• Hommes aux destins incroyables

     Personnages étonnants

    Des hommes presque immortels !

    Il existe dans l'histoire du monde des hommes que l'on peut qualifier de surhommes !

    En effet, voici une sélection de quelques hommes qui sont littéralement des immortels. Vous allez découvrir en lisant leur histoire que finalement, face à eux, on a vraiment l'air de passer pour des petites natures.

    PETER FREUCHEN

    En 1926, Peter Freuchen, un explorateur danois, est pris dans une tempête de neige à plusieurs kilomètres de son camp. Il trouve un abri où il va se cacher plusieurs jours à mesure que le déluge s'amplifie. Sauf qu'il découvre que l'air qu'il expire se transforme en glace et va se fixer aux parois de son abri. Forcément, il commence à manquer de place. L'explorateur mesure deux mètres et il reste dans un espace où seulement deux hommes tiendraient. Quand la tempête cesse enfin, il n'a aucun outil pour briser la glace. Il va se servir de ses excréments gelés pour forer un passage dans le mur de son refuge. Une fois dehors, en raison de ses engelures, il est incapable d'avancer mais parvient à son camp de base. Malheureusement, il constate que la gangrène a atteinte son pied gauche. Et donc, c'est là qu'il décide de s'amputer le pied au burin et au marteau ! Une fois rapatrié, il se fera sectionner toute la jambe.

      

    Mais l'amputation du pied au burin n'est qu'une anecdote ! Peter Freuchen épousa une jeune indigène qu'il ramena à Copenhague. Hélas, elle meurt de la grippe espagnole. Face au refus des autorités religieuses de l'enterrer, l'homme s'en chargea lui même en creusant sa tombe. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, devenu résistant, il fut capturé et condamné à mort par les nazis. Il réussit à s'échapper en escaladant un mur barbelé, à voler un bateau en direction de la Suède, le tout avec sa jambe de bois !

    JACK LUCAS

    Jack Lucas était très grand quand il avait 14 ans. Alors, au lieu de passer son temps à s'amuser avec ses potes, il a falsifié la signature de sa mère pour s'engager dans l'armée afin de combattre dans les Marines pendant la Seconde Guerre mondiale. Sur le champ de bataille, deux grenades menacent d'exploser sur Lucas et ses coéquipiers. C'est alors qu'il plonge façon Superman (d'après ses propres mots) pour les protéger. Les engins explosent : on compte plus de 250 éclats d'obus dans son corps dont six morceaux dans son cerveau et cœur. Il rentre chez lui à l'âge de 17 ans et reçoit la Médaille d'Honneur. Il devient le plus jeune Marine à en être décoré.

    Vous vous dites : ce mec n'a peur de rien. Presque. Sa seule phobie : le vertige. Pour la combattre, il s'engage un peu plus tard de nouveau dans l'armée en tant que parachutiste. Lors d'un saut d'entraînement, ses parachutes ne s'ouvrent pas. D'après les témoins de la scène, Jack Lucas était le dernier à sauter de l'avion et le premier arrivé sur le sol. Il a survécu à cet accident et on se dit que le type doit certainement avoir un sacré ange gardien au dessus de la tête !

    SAM HOUSTON

    En 1809, Sam Houston s'enfuit de la maison familiale de Virginie à l'âge de 16 ans pour rejoindre la nation Cherokee. Lors de la Guerre de 1812, Houston gagne les rangs de l'armée du général Andrew Jackson à l'âge de 19 ans. Lors d'une bataille face à une tribu indienne, Houston monta sur une fortification et hurla à ses hommes de le suivre pour sauter au milieu des indiens. L'homme engagea une bataille au sabre et reçu une flèche dans la cuisse. Sam Houston parvint tout de même à contenir les Indiens jusqu'à l'arrivée des renforts.

    Plutôt que de rentrer chez lui pour se faire soigner, il demanda à un soldat de lui retirer la flèche. Ce dernier lui suggéra de plutôt trouver un médecin. C'est alors que Houston le menace de son épée pour qu'il ordonne ce qu'il venait de lui demander. Les Américains continuèrent la bataille pendant que Houston était soigné. Une fois pansé, il retourna au combat. Hélas pour lui, il fut touché d'une balle à l'épaule et quand il se retourna vers ses hommes, il fut touché à nouveau. Les soldats commencèrent à reculer et Houston fut obligé d'en faire autant.

    Il est retrouvé à peine vivant au milieu des cadavres. Le médecin refusa de lui retirer les balles de peur que le patient ne meurt. Houston resta toute la nuit allongé, sans soin. Le lendemain matin, on le retrouva toujours vivant et on le transporta à Fort Williams situé à plus de 110 km, où il resta plusieurs semaines sans traitement, refusant de mourir. Miraculeusement, il réussit à survivre. Il devint membre du gouvernement du Texas et la ville de Houston porte ce nom en son honneur.

    TIBOR RUBIN

    Né à Paszto en Hongrie, Tibor Rubin est issu d'une famille juive. Quand il a 15 ans, il est envoyé dans le camp de concentration de Mauthausen où le SS lui assure dès son arrivée qu'il n'en sortira pas vivant. Il est finalement libéré par les troupes américaines et décide de rembourser sa dette envers le pays qui lui a sauvé la vie en s'engageant dans l'armée américaine après son arrivée à New York en 1948.

    Il va servir les USA en partant combattre pendant la guerre de Corée en 1950 où il va défendre à lui tout seul une colline pendant 24 heures contre les soldats nord-coréens pour permettre à son unité de se replier. A la fin de l'année 1950, il est gravement blessé et se fait capturer par les Chinois. Il restera prisonnier pendant deux ans et demi. Les Chinois lui proposent même de le libérer à condition qu'il rentre chez lui en Hongrie. Rubin refuse.

    Il va appliquer ce qu'il avait appris pendant l'Holocauste : il vole de la nourriture et autres médicaments dans les entrepôts du camp chinois pour les partager avec ses codétenus. Ces actes de courage ont permis de maintenir 40 personnes en vie. Tibor Rubin attendra jusqu'en 2005 pour que George W. Bush décide de lui remettre la Medal of Honnor. Il meurt le 5 décembre 2015 à l'âge de 86 ans. 

        

    BRIAN BLESSED

    Brian Blessed est un acteur, réalisateur, chanteur, écrivain, explorateur et alpiniste britannique. On a pu le voir dans le rôle du prince Vultan dans Flash Gordon au cinéma en 1980 ou dans Robin des Bois aux côtés de Kevin Costner. Mais en plus d'une belle carrière d'acteur, il devient à 67 ans, l'homme le plus âgé à avoir rejoint le pôle Nord à pied. Même si ses tentatives pour gravir le mont Everest restent infructueuses, Brian Blessed est parvenu à atteindre les sommets de l'Aconcagua en Argentine et celui du Kilimandjaro. Ajoutez à cela que l'homme a survécu à un crash d'avion en pleine jungle vénézuélienne.

    Aujourd'hui, l'homme à 80 ans et se porte toujours aussi bien. Il faut dire qu'avec sa stature peu commune (très grand, une forte corpulence et une épaisse barbe), on a vraiment l'impression que Brian Blessed est un véritable immortel !

    (source : hitek)

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"