• Jungle de l'eau douce

    Nature insolite

    La jungle de l'eau douce

    De bien étranges créatures !

    Jungle de l'eau douce

    Il existe des vidéos sur internet et parfois cela passe à la télé, n'hésitez pas à regarder ces émissions géniales 

    RIVER MONSTER de Jeremy Wade

    LES BRYOZOAIRES, les animaux mousses

    Du grec Bryozoa, brúon "mousse" et zōon "animal", ces étranges créatures colonisent les plantes aquatiques auxquelles elles donnent une allure inquiétante, non sans rappeler l'arbre des âmes du film "Avatar". Les gravières d'Alsace recèlent une espèce rarissime : Lophopus crystallinus repéré en 1926 dans les Pyrénées !
    Un épisode de la série Jungle d'eau douce. Prochaine diffusion le 5 avril 2013. 

    Réalisation : Serge Dumont, Loïc Mahé 

    (source : universcience

    Les monstres d'eau douce 

    Jeremy Wade se lance à la recherche d'un authentique monstre d'eau douce sud-américain.
    Les piranhas retiennent généralement toute notre attention, mais un prédateur plus effroyable qu'eux rôde dans leurs eaux. Intrigué par l'attaque d'un plongeur par un seul poisson, Jeremy se rend rapidement compte que c'est un véritable monstre. En dépit des orages qui menacent son équipage, notre pêcheur rassemble les dernières pièces du puzzle grâce à une tribu amérindienne du coin. Jeremy s'enfonce dans la jungle du Surinam pour s'y trouver face à face avec un poisson incomparable.
    (source : evasion.) 


    Des poissons énormes !

    La plupart de nos amateurs de ce genre de pêche attrape les poissons, ils prennent une photo et relâche ensuite l'animal, aussi je n'hésite pas à vous montrer ces magnifiques spécimens... 

    L’océan n’est pas le seul endroit où l’on peut trouver des poissons énormes. Cachés sous les eaux troubles de nos rivières, fleuves et lacs, il y a des monstres invisibles. Alors que la plupart des poissons d’eau douce sont plus petits que leurs homologues marins, certains peuvent atteindre des tailles gigantesques.
    Voici les onze plus gros poissons d’eau douce du monde.

    L’esturgeon bélouga

    esturgeon belouga

    A ne pas confondre avec la baleine beluga (mammifère), le bélouga, béluga, grand esturgeon ou béluga européen (Huso huso) est le plus grand des esturgeons.
    Sa croissance est lente et sa maturité sexuelle apparait tardivement.  Il pourrait vivre jusqu’à 150 ans (âge confirmé, 118 ans). Le beluga est très recherché pour l’excellent caviar qu’il fournit en quantité.
    Le béluga est sans doute le plus grand poisson d’eau douce, même s’il passe son temps entre milieux fluviaux et marins. Il peut atteindre jusqu’à 5 m de long pour une masse de 2 000 kg. 

    Le poisson-chat géant du Mékong

    poisson-chat géant du Mékong

    Le poisson-chat géant du Mékong (Pangasianodon gigas) est le seul représentant de son genre, Pangasianodon.Il fait partie de la famille des poisson-chats, tout comme le silure que nous connaissons bien en Europe et dont il a les caractéristiques, mais avec des dimensions titanesques. Il vit dans la moitié inférieure du fleuve Mékong, et est hélas en voie d’extinction. Le 1er mai 2005, dans le nord de la Thaïlande, a été capturé un poisson record de 3 mètres de long, pour 293 kilos. Ce poisson est peu étudié, il est possible qu’il existe d’encore plus gros spécimen.

    Le poisson alligator gar

    poisson alligator gar

    Avec une double rangée de grosses dents et un museau comme un crocodile, L’alligator Gar (Atractosteus spatula) vit dans les fleuves et rivières du Sud profond des États Unis. Doté à tort d’une réputation diabolique, il est très prisé des pêcheurs sportifs en raison de son extrême combattivité.
    Ce poisson carnivore primitif chasse ses proies comme un crocodile, et va même jusqu’à les poursuivre hors de l’eau ! Il respire en effet aussi bien dans l’air que dans l’eau.
    Les records sont une taille de trois mètres pour un poids de 150 kilos.

    Jungle de l'eau douce

    L’arapaïma

    arapaïma pêche

    Appelé paiche (au Pérou), pirarucu (au Brésil) l’arapaima (Arapaima gigas) est un poisson qui vit en Amazonie. C’est un très ancien poisson, un véritable fossile vivant.
    Il a une bonne bouille, je trouve 
    Le plus grand des poissons d’eau douce d’Amérique du Sud : il peut atteindre 3 mètres, pour un poids de 300 kilos. C’est un carnivore, qui vient souvent gober à la surface.  Aussi il est très recherché par les pêcheurs à la mouche, qui utilisent du matériel adéquat : canne à tarpon et bas de ligne shock-tippet. Poisson combattif, et à la chair parait-il savoureuse.

    La raie géante d’eau douce

    raie géante du Mékong

    La raie géante d’eau douce (Himantura chaophraya) vit en Asie du Sud Est, principalement dans le  Mékong et la Chao Phraya. C’est un véritable monstre d’eau douce, qui peut atteindre 2,50 mètres de diamètre pour un poids de 600 kilos.
    Poisson dangereux, faire attention lors de la capture, car il possède au bout de la queue un pic dentelé et acéré, capable de percer un os ! 
    Malheureusement,
     comme beaucoup d’espèces endémiques des fleuves d’Asie du Sud, la raie géante d’eau douce Stingray est gravement menacée en raison de la surpêche et de la construction de barrages.

    Le spatulaire

    poisson spatulaire

    Le spatulaire (Polyodon spathula) est un des poissons les plus primitifs en Amérique du Nord. Comme son proche parent l’esturgeon, on le pêche pour ses oeufs, transformés en caviar. Il mesure généralement de 50 à 125 cm pour 1 à 9 kg, mais certains individus atteignent une longueur de 2 m et un poids de plus de 70 kg. Il est reconnaissable à son bec en forme se spatule, qui lui sert à filtrer le plancton, comme le font les cétacés.
    Le spatulaire est encore présent dans le bassin du Mississippi, il a totalement disparu dans les Grands Lacs et au Canada.
    Une espèce très voisine, le spatulaire chinois du fleuve Yangtsé, n’a plus été vue depuis plus de 10 ans, et on craint fort qu’elle n’ait disparue.

    La carpe géante du Siam

    carpe géante du Siam

    Si toutes les espèces de carpes peuvent atteindre des proportions honorables, notamment grâce à la pratique du no-kill par les carpistes, la plus grosse est la carpe du Siam (Catlocarpio Siamensis), Pla Caho en Thaïlandais.
    On la trouve en Asie du Sud Est, et elle peut mesurer jusqu’à 2 mètres, pour un poids de 150 kilos. Record : 158 kilos.

     

    L’esturgeon blanc

    esturgeon blanc pêche

    L’esturgeon blanc (Acipenser transmontanus), est un qui poisson qui migre entre les grands fleuves de la côte Ouest américaine et l’océan Pacifique. Il peut atteindre 5 mètres de long, pour un poids de plus de 500 kilos. Les esturgeons sont de très anciens poissons, qui ont très peu évolué depuis 175 millions d’années, et c’est vrai qu’ils ont une tronche pour le moins préhistorique.
    L’esturgeon blanc, menacé par la surpêche en raison du trésor que constitue le caviar, bénéficie de mesures de protection et est élevé en fermes aquacoles en Californie.

    La perche du Nil

    perche du Nil pêche

    La perche du Nil (Lates niloticus) est le plus grand des poissons d’eau douce du continent africain. Elle fait le régal des pêcheurs sportifs en raison de sa remarquable combattivité et des poissons records qui sont régulièrement capturés.
    Le Guiness Book of Records a enregistré un record de perche du Nil de 232 kg, et les poissons de 100 kilos ne sont pas rares.
    Originaire d’Ethiopie elle a été introduite dans des lacs comme le lac Nasser, où elle s’est adaptée avec succès. Ce ne fut hélas pas le cas dans le lac Victoria, où elle détruisit nombre d’espèces endémiques.

    Le taimen

    taimen pêche

    Le Taimen (Hucho taimen), également connu sous le nom de Taimen de Sibérie, de huchon asiatique et de Saumon de Sibérie, est un salmonidé que l’on trouve dans les rivières d’eau douce et les lacs de Russie, en Mongolie et en Asie centrale.
    C’est un carnassier redoutable, n’hésitant pas à avaler tout cru des truites de 40 cm, des souris, des oiseaux.
    Les spécimen de plus d’un mètre sont monnaie courante, et le record enregistré est un taimen pêché dans la rivière Kotui en Russie, de 2,10 mètres pour 105 kilos.
    C’est un des poissons les plus recherchés par les pêcheurs sportifs, de nombreux voyages de pêche sont organisés dans des contrées sauvages et magnifiques pour traquer le taimen, notamment à la mouche.

    Les requins d’eau douce

    requin bouledogue

    Quelques espèces, comme le requin bouledogue (carcharhinus leucas), sont capables de vivre en eau douce ou peu salée (fleuves, rivières, estuaires, lacs). Il leur arrive de remonter certains fleuves jusqu’à plus de 3 000 km à l’intérieur des terres, comme par exemple dans le Zambèze et le lac Victoria, en Afrique, ou en Amérique dans le Mississipi. Des membres d’une espèce (Pristiophoridés) vont même se reproduire dans le Lac Titicaca, en Amérique du Sud.
    Le requin bouledogue est une des espèces qui peuvent, toutes proportions gardées, s’avérer dangereuses pour l’homme.
    Il y a au moins cinq autres espèces de requins de fleuve, qui sont endémiques à des rivières d’eau douce en Asie du Sud et en Australie.

    (source : pecheur.info

    Nature insolite

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"