• Les voix audibles

    Mystères humains

    Les voix audibles

    Mon beau père était une personne très particulière, il entendait des voix !

    La plus belle histoire qu'il ait pu nous raconter était celle-ci :

    "...Je venais de rencontrer Georgette, j'éprouvais pour elle beaucoup de sentiments et le moment était peut être venu de la demander en mariage, je me trouvais à ce moment dans le village près de l'église et mon intention a été d'aller prier, Je suis rentré dans l'église et au moment ou je m'agenouillais, j'ai entendu une voix, une belle voix qui venait du ciel. Cette voix me disait "aime là!, aime là" j'ai eu presque peur, car je me demandais, qui me parlait ainsi ? Je me suis rendu compte que cela venait d'ailleurs, j'ai pensé alors que c'était un ange qui me répétait sans cesse "aime là". Quand je suis sorti de l'église, je suis allé dire à Georgette que je l'aimais..."

    Mon beau père a été handicapé et malade presque toute sa vie, mais, à ses côtés, sa femme Georgette a tout fait pour lui donner une vie la plus belle possible. La voix avait raison ! Mon beau père avait bien fait son choix. (D. Les émanants)

    LES VOIX AUDIBLES

    Tableau peint par mon beau père. 

    Près d'un français sur 10 aurait des "hallucinations auditives" 

    ZINÉDINE ZIDANE : "Une nuit, à 3 heures du matin, je me suis soudain réveillé et, là, j'ai parlé avec quelqu'un", confie-t-il au magazine France Football.  

    J'entends des voix, pas vous? Mais qui parle ? 

    LES VOIX AUDIBLES

    Image : entendre des voix - Les émanants

    Un article de : lexpress

    Aujourd'hui, Jéus et Socrate auraient sans doute été diagnostiqués schizophrènes. En 2005, quand Zinédine Zidane raconte avoir parlé avec le mystérieux interlocuteur, il suscite bien des moqueries...(REUTERS/Juan Medina)

    Il fut un temps où entendre des voix n'était pas signe de maladie mentale. Où une jeune paysanne pouvait galvaniser l'armée assiégée à Orléans, après que des saintes montées au ciel et l'archange saint Michel lui avaient ordonné de libérer le royaume de France. C'était en 1429. Jeanne d'Arc finirait brûlée pour hérésie, et pourtant son courage force toujours l'admiration. Avant elle, dans l'Antiquité, Socrate entendait une voix qu'il attribuait à un démon d'une grande sagesse. Et le philosophe grec développa une école de pensée si influente qu'elle traversa les siècles sous le nom de "méthode socratique". Quant aux prophètes des grandes religions, comme Jésus ou Mahomet, sans doute auraient-ils été diagnostiqués schizophrènes s'ils avaient été nos contemporains. Car Dieu, selon ce qui nous est parvenu, leur parlait aussi distinctement que le ferait un individu de chair et d'os. Aujourd'hui, un médecin les dirait victimes d'"hallucinations auditives", symptôme qui, aux yeux des psychiatres, authentifie la psychose. 

    Le tabou des voix serait-il propre à nos sociétés cartésiennes et laïcisées ?

    D'autres cultures admettent le phénomène plus volontiers. Qu'on se rappelle, par exemple, la mésaventure de Zinédine Zidane, en 2005. Un an seulement après avoir quitté l'équipe de France, l'idole du football annonce, à la surprise générale, qu'il revient sur sa décision. "Une nuit, à 3 heures du matin, je me suis soudain réveillé et, là, j'ai parlé avec quelqu'un [...], confie-t-il au magazine France Football. C'est quelqu'un que vous ne rencontrerez probablement jamais [...]. Moi-même, je ne m'explique pas cette rencontre. [...] Et, là [...], j'ai pris la vraie décision de revenir." Sa déclaration, quasi mystique, suscite aussitôt les sarcasmes. La journaliste Besma Lahouri, auteur d'une biographie du joueur, y voit un malentendu : "Si vous êtes de culture musulmane, vous considérez comme valorisant d'entendre une voix. Implicitement, Dieu s'adresse à vous et c'est un honneur." 

     

    Un discours intérieur non repéré par le cerveau
    Les circonstances dans lesquelles Zidane s'est pris pour Jeanne d'Arc correspondent, en tout cas, à certaines hypothèses des neuro-sciences. Les voix seraient en fait un discours intérieur qui ne serait plus repéré comme tel par le cerveau, donc considéré comme une production extérieure. Elles surviendraient quand les capacités de l'individu à gérer ses émotions sont dépassées, notamment à la suite d'un deuil, d'un abus sexuel ou de violences familiales dans sa jeunesse. Il y a de quoi se sentir dépassé à la perspective de devoir déclarer sa flamme à l'équipe de France, après l'avoir éconduite... 

    Excepté la romancière Amélie Nothomb, ravie de passer pour fêlée, rares sont les personnalités qui assument publiquement d'entendre des voix. Pourtant, l'expérience serait assez banale. Elle toucherait de 4 à 10% de la population, selon les études. La proportion serait même deux fois plus importante au début de l'adolescence, entre 11 et 13 ans. Qui parle à ces jeunes? Leurs parents, disent-ils, parfois des camarades, des proches décédés, ou encore Dieu. A 29 ans, Julie(1), conseillère à Pôle emploi dans une ville de province, entend souvent... sa propre voix. "Cela m'arrive quand je laisse flotter mes pensées, confie la jeune femme. Tout à l'heure, par exemple, je me demandais: "Est-ce que je vais arriver à l'heure à mon rendez-vous?" Eh bien, je me suis entendue prononcer cette phrase, sur le ton de l'inquiétude." Julie vit très bien comme ça, elle ne fréquente pas de psychiatre et ses collègues la jugent parfaitement équilibrée, merci. Chez d'autres, cette petite musique intérieure résonne quand ils lisent dans le silence, selon les travaux menés par Jean-Philippe Lachaux au centre de recherche en neurosciences de Lyon. Pour Vincent, 42 ans, l'histoire est autrement plus douloureuse. Il avait 17 ans quand, dans une soirée entre copains, il a clairement entendu quelqu'un l'insulter dans son dos. Il s'est retourné, a pris à partie un adolescent. "Je lui faisais face, les injures ont continué mais je ne voyais pas ses lèvres bouger, je ne comprenais pas ce qui se passait", raconte Vincent. Le début d'une descente aux enfers, suivie d'un traitement lourd à base de médicaments antipsychotiques. Au final, il a dû quitter son travail de commercial dans une grande agence de publicité. 

    Jeanne d'Arc 

    À treize ans, Jeanne affirme avoir entendu dans le jardin de son père les voix célestes des saintes Catherine et Marguerite et de l'archange saint Michel lui demandant d'être pieuse, de libérer le royaume de France de l'envahisseur et de conduire le dauphin sur le trône. Dès lors, elle s'isole et s'éloigne des jeunes du village qui n'hésitent pas à se moquer de sa trop grande ferveur religieuse, allant jusqu'à rompre ses fiançailles (probablement devant l'official de l'évêché de Toul). Elle craint le pillage et les massacres pour son village de Domrémy : les intrusions anglo-bourguignonnes menacent toute la Lorraine. Ses expériences mystiques se multiplient à mesure que les troubles dans la région augmentent mais, effrayée, elle ne les révèle à son « oncle », Durand Laxart.

    (source wikipedia)

     Des témoignages troublants

    "...je dormais et j'ai entendue clairement cette voix féminine m'appeler par mon nom ,un voix très douce chuchotait direct dans mon oreille ,je me suis donc réveillé en sursaut! je pensais que j'avais rêvé,environ 4 seconde plus tard ,j'entendis encore cette voix qui m'appelle par mon nom mais cette fois je suis réveillé et je prends peur!!! ..."

    "..Voilà, fin août dernier alors que je dormais en fin de journée j'entends une voix féminine m'appeler et dire mon prénom très clairement, ce n'était pas du tout comme dans un rêve mais au contraire quelques chose de bien réel puisque cela m'a réveillé immédiatement et m'a sorti de mon sommeil. Or, personne ne m'avait appelé. Troublée mais sans plus, je n'y pense plus..." 

    "...J’étais donc assis dans la voiture, sur le devant, coté passager, attendant donc mon père pour pouvoir repartir. Et la d'un coup, une chose incroyable m'est arrivé, une chose que je n'ai jamais eu de ma vie auparavant, une chose que je me rappellerai toute ma vie tellement l’Événement est insolite et à la fois impressionnant (tout du moins pour moi, car croyait moi vivre sa, sa vous fout vraiment sur le carreau)..."

    "...La j'entends une voix me parler. Mais quand je dis, j'entend une voix me parler, c'est vraiment ENTENDRE une voix, comme si que quelqu'un etait là, juste à coté de moi dans la voiture en train de me parler. Je ne vous parle pas ici d'une voix que l'on pourrait assimiler avec son "moi-intérieur" ou son "subconscient", chose qui peut arriver assez facilement et souvent.
    Non, ici une voix bien DISTINCTE, avec une parole prononcée bien claire et lisible. Je peux même vous dire que cette voix fut une voix de femme..."

    (source : forum.aufeminin

    Façon dont la voix transmet les énergies 

    « Vous vous êtes demandés la façon dont notre énergie pouvait passer à travers du son, au travers de la parole de notre canal.

    Nous avons dit tout à l’heure que nous émettons un son et que vous-mêmes émettez un son. S’il y a harmonie parfaite entre la vibration « son » de notre canal et la nôtre, il y a imprégnation de notre énergie au travers de sa parole. C’est comme une musique totalement harmonieuse entre le son qui émane de notre canal et celui qui émane de nous. Ces sons se fondent dans une harmonie parfaite.

    Tout le monde n’a pas la capacité de transmettre notre vibration « son » au travers de la parole. Nous avons choisi, et notre canal a également choisi d’avoir cette capacité de transmission des énergies au travers de cette harmonie vibratoire des sons.

    En ce qui concerne nos messages, les mots sont porteurs d’énergies et l’association des mots fait en sorte que l’énergie puisse également circuler dans un texte. Les textes sont eux aussi imprégnés de l’Energie Amour, tout comme la voix exprime l’Energie Amour.

    Pour l’instant c’est peut être un peu complexe et difficile à expliquer, et notre canal n’en a pas la possibilité, parce qu’il faudrait qu’elle entre totalement dans des explications intellectuelles qu’elle n’a pas la capacité de faire ; de plus, il n’est pas dans notre vouloir de le faire.

    Le plus important, c’est le résultat.

    Les êtres qui sont réceptifs à la vibration qui émane de la communication que nous transmettons n’ont pas besoin d’explications, ils le sentent dans leur corps et même dans leur corps au travers de manifestations qui peuvent être des larmes, de la joie ou autre. Certains seront donc sensibles à cette musique, à cette harmonie, d’autres le seront moins et iront chercher une autre musique, une autre harmonie transmise par un autre rayon, par exemple un rayon s’adressant plus à l’intellect qu’au cœur.

    Les deux ne sont d’ailleurs pas incompatibles. Un rayon peut également s’adresser à l’intellect et au cœur, mais d’une façon différente.

    Voilà ce que nous voulions dire au niveau des canalisations et de la possibilité de transmettre les énergies ».

    (source : ducielalaterre - Monique Mathieu)
     

    Mediums à voix directe
    Traduit par Edouard Lefevre 

    “Je pense être certain d’être le médium le plus testé que ce pays ait produit…J’ai été enfermé, lié, scellé, bâillonné, attaché et tenu, et cependant les voix sont venues délivrer leur message de vie éternelle. ‘
    Leslie Flint

    Les médiums à voix directe ont un don rare. Ceux qui sont ‘morts’ peuvent être entendus en train de parler de leur propre voix en leur présence; ils n’utilisent pas la voix du médium ni ses cordes vocales mais ils parlent plutôt à l’aide d’une boite vocale faite d’ectoplasme, une substance prise du corps du médium.

    John Sloan et Arthur Findlay

    Un des plus grands médiums à voix directe fut John Sloan. Pendant de nombreuses années il fit des séances gratuites pour de petits groupes d’amis. L’un de ses spectateurs pendant longtemps fut Arthur Findlay qui, jusqu’à sa rencontre avec Sloan, était un agent de change agnostique.

    Findlay fut convaincu de l’existence de l’après-vie lorsque grâce à Sloan il entendit la voix de son propre père décédé qui lui transmit une information connue de lui seul. Il commença une étude monumentale de la science psychique et produisit la collection classique réputée dans le monde entier figurant dans la Bibliographie, que je recommande hautement.

    Leslie Flint

    Un autre médium à voix directe qui fut sérieusement examiné dans les temps récents fut Leslie Flint

    En sa présence, alors qu’il était en transe, avec sa bouche close ou pleine d’eau:

    ...à proprement parler des milliers de voix de personnes désincarnées ont été enregistrées pour la postérité, s’exprimant en différents dialectes, dans des langues étrangères inconnues de moi et même dans des langues qu’on ne parle plus sur terre (Flint 1971 : 170).

    Dans son autobiographie Voices in the Dark (Voix dans l’Obscurité) Flint décrit comment il était enfermé, lié, scellé, bâillonné, attaché et tenu, et malgré cela les voix sont venues parler de la vie éternelle (Flint 1971 : 169).

    La photo de gauche montre comment au cours d’une séance (celle ci en 1972) il permit à des scientifiques de le bâillonner et de le lier à sa chaise sans aucun effet sur sa médiumnité.

    Flint décrit comment il organisa des séances extemporanées dans des salles d’hôtels, dans des maisons étrangères, dans des pays étrangers, des théâtres et des églises.

    En 1948 Flint fut soumis à une série d’expériences conduites par des scientifiques de la Société pour la Recherche Psychique (voir photo ci-dessous)
    Les Psychic News du 14 Février 1948 rapportent en détails une expérience où il dirigea une séance avec des élastoplastes pressés sur ses lèvres, des bandages recouvrant les élastoplastes, et ses mains et jambes liées à une chaise.

    Les observateurs conclurent que en dépit des inconvénients ci-dessus les voix parlèrent rapidement avec leur habituelle clarté, et même elles crièrent. Quelques douze personnes entendirent toutes dans la salle plus qu’assez de choses pour convaincre le sceptique le plus obstiné que les scellés sur la bouche de Monsieur Flint n’empêchaient en rien les orateurs invisibles de dire ce qu’ils voulaient. A la fin de l’expérience ils trouvèrent la contention intacte.

    Un juriste identifie la voix d’un juge

    Le Dr Audrey Rose, décoré de l’Ordre du British Empire, un des plus brillants juristes d’Angleterre, assista à beaucoup de séances avec Leslie Flint et déclare que grâce à Flint il reçut ‘la preuve la plus détaillée de la survie de l’individu au-delà de cette vie.’

    Dans sa récente autobiographie The Rainbow Never Ends (2005) (L’Arc en Ciel ne Finit Jamais) il déclare que son intérêt pour l’après-vie commença lorsqu’il entendit l’enregistrement d’une voix qu’il reconnut comme étant celle du Juge Lord Birkett, parlant par l’intermédiaire de Leslie flint, Rose devint un ami intime de Leslie Flint et devint un guérisseur spirituel lui-même.

    Pas de lecture froide (c’est l’extraction habile par le supposé médium d’informations du sujet pour s’en servir ultérieurement sous une autre forme en laissant penser qu’il les a obtenues d’un esprit)

    L’information venant au cours d’une séance de Flint n’était pas, comme certains critiques de médiums le disent, de vagues suggestions pouvant être appliquées à n’importe qui. Prenez par exemple l’échange suivant entre un jeune aviateur tué pendant la seconde guerre mondiale et ses parents. Il était initialement apparu à une séance où se trouvait Lord Dowding, donnant son nom comme étant Peter William Handford Kite, et demandant que ses parents soient contactés à une adresse qu’il indiqua. Les parents acceptèrent une invitation à assister à une seconde séance et de près pendant quarante minutes Peter vint et avec sa propre voix leur dit ce qui suit que ses parents confirmèrent être vrai : 

    - une plaisanterie relative à l’achat d’un berger allemand qu’il fit avant sa mort
    - que sa mère avait placé une photographie de lui et des photographies de sa tombe en Norvège ce matin là
    - qu’il aimait le cerisier qu’ils avaient planté dans le jardin en sa mémoire
    - que sa chambre n’avait pas bougé depuis six ans qu’il était mort
    - qu’il n’avait pas aimé le papier peint dans sa chambre
    - que son père conduisait encore sa voiture bien qu’elle soit trop petite pour lui
    Flint décrit son plus grand désappointement sur les parapsychologues dans l’extrait suivant :

    Quand j’ai commencé à permettre qu’on me teste j’étais assez naïf pour croire que si les examens étaient réussis les scientifiques et les chercheurs qui les auraient faits selon leurs propres conditions proclameraient au monde entier la vérité de la vie après la mort. Bien trop tôt j’appris à mes dépens que beaucoup de ceux qui se prétendent chercheurs ont des valeurs inaltérables en eux qui excluent la croyance en un sens de la vie ou à une possibilité d’une vie après la mort. Leur souci était de désapprouver la réalité de mes voix et ils avaient pour postulat n’importe quelle alternative même tirée par les cheveux ou absurde plutôt que d’admettre le succès de leur propre expérience (Flint 1971 : 169).

    Flint réfute les sceptiques

    Flint donne quelques exemples des grotesques théories avancées par ces chercheurs psychiques. L’une voulait que les voix n’étaient pas réelles mais produites par une combinaison de pouvoir hypnotique de sa part et d’hallucinations de masse de la part des spectateurs. Ceci fut désapprouvé par l’enregistrement des voix (Flint 1971 : 167).

    Une autre théorie voulait que Flint soit un ventriloque. Ceci fut désapprouvé lorsque un microphone fut attaché sur sa gorge de sorte que le moindre son sortant de son larynx soit énormément amplifié tandis que les observateurs le regardaient au moyen d’un téléscope à infra rouges (Flint 1971 : 168). Quand il ne put trouver rien d’autre l’un des chercheurs psychiques avança l’idée que Flint pouvait parler avec son estomac (Flint 1971 : 163).

    Pour ceux qui, ne pouvant penser à aucune autre explication, prétendent qu’il y a fraude, Flint eut ceci à dire:

    Il a été fait allusion à la possibilité que j’aie deux sortes de voix et que dans une autre pièce des complices miment les voix des disparus ou que je puisse dissimuler des magnétophones faisant entendre des messages préparés des morts. Il n’y a pas de fin à ces tricheries ingénieuses auxquelles ont pu penser ceux qui sont déterminés à ne pas croire et qui souvent n’ont jamais assisté à une de mes séances….Je pourrais aussi demander à ces cyniques bornés comment mes supposés complices réussissaient leurs mimiques de manière à produire les voix reconnaissables d’une épouse ou d’un mari ou d’un autre parent décédé d’une personne présente nouvellement arrivée d’Australie, d’Inde ou de Tombouctou. Je ne perds cependant pas ma précieuse énergie à échanger des mots avec des sceptiques aussi mal informés qu’ils sont partiaux (Flint 1971 : 170). 

    Un expert qui étudia Leslie Flint et répondit vraiment de son authenticité fut le professeur William R. Bennett, professeur d’Ingéniérie Electrique à la Columbia University de New York. 

    Mon expérience avec Monsieur Flint est de première main; j’ai entendu les voix indépendantes. Plus, les techniques modernes d’investigation qui n’étaient pas disponibles dans des examens précédents corroborent les précédentes conclusions en indiquant que les voix ne viennent pas de lui. Mais pour être minutieux on doit considérer la possibilité de complices vivants… Cette suggestion devint intenable pour moi durant sa visite à New York en Septembre 1970, quand, dans une séance impromptue dans mon appartement, les mêmes voix non seulement furent entendues mais prirent part à la conversation avec les invités (Flint 1971 : 220).

    Emily French et Edward C. Randall

    Une autre médium à voix directe qui fut minutieusement étudiée pendant plusieurs années fut Madame Emily French de Buffalo, Etat de New York. Pendant quatorze ans cette frêle femme âgée s’assit en séance chaque semaine chez un grand juriste de Buffalo, New York, Edward C. Randall, en présence de sa femme et de ses associés proches.

    Pendant cinq de ces années un juge réputé, ‘un juriste expérimenté et homme d’un caractère si impeccable qu’il avait été réélu plusieurs fois à la fonction responsable de substitut, Dean Stuart de Rochester, se joignit au groupe. 
    Chaque personne qui fit partie du cercle était initialement sceptique et sure que les voix étaient frauduleuses. Et chaque personne était autorisée cependant à faire beaucoup d’expériences rigoureuses nécessaires pour se convaincre qu’elles étaient authentiques.

    Il est inconcevable que ces gens veuillent perdre leur temps de cette manière s’ils soupçonnaient que les phénomènes n’étaient pas authentiques à 100%. Madame French était d’une famille très bien connue, elle avait une réputation dans sa proche communauté depuis plus de soixante ans d’une personne d’une intégrité irréprochable et ne prit jamais un centime pour ses implications. 

    Etaient ils tous trompés?

    En 1905 Edward C. Randall écrivit à Isaac K. Funk D.D. LL.D (Dr of Divinity, Dr of Law), un éminent chercheur psychique, copropriétaire de la maison d’édition Funk et Wagnalls de New York et Londres pour lui demander de s’arranger pour que Madame French soit scientifiquement étudiée.

    Le Dr Funk se mit d’accord sur la condition que Madame French viendrait à New York et tiendrait des séances quotidiennes pendant deux semaines chez des personnes qu’elle ne connaissait pas, entourée d’observateurs hautement qualifiés et sceptiques.

    Alors âgée de 72 ans, extrêmement faible et frêle et atteinte d’une affection cardiaque dangereuse et presque totalement sourde, Madame French s’assit avec le Dr Funk avec à peine le temps de se reposer après un long voyage depuis Buffalo. Elle était entourée de sceptiques. Et nuit après nuit elle produisit par voix directe une magnifique preuve de l’après-vie.

    Les résultats entièrement favorables de ces examens détaillés furent publiés par le Dr Funk dans son ‘Psychic Riddle’ (‘Enigme Psychique’) et sont reproduits dans le chapitre 11 du livre de Riley Heagerty hautement recommandé The French Revelation (1995). (La révélation French).

    Sur internet 
    Pour entendre quelques unes des voix de Leslie Flint, aller à
    The Leslie Flint Educational Trust leslieflint
    ou Paranormal Voices xs4all.nl

    (source :preuvesdelapresvie

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"