• L'énergie du point zéro

    Espace scientifique

    L'ENERGIE DU POINT ZERO
     ou "Energie Libre" 

    L'énergie du point zéro  

    Elle est ILLIMITEE et disponible pour tous   

     L'énergie du vide apporte la preuve qu'il existe une autre source d'énergie incommensurable disponible : " l'énergie libre " ou " l'énergie du point zéro ".     

          

      

    Le moteur Minato 

    Le moteur Minato est une machine (mise au point au Japon fonctionnant à l’énergie libre qui est aujourd’hui en production. Actuellement, les quatre types de moteur (normaux) les plus répandus sont: les systèmes les plus modernes, les AC (courant alternatif), les DC (courant continu), servo ou pas à pas. Ils utilisent tous les quatre le principe de force électromagnétique d’attraction qui fut découvert il y a près de 200 ans. Leur conception implique des pertes considérables dues aux bobinages, aux noyaux et aux courants vagabonds, qui se transforment en chaleur. Le moteur de Minato utilise la répulsion comme source d’énergie du noyau. Il subit très peu de pertes, ne chauffe pratiquement pas et a un rendement de 330 %, très largement supérieur aux moteurs conventionnels. De plus il fonctionne presque « silencieusement ».  

    La plupart des ensembles d’essai de Minato comprennent un rotor non magnétique en trois couches garni de puissants aimants Sumitomo Neomax (néodyme/fer/bore) placés tous les 175 degrés et couvrant 5 degrés d’angle de la circonférence du rotor. Les aimants ont une force d’un demi tesla, ils interagissent par répulsion avec deux stators électromagnétiques diamétralement opposés  Les électroaimants du stator repoussent les aimants permanents de rotor, et comme ceux-ci sont placés en oblique, la répulsion est tangentielle et provoque la rotation. Les électroaimants reçoivent des impulsions à des intervalles de durées spécifiques, de manière à assurer qu’ils ne sont actifs que lorsqu’ils sont en face d’un aimant de rotor en fuite. De nombreux inventeurs ont précédemment essayé de construire des moteurs magnétiques, mais Minato est le seul à avoir trouvé les solutions à certains problèmes. La premier est le recours à la répulsion et non l’attraction, l’énergie d’entrée nécessaire est donc réduite.

    Ensuite, l’angle de positionnement des aimants sur le rotor est calculé exactement pour produire un effet de ricochet entre les champs respectifs du rotor et du stator, de sorte que l’un rebondisse sur l’autre, produisant la force motrice. Il y a aussi la puissance des aimants; il a fallu l’apparition, dans les années 1980, des aimants au néodyme pour rendre la chose possible. La structure nord-sud de n’importe quel aimant peut être conservée en construisant le rotor en trois couches : dans la couche supérieure les aimants Neomax ont le pôle nord vers l’extérieur, suit une couche non magnétique, et dans la troisième les aimants ont le pôle sud vers l’extérieur soit vers le centre du rotor). Ces couches sont alignées sur les pôles opposés nord-sud des deux électroaimants. Le temps d’excitation des électroaimants constitue la clef qui permet d’obtenir le point sensible produisant la répulsion entre stator et rotor. La cadence est assurée par des détecteurs qui reçoivent les signaux de balises juste avant que se présente chaque aimant du rotor. Le rotor est démarré et stoppé en appliquant et en interrompant l’énergie aux deux électroaimants du stator. Après un temps de décélération, le rotor s’arrête en alignant ses aimants sur les noyaux de fer des eux électroaimants du stator.

    Source :   energiegratuite.biz/

     

    L'expression « énergie du vide » est employée pour désigner deux notions a priori différentes :
    -  la densité moyenne d'énergie et de pression engendrée par les fluctuations du vide quantique, qui est mise en évidence, à de très faibles échelles, par l'effet Casimir. Cette forme d'énergie est parfois également appelée « Énergie du point zéro »;


    -  la densité moyenne d'énergie du vide sur des échelles cosmologiques, mise en évidence par l'observation de l'accélération de l'expansion de l'Univers. Cette densité d'énergie calculée à partir de ces observations (de l'ordre de 10-29 g⋅cm-3) est associée à l'énergie sombre, ainsi qu'à la constante cosmologique.
     
    Historiquement, le terme « énergie du vide » est plutôt associé aux fluctuations quantiques et reste encore très majoritairement employé dans ce sens. Ce n'est qu'assez récemment (à la fin des années 1990) que ce terme est également employé pour désigner la densité d'énergie du vide à grande échelle, ce qui entraine des confusions. C'est pourquoi le concept d'énergie sombre a été forgé, et devrait être employé préférentiellement à « énergie du vide » pour désigner la densité d'énergie du vide sur de grandes échelles.


     
     

    La densité d'énergie moyenne des fluctuations quantiques à grande échelle est en principe parfaitement nulle. Toutefois, certaines théories prévoient un effet résiduel à grande échelle des fluctuations, si certaines particules virtuelles créées par les fluctuations se stabilisent en condensat de Bose-Einstein. Mais les modèles théoriques correspondants ne sont pas encore au point, et la possibilité même de condensats stables à grande échelle n'est pas encore démontrée.
     
    Avec l'achèvement de la construction du Large Hadron Collider, et sa mise en route, les scientifiques espèrent pouvoir en apprendre plus sur cette « énergie du vide ».


    Le terme énergie du vide est parfois utilisé par certains « scientifiques"  affirmant qu'il est possible d'extraire de l'énergie – c'est-à-dire du travail mécanique, de la chaleur… – du vide, donc d'avoir une source d'énergie inépuisable et gratuite.
     


    En fait, le problème n'est pas tant d'extraire l'énergie du vide, mais de l'extraire sans dépenser plus d'énergie que l'on peut potentiellement en récupérer. Dans le cas du trou noir, c'est sa masse qui est in fine convertie en énergie ; on ne l'a pas obtenue « gratuitement ».
     
    Ces différentes théories suscitent donc le scepticisme de la communauté scientifique, car elles entrainent une remise en cause d'une des lois cardinales de la physique, jamais prise en défaut et inséparable de toutes les théories scientifiques reconnues : la conservation de l'énergie.
     
    La densité moyenne d'énergie du vide étant nulle, ou au mieux très faible, cette loi implique que les tentatives d'extraire l'énergie du vide se feront toujours, pour des raisons fondamentales, à bilan énergétique négatif et au mieux nul.
     
    La problématique est similaire à celle du mouvement perpétuel.
    L'effet Casimir est l'attraction entre deux plaques séparées par le vide.
     
    Il est souvent pris pour une preuve qu'on pourrait extraire de l'énergie du vide. Mais en réalité, la conservation de l'énergie n'est pas violée. En effet, en déplaçant les plaques, on modifie les longueurs d'onde possibles, et donc l'énergie du vide elle-même a diminué. Le vide doit donc être envisagé comme un milieu avec lequel il est possible d'échanger de l'énergie, modifiant son état d'énergie. Il ne peut fournir indéfiniment de l'énergie, toutes choses restant invariantes.
     
    De plus, un système cyclique impliquerait de ramener les plaques à leur position précédente, et alors pour les écarter la force de Casimir impliquerait de dépenser plus d'énergie qu'en son absence
    Dans la science-fiction : 
    L'énergie du vide semble être une des principales sources d'énergie utilisée par les Altérans, aussi appelés Anciens dans les séries Stargate SG-1 et Stargate Atlantis. Les générateurs dits EPPZ ou E2PZ (Extracteur de Potentiel du Point Zéro) exploitent l'énergie d'un sous-espace artificiel et ont par essence une capacité finie.
     
    Les Altérans, aussi appelés Anciens, via le projet Arcturus, tentent de dépasser cette limitation en décidant d'exploiter l'énergie de notre propre espace-temps. Cette expérience est un échec en raison des fluctuations imprévisibles inhérentes à l'expansion de notre univers.

    Source : wikipedia.org/ 

     

     

     

    NASSIM HARAMEIN, EINSTEIN des temps nouveaux

    Site de Nassim Haramein : theresonanceproject

     Si Bruce Lipton est le biologiste qui a révolutionné la biologie avec l'épigénétique,son alter égo, dans le domaine de la physique est sans conteste, Nassim Haramein.
     En effet, Nassim Haramein est un physicien dont la richesse intérieure et l'indépendance naturelle lui ont certainement permis de garder son autonomie et sa liberté d'esprit, face aux idées arrêtées de certains physiciens accrochés à leurs certitudes des théories passéistes.
     L'originalité des travaux de Nassim réside dans son modèle de  réunification de la physique classique et de la physique quantique.
     Parmi ses découvertes fondamentales, figure le fait que nous vivons dans un trou noir.
     Pour lui, les trous noirs sont à l'origine des galaxies et il est parvenu à découvrir le pattern géométrique du "Double-Tore" qui est à l'origine de  l'énergie la plus fondamentale de l'univers: celle du vide…
    Cela augure l'utilisation illimitée des énergies produites par l'univers (La meilleure Energie Propre) afin de les modéliser sur terre pour remédier définitivement aux pénuries énergétiques inéluctables.
    Il apporte enfin l'évidence scientifique que "Tout est Un", comme l'ont affirmé depuis la nuit des temps,  les penseurs spirituels universels les plus avancés.
     
    En complémént de ces travaux, Nassim haramein explore inlassablement les traditions séculaires et les religions du monde entier, persuadé que toutes ces découvertes sont des redécouvertes et que des signes du passé sont inscrits dans de nombreux symboles et édifices architecturaux du monde entier.
     D'où venons-nous ? où allons-nous ? qui sommes-nous ? et …que faisons-nous ici ?trouvent des débuts de réponse des plus surprenants par l'intermédiaire des travaux de recherches de Nassim.

    Source :  bouger-la-vie.com/

    L'ENERGIE DU POINT ZERO

       

    "L’énergie est mouvement, l’énergie est lumière, l'énergie est chaleur. L’énergie créée la matière inerte et est source de vie. L’énergie évolue, et se structure à partir d’elle même. L'énergie permet à tout système physique d'évoluer dans l'espace et le temps. L’énergie devient de plus en plus consciente. L’énergie est.

    "Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme." - Dans l'univers, un système ne peut gagner de l'énergie que si un autre système en perd une quantité équivalente : c'est le principe de la conservation de l'énergie. La quantité d'énergie globale contenue dans l'Univers serait alors constante.   "

     

    Quand les physiciens plongent dans le vide    

    Ce vide absolu est un concept mystérieux sur lequel se sont affrontés les grands noms de la philosophie et de la science comme Aristote, Démocrite, Galilée, Pascal, Newton ou Einstein... La physique moderne a même profondément renouvelé les termes du débat dans le sens où ce n'est plus l'existence du vide qui est source d'interrogation, mais plutôt sa nature. Dès lors les physiciens s'intéresseront, non plus au côté inerte du vide, mais plutôt à ses qualités actives, créatrices, et dynamiques.    

    1916 Niels Bohr est considéré comme l'un des fondateurs de la physique quantique. Utilisant la théorie des quanta de Planck et le modèle planétaire de Rutherford, Bohr supposera que les électrons gravitent autour du noyau de l'atome sur des orbites correspondant à des niveaux d'énergie. Ce modèle suggèrera que l'atome émet un rayonnement électromagnétique lorsqu'un électron transite d'un niveau quantique à un autre.

    1924 Louis de Broglie concilia les aspects ondulatoire et corpusculaire de la matière. Influencé par les travaux d'Einstein, il affirmera en effet que les ondes peuvent se comporter comme des particules, et que ces dernières peuvent se comporter elles aussi comme des ondes. N. Bohr démontrera par la suite que corpuscule et onde ne sont que les deux aspects complémentaires d'une seule et même réalité.

    1927 Werner Heisenberg démontra que les électrons se comportaient à la fois comme des ondes mais également comme des particules - il est en effet impossible de connaître précisément leur position et leur vitesse. S'échappant du "déterminisme" introduit par Newton et Laplace, seule une "probabilité" de leur présence, ici ou là, pouvait être évoquée. Heisenberg et E. Schrödinger développeront également une théorie selon laquelle les particules de matière interagissent entre elles par l'échange de petits paquets d'énergie appelés quanta.

    1928 Paul Dirac Intéressé par la théorie quantique introduite par Heisenberg, il dévoilera par la suite une équation relativiste permettant de décrire les propriétés de l'électron. Celle-ci le conduira à postuler l'existence d'une particule identique à l'électron mais de charge opposée, c'est-à-dire positive. La théorie de Dirac sera confirmée en 1932 par le physicien américain Carl Anderson qui découvrira le positron.

    1935 Schrödinger imagina le paradoxe du chat montrant comment plusieurs états apparaissent et se superposent dans le monde quantique. Imaginons un chat enfermé dans une boîte pourvue d'un hublot. Cette boite est pourvu d'un système destiné à tuer le chat. Sans ouvrir cette boîte, demandons-nous maintenant si le chat est vivant ou mort... La logique voudrait qu'il ait 50% de chance d'être vivant et 50% de chance d'être mort. Mais dans la physique quantique, ces deux états se superposent et cohabitent. Dans la fonction d'onde, le chat est à la fois mort et vivant.

    L'interprétation de Copenhague : La réalité d’un objet quantique, en dehors de l'observation, serait une superposition de tous les états quantiques possibles.

    L'interprétation d'Everett : Il n'existe pas un seul chat mais 2 : l'un est mort et l'autre est vivant. L'observation que vous ferez décidera de l'univers dans lequel vous vous trouvez, celui du chat mort ou celui du chat vivant. Mais dans tous les cas, ces 2 univers existent.

    1974 Stephen Hawking Ce physicien et mathématicien anglais est l'auteur de nombreuses recherches sur la relativité et la mécanique quantique. Il affirmera que n'importe quel trou noir pouvait être victime d'une "évaporation quantique". Il exploita également la relation existant entre la physique quantique (les particules virtuelles) et la relativité générale (la courbure de l'espace-temps). 

    Source, suite : cosmobranche.free.fr/

     

     

      

    THRIVE, le film à voir sur l'énergie et les secrets non révélés !

     

      

    Le rapport entre les ovnis, la non-divulgation de leur existence

    et l'énergie libre

    Extraits et résumés du livre "Révélations - Tome 2"

    Témoignage De Mr Mark MacCandlish - Illustrateur et dessinateur au sein de l'aérospatiale.

     (P.286 - Tome 2 - Livres "REVELATIONS" du dr Steven Greer)

    Il a vu sur la base de Norton aus USA, des « ARvs » ou « engins semblables aux vaisseaux ET », reproduits à l'identique et fonctionnant par champ gravitationnel, certains ont 40 m de diamètre. Ils dépassent la vitesse de la lumière. Ils ont été fabriqués par rétro-ingénierie, et fonctionnent par l'énergie du vide de l'espace ou « du point zéro », des systèmes « sur-unitaires » soit auto-alimentés qui fonctionnent par eux-mêmes. 

    Si l'on pouvait juste capter l'énergie présente dans un mètre cube d'espace, on aurait assez d'énergie pour faire bouillir tous les océans. Pour les engins, plus ils vont vite et plus ils deviennent légers car leur masse diminue, plus ils peuvent aller vite.... Ces engins peuvent aller à n'importe quel endroit du système solaire en quelques heures, plutôt qu'en quelques mois ou années. Alors pourquoi dépenser tout cet argent à la NASA pour lancer des fusées au mode de propulsion archaïque, alors que des engins hyper-sophistiqués existent depuis longtemps dans les hangars de la CIA, la NSA ou les renseignements de l'Air Force ?

    De fait il pense que certaines bases sur la Lune ou Mars seraient déjà des bases terriennes...

       

     

    Témoignage du Professeur Paul Czysz -

    L'énergie du Point ZERO

    (P. 305 - Tome 2 - REVELATIONS)

    Le Docteur Paul Czysz est professeur en ingénierie aéronautique au « Parks College » de St-Louis. Il a passé 8 ans dans l'Air Force à la base aérienne de Wright-Patterson et 30 années chez Mac  Donnell-Douglas dans les technologies dites « exotiques » (provenant des Ovnis récupérés), au sein de  projets cloisonnnés et classés, donc top-secrets. Il met en garde les humains à vouloir faire un arme avec chaque nouvelle technologie, en précisant que l'armement de l'espace ne s'adresse pas à une menace terroriste terrestre, mais contre des vaisseaux provenant de l'espace, ce qui est à son avis suicidaire, vu l'avance technologique des E.T. 

    Il dit qu'on ne peut pas expliquer les déplacements des ovnis par la physique conventionnelle.Il faut les lier à la physique quantique dans laquelle des choses peuvent se trouver à deux endroits en même temps, apparaître et ré-apparaître, comme le font les positrons et les électrons dans certains accélérateurs de particules à haute énergie. C'est un couplage du dispositif aavec l'énergie qui baigne l'espace, comme le faisait TESLA dans ses expériences. A son propos, quand Tesla est décédé, J. Edgar Hoover a fait confisquer tout son matériel, ses expériences et ses notes. 

    Sakharov(un savant russe) travaillait sur tout cela, montrant que la structure de l'espace est semblable un océan d'énergie dans lequel flotte une énergie solide qui est LA MASSE. Si cela est vrai, alors les ondes gravitationnelles existent. Ici le quantum n'est maintenant plus la Masse, mais le TEMPS. Quand le Docteur était à Wright-Patterson, ils voyaient au radar des soucoupes qui se déplaçaient à 37.000 KM/h. Là où l'on pense voir de la masse, on voit en réalité de l'énergie gelée dans un quantum de temps. Les ovnis se déplacent par des moyens spatio-temporels. 

    Que se passerait-il si l'on introduisait la capacité de se servir de l'énergie du Point Zéro ? 

    L'énergie du Point Zéro représente environ 40-50 mégawatts d'électricité par pouce cube (1 pouce = 2,54 cm) d'espace. Cela fait beaucoup d'électricité ! Si l'on pouvait l'exploiter à volonté, plus personne n'aurait besoin de pétrole ni d'essence. Etant donné qu'elle baigne la totalité de l'univers, et qu'elle fluctue continuellement en tant qu'interaction entre la matière et l'antimatière, ce n'est pas comme un lac tout calme. C'est un bassin qui a la taille de l'univers. Par conséquent, quel que soit l'usage que vous en ferez,vous ne pourrez jamais en manquer. 

    Un chercheur disait que si vous la mettiez en bouteille et que vous l'ameniez à un autre endroit et que vous la relâchiez, cela produrait une déchirure dans le domaine temporel propre à l'espace local, et cela créerait en fait un problème, chose qu'il affirme avoir faite et qu'il ne refera plus jamais. Il faudrait aussi créer un moteur spécial pour cette énergie. Ce chercheur en avait créé un qui a tourné un an dans son sous-sol sans aucune source d'électricité. 

    En ce qui concerne les vaisseaux de l'espace, ils se comportent comme les particules à haute énergie du CERN (accélérateur de particules). Ils se transforment véritablement en énergie et reparaissent ailleurs. Toute masse est de l'énergie solidifiée. L'humain est de l'énergie solide. La distance qu'il y a entre les atomes de nos corps est quasiment exactement proportionnelle à la distance qu'il y a entre les planètes qui entourent le Soleil. Par conséquent, si vous pouviez regarder vos propres atomes, vous vous verriez constitué de 98 % de VIDE ! (Voir la Théorie de l'Unité de Nassim Haramein à ce sujet, il dit exactement la même chose ! ). Si vous étiez l'équivalent d'une étoile à neutrons, dans laquelle le noyau et les électrons sont compressés, vous tiendriez dans une tête d'épingle. Voilà ce dont vous êtes réllement fait.

    La parapsychologie est fondée sur la physique, sur les ondes du cerveau. Les Russes on fait beaucoup de recherches dans ce domaine.

     

    Témoignage du Docteur Hal Puthoff,

    (Physicien théorique et expérimental à l'Université de Stanford) – Le Point Zéro  (P. 321 - Tome 2 - REVELATIONS) 

    A partir du moment où vous entrez dans le domaine de la thérorie générale de la relativité, vous avez un certain nombre d'options. Ces options sont de changer les propriétés de l'espace lui-même, de façon à ce que la vitesse de la lumière soit modifiée pour qu'elle soit plus rapide que sa valeur habituelle. La meilleure façon d'expliquer comment ça se produit, c'est en fait l'idée d'étirer l'espace – dilater l'espace d'un côté de l'engin et contracter l'espace de l'autre – de manière à ce que vous ne soyez pas seulement en train d'évoluer à travers l'espace, mais c'est comme si l'espace lui-même était en train d'évoluer sur une surface en coutchouc, alors que vous êtes en même temps en train de tirer sur cette surface en caoutchouc pour l'étirer. Ainsi, par rapport à l'environnement extérieur, vous pourriez aller, disons, à la vitesse de la lumière sur cette surface en caoutchouc, mais si la surface en caoutchouc se meut elle-même par rapport au reste de l'univers, alors votre mouvement final est plus rapide que la vitesse de la lumière. Cela s'appelle l'énergie de « fluctuation du vide », ou « Energie du Point ZERO ».*On l'appelle le Point Zéro, car si vous geliez l'univers jusqu'à atteindre le ZERO ABSOLU, - là où la plupart des mouvements seraient gélés – cette énergie serait toujours là. C'Est un type d'énergie totalement fondamental. Elle pourrait servir pour les vols spatiaux, mais aussi pour votre brosse à dent, votre voiture, et aussi la désalinisation de l'eau.

     

    Témoignage du Docteur Ted Loder

    (Tome 2 - REVELATIONS)

    Le Dr Ted Loder est un scientifique respecté et professeur d'océanographie à l'Université du New Hampshire. Il a appris par son cousin, le Général de Brigade Stephen Lovekin, que le sujet Ovni-ET était une réalité, mais aussi un enjeu important concernant des technologies qui pourraient préserver l'environnement de notre planète en faisant progresser l'humanité au rang de société planétaire durable. Il defend ardemment la nécessité de mettre le public au courant que nous ne sommes pas seuls dans l'univers et que l'on possède depuis près de 50 ans les moyens d'avoir une énergie illimitée sur Terre, afin d'éviter de polluer la planète par les énergies fossiles.

     

    Il dit : « Nous savons déjà comment les ovnis fonctionnent, mais c'est une information dont notre société ne dispose pas. Ca va faire 100 ans que nous pilotons des avions qui utilisent du carburant fossile, alors que la technologie qui pourrait les remplacer existe depuis 50 ans. Nous sommes les membres d'une famille de peuples présents dans tout l'univers.

    Cela va changer à jamais la façon dont nous voyons la Terre. J'ai parlé à un certain nombre des personnes qui ont étudié cette question et qui pensent que la dissimulation qui a eu cours sur les 50 dernières années est probablement la seule grande menace qui ait pesé sur notre société démocratique depuis que ce pays (les USA) a été fondé en 1776. Nous sommes à un croisement majeur en ce qui concerne la façon dont notre société  et notre gouvernement fonctionnent, parce que ce dossier échappe au contrôle de notre gouvernement élu, et aussi à nos institutions judiciaires. Il est sous le contrôle d'autres gens, dont certains sont des membres de notre gouvernement, et d'autres des membres du complexe militaro-industriel. Ce sont eux qui contrôlent ce dossier, le SEUL véritablement important sur cette planète.

    Et tout ça n'est à long terme pas sain pour notre société et pour notre population. Le secret nous limite et nous empêche de progresser en tant que société  planétaire. Ce qui est inquiétant, c'est qu'on a des compte-rendus selon lesquels ces programmes clandestins utilisent ces technologies avancées pour tirer sur des engins extraterrestres et les abattre. Nous avons de nombreux témoins qui ont vu ça  et qui savent que cela existe. Cela signifie qu'il y a un petit groupe de gens sur cette planète qui ont littéralement déclaré une guerre interplanétaire à des extraterrestres qui sont venus voir cette planète pour observer l'humanité, et en dernier recours pour l'aider. (Voir la vidéo de l'ex Ministre de la Défense du Canada, Paul Hellyer, sur Utube). On a mis la population de cette planète dans une position intenable. »

    L'ENERGIE DU POINT ZERO

     

     VOIR AUSSI :

      SIRIUS le film du Projet Révélation

     Nikola Tesla

    Nassim Haramein, génial!

    Nassim Haramein et le voyage de la Terre

     

      

     Espace scientifique

     

      "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"