• Les 7 fantômes de Glamis

    Surnaturel et fantastique

    Glamis Castle, et ses 7 fantômes...

    GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE

    On dit du château de Glamis qu'il serait le plus hanté d’Écosse mais certains disent qu'il serait aussi le plus hanté du Monde! D'histoires en légendes ce n'est pas moins de 7 fantômes qui seraient référencés à Glamis.

    Les 7 fantôme de Glamis

    Le plus célèbre d'entre eux est celui du second Lord de Glamis, cet homme était un joueur invétéré, ce qui fait que lorsqu'un jour un étranger se présenta à la porte et lui proposa une partie de carte, sa passion pris le pas sur sa méfiance. Les deux jouèrent durant des jours et des nuits, et des cris étaient la seule chose que les domestiques pouvaient percevoir de l'autre côté de la porte. L'un d'eux voyant le dimanche, jour du Seigneur, approché, tenta d'entrer dans la pièce afin de prévenir son maître qu'il était temps de stopper la partie, le jeu étant interdit en ce jour sacré. Lord Glamis aurait répondu qu'il n'arrêterait pas de jouer, quitte à jouer avec le Diable lui-même. Les deux hommes considérés comme possédés, furent emmurés vivants dans leur pièce de jeu. Depuis on continue d'entendre les cris des deux joueurs dans le château. La pièce existe toujours et on dit que seul 3 personnes au Monde connaîtraient son emplacement.

    Curieusement dans le ciel d'une photo prise le 28 juillet 2010 par Neil Howard, on peut deviner ce visage !

    GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE   GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE   GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE

    GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE

    Trois personnages féminins se promènent toujours dans le château :

    *La première dite Dame Grise n'est autre que Janet Douglas, lady Glamis, qui fût victime de la haine de James V. A la mort de son mari, Janet devînt une proie facile pour James qui l'emprisonna avec son fils, sous un faux prétexte de sorcellerie. Elle fût brûlée vive mais son fils fût épargné. A la mort de leur bourreau, le fils de Lady Glamis fût libéré et c'est à se moment que commencèrent les apparitions de sa mère autour de la chapelle du château. Elle se promènerait suivie de bruits sourds de coups à la recherche de sa projéniture.

    GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE

    Janet Douglas, la Dame grise du château de Glamis.

    GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE

     

       

    La seconde, serait une jeune fille qui se promènerait la bouche dégoulinante de sang, avec un regard complètement perdu. La légende veut que cet esprit soit celui de la fille d'une des domestiques à qui on aurait coupé la langue pour avoir trop parlé.

    *La troisième n’apparaitrait que sous forme d'un spectre blanc dans la nursery, elle balancerait le berceau d'un enfant mort-né en poussant de longs gémissements et des lamentations.

    Glamis abrite aussi l'esprit d'un jeune domestique noir. Son histoire est dramatique. Ses collègues ne sachant pas quoi faire de lui et le trouvant trop encombrant, l'envoyaient souvent s'asseoir sur une pierre sous un arbre, il y restait des heures durant jusqu'à ce qu'on lui dise de rentrer. Un soir en hiver, tous l'oublièrent. Ne voulant pas désobéir aux ordres qui lui avaient été donnés, resta la nuit durant sur son cailloux et mourut de froid. Aujourd'hui, on le verrait souvent assis sous son arbre ou tournant autour de la pierre lors des nuits froides écossaises.

    Les deux derniers fantômes du château sont Jack the Runner, qui traverse les sous-sols en courant, et la silhouette d'un soldat souvent apperçu sur les toit de la demeure.

    GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE

    Mon expérience : Toujours lors de mon voyage en Ecosse, j'ai eu la chance de faire une étape à Glamis, de part son cadre et son histoire assez tourmentée, le château se prête particulièrement aux histoires de revenants. Les intérieurs sont vraiment magnifiques et extrêmement riches en meubles et vaisselles. L'atmosphère du château donne un léger frisson lorsqu'on y pénètre, est-ce les légendes qui font froid dans le dos ou est-ce quelques esprits tourmentés qui aiment à taquiner le visiteurs...nul ne le sait.

    A voir à Glamis absolument : la seule représentation du Christ avec un chapeau.

    (source : paramystere.123 - hellystar)

    Le monstre de Glamis

    Glamis.jpg

    La légende la plus connue est celle du Monstre de Glamis, un enfant affreusement difforme, né en 1821, fils ainé du 11e comte George Bowes-Lyon et de son épouse Charlotte Grimstead, arrière-arrière-grands-parents de Elizabeth Bowes-Lyon, la reine-mère. Selon l'histoire, il aurait été gardé reclus dans le château toute sa vie, et ses chambres murées après sa mort. Une version alternative de la légende serait qu'un vampire nait à chaque génération de la famille et est gardé à l'intérieur des murs de ces chambres. Une vieille histoire raconte que des invités auraient accroché des serviettes aux fenêtres de chaque pièce pour tenter de trouver les chambres murées du monstre. Lorsqu'ils regardèrent le château de l'extérieur, de nombreuses fenêtres n'auraient pas montré les serviettes. Cette légende peut être inspirée par l'histoire réelle des Ogilvie. Quelque part dans les murs épais de presque cinq mètres se trouve une chambre remplie de crânes, où la famille Ogilvie cherchant protection contre le Clan Lindsay serait morte de faim emmurée et violé. Enfin, un autre monstre aurait habité dans le Loch Calder à proximité de Glamis.

    La dame grise

    GlamisWide.JPG

    Une petite chapelle se trouve dans le château avec des sièges pour 46 personnes. L'histoire donnée aux visiteurs par les guides du château prétend qu'un siège est toujours réservé pour la dame grise (Grey Lady), un fantôme qui habiterait le château et que l'on penserait être Janet Douglas, épouse du 6e seigneur de Glamis ; accusée de sorcellerie, elle fut torturée afin de la faire avouer, puis envoyée au bûcher à Édimbourg en 1537. D'après les guides, la chapelle est toujours utilisée régulièrement par la famille mais personne n'a le droit de s'asseoir sur le siège de la dame grise. Sir David Bowes-Lyon (1902 – 1961), l'un des oncles maternels de la reine Élisabeth II, se promenant sur la pelouse une nuit après le souper, déclara avoir vu une fille s'agrippant aux barreaux d'une fenêtre et regardant fixement dans la nuit. Alors qu'il allait lui parler, elle disparut soudainement, comme si quelqu'un l'avait arrachée de la fenêtre.

    GLAMIS LE PLUS HANTE DU MONDE

    Jouer aux cartes avec le diable

    Earl Beardie (identifié comme étant soit : Alexander Lyon, 2e Lord Glamis ; soit : Alexander Lindsay, 4e comte de Crawford au XVe siècle) était invité au château. Une nuit, il demanda à jouer aux cartes alors qu'il était ivre et ses hôtes refusèrent son offre car c'était le jour du sabbat. Furieux, il déclara qu'il jouerait avec le diable lui-même. Un inconnu se présenta alors au château et demanda si Beardie souhaitait un partenaire aux cartes. Ils commencèrent à jouer dans une des chambres et, plus tard, les serviteurs entendirent des hurlements et des malédictions proférées venant de la pièce. L'un d'eux jeta un coup d'œil à travers le trou de la serrure et l'histoire raconta qu'un jet de lumière l'aurait blessé. L'inconnu disparut, emportant l'âme de Beardie avec lui. De nombreuses personnes prétendent avoir entendu des cris et des bruits de dés ; on prétend que le comte continuerait de jouer aux cartes avec le diable.

    Glamis dans la fiction

    • Dans la tragédie Macbeth de Shakespeare, le personnage de MacBeth réside au château de Glamis. Cependant, le personnage historique de MacBeth n'avait absolument aucun rapport avec le château.
    • Kelley Armstrong, auteure canadienne de fantasy, utilise le château dans son roman Haunted (2005). La légende du monstre de Glamis y est reliée au démon Dantalion, grand duc des enfers.
    • La légende du monstre est également reprise par Grant Morrison, scénariste écossais de comics, dans sa série The In

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"