• Les archives Ovnis

      Mystère des ovnis

     LES ARCHIVES OVNIS  

    Conférence de Mr Paul Hellyer, ancien Ministre de la Défense du Canada

    Le 19 avril 2008, à l'occasion d'une conférence de presse donnée au National Press Club à Washington D.C., Paul Hellyer s'exprime au sujet des OVNIS.

     

     

    Dmitri Medvedev parle des E.T. à la télévision, mais hors micro.

    Le premier ministre russe pensant que la caméra était éteinte a déclaré; "Je ne vais pas vous dire combien d'extraterrestres sont parmi nous car ce serait la panique". "En plus de la mallette des codes nucléaires, le président du pays reçoit un dossier 'top secret' qui est spécial. Ce dossier dans son intégralité contient des informations au sujet des aliens qui visitent régulièrement notre planète... Par ailleurs, un rapport est remis par un service secret, qui, dans le secret absolu, exerce un contrôle sur les allées et venues des Aliens sur le territoire." (Utube)

       

       

    Mise en ligne le 11 nov. 2008 sur Utube        

    Interview d'Edgar Mitchell - scientifique et astronaute - par Nick Margerisson sur Kerrang! Radio.

    "Les OVNIS et les ET sont une réalité".

     

     Grant Cameron : Conscience & Ovnis 

    Ce chercheur canadien très apprécié s’est spécialisé dans les connections éventuelles des présidents américains avec l’ufologie.

    Il est un habitué des archives nationales, des archives et bibliothèques présidentielles et des requêtes FOIA [Freedom of Information Act : Loi sur la Liberté de l’Information] dont il possède plus de 2000 pages à consulter sur son site qui est une véritable base de références pour de nombreux chercheurs.

    L’interview menée par Veritas eut lieu lors d’une conférence Ufologique organisée par Open Minds en mars 2013.

    "Ben Rich, ancien directeur de la section SkunkWorks de Lockheed a dit : "Nous avons maintenant la technologie pour ramener E.T à la maison." Un participant lui avait alors posé la question : "Que voulez-vous dire ?" et Ben Rich répondit : "Que savez-vous des perceptions extra-sensorielles ?" [ESP : Extra-Sensorial Perception]

    Ces vaisseaux manipulent le temps et l’espace, c’est ainsi qu’ils arrivent jusqu’à nous, donc, à moins d’étudier les Ovnis et le phénomène E.T à partir d’un regard différent nous n’arriverons à rien.   Analogie avec le GPS

    Une observation Ovni c’est comme un GPS. Si vous aviez un GPS il y a 150 ans, vous n’auriez pas pu comprendre à quoi ça servait. On voit un ovni, on essaie de comprendre comment ça fonctionne, mais ce n’est pas juste un objet volant. Il faut comprendre d’autres éléments qui sont en dehors de l’objet , il ne peut pas voler tout seul, ces éléments sont externes. Un GPS a besoin de satellites, et tant que vous n’avez pas inventé les satellites vous ne ferez pas fonctionner le GPS. Il vous faut une voiture et tant que vous ne l’avez pas créée le GPS ne sert à rien. Il vous faut aussi comprendre l’électricité... donc si vous comprenez tous les composants au-delà de l’Ovni alors tout s’éclaire pour vous.

    Les ovnis, les ETs,  contiennent tous ces autres éléments…la voiture, les satellites,…mais nous, nous ne comprenons pas les composantes qu’il est nécessaire de connaître et comprendre pour appréhender le phénomène ovni. Je pense que le gouvernement a compris cela. Quand Ben Rich a dit ..'nous avons découvert l’erreur dans l’équation'.. il voulait dire qu’ils avaient découvert cette connection avec la conscience. Ils ont commencé à comprendre comment accéder à cette conscience. Quand on comprend ce qu’est la conscience et comment ça marche, on a accès à ces composantes qui permettent de bouger dans le temps et dans l’espace, qui permettent de construire des ovnis etc. 

    Edgar Mitchell

    J’encourage toujours l’audience à s’intéresser aux travaux d’Edgar Mitchell, je suis très impressionné par ses recherches sur la conscience et comment il relie tout cela aux ovnis.  La divulgation ne viendra pas du gouvernement. Quand vous regardez toutes les informations que nous avons, d’où viennent-elles ? Des contactés, de leur vécu conscient, ce que nous savons vient des expériences de ces personnes. On peut dire que les aliens font un pied de nez au gouvernement car la divulgation se fait sans celui-ci, par les contactés qui partagent leur expérience. Edgar Mitchell fait la même chose, mais de manière scientifique, il y travaille depuis 40 ans. 

    Je pense qu’avec ses travaux nous arriverons à des preuves irréfutables de cette connection de la conscience. C’est de là que viendra la divulgation, avec les études sur la conscience. Edgar Mitchell a travaillé sur le remote-viewing, sur ses expériences personnelles dans l’espace, il essaie de comprendre comment les aliens se déplacent dans le temps et dans l’espace, comment se font les abductions, etc… et ce qui émerge est que tout est connecté. S’il y a une divulgation ce sera sous cet aspect. Lui et son Institut produisent des résultats scientifiques que les scientifiques écouteront, ce ne sont pas des ufologues à peine crédibles, sans influence pour le gouvernement, il a toute la crédibilité nécessaire pour faire avancer les choses.

    Je pense que s’il y a divulgation cela viendra d’Edgar Mitchell et de son travail sur la conscience." - Source

    Le site d'Edgar Mitchell

    Source :  ovnis-usa.com/

     Les Archives Ovnis 

     Résumé succinct de témoignages parus dans les livres de Steven Greer

    "Vérités cachées" et "Révélations" (ci-dessous)

      

    Lt Col Dwynne Arneson, US Air Force (retraité)

    Les Archives Ovnis

    Lt. Col Arneson a passé 26 ans dans l'US Air Force. Pendant son travail, il a vu un message concernant un véhicule extraterrestre qui s'est écrasé en Norvège, puis à un autre moment un message sur un véhicule ET planant près des silos de missiles.

    Tout en travaillant à la base Wright Patterson Air Force il prenait un verre avec le Docteur Raum qui a également travaillé à Wright Patterson. Arneson lui a demandé. «Que savez-vous sur les petits hommes gris qui sont censés être dans la glace ici à Wright Patterson?". Dr. Raum a répondu sévèrement avec un visage blême. "Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'ils n'étaient pas des ballons météorologiques, et nous n'allons pas en parler à nouveau.". Et ils n'en ont pas parlé ! 

    Professor Robert Jacobs - Lt US Air Force

    Les Archives Ovnis

    Écoutez la totalité du témoignage du professeur Jacobs dans le film "Sirius". Pour en savoir plus sur ce qu'il a à dire et surtout les types d'actions répressives qui ont été prises contre lui. Quand il a parlé de ce qu'il avait vu 18 ans après l'événement, il a reçu des appels téléphoniques harcelants et sa boîte aux lettres a été plastiquée !. Mais il a témoigné quand même !  

    Col. Ross Dedrickson - US Air Force (retraité)

    Les Archives Ovnis

    Alors qu'il servait dans l'Armée de l'Air et qu'il travaillait pour la Commission de l'énergie atomique sur l'inventaire des armes nucléaires, il a entendu de nombreux témoignages disant que des ovnis sont vus près des installations de stockage nucléaires et des usines de fabrication.
     
    Il a également été témoin du  célèbre survol d'OVNIs  au-dessus du Capitole à Washington DC en 1952. Il raconte également ses informations concernant  la destruction d' armes nucléaires envoyées dans l'espace, par des vaisseaux extra-terrestres.

    Source et vidéos ICi : http://www.youtube.com/siriusdisclosure 

    Docteur Carol Rosin  décembre 2000 

    Le Dr Carol Rosin était la première femme directrice de la Corporation des Industries Fairchild et fut la porte-parole de Wernher Von Braun pendant les dernières années de sa vie. Elle a fondé l'Institute for Security and Cooperation in Outer Space à Washington DC et elle a témoigné à plusieurs occasions devant le Congrès au sujet des armes basées dans l'espace. Von Braun lui a révélé un plan pour justifier les armes dans l'espace basé sur la mystification d'une menace extraterrestre. Elle fut également présente lors de rencontres dans les années 70 lorsque le scénario de la Guerre du Golfe des années 90 fut planifié. Lance Corporal John Weygandt  U.S. Marine Corps, octobre 2000.

    Le Lance Corporal John Weygandt a été enrôlé dans le Marine Corp en 1994. Stationnant au Pérou pour fournir un périmètre de sécurité pour une supposée installation radar "anti-drogue", une nuit lui et deux sergents ont été réquisitionnés pour sécuriser un site possible de crash dans la forêt. Lorsqu'ils sont arrivés sur place, ils ont vu un OVNI de 20 mètres en forme d'œuf enfoncé du côté d'une gorge. Il a été rappelé de l'engin, arrêté, menotté, menacé et abusivement interrogé. Un des messieurs lui a dit que les interrogateurs faisaient ce qu'ils voulaient et qu'ils n'étaient pas sous la loi de la Constitution. Weygandt pense que cet OVNI avait été descendu par un missile HAWK. 

    Major George A. Filer III  U.S. Air Force, novembre 2000 

    Le Major George Filer fut un officier de renseignements de l'Air Force qui n'a pas vécu seulement une extraordinaire rencontre avec un énorme OVNI vu sur radar au-dessus du Royaume-Uni. Plus tard, dans les années 70, lorsqu'il était stationné à McGuire Air Force Base dans le New-Jersey, il a découvert qu'une entité biologique extraterrestre avait été abattue à Fort Dix. L'extraterrestre avait fui à la base adjacente de McGuire, où elle est morte sur le tarmac. Il témoigne que cette forme de vie a été ensuite ramassée et emmenée à la base de l'Air Force de Wright-Patterson. Plus tard, beaucoup de personnes clés de la base qui avaient eu une connexion avec cet événement ont été rapidement transférées. Le Major Filer souligne aussi que le facteur ridicule a été très efficace pour faire taire les témoins qui avaient vu des extraterrestres ou des OVNI, et cela a aidé à garder le secret. 

    Nick Pope  Membre du Ministère anglais de la Défense, septembre 2000 

    Nick Pope est un officiel du Ministère britannique de la Défense, encore aujourd'hui employé au Ministère de la Défense, qui dirigea le bureau Ministériel pour la recherche et l'investigation sur le phénomène OVNI pendant quelques années dans les années 90. Dans son témoignage, nous avons des preuves incontestables à travers plusieurs événements mettant en cause des énormes objets bougeant à des vitesses extraordinaires, vus par du personnel militaire hautement crédible, et pistés sur radar - des objets qui ne sont pas construits sur cette Terre. Il confirme le cas de Bentwaters et d'autres cas à l'intérieur du Royaume Uni, et reconnaît l'existence des beaucoup de documents gouvernementaux sur le phénomène OVNI. M. Pope est en faveur d'une ouverture totale et honnête sur le sujet OVNI, et il pense qu'il devrait y avoir une révélation complète de toutes les informations sur les OVNI détenues par les gouvernements de toute la planète. 

    Amiral Lord Hill-Norton  Amiral 5 Etoiles, Ancien Chef du Ministère Britanique de la Défense, juillet 2000. 

    Lord Hill-Norton est Amiral cinq-étoile et ancien Ministre de la Défense britannique ayant été mis à l'écart du sujet OVNI durant ses fonctions officielles. Dans ce court interview, il déclare que ce sujet a une grande importance et ne devrait pas être dénigré et maintenu secret. Il souligne particulièrement, "...qu'il y a une sérieuse possibilité que nous soyons visités - et que nous ayons été visités pendant beaucoup d'années - par des gens d'outre espace, par d'autres civilisations ; qu'il nous appartient de découvrir qui ils sont, d'où ils viennent et ce qu'ils veulent. Cela devrait faire l'objet d'investigations scientifiques rigoureuses, et non le sujet de tabloïds

    Source :  disclosure.free.fr/ 

         

    Témoignage du Colonel Philip J. CORSO -  US Army

    p. 237 Tome 2

    Les Archives Ovnis

    Il a travailé 21 ans dans l'armée, en tant qu'officier du renseignement militaire. Il a vu les corps des ET à Roswell en 1947, et un engin qui se déplaçait à 7500 km/h au radar. Il a vu aussi un engin sur une base US. On lui a donné des fragments issus de technologies ET et provenant de divers crashs et il devait « ensemencer » l'industrie avec celles-ci en leur disant qu'elles venaient d'autres pays de la Terre.

    Il dit que l'ET est composé de cellules comme l'humain, mais dans une certaine mesure. Il est en symbiose avec son vaisseau, qui est aussi une structure biologique. Les êtres portent une combinaison, la peau est alignée du point de vue atomique, ainsi que la combinaison. C'est pour repousser les radiations et les effets nocifs, même les radiations cosmiques. Ils ne respirent pas d'air, et ceux qui arrivent dans ce monde portent une espèce de casque. Ils ne parlent pas, et n'ont pas de cordes vocales, il y a quelque chose qui intensifie la transmission de façon à ce qu'ils puissent communiquer. 

    A Roswell en 1947, les corps ont été envoyés à la base de Wright Patterson par camion, il a vu un corps, un être avec une grosse tête et la taille d'un enfant. 

    Il y avait un hôpital à proximité où l'armée payait un laboratoire pour faire les autopsies des ET. Le Colonel a toujours gardé le secret. Le rapport d'autopsie disait que le cerveau était différent, il n'y avait pas de nez, pas de bouche, pas d'oreille, pas de corde vocale, pas de système digestif, pas d'organe sexuel. On a fini par en conclure que c'était un clône humanoïde. 

    Il ne sait pas si le film est vrai ou pas, mais ce qu'il sait (et là le film serait bien truqué, car personne ne pouvait savoir ces détails), l'être n 'avait pas de système lymphatique, il avait deux cerveaux et quatre lobes, et on avait ajouté des circuits intégrés à l'un des cerveau (cela n'était pas dans le film). Il avait 3 paupières, celle de l'extérieur était amovible, il avait une membrane, et ensuite le globe oculaire. (Par rapport au film, s'il a été truqué, ceux qui l'ont réalisé avaient eu accès au rapport confidentiels sur ces détails là). L'ET faisait partie de l'engin et il était en quelque sorte son moyen de propulsion. Lui et les autres occupants étaient « intégrés » au vaisseau, et faisaient partie du système de guidage, car le vaisseau était lui aussi une « entité vivante ». Le ET mourant a changé de couleur, il est passé du bleu au marron avant de mourir.  

    Le Colonel a eu accès à un fil provenant des vêtements des ET. Le revêtement du vaisseau, la combinaison argentée des ET et leur peau étaient faits d'un matériau similaire.

    L'affaire Roswell a été cachée car Eisenhower savait que Staline voulait voler la technologie des vaisseaux ET. Les Allemands ont aussi récupéré des vaisseaux et ont fait des avancées technologiques importantes grâce à ces récupérations. 

    Le Général Trudeau lui a dit un jour que « ça leur a pris cinq ans pour arriver à mettre au point un transistor, et s'ils n'avaient pas eu l'aide de scientifiques et des « gars d'en haut », ça leur aurait pris 250 ans ».  

    Témoignage du fils du Colonel Philip J. CORSO – Philip Corso Jr. 

    Les Archives Ovnis

    Il témoigne que son père lui avait raconté sa rencontre dans le Red Canyon avec une forme de vie ET, au Nouveau-Mexique, alors qu'il commandait un bataillon de missiles. Le Colonel en avait parlé avec le Pdt Eisenhower, S. Thurman et Edgart Hoover, le FBI, la CIA et des membres de l'Etat Major. Cela s'est passé en 1957, dans une grotte, dans le désert près de White Sands. Il se reposait au frais dans la grotte, quand il a perçu une présence. Il a braqué son revolver et a demandé : « Ami ou ennemi ? ». La forme a répondu : « Ni l'un ni l'autre ». Ce message lui est arrivé télépathiquement. L'être portait un casque et une espèce de pierre au milieu du front, sur un bandeau. Il a demandé au Colonel de couper ses radars pendant 15 mn. Celui-ci a demandé ce qu'il avait à y gagner. L'être a répondu : «  Un nouveau monde si tu es capable de l'imaginer ».

    Le Colonel est sorti de la grotte et a donné l'ordre de couper le radar. En sortant il a vu le ET lui faire un signe de la main, qu'il lui a rendu. Plus tard ses radars ont détecté un engin qui volait à 5500 km/h. Il est allé enquêter tout seul dans le désert et a trouvé un engin, totalement lisse, de forme ovale (cigare), il était fiché dans la paroi et il apparaissait et disparaissait tour à tour. Puis l'engin s'est mis à vibrer et le Colonel a pris peur et est parti à reculons. L'engin est alors parti à grande vitesse dans les airs, s'est entouré d'une enveloppe vaporeuse, puis a disparu. Il y avait des traces de pas autour de l'engin. 

    Le Colonel était aussi au courant de l'expérience de Philadelphie (Philadephia Experience) 

    Il a examiné des objets provenant  de crash ovnis. Le métal ne pouvait ni être percé, ni plié, ni froissé, ni soudé. Et quand ils l'ont soumis à un courant électrique, il est devenu transparent, et on pouvait alors le découper et le détruire. Il a eu aussi en main « le premier circuit intégré », (mais c'était bien  plus que ça en fait). C'était une plaquette multi-couches avec une sorte de fenêtre au milieu, et en se concentrant sur cet objet, on pouvait le faire luire, et il émettait une lumière bleue. Il avait également  des lumières faites de fibres optiques. Quand il les prenait dans la main, ces fibres se mettaient à luire. Ces matériaux peuvent s'aligner au point de vue atomique et devenir opaques.

    Il a aussi eu en main « le premier laser », bien qu'il ne savait pas à ce moment-là ce que c'était. Ce laser original était conformé pour les molécules. Pour la rétro-ingénierie ce sont les Laboratoires Bell qui ont été les plus impliqués.

    Il faut savoir que les chercheurs intégraient les nouvelles technologies ET à celles déjà existantes sur Terre, mais pas les objets eux-mêmes. Les originaux sont bien différents et possèdent leur propre énergie.

    Le vaisseau de Roswell était à la base d'Edwards. Le Colonel avait trouvé une clé et ne savait quoi en faire.Il n'y avait aucun moyen d'ouvrir le vaisseau. Il ont inséré la clé et des contours sont apparus partout, ils ont pu alors pénétrer dans le vaisseau.

    . Il a vu des technologies existantes qui permettaient de faire fonctionner une voiture pendant des années avec un objet de la taille d'une lampe torche, et bien d'autres choses incroyables.

    Le Colonel disait que c'était en fait une guerre « extra-planétaire » qui se jouait et se joue toujours d'une façon cachée et opaque, sous le couvert de développements scientifiques courants.  

    Témoignage du Docteur Ted Loder

    Les Archives Ovnis

    (Tome 2 )

    Le Dr Ted Loder est un scientifique respecté et professeur d'océanographie à l'Université du New Hampshire. Il a appris par son cousin, le Général de Brigade Stephen Lovekin, que le sujet Ovni-ET était une réalité, mais aussi un enjeu important concernant des technologies qui pourraient préserver l'environnement de notre planète en faisant progresser l'humanité au rang de société planétaire durable. Il defend ardemment la nécessité de mettre le public au courant que nous ne sommes pas seuls dans l'univers et que l'on possède depuis près de 50 ans les moyens d'avoir une énergie illimitée sur Terre, afin d'éviter de polluer la planète par les énergies fossiles.

    Il dit : « Nous savons déjà comment les ovnis fonctionnent, mais c'est une information dont notre société ne dispose pas. Ca va faire 100 ans que nous pilotons des avions qui utilisent du carburant fossile, alors que la technologie qui pourrait les remplacer existe depuis 50 ans. Nous sommes les membres d'une famille de peuples présents dans tout l'univers. Cela va changer à jamais la façon dont nous voyons la Terre. J'ai parlé à un certain nombre des personnes qui ont étudié cette question et qui pensent que la dissimulation qui a eu cours sur les 50 dernières années est probablement la seule grande menace qui ait pesé sur notre société démocratique depuis que ce pays (les USA) a été fondé en 1776. Nous sommes à un croisement majeur en ce qui concerne la façon dont notre société  et notre gouvernement fonctionnent, parce que ce dossier échappe au contrôle de notre gouvernement élu, et aussi à nos institutions judiciaires. Il est sous le contrôle d'autres gens, dont certains sont des membres de notre gouvernement, et d'autres des membres du complexe militaro-industriel. Ce sont eux qui contrôlent ce dossier, le SEUL véritablement important sur cette planète. Et tout ça n'est à long terme pas sain pour notre société et pour notre population. Le secret nous limite et nous empêche de progresser en tant que société  planétaire. Ce qui est inquiétant, c'est qu'on a des compte-rendus selon lesquels ces programmes clandestins utilisent ces technologies avancées pour tirer sur des engins extraterrestres et les abattre. Nous avons de nombreux témoins qui ont vu ça  et qui savent que cela existe. Cela signifie qu'il y a un petit groupe de gens sur cette planète qui ont littéralement déclaré une guerre interplanétaire à des extraterrestres qui sont venus voir cette planète pour observer l'humanité, et en dernier recours pour l'aider. (Voir la vidéo de l'ex Ministre de la Défense du Canada, Paul Hellyer, sur Utube). On a mis la population de cette planète dans une position intenable. » 

       

    Quelques documents, antérieurs aux années 1980, où les trucages de vidéos ou photos

    sont fort peu probables. On remarquera que les formes des objets sont toujours d'actualité, ce sont les mêmes que ceux observés actuellement partout dans le monde. 

      En mission pour prendre des photographies de l'île de Catalina le 4 Avril 1966, pour l'US Navy, Leland Hanson des garde-côtes américains (Coast Guards) était à bord d'un hélicoptère quand il a filmé cet objet, qui a tout d'abord plané, puis filé à travers toute la longueur de l'île. Selon des experts photographiques indépendants, la vitesse calculée du disque était entre 130 et 170 mph, et il n'avait aucune aile ou queue apparente qui le dénonceraient comme étant un avion. Cependant, des chercheurs informaticiens du Jet Propulsion Laboratory de la NASA ont augmenté le contraste de l'image et ont constaté qu'il pouvait y avoir eu un gouvernail de direction à l'arrière. L'extrait est en vitesse réelle, puis en ralenti. BlueBookArchives.  

    Marilyn, Oregon, 1964 - BlueBook Archives - Filmé en 1964 dans l'Oregon par le Dr Daniel Freyer à Rocketage de Marilyn. Cet objet inhabituel en forme de soucoupe peut être clairement vu flottant dans les airs en plein jour, apparemment filmé depuis deux endroits distincts.

    Source : sciences-fictions-histoires 

    Mystère des ovnis

    VOIR AUSSI  :

    Le film Sirius (sorti au printemps 2013) montrera ces témoignages

    et bien d'autres preuves encore...

    Disclosure project 2013

     SIRIUS le film du Projet Révélation

     Nikola Tesla

      "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"