• Les peuples de l'eau

    Surnaturel et fantastique

    Les Peuples de l'eau

    Les peuples de l'eau

    "Les différents royaumes de la nature, avec les créatures qui les peuplent, sont liés entre eux.

    Que nous en ayons conscience ou non, les êtres qui sont au-dessous de nous, comme ceux qui sont au-dessus de nous, sont liés à nous. Il existe une hiérarchie vivante dans la nature, et c’est grâce à elle, grâce au lien qui nous unit à tous les êtres supérieurs, que nous avons la possibilité de nous élever.

    Omraam Mikaël Aïvanhov  

    Les Nix, Nixes, Sorcières d'eau et les Vouivres

       

    (source : erzy)  

    Les Nix et Nixes
    Neckers

    Dans les légendes germaniques et nordiques, les Nix mâles sont vieux et pourvus d'une longue barbe, de redoutables dents vertes et d'un chapeau, vert également. Ce sont généralement des êtres amateurs de danse et de musique.
    Leurs compagnes les ravissantes Nixes, sont des créatures féminines aux traits gracieux et aux longs cheveux blonds. Elles résident principalement dans les eaux mortes et stagnantes. Belles et élégantes, les Nixes cherchent à attirer à elles de jeunes gens, pour mieux les noyer au fond des mares ou elles croupissent.
    Parfois ces belles dames vont jusqu'à fréquenter les bals nocturnes, vêtues comme d'accortes et élégantes jeunes filles, et séduisent par leurs danses sensuelles les malheureux qui, par amour pour elles, les suivent jusqu'à l'étang voisin, ou ils perdront la vie.  
    (Photos  : source : messagesdelanature.ek.la/
    LES PEUPLES DE L'EAU photo véritable d'un nixe
    LES PEUPLES DE L'EAU photo véritable d'un nix
    Ondins et Ondines

    Les Ondines, dont le nom dérive de "onde" sont des créatures vivant dans les eaux douces, généralement les lacs, les rivières ou les chutes d'eau. Elles sont surtout présentes dans le mythologies germaniques et scandinaves. Lerus compagnons, les Ondins, jouent un rôle plus effacé.
    Contrairement aux sirènes, les ondines ont des corps de femmes parfaitement conformés, dont la partie inférieure n'est pas recouverte d'écailles de poissons. Les Ondines attirent à elles les jeunes hommes pour les séduire et les entraîner sous l'onde, dans leurs magnifiques palais de cristal, d'où ils reviennent rarement.
    Les Ondines sont toujours jolies, malicieuses. Coiffées de plantes aquatiques, elles viennent peigner leurs cheveux à la surface de l'eau; ces cheveux sont tantôt blonds, tantôt d'un vert de mer. Elles tournent vers le passant leur figure ou brillent deux lèvres de corail et des yeux d'un vert étincelant. Le jeune homme qui les voit est séduit par tant de beauté. Il suit l'ondine dans son palais de cristal pour y vivre avec elle. Mais là-bas au fond de l'élément liquide, les jours passent comme des minutes. L'homme ignore cette particularité, et, quand il revient sur cette terre, quelle n'est pas sa stupéfaction de rencontrer les arrière-neveux des personnes qu'il à connues! Tout le monde se moque de lui : il porte des vêtements ridicules, passés de mode depuis longtemps.
    Une fois mariée à un mortel, l'ondine ne doit jamais retourner sur l'eau, au risque d'en périr, on dit que celui qui a une Ondine pour femme doit éviter de la conduire sur l'eau et surtout de la fâcher quand elle se trouve sur cet élément. Si ces conditions ne sont pas remplies, l'ondine retourne pour toujours dans les flots, sans que le mariage soit dissous,
    si le mari abandonné se remarie l'ondine le tue. 
     
    LES PEUPLES DE L'EAU  

    Les Naïades et les Nymphes

    LES PEUPLES DE L'EAU 

    Les Naîades

    Les Naïades sont une variété de nymphes aquatiques vivant dans les eaux courantes, les rivières, les fleuves, les ruisseaux, les sources et les fontaines. Dans la mythologie grecque, elles sont les filles de Zeus et mères des satyres et des silènes. Ce sont elles qui ont élevé Hermés et Dionysos.
    Prenant l'apparence de ravissantes jeunes filles couronnées de fleurs, elles ont coutume d'attirer à elles de beaux jeunes gens, qui à leur simple vue perdent l'esprit et n'hésitent pas à plonger dans l'eau pour les rejoindre plus vite.
    Les Naïades veillent à la bonne tenue des fontaines, auxquelles elles ont la plupart du temps donné naissance, soit en frappant la terre de leur pied, soit en pleurant un amour déçu. Elles font alors office de fées des fontaines, c'est la raison pour laquelle la plupart des fontaines leurs sont dédiées.
    Parfois les Naïades n'hésitent pas à noyer les mortels trop curieux qui se penchent au-dessus des fontaines pour tenter de contempler leur royaume immergé, si on leur manque de respect, elles assèchent les sources et tarissent les fontaines.  
      
    LES PEUPLES DE L'EAU

    Les Nymphes

    Les Nymphes dont le nom signifie "femmes fécondes" sont des divinités antiques secondaires personnifiant les forces vives de la nature. Elles veillent plus particulièrement sur les eaux thermales. Bienfaisantes, elles sont les nourrices des dieux - Zeus fut élevé par la Nymphe Mélissa, les protectrices des jeunes filles et des fiancées, préservent la santé et inspirent les prophéties.
    D'apparence féminine, elles sont associés à l'érotisme, la sensualité et la sexualité, au point d'avoir inspiré le terme "nymphomane". On les représente souvent nues, ou demi nues, tenant entre leurs mains une coquille ou une urne d'où s'échappe l'eau de la source à laquelle elles président. "l'heure des Nymphes", cinquième heure du jour (soit onze heures du matin), est traditionnellement l'heure du bain.
    Les Nymphes nymphomanes, cette fonction amoureuse et féconde est d'ailleurs l'une des garanties de la perpétuation de leur espèce et de l'immortalité de leur âme.  
     

    Les Sirènes et les Tritons  

    LES PEUPLES DE L'EAU 

    Les Sirènes
    Mermaids, Seraines, Serres

    Les Sirènes ont l'apparence de très belles femmes de la taille jusqu'au sommet de la tête, tandis que le bas de leur corps est recouvert d'une queue de poisson couverte d'écailles. Elles vivent dans les mers et les océans, plus précisément sur les rochers situés à proximité des côtes. A l'approche des bateaux, elles chantent si merveilleusement qu'aucun mortel ne peut résister à la tentation de les rejoindre dans leur demeure marine, ce qui cause la mort des marins en mer et naufrage des navires. Leur beuaté et leur sensualité fatale personnifient les séductions et les dangers de la mer.
    L'origine des sirènes n'est pas établie de façon certaine. On dit toutefois qu'elles sont les filles du fleuve Acheloüs, représenté comme un homme à queue de poisson, et de muses, en tout cas de l'une d'entre elles : il s'agirait de Melpomène, la muse du courant harmonieux; Terpsichore, la muse de la danse des ondes; ou de Calliope à la très belle voix.
    Leur résidence se trouverait à l'extrémité de la presqu'île de Sorrente ou elles auraient un temple, dans les légendes du folklore marin, les sirènes vivent dans un monde sous-marin ou se tiennent leurs palais merveilleux, dans lesquels elles entraînent leurs amantes mortels.

    Les noms des sirenes et leurs significations :

    Aglaopé : celle qui a un beau visage brillant
    Aglaophoné : celle qui a une voix superbe
    Leucosie : la blanche créature
    Ligéia : celle qui pousse un cri perçant
    Molpé : celle qui chante des mélopées
    Parthénopé : celle qui a un visage de jeune fille
    Peisinoé : celle qui est persuasive
    Raidné : celle qui est en progrès
    Télès : la parfaite
    Thelxinoé : celle qui adoucit l'âme par le chant et la musique
    Thelxépeia : celle qui prononce des paroles apaisantes
    Thelxiopé : celle qui a un visage convaincant

    Le miroir : Les Sirénes sont souvent occupées à se regarder dans un miroir. On a voulu y voir un signe de leur vanité, de leur narcissisme et de leur coqueterie. En fait, ce miroir symbolise la planéte Vénus dans la tradition astrologique
    La chevelure et le peigne d'or : Les Sirènes ont toujours une chevelure opulente et abondante, symbolisant leur fort potentiel érotique et amoureux.Elles passent leur temps à se coiffer avec des peignes d'or, symbolisant le sexe.

    Les Tritons

    La Néréide Amphitrite s'unit au dieu de la mer Poséidon pour donner naissance à Triton, dieu marin figuré avec un buste d'homme et une queue de poisson. Il vivait dans un palais d'or situé au fond de la mer, et possédait une conque marine au son si éclatant qu'on pouvait l'entendre jusqu'aux extrémités de la mer.
    Triton eut pour descendance les tritons, sortes de sirènes mâles au corps d'homme barbu et à queue de poisson.
     
    LES PEUPLES DE L'EAU     LES PEUPLES DE L'EAU
     Océanides, Néréides et Selkies

    Nymphes marines, les Océanides sont nées de l'union incestueuse entre le dieu Océan et sa soeur Téthys. Elles sont au nombre de trois mille, les Océanides aux fines chevilles, qui, en d'innombrables lieux, partout également, surveillent la terre et les abîmes marins, radieuses enfants des déesses.
    Les néréides, très nombreuses en Méditerrabée et en mer égée, personnifient le mouvement des vagues et les différents états de la mer : Thalia, la verte; Glaucée, la bleue; Cymodocée, ondoyante comme les larmes; Dynamée, la bousculante; Cymodaré, la calmante.
    Tout comme les sirènes, les Néréides ont des voix merveilleuses dont elles font usage pour le seul plaisir de leur père Néré, et non pour provoquer la mort des marins dont elles sont d'ailleurs les protectrices. Elles prennent l'apparence de jeunes filles sensuelles aux cheveux ornés de perles, montées sur des dauphins ou des chevaux marins.

    Selkies

    Les Selkies sont des Femmes-phoques évoluant dans les mers des îles Shetland. Pour plonger au fond de l'océan, elles sont revêtues d'une peau de phoque qu'elles ôtent lorsqu'elles de trouvent sur terre. Elles apparaissent alors sous la forme de très belles jeunes filles qui passent la nuit à danser à la lumière de la lune. Elles doivent quand même prendre garde à ne pas égarer leur peau de phoque, car elles sont alors incapables de retourner dans leur éléments naturel.
    Si un homme parvient à dérober la peau de phoque d'une Selkies, il tiens alors la fille de l'eau sous sa coupe. Elle s'attache à lui, et peut même l'épouser et lui donner des enfants. Mais le mari doit prendre soin de bien cacher la peau ou mieux de la brûler, car si la Silkie la retrouve, elle quittera sur le champ époux et enfants pour revêtir sa peau de phoque dans l'océan.
      LES PEUPLES DE L'EAU   

    Mari Morgan, Morgans et Morganes

    Mari Morgan

    Les Mari Morgan sont des fées d'eau de Bretagne en tous points semblables à des femmes. On ne les trouve jamais en pleine mer, mais dans le voisinage des côtes, à l'entrée des cavernes ou à l'embouchure des rivières.
    Les Mari Morgan habitent de somptueux palais sous-marins dans lesquelles elles entraînent leurs amants, généralement des marins, qui demeurent à jamais prisonniers de ces filles de la mer. il est dit que des marins ont cédés à la séduction des Mari Morgan, et les ont suivies dans leurs palais de nacre et de cristal, ou ils ne manquaient de rien et pouvaient jouir de plaisirs de toutes sortes. Ils éopousaient les Mari Moragns, en avaient de nombreux enfants, et s'accommodaient si parfaitement de cette vie sous marine qu'ils en oubliaient totalement leur existance terrestre.
    Des Mari Morgan vivent encore dans une grotte près de Crozon, souvent inaccessible à cause de la mer.

    Morgans et Morganes
    Morganed, Morganès, Morganezed

    Les Morgans et les Morganes à différencier des Mari Morgan, sont des nains gracieux vivant dans l'île d'ouessant.
    Les Morganed et Morganezed sont de petits hommes et de petites femmes aux joues roses, cheveux blonds et boucles, aux grands yeux bleus brillants; ils sont gentils comme des anges. Malheureusement ils n'ont pas reçu le baptême et c'est pour cette raison qu'ils ne peuvent aller au ciel, ce qui est fort dommage car ils sont très bons et gentils.    
    LES PEUPLES DE L'EAU
     
    LES PEUPLES DE L'EAU
       
     

     Surnaturel et fantastique

        "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"