• Des phénomènes naturels incroyables !

    Nature insolite

    Des phénomènes naturels de plus en plus incroyables !

    Des nuages de plus en plus incroyables !

    Magnifique halo appelé aussi Parhélie pris dans la région Brestoise, on peut apercevoir un magnifique et rare Arc de Parry au sommet du halo. (envoyé par Eric-Sirius star)

    Les arcs de brumes

     
    Un arc blanc, une anthélie et spectre de Brocken observés sur le Golden Gate Bridgede San Francisco.

    Un arc blanc ou fog bow en anglais est un phénomène lumineux météorologique. Sur les collines, les montagnes et les brumes froides de la mer il est possible de voir un arc blanc. Ce phénomène lumineux s'observe de la même façon que lespectre de Brocken. Il est même possible de voir les deux en même temps.

    Un arc blanc est presque aussi grand qu'un arc-en-ciel et beaucoup plus large. La différence réside dans sa couleur blanche due à la petite taille des gouttes d'eau qui lui donnent naissance, inférieure à 0,05 mm. Le Soleil ne doit pas être à plus de 30 - 40° de hauteur sur l'horizon à moins que son visionneur ne soit sur une colline et donc que la brume et l'arc puissent être vus d'en haut. Si la brume est à une distance de plus 50 m, il est possible de voir le fog bow de façon plus prolongée. Les arcs blancs se forment à environ 145° est ou ouest du Soleil.

    (source : .wikipedia)

    Un arc de brume lunaire sous Mars

    Même depuis le sommet d’un volcan, la perspective était pour le moins étonnante. Mars était déjà très brillante il y a deux semaines puisqu’ elle approchait de son maximum annuel d’éclat. On la voit ici en haut à gauche de l’image, dominant tout le ciel de son intense éclat. Celui-ci a atteint un pic la semaine passée lorsque Marss’est retrouvée placée en opposition, le point de son orbite qui correspond à la plus courte distance annuelle entre elle et la Terre. L’arc de lumière au bas de l’image est un rarissime arc de brume lunaire. Contrairement aux arcs-en-ciel classiques, qui sont engendrés par la diffraction prismatique de la lumière du Soleil provoquée par les gouttes de pluie, cet arc de brume était dû au clair de Lune diffracté par les minuscules gouttelettes d’eau qui forment le brouillard. Bien que la plupart des arcs de brume apparaissent majoritairement blancs, celui-ci était coloré. Cette image a été prise depuis les pentes du mont Haleakala, un énorme volcan hawaiien, auxEtats-Unis.

    (source : cidehom)

    ARCS ET NUAGES

    Crédit & CopyrightWally Pacholka (AstroPics.com, TWAN)

    Des nuages de plus en plus incroyables !

    Les arcs en ciel double 

    Arcs secondaires et arcs surnuméraires 

     
    Arc-en-ciel secondaire
     
    Arcs surnuméraires

    Parfois, un second arc-en-ciel moins lumineux peut être aperçu au-dessus de l'arc primaire. Il est provoqué par une double réflexion de la lumière du soleil à l'intérieur des gouttes de pluie et apparaît sous un angle de 50-53° dans la direction opposée au Soleil. En raison de la réflexion supplémentaire, les couleurs de ce second arc sont inversées par rapport à l'arc primaire, avec le bleu à l'extérieur et le rouge à l'intérieur, et l'arc est moins lumineux.

    C'est la raison pour laquelle il est plus difficile à observer. Un troisième arc-en-ciel peut être présent au voisinage du second, et inversé par rapport à celui-ci (donc identique au premier) . Il est cependant nettement moins lumineux et observable uniquement dans des conditions exceptionnelles. En pratique, il n'est pas très facile à distinguer des arcs surnuméraires associés à l'arc secondaire (voir ci-dessous). Il correspond aux rayons lumineux ayant subi cinq réflexions dans les gouttes d'eau.

    Deux arcs inversés l'un par rapport à l'autre peuvent également être observés dans la direction opposée, à environ 45 degrés du Soleil (donc dans la direction de celui-ci), mais ceci est particulièrement difficile du fait de la proximité du Soleil. Les rares observations de ces deux arcs font mentions de morceaux d'arcs visibles par intermittence. Ces deux arcs correspondent aux rayons lumineux ayant subi trois et quatre réflexions dans les gouttes d'eau. Comme ils sont situés à l'opposé du Soleil, ce ne sont pas les mêmes gouttes d'eau qui y contribuent. En pratique, les configurations favorables à leur observation sont nettement moins nombreuses que celles favorables à l'observation de l'arc secondaire, en particulier en raison de leur proximité du Soleil.

    Un autre effet moins difficile à observer est celui des arcs dits surnuméraires, qui se traduisent par le fait que le premier arc apparaît en fait comme une série d'arcs de rayon, d'épaisseur et d'intensité décroissants accolés les uns aux autres. Visuellement, on observe une copie du premier arc située juste à l'intérieur de celui-ci : à côté de la bande violette du premier arc, on observe la bande verte puis la bande violette de sa copie, ainsi parfois qu'une seconde copie (voir photo ci-contre).

    Ce phénomène résulte d'interférences subies par la lumière lors de ses réflexions successives dans les gouttes d'eau. Ils ne peuvent être expliqués par la seule optique géométrique, d'où leur nom. Contrairement aux autres arcs, ces arcs surnuméraires dépendent d'autres facteurs, comme la dispersion du diamètre des gouttes d'eau. Le 13 août 2012, un scientifique du laboratoire Disney Research étudiant à l'Université de San Diego annonce avoir découvert la genèse des arc-en-ciels siamois, des arcs en ciels commençant à un même point mais finissant à des endroits différents. Ils seraient dus à des précipitations différentes surgissant au même moment.

    (source : wikipedia

    Des nuages de plus en plus incroyables !

    Les étranges piliers de lumière

    Des nuages de plus en plus incroyables !

    (photo : http://news.nationalgeographic

    Un phénomène naturel méconnu et très spectaculaire, et dont on parle encore très peu, 

    Explication technique des piliers de lumières zénithales.

    Elles sont produites par des cristaux de glace en forme de plaque aplatie dans des couches de brouillard glacé stationnant au-dessus de la ville. 

    Pourquoi les lignes de lumière convergent sur le zénith?

    Seuls les cristaux se trouvant sur une colonne à peu près à mi-chemin entre la source de lumière et l'observateur donne un reflet dans l'œil car les petits cristaux sont orientés pratiquement horizontalement et les rayons incidents et réfléchis doivent produire des angles égaux par rapport à la face exposée du cristal.
    Il peut être ainsi impossible pour un autre observateur se trouvant pourtant non loin d'observer le même phénomène. 

    Plus haut dans le ciel se trouve le cristal, plus proche du zénith se trouvera le rayon réfléchi. Par conséquent, quand il y a un nuage de cristaux, leurs réflexions apparaissent comme une ligne de lumière qui pointe directement au zénith. 

     

    Pourquoi y a t'il des lignes brisées?
    Cette nuit-là il a du y avoir plusieurs couches de cristaux à des hauteurs différentes sur la ville avec des zones entre eux, soit sans cristaux de glace soit avec des cristaux qui n'ont pas été correctement orientés. 

    (Source: forum-ovni-ufologie

    Illusion d’optique : les glaciales colonnes de lumière

    colonne de lumière1
    Blair, Nebraska, États-Unis.

    Des conditions météorologiques particulières peuvent former ces colonnes de lumières. Partant du sol et se terminant en forme de V vers le ciel à partir d’une source de lumière artificielle ou naturelle comme le coucher du soleil, non orienté vers le ciel.

    Ces piliers de lumière ont été formés à des températures glaciales de -10° à -15° par des cristaux de glace dans des nuages bas, tels des millions de petits miroirs qui capturent la lumière et la renvoie vers la Terre.

    Holmfirth Yorkshire (Angleterre)

    colonne de lumière2

    D’après les explications d’une météorologiste anglaise, Dr Liz Bentley, les cristaux de glace ont une forme plus régulière que les gouttes de pluie, ce qui provoque une ligne droite dans la réflexion. Ce processus est similaire aux gouttes de pluie qui forment l’arc en ciel, sauf que dans ce cas, c’est de la glace.

     

    On peut obtenir le même phénomène avec une source de lumière naturelle, comme le soleil dans un ciel couvert de poussières de diamant (nom donné à ces fines particules de glace).

    colonne de lumière4

     (source : gurumed

    Le Parhélie  

     
    Parhélie observé à New Ulm, Minnesota(États-Unis) en janvier 2005

    Un parhélie (nom masculin), du grec ancien παρά [para], « auprès » et ἥλιος [hélios], « soleil », également appelé « faux soleil », « soleil double », « œil de bouc » ou « chien du soleil », est un phénomène optique, lié à celui du halo solaire, consistant en l'apparition de deux répliques de l'image du soleil, placées horizontalement de part et d'autre de celui-ci.

    Le terme est parfois utilisé, dans un sens figuré, pour décrire le pâle reflet, le double amoindri, de quelque chose ou de quelqu'un : « [...] car la langue n'est qu'un portrait de l'homme, une espèce de parhélie qui répète l'astre tel qu'il est. »« Le mari d'aujourd'hui n'est que le parhélie de cet amant rêvé qui doit luire demain. » 

    (source : .wikipedia

    Nuage iridescent 

     
    Cirrus iridescent

    Un nuage iridescent ou irisé est un nuage peu épais dont l'écartement des gouttes ou de cristaux de glace provoque, par diffraction, une irisation de la lumière, donnant un aspect coloré au nuage. Ce sont les cirrostratus, cirrocumulus oualtocumulus qui exhibent le plus souvent ces taches ou bords brillants, généralement rouges ou verts, observés jusqu'à une distance d'environ 30 degrés de la direction du Soleil ou de la Lune.

    Le nuage doit être optiquement très mince de telle façon que la lumière ne rencontre qu'une seule gouttelette ou cristal d'épaisseur. Lorsque les gouttes ou cristaux sont de dimensions similaires sur une grande étendue, l'irisation forme une couronne avec le Soleil ou la Lune au centre.

    (source : wikipedia

    Quelques photos de nuages iridescents

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

     ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    ARCS ET NUAGES

    Nature insolite

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"