• Les routes étranges

    Surnaturel et fantastique

    Les routes étranges

    LES ROUTES HANTEES

    (photo : blog.esurance)

    Des autoroutes et des routes à éviter, si vous ne voulez pas faire de rencontres inattendues...

    Les autoroutes ou les routes hantées font référence aux rues, aux routes ou aux autoroutes faisant l'objet de folklore et de légendes urbaines. Cela comprend les rumeurs et les rapports sur les apparitions de fantômes, les silhouettes de fantômes, les auto-stoppeuses fantômes, les véhicules fantômes, ou les autres phénomènes paranormaux.

    Annie's Road, États-Unis 

    Annie's Road est une petite route située à Totowa, dans le comté de Passaic, au New Jersey, aux États-Unis. Des rumeurs de fantômes et d'apparitions ont été signalées sur cette route remontant aux jours de la colonie. La légende dit qu'une mariée a été tuée sur cette route et que son esprit continue de se faire connaître aux voyageurs. 

    La route s'appelle Riverview Drive. C'est un lieu favori pour les passionnés de paranormal. On dit que cette route est hantée et a été causé par de nombreuses perturbations et des troubles violents dans la ville qui par le passé était plutôt calme ...

    La route est certainement à couper le souffle et elle a une réputation redoutable. La légende dit que la route est hantée par le fantôme d'une fille qui a été frappée et traînée par un camion. Situé juste à l'extérieur de Annie's Road est un petit cul-de-sac avec de très petites maisons. Pendant des années, il y a eu des rumeurs de petites enclaves où vivent des nains. Beaucoup de gens signalent de la voir sur le côté de la route, comme en train de faire de l'auto-stop. Son apparition est tellement évidente que de nombreux voyageurs croient qu'elle est réelle jusqu'à ce qu'elle disparaisse devant leurs yeux.

    LES ROUTES HANTEES

    Tunnel de Belchen, Suisse

    LES ROUTES HANTEES

    Apparitions d'une vieille femme entièrement vêtue de blanc, qui hante soi-disant le tunnel. Si vous avez traversé le tunnel de Belchen en Suisse, en venant de Eptingen en direction de Hägendorf, vous avez peut-être aperçu cette autostoppeuse entièrement vétue de blanc.Il s'agit de weisse Frau qui embarque mais disparaît lorsque la voiture arrive au milieu du tunnel. La dernière fois qu'elle a été aperçue, c'était il y a une trentaine d'années. La dame aurait-elle enfin atteint sa destination finale?

    LES ROUTES HANTEES

    Boy Scout Lane, États-Unis

    Boy Scout Lane est une petite rue isolée située à Linwood, dans le comté de Portage, au Wisconsin, aux États-Unis. Selon la légende locale, la rue tire son nom d'une tragédie qui s'est produite il y a plusieurs décennies. 

    On lui a donné son nom à cause d'un incident tragique selon lequel une troupe de Boy Scouts a été tuée pendant un voyage de camping dans les années 1950 ou 60. On dit que la route désolée est maintenant obsédée soit les fantômes des Boy Scouts qui sont morts là-bas. 

    Boy Scout Lane, Wisconsin est une voie sans issue. De nombreuses histoires de fantômes et de légendes urbaines ont été associées à cette route, y compris les morts fictives des membres d'un groupe de Boy Scouts. Le lieu a fait l'objet de plusieurs enquêtes paranormales, et a été beaucoup fréquenté par les jeunes de la région. Aucun accident mortel ou disparition mystérieuse n'a été rapporté à Boy Scout Lane ou ses alentours.

    LES ROUTES HANTEES

        

    LES ROUTES HANTEES

    Bray Road Elkhorn, Wisconsin

    Bray Road, de Elkhorn, est tristement connue pour abriter La bête de Bray Road.

    La Bête de Bray Road (ou la Bête de la route de Bray, en anglais Beast of Bray Road) est un cryptide, ou une créature cryptozoologique signalée pour la première en 1936 sur une route rurale à l'extérieur d'Elkhorn au Wisconsin. La même appellation a été appliquée au-delà de l'emplacement initial, à toute créature inconnue du sud du Wisconsin ou du nord de l'Illinois et tout le chemin à l'île de Vancouver en Colombie-Britannique. Ce rapport paranormal est décrit comme ayant des caractéristiques similaires à ceux rapportés dans la première série d'observations.

    La route de Bray elle-même est une route de campagne tranquille près de la communauté d'Elkhorn. La vague d'observations de la fin des années 1980 et du début des années 1990 a incité un journal local, Semaine Walworth County, à affecter la journaliste Linda Godfrey à la couverture de l'histoire. Godfrey était sceptique au début, mais plus tard, est devenu convaincue de la sincérité des témoins. Sa série d'articles est devenu plus tard un livre intitulé La Bête de la route de Bray : loup-garou de Trailing Wisconsin.

    La Bête de Bray Road est décrite par des témoins présumés de plusieurs façons : une créature comme un ours, comme un bipède poilu ressemblant au Bigfoot, et comme exceptionnellement grand (2-4 pieds de haut sur quatre pattes, 7 pieds de haut debout) intelligente comme un loup, la créature est apte à marcher sur ses pattes de derrière et pesant 400-700 livres. Il a également été déclaré que sa fourrure est d'une couleur brun gris ressemblant à un chien ou un ours.

    Un certain nombre de théories d'origine animale ont été proposées. Ils comprennent que la créature est une variété inconnue de chien sauvage, un Waheela (dit d'être un loup géant préhistorique semblable à Amarok), ou d'un chien-loup ou d'un coydog (hybride chien-coyote).

    Il est également possible que des canulars et l'hystérie de masse aient causé quelques mensonges et les observations de créatures normales soient artificiellement rangés sous la même étiquette. Parallèlement aux observations dans le Wisconsin, il y avait un lot de rencontres similaires dans l'État voisin du Michigan. Après la sortie de La Légende, une chanson populaire sur le Michigan Dogman en 1987, l'auteur - Steve Cook - a reçu des dizaines de rapports, y compris la photographie et la preuve de film de la créature. Il n'y a pas de lien connu entre les observations dans les États voisins, autre que la similitude de la créature décrite. (source : wikipedia)

    LES ROUTES HANTEES

    Clinton Road, États-Unis

    Clinton Road à West Milford, Comté de Passaic, New Jersey, fait l'objet de folklore local comprenant de prétendues apparitions de fantômes, de créatures étranges, ainsi que des rassemblements de sorcières, satanistes et membres du Ku Klux Klan. Si vous vous rendez sur l'un des ponts, au réservoir, et que vous jetez une pièce dans l'eau, elle vous serait soi-disant renvoyée dans la minute, par le fantôme d'un garçon qui s'y serait noyé alors qu'il nageait sous l'eau, ou qui serait tombé alors qu'il était assis au bord du pont. Dans certains récits, une apparition est vue. Dans d'autres, le fantôme pousse le narrateur dans l'eau s'il ou elle regarde le côté du pont pour le sauver.

    Longue d’environ 16 km et située dans le New-Jersey, la Clinton Road est une route tout ce qu’il y a de plus normal… en apparence. Pas spécialement piégeuse (on dénombre tout au plus un virage plus dangereux que les autres, fort à propos surnommé Dead Man’s Curve), elle est connue pour tous les phénomènes étranges qui s’y dérouleraient, et qui lui ont donné le surnom de route la plus hantée des États-Unis.

    Clinton-Road-1

    Isolée et traversant une épaisse forêt, de nombreuses légendes urbaines y sont attachées : des rites sataniques s’y seraient déroulés, d’étranges créatures y rôderaient, et de mystérieuses lumières y seraient visibles la nuit…. L’une des histoires les plus répandues est celle d’un mystérieux Pick-Up noir apparaissant la nuit, qui prendrait en chasse les automobilistes isolés, en leur faisant des appels de phare et en essayant de les sortir de la route, pour finalement disparaître en un clin d’œil.

    Un autre point « chaud » de la Clinton Road serait le pont de l’enfant fantôme. La légende veut que si on jette une pièce dans la rivière en contrebas, cet enfant nous la renvoie…

    Clinton-Road-2

    (source : blog-moteur)

    LES ROUTES HANTEES

    Devil's Washbowl Road, Moretown Vermont

    Devil's Washbowl Road à Moretown, Vermont est liée à une histoire d'hybride porc-humain connu

    sous le nom de « l'Homme porc ».

    Edmonds Road, Jeremy Swamp Road, Marginal Road, Saw Mill City Road, Velvet Street et Zion Hill Rd, Connecticut.

    Toutes ces routes du Connecticut sont liées aux légendes des Têtes de melon. Saw Mill et Velvet sont aussi surnommées « Dracula Drive ».

    LES ROUTES HANTEES

    Jamestown Road, Jamestown, Caroline du Nord

    Jamestown Road, à Jamestown, Comté de Guilford, Caroline du Nord, fait l'objet de folklore local concernant une auto-stoppeuse fantôme connue sous le nom de « Lydia »

    LES ROUTES HANTEES

    Mount Misery Road/Sweet Hollow Road, Huntington, New York

    Mount Misery Road et Sweet Hollow Road, Huntington (New York) font toutes les deux l'objet de folklore local, comprenant entre autres l'histoire de la tombe de Mary (soi-disant située dans un cimetière de Sweet Hollow Road), celle d'un officier de police fantôme ayant perdu l'arrière de sa tête ainsi que celle de fantômes provenant d'un hôpital psychiatrique entièrement brûlé.


    Stockbridge Bypass, Royaume-Uni

    La route A616, également appelée Stockbridge Bypass, relie Newark-on-Trent, Nottinghamshire, à l'autoroute britannique M1. Pendant sa construction, le personnel de sécurité aurait raconté avoir rencontré à plusieurs reprises un moine fantôme provenant du prieuré de Hunshelf.

    LES ROUTES HANTEES

    La route A38, Angleterre

    Selon la légende, la présence d'auto-stoppeuses fantômes aurait été signalée depuis les années 1950, sur la route A38, entre Wellington et Taunton dans le comté du Somerset. Une histoire raconte qu'en 1958, un chauffeur de camion appelé « Harry (ou « Harold » dans certains récits) Unsworth » a vu un auto-stoppeur réapparaître sur la route, quelques kilomètres plus loin de l'endroit où il l'avait déposé.

    La route A75, Écosse

    LES ROUTES HANTEES

    La route A75 est une route principale en Écosse reliant Annan à Gretna Green. Elle a été appelée « la route la plus hantée » d'Écosse par certains auteurs. Selon une histoire datant de 1957, un chauffeur de camion avait dévié de sa trajectoire afin d'éviter un couple qui marchait sur la route. Cependant, lorsqu'il s'était arrêté pour enquêter, ils avaient « disparu ». D'autres versions racontent qu'un couple ou un groupe d'amis qui conduisaient sur la route, de nuit, étaient constamment harcelés par des silhouettes qui représentaient une femme âgée. Ces silhouettes pouvaient même aller jusqu'à représenter l'arrière d'une semi-remorque qu'ils avaient presque heurté avant de freiner, ce qu'il l'aurait fait disparaître.

    L'autoroute A3, Croatie

    Le tronçon de l' autoroute A3 en Croatie situé entre Staro Petrovo Selo et Nova Gradiška serait hanté en raison du grand nombre d'accidents et de rencontres paranormales. Il a coûté la vie au chanteur Toše Proeski et à l'actrice Dolores Lambaša.

    L'autoroute E8, Malaisie

    L'autoroute E8, également connue comme l'autoroute de Karak de Kuala Lumpur, est considérée comme étant « l'une des autoroutes les plus hantées de Malaisie »12, (bien qu'il n'y ait pas eu de preuves directes de telles manifestations). On affirme que de nombreuses personnes conduisant la nuit aperçoivent des créatures étranges et un Pontianak sur cette route.

    La route nationale 9, Afrique du Sud

    Route nationale 9 (Afrique du Sud). La route entre Uniondale et Willowmore, dans le semi-désert de Karoo, fait l'objet d'une histoire concernant « l'auto-stoppeuse fantôme de Uniondale ». Il s'agit d'une fille appelée « Marie Charlotte Roux ». Elle aurait perdu la vie le 12 avril 1968 (vendredi Saint), dans un accident de la route sur un tronçon de la Nationale 9 en particulier.

    La route nationale 33 à Jharkhand, Inde

    LES ROUTES HANTEES

    La route nationale 33 Ranchi Jamshedpur à Jharkhand serait soi-disant hantée à cause de la mort de 245 personnes depuis 2010. 

    (source : skynet

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"