• Gobelins et lutins des mines

    Surnaturel et fantastique

    Gobelins et lutins des mines

    Les « esprits frappeurs de la mine » ces êtres invisibles qui, par leurs coups sourds, prolongés, répétés, encouragent les mineurs et dirigent leurs recherches vers les meilleurs filons ; voici le  rapport rédigé à ce sujet par l'ingénieur Merris, homme grandement estimé pour son savoir et sa probité, publié sur la revue Gentleman's Magazine :

    « Des personnes qui ne connaissent pas les arts et les sciences ou le pouvoir secret de la nature se moqueront de nous autres, mineurs du Cardigan, qui soutenons l'existence des Frappeurs.

    C'est une espèce de génies bons mais insaisissables qu'on ne voit pas, mais qu'on entend et qui nous semblent travailler dans les mines, c'est-à-dire que le Frappeur est le type ou le précurseur du travail dans les mines comme les rêves le sont de certains accidents qui nous arrivent : Quand fut découverte la mine de Esgair y Myn, les Frappeurs y travaillaient vigoureusement nuit et jour et un grand nombre de personnes les ont entendus. Mais après la découverte de la grande mine on ne les entendit plus.

    Lorsque je commençai à fouiller les mines d'Elwyn-Elwyd les Frappeurs travaillèrent si fort pendant un temps qu'ils effrayèrent de jeunes ouvriers. C'était lorsque nous poussions des niveaux et avant d'arriver au minerai que les bruits avaient le plus de consistance : ils cessèrent
    quand nous atteignîmes le minerai. Et sans doute on discutera nos assertions. J'affirme cependant que les faits sont réels quoique je ne puisse ni ne prétende les expliquer. Les sceptiques peuvent sourire ; pour nous mineurs nous n'en continuerons pas moins de nous réjouir et de remercier les Frappeurs ou plutôt Dieu qui nous envoie leurs avertissements. »
    (source : marie.roca)

    Photos prises sur l'eau

    Lutin au bonnet                                                        Lutin à la main sur la joue 

    Lutin des mines        Les LUTINS DES MINES


    Le Frappeur (ou Kobold).

    Les frappeurs sont un type particulier de lutins qui vivent dans les profondeurs des cavernes, surtout
    dans les galeries des mines. Connus sous le nom de « kobolds » dans la mythologie germanique,
    les frappeurs existent également dans d’autres pays comme la France et l’Angleterre.

    Ces êtres très curieux sont de petites tailles, ne dépassant pas les 45 cm de haut. Et se tiennent voûtés comme de petits vieux. Vêtus de guenilles de mineurs, les frappeurs couvrent leur tête d’une espèce de capuchon ou de bonnet, pareil à ceux d’autres génies. Un nez proéminent complète leur face laide et ridée. Certains portent, par-dessus leur bonnet, une lanterne dotée d’une bougie.
    Les frappeurs se déplacent toujours avec une enclume afin de pouvoir réparer leurs outils de mineurs: marteau, pic, pelle… et surtout leur indispensable heurtoir, avec lequel il cogne pour signaler une belle veine de minerai dans les galeries.

    En Cornouailles, terre réputée pour être peuplée d’esprits et de génies, abondaient les mines d’étain
    où vivaient une multitude de frappeurs. Souvent assez sympathiques, ils accompagnaient parfois des
    mineurs humains et leur indiquaient les filons d’étain.Par contre, les kobolds germaniques sont antipathiques. Dans les mines où ils vivent règnent le désordre et le chaos. On raconte qu’ils sortent parfois de la mine et rejoignent la surface de la terre où ils brisent tout !

    Si un curieux, attiré par leur bruit de leur heurtoir, descend dans l’une de leurs mines et les surprend,
    il sera accueilli par une pluie de pierres. Les frappeurs n’apprécient pas du tout d’être dérangés
    durant leur travail. Dans le sud de l’Allemagne, les « wichtlein » sont particulièrement macabres: ils annoncent la mort  d’un mineur en frappant trois terribles coups avec leur heurtoir.

    Au pays de Galles, les « coblynau » sont plus sympathiques que leurs cousins d’Allemagnes; ils conduisent parfois les mineurs jusqu’à des filons de métaux précieux. On raconte aussi qu’ils sont les gardiens d’une mine d’or secrète.

    Source: Le grand livre des créatures fantastiques  et royaume-fantasy 

    Photo prise sur l'eau

    Lutin des mines

    Les Gobelins

    Le Gobelin est une créature surnaturelle, anthropomorphe et de petite taille fée issue du folklore germanique (kobold). Le gobelin est aussi devenu une créature fantastique, à travers des livres et jeux. Cet article traite de la famille des gobelinoïdes dans divers jeux de rôles, parmi lesquels les gobelins, les hobgobelins et les gobelours. 

    Les créatures de la tradition légendaire

    Les gobelins sont des créatures fantastiques, issues du folklore et de la mythologie germanique. Il s'agit de la traduction (ou francisation) du mot germanique kobold.
    Les gobelins sont un peuple de petits êtres taquins qui prennent souvent un aspect animal. Ce sont les tentateurs du monde de la féerie mais tous les gobelins ne sont pas diaboliques. Ils se déclinent sous différents noms : le frappeur, guidant les mineurs vers les filons d'étain dans les Cornouailles, le Kobolds, version germanique du frappeur se révélant moins serviable que ce dernier et encore le Wichtlein, issu d'Allemagne du sud qui est censé annoncer la mort des mineurs par trois coups.

    Étymologie

    Selon le Littré : « Bas-lat. gobelinus, nom vulgaire, dans Orderic Vital, d'un démon qui hantait les environs d'Évreux ; angl. goblin ; du bas-lat. covalus, cobalus, qui vient du grec, méchant, malin, satyre, faune. L'allemand Kobold, lutin, est de même racine. »

    Description du gobelin

    Les gobelins sont de petites créatures (en moyenne 1,40 mètres des bottes jusqu’à la pointe des longues oreilles du style « ailes de chauve-souris ») vivant dans les collines. Leur peau (verte) possède quelques poils à l’intérieur des oreilles et parfois sur les avant bras, certains même (mais très rarement), issus dans la plupart des cas d'un clan de grande importance, portent une fine moustache. Avec la vieillesse, ceux-ci n’arrêtent pas de pousser. Les doigts et le nez poussent aussi démesurément, ce qui oblige les gobelins à se les couper tous les matins comme on se raserait la barbe.

    On voit ainsi dans les villes une grande quantité de visages différents avec nez en pointe, crochus, ronds et même imitation groin. Leur nourriture est assez spéciale : comme leurs os sont constitués de roche, ils doivent en manger souvent pour ne pas casser comme du verre. Ils ont un caractère particulier. Ils sont renfrognés et grognons mais sont des amis fidèles. Quand un gobelin meurt, il est placé dans un sarcophage, plus ou moins orné de diamants ou de pierres précieuses volées aux nains, situé dans de grandes galeries. C'est en quelque sorte un cimetière souterrain. En Normandie dans la Manche, les Goubelins" hantent les marais de Carentan.

    photo d'un esprit de la nature

    Les gobelins dans les œuvres modernes

    (Gobelin/Tolkien)

    Dans Bilbo le Hobbit, J.R.R. Tolkien a utilisé le mot gobelin pour désigner des créatures maléfiques vivant sous les Monts Brumeux ; dans Le Seigneur des Anneaux, il les rebaptisa Orques afin de les distinguer des créatures légendaires. Par la suite, ces créatures tolkieniennes furent reprises dans les jeux de rôle, notamment dans Donjons et Dragons notons toutefois que dans Donjons et dragons, les gobelins sont distincts des orques et des kobolds. Ils ont inspiré d'autres créatures,
    comme les gloks (giaks) de Loup Solitaire ou les chafouins de Rêve de Dragon. On retrouve les Gobelins dans Harry Potter avec le personnage de Gripsec. Les gobelins tiennent notamment la banque de Gringotts.

    (Gobelin dans Harry Potter)

    L'un des principaux ennemis de Spider-Man a pris le nom de Green Goblin, généralement traduit en français par Bouffon Vert. Citons enfin le livre intitulé Hobgobelin de John Coyne.

    (Green Goblin). 

    Les gobelins dans "Les misérables" de V. Hugo

    Une référence aux gobelins apparaît dans "Les Misérables" de Victor Hugo, 4è partie, livre 2, chapitre 3 "Apparition au père Mabeuf". Ce dernier ne lit alors plus que deux livres dont "Sur les diables de Vauvert et les gobelins de la Bièvres" de Mutor de la Rubaudière lorsqu'il voit ce qu'il croit être un spectre, en réalité Eponine. Son allure (déguenillée et spectrale) lui inspire cette question "cela ressemble beaucoup à ce que la Rubaudière raconte des gobelins. Serait-ce un gobelin ?".
    Eponine vient l'aider pour lui soutirer un renseignement et lui dit être le diable.

    Victor Hugo indique que son personnage est particulièrement intéressé par les gobelins puisque son jardin est un lieu que ces esprits auraient hanté. Pour information, on sait dans le roman que le père Mabeuf habite à ce moment là dans une maison située dans le village d'Austerlitz. Ce village se situait alors dans une zone correspondant aujourd'hui à l'espace couvert par l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et la gare
    d'Austerlitz (XIIIè arrondissement de Paris). Le quartier voisin des Gobelins à Paris ne doit pas son nom aux créatures mais à la famille de tapissiers qui s'y installa et dont c'était le patronyme.

    Les gobelins dans le film

    Le Seigneur des Anneaux  de P. Jackson

    Les gobelins sont des créatures moins puissantes que les autres orques et les uruk-hai. Ils vivent généralement en groupe dans les cavernes. On les trouve en grand nombre dans la Moria. On peut aussi penser que les gobelins sont des orques « modifiés » par leur vie sous les montagnes. En effet, les deux peuples sont très proches, les gobelins ayant seulement des caractéristiques de troglodytes. Cependant, il s'agit là d'une adaptation du livre, puisque Tolkien lui-même confond dans
    son œuvre orques (ou orcs) et gobelins. En fait, il a employé le terme « gobelin » dans Bilbo le Hobbit, mais il s'agit vraisemblablement des mêmes créatures qu'il a désignées ensuite dans le Seigneur des Anneaux par le mot orc. Les Hobgobelins se sont vus appelés Uruk-haï. Dans Bilbo le hobbit, les wargs sont les alliés des gobelins. Il en existe des représentant plus puissant comme Azog et Bolg.

    Les gobelins dans Donjons et dragons

    Les gobelins sont de petites créatures humanoïdes d'environ 1,20 m. Ils ont une peau dont la couleur va du jaune au vert en restant toujours dans les teintes ternes et fades, et leurs yeux vont du rouge au jaune citron. Ils ont une espérance de vie de 50 ans environ. Ils vivent dans des cavernes sous terre (ils voient dans le noir) mais ne détestent pas la lumière du jour pour autant. En fait, certains habitent près des plaines chaudes où ils patrouillent pour s'assurer que personne n'entre dans leurs sous-terrains. Ils ont une organisation tribale, et détestent les nains et les gnomes. Ils domestiquent les Worgs (loups géants) qui leurs servent de monture de guerre.

    Dans le jeu, les gobelins sont souvent considérés comme des proies faciles pour les personnages joueurs de bas niveau car les gobelins sont faible lorsqu'ils n'évoluent pas dans une classe de joueur, ce qui a été caricaturé dans la bande dessinée Les Aventures de Kroc le bô de Chevalier et Ségur (édité dans le journal Casus Belli puis chez Delcourt). 

    (source : lamagiedelapoesie)

    Le lutin espion                                                et tire la langue

    lutin espion      Hobgobelin

                                

    Liste de créatures du petit peuple

    pays francophones

    NomLieuType
    Argiduna Pays Basque Feu-follet
    Bona Auvergne  
    Bonâme France Esprit du foyer
    Chaufaton Morzine Cauchemar
    Danthienne France Esprit du foyer
    Drôle Basse-Normandie, la Hague  
    Fadet ?  
    Fallet Haute-Maurienne  
    Fantasti Provence Esprit du foyer
    Farfadet Vendée et Poitou  
    Farfolté Haute-Maurienne  
    Farfollet Haute-Maurienne  
    Follaton Haute vallée de l'Arve  
    Foulat Haute tarentaise  
    Fullettu Corse Lutin
    Gobelin Multiples Multiples
    Gullet France ?
    Hutzêran Canton de Vaud Hurleur, appeleur
    Iouton Franche-Comté Esprit du foyer
    Iratxo Pays Basque  
    Lubin Basse-Normandie  
    Lutin France et Québec Multiples
    Nuiton France Multiples
    Penette France Esprit du foyer
    Petits hommes cornus Lorraine Nain
    Servan, Servant, Sarvan, Sarvin Alpes, Alsace, Canton de Vaud Esprit du foyer
    Truffandec Béarn Esprit du foyer

     Visage

    Les LUTINS DES MINES

     Champagne, Ardenne, Wallonie 

    NomLieuType
    Annequin Ardennes Feu-follet
    Couzzietti Ardennes Farceur
    Croqueur d'os Ardennes Nécrophage
    Dûhon Malmédy Lutin
    Felteu Champagne  
    Lûton1 Entre autres à Huy, Durbuy et Ellezelles  
    Massotê Grand-Halleux  
    Nuton Ardennes et Wallonie Nain
    Pie-Pie-Van-Van Ardennes Esprit des eaux
    Sotê Pays de Liège  
    Sotrê, Sotret, Sotré, Souttré, Soltrait Champagne, Vosges  

    Lutin aux grandes oreilles 

    Pie Pie Van van

     Bretagne historique

    La langue bretonne connaît un très grand nombre de mots pour désigner le petit peuple, et dans cette « région infestée de lutins », il est commun de les distinguer par leur habitat.

     

    NomLieuHabitat
    Begul an Aod Île d'Arz Rivages
    Boléguéan, bouléguéan Saint-Nolff Souterrain
    Boudig, boudic, boudiguet ? Foyer humain
    Bouffon noz ? Foyer humain
    Braillard Noirmoutier Rivages
    Bugel-noz / Bugul-noz Vannetais L'extérieur
    Chorriquet, fomiquet ? Foyer humain
    Bon noz ? Foyer humain
    Danserienn noz ? ?
    Duz10, Teuz, Teuz ar-pouliet ? Prés
    Fras Île d'Yeu Prés
    Hoseguéannet ? Cercles de pierres
    Huitèlour-Nouz Carnac ?
    Iann an aod, Ian an Ôd Basse-Bretagne Rivages
    Iannic ann Ôd Cornouaille Rivages
    Kérion, crion ? ?
    Koril, korrig, couril,corric, kriore, kéréore, kannerez noz Plaudren Landes
    Korandon, cornandon, komaudon ? Landes
    Korandou Paimpol Falaises
    Kornikaned Brocéliande Bois
    Korrigan, kourican, gorrigued Nom générique du lutin pour toute la Bretagne Multiples
    Lutun-noz (lutin de nuit) pays de Guiscriff ?
    Nozegan Vannetais ?
    Pautre Penn-er-Lo Quiberon Mer
    Poulpiquet, poulpican Coat Bihan Bois
    Siffleur de nuit Porhoët ?
    Tan Noz ? Côtes
    Tud-gommon ? Prés

    Lutin blanc

    lutin germanique

     Monde germanique

    NomLieuType
    Alf Prusse-orientale Elfe
    Bergleute Allemagne Nain mineur
    Donanadl Tyrol Esprit du foyer
    Elliken Marche Nains
    Erdluitle Allemagne et Italie Nain mineur
    Grumeau noir Marche de Brandebourg Esprit du foyer
    Hollen Westphalie Esprit du foyer
    Kobold Allemagne Multiples
    Lutchen Lusace  
    Meister Hämmerlinge Allemagne Nain frappeur
    Nains de Greifswald Greifswald nain
    Nörglein Tyrol  
    Niskepuk Schleswig-Holstein Esprit du foyer
    Schimmeke Poméranie Nain mineur
    Sgönaunken Westphalie Nain maléfique
    Stille volk, Quiet volk Hesse Nain
    Uellerken Poméranie Nain
    Venediger Salzbourg Kobold
    Wichtlein Allemagne Nain mineur

    Arragouset 

    Fanfrelon

     Îles britanniques

    NomLieuType
    Arragouset Guernesey Nain troglodyte
    Boggart Grande-Bretagne Nain malveillant
    Bonnet-Rouge Grande-Bretagne Gobelin malveillant
    Brownie Grande-Bretagne et Irlande Esprit du foyer
    Buca, Bucca Ouest de l'Angleterre ?
    Buggane Île de Man  
    Cluricaune Irlande ?
    Duergar Nord de l'Angleterre Nain mineur
    Fanfrelon Angleterre Nain
    Fir Darrig Irlande Esprit du foyer
    Hobgobelin Angleterre Esprit de la maison
    Jack-o’-lanthorn Grande-Bretagne  
    Knocker, frappeur, Cogneur Écosse, Cornouailles, Bohême, Pays de Galles Nain frappeur
    Leprechaun (leipreachán) Irlande  
    Lurikeen Irlande ?
    Portun Angleterre Lutin
    Pouque Guernesey Elfe
    Puck, Puca Grande-Bretagne Elfe
    Robin Goodfellow Grande-Bretagne Elfe
    trow Îles Shetland Troll
    Will-o’-the-wisp Grande-Bretagne ?

     

    Gobelin

    Les LUTINS DES MINES

     Les LUTINS DES MINES  Les LUTINS DES MINES

     Autres pays

    NomLieuType
    Aërico Albanie ?
    Aitvaras Lituanie Métamorphe
    Barstucci Lituanie Gnome
    Dama Dagenda Nouvelle-Guinée Crieur, appeleur
    Kabouter Belgique néerlandophone, Pays-Bas Gnome
    Kallikantzaros Grèce  
    Koropokkuru Japon, Aïnous  
    Kvernknurr Norvège ?
    Linchetto Italie ?
    Monaciello Italie ?
    Mogwai Chine ?
    Nain rouge detroit, États-Unis ?
    Nisse Norvège et Danemark Esprit du foyer
    Nisspuck Danemark Esprit du foyer
    Poliévik Pologne, Russie Esprit des moissons
    Puckwoodgenie Amérindien ?
    Tomte Finlande Esprit du foyer
    Tokoloshe Afrique du Sud

     

     

     

     Surnaturel et fantastique

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"