• la fabuleuse histoire des monarques

    Les Papillons Monarques

    ils effectuent un voyage de plus de 4000kms!

    Les papillons monarques sont des insectes fabuleux. Nous savons a peu près tous que ceux-ci effectuent un voyage de migration de l'Amérique du Nord jusqu'au Mexique lorsque l'hiver approche, pour aller se réfugier pour se procréer dans les forêts de Michoacán, au Mexique. Sa couleur, sa beauté, son pouvoir polénisateur et son facteur d'équilibre écologique sont prépondérants chez le   monarque. Celui-ci résiste très bien au conditions climatiques. A titre de comparaison, alors que les papillons ont une durée de vie normale de 24 jours, les papillons monarques eux vivent jusqu'à neuf mois, c'est-à-dire, douze fois plus que les autres.

    Un peu d'histoire

    la fabuleuse histoire des monarques

    Autrefois, on pensait que ces papillons allaient dans des zones sub-tropicales ou tropicales afin de trouver un climat assez chaud. Mais en 1975, on découvrit que ceux-ci vivaient dans la forêt de Michoacán, dans une région montagneuse, à une altitude moyenne de 3300 mètres, avec des températures s'approchant souvent de zéro. En effet, les papillons possédant un sang froid, ils s'adaptent très rapidement et ainsi éconnomisent de l'énergie en accumulant de la graisse pour le voyage de retour au Nord. La raison de leur migration provient du besoin de la chaleur printanière   afin d'obtenir la maturation sexuelle nécessaire afin de se reproduire, après un hivernage dans un endroit où la température les maintiennent en hibernation, pour ensuite revenir au nord pour terminer leur   cycle de vie.

     la fabuleuse histoire des monarques

    Chaque année, des millions de monarques effectuent un voyage de plus de 4000 kilomètres, en traversant une grande partie de l'Amérique du Nord. En chemin, ceux-ci se nourrissent d'asclépiades, plantes connu sous le nom de langue de vache, qui contiennent un alcaloïde vénéneux pour les autres espèces de papillons, mais qui va servir de dissuasion face aux nombreux prédateurs, et qui va aussi procurer la pigmentation orangée du monarque. Lors de ce voyage ils vont   parcourir de 25 à 35 km par jour tout en butinant en chemin, si bien qu'ils multiplient leur poids par six avant d'arriver à destination. Grâce à la population polénisatrice millionaire, il va de soit que l'écosystème de la forêt de Michoacán est une des plus diversifiée au monde au niveau des fruits, fleurs et plantes.

     la fabuleuse histoire des monarques

    La Métamorphose

    La vie de cet insecte commence dans la plante appelée asclépiade, où des petits oeufs sont déposés, et après une période de 4 à 12 jours, il en sort une chenille qui s'alimente de la même plante dans laquelle elle est née. Durant cette étape de croissance, la chenille changera plusieurs fois sa peau. Au bout de la cinquième fois, elle sera complétement développée, la chenille s'accroche donc à une branche pour tisser autour d'elle un cocon, où elle s'enfermera pendant 12 jours afin de subir la métamorphose et renaître en un magnifique papillon qui fera son voyage de retour vers le nord au début du mois d'avril, pour ainsi fermer son éternel cycle de vie qui recommencera l'automne suivant. 

    Cycle de vie

    A partir de la seconde quizaine de février jusqu'au départ des papillons vers le nord, la reproduction devient une activité très fréquente, et qui arrive même à devnir dominante. Le contingent termine son cycle hivernal dans la deuxième partie de mars en partance vers l'Amérique du Nord. En arrivant à destination, chaque femelle dépose entre 30 et 50 oeufs sur des asclépiades, se trouvant sur des vastes terrains et prairies. Une fois devenus adultes, ceux-ci constituent la génération intermédiaire qui née et qui meurt en Amérique du Nord. Les oeufs que déposent cette nouvelle génération va constistuer la génération qui migrera au Mexique pour hiberner.

       

    Ce papillon est une espèce très fragile, ne résistant pas au gel, c'est pourquoi en janvier 2002, après une vague de froid, plusieurs millions de papillons sont morts, avec des pertes allant jusqu'à 80% dans certaines colonies. Mais la survie de l'espèce dépends surtout de l'homme qui doit à tout prix protèger les sites d'hiver de ces papillons et leur principale source de nourriture, les asclépiades.

    (source : mexique-)

     

    Nature insolite

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"