• La cité engloutie des Caraïbes

    Découvertes extraordinaires

    La citée engloutie des Caraïbes 

    Des pyramides sous la mer des Caraïbes, aussi hautes que celles d'Egypte. Des sphinx, des monolithes dignes de Stonehenge, une écriture inconnue...

    Serait-ce la fameuse découverte prédite par Edgar Cayce ?

     La cité engloutie des Caraïbes

    (vue d'artiste : Les émanants)

    En 2001, une équipe de chercheurs canadiens a travaillé sur la côte ouest de Cuba, afin de vérifier les dires de premiers explorateurs partis en 2000 dans la même zone et qui aurait découvert une ville engloutie depuis des milliers d’années. Et l’incroyable s’est produit: La cité existe !  

    LA CITE ENGLOUTIE DES CARAIBES

    Les ruines d’une ville engloutie ou « l’Atlantide cubaine » ont pu être localisées grâce à des sonars sophistiqués capables de détecter des structures en pierre jusqu’à 650 pieds de profondeur. Les premiers relevés ont suscité un énorme intérêt dans la communauté scientifique, qui a bien vite mis la découverte sous silence.  

     

     Les premiers explorateurs ont repéré le complexe il y a déjà 12 ans, quand ces chercheurs ont balayé la zone par hasard. Les radars ont alors mis à jour une unité sophistiquée composée de plusieurs pierres disposées de façon symétrique.

    Zelitsky, ingénieur russe, ancienne espionne de la marine soviétique pendant la guerre froide, et son mari, Paul Weinzweig, un chercheur en « Communications numériques avancées » (photo ci-dessous à gauche), ayant des bureaux au Canada et à Cuba, ont parcouru et exploré avec leur navire de recherche « Ulises » les profondeurs au large du cap Saint-Antoine, au nord-ouest de Cuba, dans le but de récupérer d’éventuelles épaves, quand ils se sont rendus compte que sous leur coque dormait un trésor archéologique à la fois mystérieux et incroyable : La structure qu’ils découvrent est un complexe urbain. 

       

    Pour le vérifier, ils envoient alors un robot bourré de technologie. Ce drone, un Remotely Operated Vehicle (ROV), est capable de prendre des photos et de recueillir des échantillons de roches à de grandes profondeurs. Pour accompagner l’expédition, des experts locaux les accompagnent, y compris le Dr Manuel Iturralde, géologue, chercheur au Muséum d’Histoire Naturelle de La Havane. Les sous-marins envoyés confirment la présence d’énormes blocs de granit très lisse !

    Selon certains de ces chercheurs, on parle ici de pyramides ! L’on y trouve aussi d’incroyables alignements circulaires. Après analyse des échantillons et des images fournies par le robot lors des plusieurs expéditions de 2001, Iturralde révèle que ces structures se trouvaient jadis hors de l’eau et que différentes explications géologiques parlent dans leur composition. Néanmoins, si le complexe paraît naturel, leur forme et la disposition peuvent avoir été modifiées par l’homme.  

      

    Voir le livre de Bill Hansons  : « The Atlantis Triangle. »  

    LA CITE ENGLOUTIE DES CARAIBES

     Les structures remonteraient à 6000 ans, une date qui précède les grandes pyramides d’Egypte de 1500 ans, officiellement. « C’est vraiment une découverte merveilleuse que ce centre urbain », a rapporté l’Explorateur Zelitsky à Reuters. Des corrélations sont probables avec « le déluge » rapporté par la Bible, sur lequel il est dit que notre planète a été dévastée par de fortes inondations il y de cela plusieurs milliers d’années.    

    À ce jour, cette merveille est inconnue du grand public, presque oubliée par les médias. Le chercheur Cossano Carlo Alberto va plus loin, pour lui, les ruines submergées de Cuba peuvent réécrire l’histoire de la civilisation humaine, et même aider à percer les mystères concernant son origine.

    Source : investigationsoanisetoceanographiee     

    Ruines , et structures Sous-marines dans les Bahamas… 

    En 1958, quelques scientifiques américains ont découvert d’étranges structures durant leurs études sous-marines dans les eaux entourant les Iles Bahamas.

    Ces constructions constituent des motifs géométriques spécifiques, s’étendant en ligne droite sur plusieurs miles. Dix ans plus tard, des murs de pierre géants, 400-500 pieds de long, ont été trouvés tous prés.

    Les extensions formaient un angle droit exact avec le mur principal. Le mur était composé de rochers géants de plus de 30 centimètres carrés. Plus tard, des plateformes plus complexes, des routes, des ports, des ponts, et autres ont été identifiés. Les ruines entières étaient arrangées comme un port.

    De plus, les scientifiques européens ont découvert, durant les recherches sous-marines dans le Triangle des Bermudes, une pyramide géante sous l’eau auparavant inconnue. La pyramide était de 300 mètres de coté, et 200 mètres de hauteur.

    Il y avait deux trous géants dans la pyramide, qui étaient de toute évidence de facture humaine. L’eau de mer se ruait à l’intérieur de ces deux trous, créant un tourbillon géant et ainsi créant un vortex tout prés. Cela rendait aussi la surface de l’eau trouble.  

    Source : homme-et-espace    

    Les ruines de GUANAHACABIBES à Cuba

    En avril 1977, Charles Berlitz , écrivain linguiste et explorateur des fonds-marins, alors âgé de 60 ans annonce la découverte d'une pyramide au large de Cuba. Berlitz a commencé à s'intéresser au mystérieux Triangle des Bermudes dés 1945, alors qu'il était lieutenant colonel dans l'Armée de l'Air Américaine et que de nombreux bombardiers américains avaient disparu à cet endroit.  

     A l'époque Berlitz estime que la pyramide sous les eaux de l'Atlantique, dans le “Triangle des Bermudes”, serait à peine moins grande que la pyramide égyptienne du pharaon Chéops. L'écrivain a précisé que ce sont des amis pécheurs qui ont été le premiers à repérer l’existence de ce qui semblait être le sommet d'une montagne sous-marine. Berlitz s'est alors rendu lui même sur place a confirmé la présence de la pyramide grâce à un nouveau système de sonar latéral plus perfectionné que le sonar horizontal, que l'on utilise pour localiser les bancs de poissons.

    LA CITE ENGLOUTIE DES CARAIBES

    Une expédition est alors organisée, tous les détails de cette découverte seront d'ailleurs dévoilés dans un livre intitulé “Without a Trace” ou "sans une trace" en 1978 (flammarion). L'écrivain avoua qu'il éprouvait une certaine crainte à l'idée de s'aventurer sous les eaux du Triangle des Bermudes, où de nombreux bateaux et avions ont disparu mystérieusement.  

    Berlltz attribue ces mystérieuses disparitions à phénomènes électromagnétiques produisant une “désintégration moléculaire” ce qui explique, selon lui, que l'on ne trouve jamais de traces des bateaux ou des avions disparus. L'écrivain affirme aussi que, les Etats-Unis et l'Union Soviétique enquêtaient conjointement dans le Triangle des Bermudes dès 1978, dans le cadre d'un plan dénommé “Polymode” auquel participent des bateaux des deux puissances.  

    Source: secretebase 

    VOIR AUSSI :

    Le mystère de Yonaguni

    Le plus ancien temple du monde

    La mystérieuse cité d'Arkaïm

    Atlantide, monde disparu

    Tiahuanaco

     

     Découvertes extraordinaires 

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"