• Le cratère de Darvaza

    Lieux énigmatiques

    Le cratère de Darvaza

    Darvaza est un lieu-dit du Turkménistan situé au milieu du désert du Karakoum, à 260 km au nord de Achgabat. Un village s'y tenant a été rasé en 2002 sur ordre du Président Saparmurat Niazov et l'endroit est désormais quasi-inhabité.

     Le cratère de Darvaza, au Turkménistan, est un trou d'une soixantaine de mètres de diamètre situé en plein désert, et qui la particularité d’être en combustion continue depuis 1971.

    Le cratère est surnommé The Burning Gates (« les portes brulantes ») ou Darvaza par les locaux. A quoi est du ce phénomène? 

    Le sous-sol de Darvaza est riche en gaz naturel. Lors d'une prospection minière soviétique en 1970, une équipe de géologues, forant le sol à la recherche d'un gisement, perce accidentellement une cavité souterraine qui provoque l'effondrement de la tour de forage, laissant dans le sol un trou béant.

    Pour éviter les risques d'explosion et de pollution atmosphérique par le gaz, il est décidé de mettre le feu aux gaz qui émanent du puits. Les géologues estiment qu'ils doivent se consumer en quelques semaines, mais le puits brûle sans interruption depuis 1971. Localement, l'endroit est surnommé « la porte de l'enfer ».

    En avril 2010, le Président Gurbanguly Berdimuhamedow signe un décret visant à l'extinction du cratère, mais celui-ci est toujours actif. 

    En 1970, une équipe de géologues soviétiques fore le sol à la recherche d’un gisement. Malheureusement, l’équipe trouve un très gros gisement et perce accidentellement une cavité souterraine.

    Cet incident provoque l’effondrement du sol, emportant avec lui la vie des géologues et du matériel de forage. Afin d’éviter une pollution atmosphérique et surtout le risque d’une explosion future, il est décidé de mettre le feu au puits, dans l’espoir d’épuiser la réserve en quelques semaines.

     

     Depuis l’incident en 1971, le puits, de 60 mètres de large et de 20 mètres de profondeur, brule toujours. Le cratère est devenu un lieu touristique réputé malgré son emplacement, en plein cœur du désert de Karakoum. En avril 2010, le Président Gurbanguly Berdimuhamedow signe un décret visant l'extinction du cratère, toujours sans résultats concrets.
     

     (source: Wikipedia)

           

      

    Lieux énigmatiques 

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"