• Les cercles de lumière

    Découvertes extraordinaires

    Les Cercles de Lumière

    Les crop circles (cercles de cultures), ont continué en 2004 à se matérialiser en grand nombre dans le sud de l'Angleterre et dans de nombreuses régions du monde,

    mais on assiste depuis quelques mois à la multiplication d'apparitions plus étranges encore :

    les cercles de lumière. 

    Les cercles de lumière 

    À la différence des crop circles, qui s'observent dans les champs de céréales au printemps et en été, les cercles de lumière apparaissent principalement dans les villes et les villages sur les murs extérieurs des bâtiments, mais ils peuvent également se matérialiser sur le sol, sur les voitures et même sur les vêtements, et ce, quelle que soit la saison, parfois même en pleine nuit !


    C'est en 1997 que le phénomène des cercles de lumière a pu être observé pour la première fois dans une ville du Vermont, puis dans d'autres localités du nord-est des États-Unis. Mais aujourd'hui, ces cercles apparaissent dans le monde entier. On en a signalé la présence en France, en Allemagne, en Suisse, en Grande-Bretagne, en Slovénie, en Australie, au Japon, etc.

    Dans la plupart des cas, ils apparaissent lorsqu'il y a du soleil et que les rayons de lumière arrivent sous un certain angle, leur permettant d'atteindre une ou plusieurs fenêtres et de se refléter sur le mur d'une maison voisine.

    Il ne s'agit cependant pas d'un simple phénomène de réflexion et de diffraction lumineuses. Ces manifestations semblent au contraire défier toutes les lois de la physique. Car la plupart du temps, leurs apparitions, leurs disparitions et leurs déplacements ne sont pas directement liés au parcours ascendant puis descendant du Soleil d'est en ouest ni au mouvement induit par la rotation de la Terre. Bien plus, elles semblent guidées par une forme d'intelligence supra-humaine.

    Cercle de lumière photographié par Rodolphe Kappel à Schiltigheim, le 23 mai 2004 à 19 h. Rodolphe et son fils traquent les cercles de lumière à Schiltigheim (banlieue de Strasbourg). Ils en ont déjà photographié plusieurs rue Rouge, rue Charlemagne, rue du Soleil, la bien-nommée. « L'inexplicable, dit Rodolphe, est que, sur cinq fenêtres, vous en avez quatre qui renvoient un reflet normal, et la cinquième, à un mètre de là, renvoie un cercle de lumière. Vous revenez le lendemain, la même fenêtre renvoie un reflet normal, et c'est l'une des quatre autres qui fait un cercle de lumière.

    Avouez qu'il y a de quoi se poser des questions ? »

    Ainsi, les occupants d'une chambre, qui venaient de lire un article consacré aux cercles de lumière, ont-ils eu récemment la surprise d'en voir brusquement un apparaître sur le mur qui leur faisait face ; une autre fois, des cercles se sont matérialisés sur les trottoirs empruntés par des personnes qui espéraient justement en voir apparaître ; un cercle est même demeuré sur la chemise d'un individu longtemps après qu'il soit rentré chez lui et qu'il ait refermé la porte. Un autre témoin a raconté qu'en marchant dans le centre d'une ville, il avait brusquement vu des cercles apparaître simultanément sur toutes les maisons de la rue, puis disparaître tout aussi mystérieusement.

    Si vous souhaitez lire ce livre :



    Les formes des cercles de lumières sont généralement simples mais d'une grande beauté. Certaines figures assez inhabituelles sont cependant apparues à différentes reprises, par exemple un X brillant, au milieu d'un carré, lui-même entouré d'un cercle. On a pu aussi voir certains motifs se transformer de manière significative en l'espace de quelques secondes, par exemple un triangle lumineux se transformer en trois cercles et même un pentagramme se métamorphoser en cinq cercles parfaitement égaux et équidistants.

    J. D. Rabbit - il ne s'agit pas d'un lapin mais d'un journaliste américain ! - affirme que dans deux cas vérifiés et authentifiés, la lumière s'est réfléchie sur la maison de membres d'un groupe de prière, pour former des cercles sur toutes les maisons voisines. On n'a pu vérifier aucun cas de guérison en relation directe avec ces cercles, mais, selon lui, les motifs deviennent plus brillants lorsque des personnes méditent à proximité.

    Ces extraordinaires manifestations ne peuvent qu'inspirer un profond sentiment d'étonnement, d'autant que des témoins de telles matérialisations, déjà familiarisés avec la géométrie sacrée, ont pu identifier certains motifs inclus dans ces cercles, par exemple le « Vesica Pisces », autrement dit le Vaisseau des Poissons, qui est l'un plus importants symboles de l'hermétisme occidental, ou la fameuse « Fleur de Vie » et bien d'autres encore .

    Michael Glickman, qui fait des recherches sur les figures géométriques des crop circles et qui est l'éditeur de la revue Crop Circle Radius, ainsi que l'auteur d'une admirable vidéo consacrée à ce sujet, s'est intéressé aux cercles de lumière et il est persuadé qu'ils ont une origine similaire à celle des crop circles.   
    Crop circles et light circles : une seule et même origine ?

    D'autres vont plus loin encore : ils estiment que le Vaisseau des Poissons qui réapparaît régulièrement à l'intérieur des cercles de lumière serait lié à la Parousie, c'est-à-dire au prochain retour glorieux du Christ (ou de Sananda) « à bord de sa Blanche Astronef », comme aime à le rappeler Eugenio Siragusa.

    De plus en plus de signes se manifestent en tous cas actuellement dans le monde, semblant annoncer l'avènement prochain d'une nouvelle époque, une Ère dont la venue pourrait bien être liée au triomphe de la Lumière et de la Vérité sur notre planète.

    Olivier de Rouvroy

    août 2004  

    (source : ere nouvelle)

     

    Des cercles de lumière

    par cerclesdanslanuit

    Témoignage très intéressant sur l'explication des cercles de lumière

    Depuis huit ans je parle des Cercles de Lumière, et j’explique leur origine réelle. 
    De nombreux Cercles de Lumière sont d'abord apparus sur ma maison et puis dans mon quartier en 2002, 2003 et 2004. 
    Aujourd'hui des cercles de Lumière il y en a partout, et enfin les gens les voient. 
    J’ai fais paraître deux grands articles dans les DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace) en 2004 et 2005. 
    J’ai demandé à ceux qui créent les Cercles de Lumière de m’aider à expliquer comment se forme un Cercle de Lumière. 

    Le 22 mai 2004 à 19H00 j'ai pris la première photo.
      
    Le 23 mai 2004 à 19H00 j'ai pris la seconde photo.  

    Le 24 mai 2004 à 19H00 j'ai pris la troisième photo. 

    C'est ainsi que j'ai pu voir, et prendre en photo, la création de deux Cercles de Lumière. 

    Rodolphe Kappel

     
     

     

    Une amie Nadou m'a envoyé une photo qu'elle a prise au fond de son jardin. Une croix de lumière qui représente un phénomène proche des crop circles, qu'on appelle cercles de lumière. Ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait. 

      

    Quelques années plus tard voici le même pignon, mais avec deux cercles de lumière. Sans nul doute quelqu'un a fait poser un deuxième velux sur sa toiture. Mais le mystère reste complet, comment un reflet se transforme-t-il ainsi?

     

    Un signe de lumière.
    Laurence m' a fait parvenir cette très belle photo qu'elle a prise en mai 2006. Il s'agit d'un cercle de lumière apparu dans son appartement, or il n'y avait aucun reflet du soleil, aucune source lumineuse apparante.

    A LILLE

    R. est venue me voir lors de la conférence du 7 octobre 2007 avec cette photo :
    Un cercle de lumière à Lille.

     

    Après avoir réfléchi sur le sujet, j’ai remarqué qu’il y avait une affichette dans un coin, sur laquelle se trouvait un cœur, un autre symbole fort. Sur une vidéo qu’un ami du Canada m’avait envoyé, il y avait une affiche sur un mur représentant le yin/yang en correspondance avec un cercle de lumière. D’autres cercles de lumière décoraient un mur d’hôpital… à côté il y avait une grande affiche de Saint Michel. Aujourd’hui j’en ai parlé à des amis, sûr de ce que j’avançais. La réponse ne s’est pas fait attendre.

    R m’a envoyé une autre photo, prise aujourd’hui à 15h.
    Il y a deux cercles de lumière, en croix par rapport aux deux cœurs. !!!

    Quelques exemples de cercles de lumière , les 20 et 21 Octobre 2007 LILLE
    Photographies prises par Régine et Umberto


    Très curieux, on ne lève pas assez souvent la tête....

     
     
     
     
     
     
     

    Un jour, après une séance de méditation et de prière avec des amis, elle prit quelques photos. Ce jour là, un immense ruban de lumière les entoura. Il y avait une différence, cependant, très importante. Le cercle de lumière ne se voyait que sur la photo. J'ai vécu une aventure similaire dont je vous parlerai.

    En juin 2000, le jour du solstice, c'est à dire le 21, j'avais réuni une quarantaine de personnes dans le jardin et nous avons allumé un feu de Saint Jean. Les prières pour la Terre se sont égrener jusqu'à la fin de la méditation. Et lorsque cette petite offrande à Gaïa fut terminée, tout le monde a levé les yeux vers le ciel. C'était incroyable. Il y avait au-dessus de  nous un immense cercle de fumée blanche, exactement comme celle qui s'échappe des avions à réaction quand ils lâchent les gaz en haute altitude. Mais aucun avion dans le secteur... et combien même. Aurait-il pu faire un tel cercle ! J'ai cru à une synchronicité, jusqu'au jour où j'ai entendu parler des cercles de lumière. C'était trop beau, je ne parvenais pas à y croire.
    Pour vous aider à vous rendre compte de ce spectacle, j'ai ci-dessous reconstitué ce que nos yeux ont vu. Nous n'avions pas d'appareil photo ce jour là, mais qu'importe... c'est le témoignage qui est le plus important. Vous pouvez même ne pas y croire, si vous n'y êtes pas prêts! Bien sûr le phénomène ne s'est jamais reproduit et c'était la première fois que nous apercevions ce signe dans le ciel.

    En Avril 1997, c'est un coeur magnifique qui m'est apparu à l'intérieur de la cathédrale de Chartres. Je vous raconte ci-dessous l'histoire (un extrait du livre, des cercles dans la nuit)

    - "En Avril 1997, j'étais devant le portail Sud. Je recherchais à travers les sculptures un indice, un signe, intuitivement j'étais au bon endroit, au bon moment. Après avoir passé en revue les statues, je tombai soudain sur le serpent de pierre, symbole des énergies telluriques. Je l'avais trouvé, j'étais si enthousiasmé que je poussai aussitôt la porte afin d'aviser mes compagnons de cette découverte. Ils visitaient l'intérieur de la cathédrale car ce matin-là, il faisait un froid de canard. À peine entré, je fus stoppé net dans mon élan. Devant moi, dans la direction de la Vierge Noire, Notre-Dame du Pilier, sur une colonne maîtresse du transept, un cœur de lumière transperçait la pénombre de la cathédrale. Pour immortaliser cet instant magique, j'eus le temps de filmer. Très vite ce cœur se transforma en cercle de lumière tout à fait ordinaire, à peine quelques secondes. Je compris instantanément l'avertissement et le message d'amour qui m'était envoyé. 
    Tu sais, dès que l'on s'est rencontré, je t'ai parlé de coïncidences ou du phénomène de synchronicité, parler de hasard dans ce cas, serait une forme de déni de soi. Le cœur à ce moment précis, dans ce contexte, n'était pas une banale cardioïde dessinée par un cercle de lumière projeté sur un pilier composé de plusieurs colonnes, transformant ainsi cette tâche en une merveilleuse anamorphose. Pour moi le message était clair, je devais faire attention à ne pas me laisser piéger par le mental, l'ego. Il ne fallait pas rester dans une recherche intellectuelle mais vivre cette cathédrale avec le cœur. 

    C'est un piège dans lequel l'homme saute souvent à pieds joints. Je me trouvai un peu stupide, j'étais là à analyser des statues et la vie était ailleurs, avec mes amis. Le temps est précieux, chaque instant peut cacher un trésor de bonheur, il ne faut pas s'aveugler. Quelle claque, mais quel cadeau aussi ! Je rejoignis ma petite troupe devant la statue de la Vierge Noire, des milliers de bougies scintillaient. Mon visage me picotait comme jamais, je sentais les énergies me parcourir, j'étais fasciné. Aujourd'hui en juillet 2005, je regarde le plan de la cathédrale dessiné par Georges Prat, sur lequel figurent les différents courants telluriques, failles et cours d'eau et je me rends compte que je ne m'étais pas trompé. La " vouivre " passe sous le porche Sud, on devrait dire sud-est, car cette cathédrale est orientée avec une déviation de 47° par rapport à l'axe est-ouest des églises. Pourquoi ? 
    Toujours est-il qu'à cet endroit se trouvent les principaux flux et courants. Voici ce que dit Georges Prat * : " Deux failles et un courant d'eau souterrain superposés traversent du Nord au Sud cet espace et le dynamisent ". C'est là que j'avais découvert le serpent, la vouivre, le dragon."

    Mais c'est loin d'être terminé, en 2002, je procurais un soin reiki à une dame et je me posais la question "suis-je vraiment efficace?". Parfois le doute vous tient et vous auriez envie d'un signe du destin ou du ciel. A l'instant même où la séance se termina, une superbe croix Christique apparut sur le plafond juste au-dessus de la tête de cette dame, les amis qui étaient là l'ont tous vue. Elle n'est jamais réapparue, je ne l'avais jamais aperçue depuis tant d'année que je suis dans cette maison. Nous avons pensé à un reflet de lumière... Quelle belle synchronicité!... C'est bien plus que cela, c'est un cercle de lumière et derrière tout cela il y a un Créateur. Est-ce une énergie libérée par la force de la pensée ?                                                                                                                                          

    Puis en octobre 2006, il y a eu cette photo incroyable lors d'une conférence que j'animais sur les crop circles. J'ai appris depuis que je n'étais pas le seul à qui ce phénomène se présentait. En Angleterre, des petites boules rouges identiques sont apparues sur des photos prises dans des crop circles.(Colin Andrews)
    D'autre part en Inde, des cercles de fumée apparaissent au plafond de certains temples après une cérémonie de prières... l'équivalent du cercle de fumée blanche apparue dans mon jardin après la cérémonie de la Saint-Jean, cérémonie qui trouve sa source bien évidemment chez les druides et les anciens chamans.

                           

     
     
     

      (source : cerclesdanslanui)

     

      

     Découvertes extraordinaires 

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"