dont on aurait méticuleusement défrisé la toison. 

      

     

       La gerboise à longues oreilles

     

    très rare et petite! 

    De bonnes petites bouilles!

    (source photo : kazeo.com/)

    La gerboise est une petite gerboise, menacée de disparition, elle vit en Asie centrale, dans les régions paléarctiques de Chine et de Mongolie et  du désert de Gobi. 

      (source du texte : wikipedia.org/

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"