• Les forêts pétrifiées

    Nature insolite

    Les forêts pétrifiées

     Il y a 200 millions d'années, des forêts denses existaient un peu partout sur la planète, les troncs d'arbres se sont transformés au fil du temps, composés de silice de multiples couleurs, les bois fossiles, pétrifiés sont très recherchés.

    LES FORETS PETRIFIEES 

    Parc national de Petrified Forest 

    Image illustrative de l'article Parc national de Petrified Forest

    Le parc national de Petrified Forest (« forêt pétrifiée » en français) est le parc national jumeau de Painted Desert au nord-est de l'Arizona aux États-Unis. Il est administré par le National Park Service américain. Ce site est remarquable pour sa concentration de troncs d'arbre fossilisés, la plupart appartenant au type Araucarioxylon arizonicum. Le parc couvre deux secteurs reliés par un corridor d'orientation méridienne : le secteur nord est constitué d'une formation géologique du Trias appelée Painted Desert (« Désert peint » en français). La partie sud renferme la plupart des troncs pétrifiés ainsi que des pétroglyphes amérindiens. Le parc a été inscrit sur la liste indicative du patrimoine mondial en 2008. 

    Formation

    Les milliers de troncs fossilisés de la forêt pétrifiée datent du trias (environ 200 millions d'années). La région était alors occupée par le delta d'un fleuve sur les rives duquel poussaient des arbres géants. Après leur mort, ils furent enfouis sous des dépôts sédimentaires riches en silice, ce qui favorisa la conservation de leur structure. La silice remplaça lentement la matière végétale et fossilisa les troncs. Progressivement, la région s'enfonça et fut ensevelie sous des strates sédimentaires. Son soulèvement récent, conjugué à l'érosion permit la mise au jour des troncs fossilisés.

    On trouve du bois pétrifié un peu partout dans le monde, mais les morceaux de grandes taille ou reproduisant fidèlement le bois sont plus rares.

    LES FORETS PETRIFIEES 

         

    • Algérie : région d'In Salah, où s'étendait autrefois une grande forêt
    • Allemagne : le musée d'histoire naturelle de Chemnitz possède une collection d'arbres pétrifiés trouvée en 1737
    • Arabie saoudite : forêt pétrifiée au nord de Riyadh
    • Argentine : le monument national des Bois Pétrifiés, dans la province de Santa Cruz en Patagonie, compte de nombreux arbres qui dépassent 3 m de diamètre et 30 m de long
    • Australie : compte des dépôts de bois pétrifié et opalisé. Chinchilla au Queensland est réputée pour son « Chinchilla Red ».
    • Belgique : forêt pétrifiée près de Hoegaarden
    • Brésil : forêt pétrifiée des grès de Mata, dans l'état de Rio Grande do Sul
    • Canada :
      • Badlands du sud de l'Alberta ; le bois pétrifié est par ailleurs la pierre provinciale de l'Alberta
      • Île Axel Heiberg, Nunavut : grande forêt pétrifiée
    • Chine : Dzoungarie, Xinjiang : le gouvernement réprime la collecte du matériau, mais de grandes dalles, voire des tables, ont été réalisée avec du bois pétrifié coloré
    • Équateur : forêt pétrifiée de Puyango
    • Égypte : forêt pétrifiée sur la route Le Caire-Suez, zone protégée. Également dans la zone de New Cairo près de Nasr city, El Qattamiyya, près du district d'El Maadi et dans l'oasis d'Al-Farafra
    • États-Unis :
      • Parc national de Petrified Forest, Arizona
      • Petrified Forest, Californie
      • Florissant Fossil Beds National Monument, Florissant, Colorado
      • Parc national Theodore Roosevelt, Medora, Dakota du Nord
      • Petrified Wood Park, Lemmon, Dakota du Sud
      • Mississippi Petrified Forest, Flora, Mississippi
      • Forêt fossile de Gilboa (en), New York ; la plus ancienne forêt de bois pétrifié, qui date de de 380 millions d'années environ. Les seuls arbres disposant de beaucoup de bois sont des progymnospermes à rhizomes souterrains
      • Escalante Petrified Forest State Park, Utah
      • Ginkgo/Wanapum State Park, Washington
      • Petrified Springs, Kenosha, Wisconsin
      • Parc national de Yellowstone, Wyoming
      • LES FORETS PETRIFIEES
    • France : forêt pétrifiée du village de Champclauson.
    • Grèce : forêt pétrifiée de Lesbos, à la pointe ouest de l'île de Lesbos, peut-être la plus grande forêt pétrifiée, couvrant une superficie de plus de 150 km² et déclarée monument national en 1985. Elle comprend de grands troncs droits et complets avec leurs racines, ainsi que des troncs allant jusqu'à 22 m de long
    • Inde : Thiruvakkarai, Chennai, Tamil Nadu
    • Indonésie : le bois pétrifié couvre de nombreuses zones de Banten, ainsi que quelques parties du Mount Halimun Salak National Park
    • Libye : Grande mer de sable : Grande surface de troncs, branches et autres débris de bois pétrifiés mêlés à divers artefacts de l'âge de pierre.
    • Madagascar dans le centre ouest, entre la falaise du Bongolava à l’est et celle du Bemaraha à l’ouest, dans la Sakamena, dans l’Isalo, dans le bassin de Morondava
    • Namibie : Forêt pétrifiée du Damaraland
    • Nouvelle-Zélande:
      • Curio Bay sur la côte des Catlins contient de nombreux exemples de bois pétrifié.
      • La fôret fossile de Takapuna, Auckland, Nouvelle-Zélande
    • République tchèque : Nová Paka
    • Royaume-Uni :
      • Nombreux exemples de forêts submergées et pétrifiées, visibles à marée basse sur la côte d'Angleterre et du Pays de Galles8
      • Fossil Forest, Dorset
    • Thaïlande : Bantak Petrified Forest Park, district de Ban Tak
    • Ukraine : troncs d'araucaria pétrifiés près de Droujkivka

    (source : wikipedia)

    La forêt pétrifiée de Pobiti kamani

    LES FORETS PETRIFIEES

    Pobiti kamani (littéralement Pierres plantées dans le sol) est un phénomène naturel qui se trouve à 18km à l'ouest de Varna. Sur une superficie de 253ha se dressent des rochers insolites, des colonnes naturelles pouvant atteindre 6m de hauteur. Le site est appelé encore La forêt pétrifiée

    La zone de Pobiti Kamani est le premier phénomène naturel ayant obtenu le statut de milieu protégé en Bulgarie en 1937. Les rochers-mêmes datent d'une 50e de millions d'années, lorsque ces terres faisaient partie d'un fond de mer. Au fur et à mesure que l'eau s'est retirée, l'érosion s'est mise en œuvre pour sculpter les rochers et leur donner des formes inhabituelles.

    Les rochers sont séparés en 7 groupes principaux. Les plus épais dépassent les 2 m à la base. Ils sont constitués d'un mélange de calcaire et du sable et contiennent beaucoup de fossiles - coquillages, escargots. Les colonnes sont creuses, sans cœur solide et remplies de sable.

    Les plus populaires sont les rochers Dikilitachki, environ 300 en nombre et en même temps les plus facilement accessibles. Pour les aventuriers s'offre la visite de la Carrière, sur un itinéraire plus difficile. Les forces de la nature ont sculpté des formes fantastiques - animaux, silhouettes, chutes d'eau figées...

    Certaines colonnes tiennent comme par miracle - 2 cônes à l'envers, dans un équilibre fragile et pourtant solide à l'épreuve du temps ! Le site abrite de rares espèces de végétation basse et d'arbres. Le paysage, à première vue désertique, est habité par 21 espèces d'oiseaux, 7 espèces de reptiles et 7 espèces de mammifères. Des fouilles sur le site ont révélé la présence d'habitations du paléolithique et laissent penser que les rochers incarnaient un rôle sacré.

    Cet aspect mythique et mystérieux des rochers a transformé le site Pobiti Kamani à nombreuses reprises en scène de tournage de films, notamment pour le besoin du film Vercingétorix avec Christophe Lambert.

    (source : la-bulgarie)

    Forêt pétrifiée du Damaraland

    LES FORETS PETRIFIEES

    (photo : GIRAUD Patrick)

    Elle se présente sur une superficie d'environ 300 x 800 mètres, comprenant de 50 à 60 gros troncs d'arbres fossiles (généralement des cônifères), âgés entre 240 et 300 millions d'années. Les exemplaires les plus importants ont une longueur atteignant 30 mètres et ont jusqu'à 6 mètres de circonférence. Le plus long spécimen garde à son extrémité supérieur un diamètre de près d'un mètre, et l'on peut donc supposer une longueur encore plus importante lorsqu'il était vivant.

    Les troncs sont généralement morcelés en de nombreux morceaux plus petits. Malgré les années, les cercles du bois restent visibles. Les arbres ne présentant pas de racine, il est généralement admis que ceux-ci ont été charriés par les flots, en provenance d'Afrique centrale ou d'Angola.

    Le bois a ensuite été pétrifié à la suite de la couverture des troncs par des sédiments, et le remplacement des matières organiques par de la silice au cours de quelques millions d'années. L'érosion a fait réapparaître les troncs à la lumière. De nombreux troncs sont sans doute encore enfouis.

    La pétrification du bois peut produire en principe 3 matériaux différents :

    • du jaspe : matériaux dense à grain fin
    • de la calcédoine : structure fibreuse
    • de l'opale : structure amorphe

    La forêt pétrifiée namibienne est essentiellement faite de jaspe.

    Protection

    La zone de la forêt pétrifiée a été déclarée dès 1950 (peu après sa découverte) monument national. Elle aurait dû faire 'objet d'une protection en tant que site naturel en 1994, mais cette protection n'est pas encore intervenue. La visite du site est cependant encadrée, et celle-ci ne peut être réalisée qu'avec un guide.

    Le site abrite également de nombreux exemplaires de la très rare Welwitschia mirabilis, poussant entre les troncs.

    (source : wikipedia)

     

    Araucarias

    Les forêts pétrifiés

    En Argentine

    Désertique, silencieux, à peine interrompu par quelque troupeaux de guanacos et une végétation clairsemée, un des paysages plus mystérieux de la Patagonie.

    LES FORETS PETRIFIEES

    Éloigné de tout village, le paysage du Parc National Bosques Petrificados, à la province de Santa Cruz, a une tranquillité interrompue par le pas d’un troupeau de guanacos, par la présence solitaire d’un renard gris et par le permanent hurlement des vents patagoniques. Au milieu d’une végétation courte et touffue, dans cette aire naturelle découverte au commencement du XXème siècle on distingue les formidables profils des arbres convertis en pierre, les sculptures naturelles qui sont des témoins du passe géologique du leu. Les arbres comme des pierres parlent en silence d’un passé de splendeur quand leurs écorces étaient en bois et leurs feuillages dépassaient les 100 mètres de hauteur, des cataclysmes qui les ont seulets sous de profondes couvertures de cendre volcaniques et qui les ont endurcis comme des roches. Parce qu’il y a 150 millions d’années cette région était couverte par une abondantes végétation, avec des forêts d’araucarias ancestrales, pins, fougères et espèces de palmiers déjà éteints. Les mouvements sismiques qui ont été l’origine de la Cordillère des Andes et les éruptions volcaniques qui les ont accompagnées on couvert ces forêts sous une cape de cendres. Dans les ombres, lentement, un processus de solidification du bois. Et, avec le pas des années, l’action du vent et l’eau ce secteur a été découvert, permettant que les vieux arbres retournent à la surface, convertis maintenant en pierre.

    Parcourir les sentiers de cette incroyable forêt est une expérience unique. Ici, se trouvent des rester de troncs de 3 mètres de diamètre et plus de 30 mètres de long, dont les écorces ont acquis  une dureté granitique. Dès la région on peur observer des élévations à peu d’altitude, telle que la colline Madre e Hija, un autre témoin de la activité volcanique des temps passés. On peut voir aussi des exemplaires de guanacos, renards gris, passereau chanteur américain et lézards en couleurs variées ; choiques et piches patagoniques. Le parcours se fait en compagnie de garde parcs, qui aident à comprendre et à découvrir ce lieu parfaitement 

    IMPORTANT : Il est convenable de porter de l’eau potable, des aliments et du combustible puisque le village plus proche –Jaramillo- se trouve à 140 km de distance par la Route Nationale 3 (50 km de voyage sont en gravats et correspondent à la Route Provinciale 49). (source : argentina.travel

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"