• Le Huit de l'Univers

    Conscience de l'homme  

    LE HUIT DE L'UNIVERS

    Les images de la Nasa

    rejoignent les théories quantiques et spirituelles 

     Nous allons bel et bien vers un saut quantique qui a déjà commencé dans la Voie lactée ! Tous les jours, la Nasa et les scientifiques découvrent des choses nouvelles dans le Cosmos,  qu'il serait trop long de toutes les répertorier.

    Il y a en une que nous venons de découvrir qui nous parle énormément, surtout au niveau de sa forme, le 8 Divin et de sa double composition. Cela correspond à ce que nous avançons depuis un moment.

    Lors de l'ascension nous devons intégrer notre double cosmique, ou corps Christique ou Divin.

    Toutes les planètes doivent elles aussi ascensionner pour intégrer leur double cosmique. Voir la théorie  des univers gémellaires de Jean-Pierre PETIT. Ces Univers gémellaires se trouvent dans ce que les scientifiques appellent la matière noire qui est en fait la matière la plus lumineuse de l'Univers.

    Cette image ci-dessous, prise par la Nasa montre pour nous, deux corps qui sont en train de fusionner. Celle du bas (La Mère) est en train de fusionner et d'intégrer son double cosmique qui se trouve au-dessus (Le Père). 

      Deux bulles géantes au coeur de notre galaxie intriguent les astrophysiciens

     Le Huit de l'Univers

     Article de 2010 :  Voici à quoi ressemble notre galaxie depuis le 9/11/2010 (photo de la NASA)  Vous pouvez voir la Voie Lactée (marron) et en son centre une énergie blanche qui l'inonde avec de chaque côté une sphère immense (rose). Chacune de ces sphères, de ces deux oeufs, émet des rayons gamma et mesure à peu près... 236 millions de km ! Le diamètre total de ce magnifique 8 cosmique ferait... 37000 planètes Terre mise bout à bout ! Vous trouverez l'info officielle ci-dessous, ainsi que des compléments d'info sur le site de la NASA. Evidemment, devant ce spectacle, les scientifiques restent... perplexes ?

    (source : nasa)

     

    Comparez avec l'image  qui se trouve ci-dessous et qui avait été mise en ligne le 11 novembre 2009 sur le blog des Passeurs de Lumière. Surprenante similitude, n'est-ce pas ?

    Le Huit de l'Univers

        

    ICI l'animation de la NASA :

    (source : flickr)

     

    L'homme Universel & Cosmique 

    De plus, regardez la forme que cela prend. Celle de la Croix qui est le symbole Universel de l'Unité et du 8 Divin ou l'infini ou l'Alpha et l'Omega ou l'Eternité.   

    (Source : zone-ufo.com/8681/)

      

     

    LE POINT DE VUE SCIENTIFIQUE

    WASHINGTON

    La découverte de deux bulles géantes mystérieuses liées l'une à l'autre et émettant de puissants rayonnements gamma au coeur de notre galaxie, la Voie Lactée, intrigue les astrophysiciens, qui supposent qu'elles seraient des résidus de l'éruption d'un énorme trou noir. Cette structure s'étend sur 50.000 années-lumières (une année lumière équivaut à 9.460 milliards de km) et daterait de plusieurs millions d'années.

     "Ce que nous voyons, ce sont deux bulles émettant des rayons gamma s'étendant sur 25.000 années-lumière respectivement au sud et au nord du centre de la Voie Lactée et nous ne comprenons pas totalement leur nature ou leur origine", explique Doug Finkbeiner, un astronome du centre d'astrophysique de l'Université Harvard à Cambridge (Massachusetts).

    Il a été le premier à détecter cette structure, qui s'étend sur plus de la moitié du ciel visible, de la constellation de la Vierge à celle de la Grue.

    Outre Doug Finkbeiner, Meng Su et Tracy Slatyer de l'Université Harvard ont également contribué à cette découverte réalisée en analysant des données accessibles au public provenant du télescope Fermi à champ large (LAT) lancé en juin 2008 par la Nasa, l'agence spatiale américaine.

    Ce télescope spatial, fruit d'une collaboration internationale, est le plus sensible aux émissions de rayons gamma grâce à un détecteur à très haute définition et balaie le ciel entièrement toutes les trois heures.

    Les rayons gamma sont les rayonnements lumineux ou électromagnétiques dotés de la plus haute énergie.

    D'autres astrophysiciens qui étudient ces rayonnements n'avaient pas détecté ces bulles, en partie à cause de l'abondance de ces émissions qui se produisent partout dans le ciel et créent une sorte de brume interstellaire. Ce phénomène se produit quand les particules, se déplaçant à une vitesse proche de celle de la lumière, inter-agissent avec la lumière et les gaz interstellaires dans la Voie Lactée.

    L'équipe de chercheurs auteurs de la découverte a fini par détecter les deux bulles en affinant constamment leurs modèles, un processus qui a permis d'éliminer les autres émissions diffuses de rayonnements gamma. Les astrophysiciens continuent à analyser ce phénomène pour tenter de mieux comprendre comment cette structure jamais vue auparavant s'est formée.

    Les bulles émettent des rayonnements gamma beaucoup plus puissants que ceux détectés ailleurs dans la Voie Lactée, précisent les chercheurs.

    Ils notent aussi que ces deux bulles ont des bords bien définis.

    Parmi les hypothèses avancées, les astrophysiciens citent des jets de particules provenant du trou noir très massif au coeur de la galaxie.

    Dans un grand nombre d'autres galaxies, de tels jets sont formés par de la matière tombant vers le centre du trou noir, objet massif dont le champ gravitationnel est si intense que rien, même pas la lumière, ne peut s'en échapper.   Bien que rien n'indique que le trou noir au centre de la Voie Lactée soit la source de tels jets de particules, ils auraient pu exister il y a plusieurs millions d'années.

    Ces bulles pourraient aussi s'être formées avec des gaz provenant d'explosions ayant résulté de la naissance d'étoiles, ou de groupes stellaires au centre de notre galaxie, avance l'astrophysicien David Spergel de l'Université Princeton (New Jersey, est).

    "Dans d'autres galaxies, nous observons que la formation d'étoiles peut créer d'énormes flux de gaz", note-t-il. Mais "quelle que soit la source d'énergie derrière ces gigantesque bulles, ce phénomène est lié à un grand nombre de questions fondamentales en astrophysique", selon lui.

    (source : lapressegalactique)

     Dans son livre « La Divine Matrice » Gregg Braden nous dit : « Grâce à  l’initiation appropriée, ces conditions exceptionnelles (au plan vibratoire de développement de la conscience) étaient employées pour accéder à des états supérieurs. Aujourd’hui, il ne nous est pas nécessaire de les reproduire dans des chambres à l’intérieur de temples (comme en Egypte Ancienne). Il ne nous est pas nécessaire d’aller où que ce soit. Nous vivons dans une chambre d’initiation globale, car ces conditions géophysiques s’étendent à l’échelle mondiale. Comme si la Terre nous préparait à la prochaine étape de l’évolution »,

    « La Terre se trouve alignée sur le centre de la Voie Lactée,

    d’où jaillit une énergie particulière qui influe sur notre planète ».

      VOIR AUSSI :

    Jean Pierre PETIT

    Le magnéto-hydro-dynamisme

    Les univers parallèles

    Un physicien explique 2012

    Voyage dans un trou noir 

    La théorie de l'unité

    Les trous cosmiques

     

    Conscience de l'homme

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"