• La télépathie

    Conscience de l'homme

    La télépathie

    Télépathie

    Présentation de la télépathie dans la culture populaire

    La télépathie est un sujet habituel de fiction (et de science-fiction), par exemple dans Star Wars. Les formes d'utilisation de la télépathie sont variées. Certains personnages ne peuvent que recevoir les pensées qui leurs sont volontairement envoyées ou seulement celles d'une personne unique. Par exemple dans la nouvelle Time for the Stars, de Robert A. Heinlein (1956), certains jumeaux sont capables de communiquer par télépathie.

    A la fin des années 60, David Cronenberg, alors jeune étudiant à Toronto, réalise son premier moyen-métrage Stereo (1969) qui décrit l'expérience du professeur Luther Stringfellow : huit hommes et femmes sont observés dans un centre de recherche après avoir subi une opération du cerveau ayant pour effet d'augmenter leur facultés télépathiques. L'occasion en est faite pour le canadien de démonter les rouages de la manipulation psychique et sectaire.

    Certains télépathes peuvent lire les pensées des personnes qu'ils touchent (cf le willing-game!), à la façon des Vulcains dans la série Star Trek. André Bormanis, écrivain et consultant pour Star Trek a révélé que la télépathie invoquée dans cette série utilise un « champ de psion » qui consitue le milieu à travers lequel les pensées et les sentiments sont communiqués. Certains humanoides peuvent se connecter à ce champ grâce à une sorte d'organe située dans leur cerveau. Il fonctionne à la manière de l'œil humain, capable de voir dans une partie du spectre électromagnétique.

    Dans le livre Shining de Stephen King, et le film éponyme de Stanley Kubrick, le petit Danny a aussi un don de télépathie (nommé le shining), ce qui permet de communiquer et ainsi d'appeler au secours à ceux qui ont aussi ce pouvoir.

     

    Dans la série «Harry Potter» de J. K. Rowling, la télépathie est une capacité dénommée legilimancie. Dans la série Le Pouvoir des Cinq de Anthony Horowitz, les jumeaux Jamie et Scott Tyler ont une capacité innée de télépathie que leur permet de lire les pensées des autres et même de les contrôler. Ils savent en permanence ce que l'autre est en train de faire, ce qui leur permet de gagner de l'argent par des numéros de cirque dans la ville de Reno, au Nevada, aux États-Unis.

    Certains écrivains considèrent le télépathie comme une évolution de l'humanité. Dans Just a Couple of Days de Tony Vigorito, la télépathie se répand dans l'espèce humaine par la biais du virus Pied Piper.

    Certains télépathes ont la capacité de contrôler les esprit, ce qui inclut l'injection de pensées, sentiments, visions hallucinatoires dans l'esprit d'un autre et peut causer la douleur, la paralysie, la perte de conscience, l'altération ou l'effacement de la mémoire, voir la prise de contrôle totale de la personne. C'est la cas, par exemple de la race Carpathe dans les romans de Christine Feehan, du Professeur Xavier et de la Reine Blanche dans les BD Marvel. Ces personnages peuvent avoir ou ne pas avoir aussi la capacité de lire les pensées.

    La série « Devta » écrite en ourdou met en scène Farhad Ali Taimur, un télépathe engagé dans la bataille du bien contre le mal.

    La télépathie est aussi présentée sous son aspect technique dans la littérature. Elle utilise principalement des implants neuronaux. Les Schèmes Mystifs de la série L’Espace de la révélation de Alastair Reynolds utilisent leur technologie en remplacement de leur faculté de parole. Certain d'entre eux utilisent des attaques électroniques pour détruire ou contrôler l'esprit d'autres Schèmes ou de machines.

    (source : Wikipédia)

        

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"