• Méditer c'est bon pour la santé

    Conscience de l'homme  

    Méditer c'est bon pour la santé

    Un corps sain, dans un esprit sain.

    De plus en plus de médecins conseillent la méditation. Le dicton « un corps sain, dans un esprit sain » est toujours de bon ton en 2011. Aux Etats-Unis, une récente étude démontre que de plus en plus de médecins américains recommandent à leurs patients d'avoir recours à la méditation, au Tai Chi, ou encore au yoga, en complément de leur traitement... 

    Méditer c'est bon pour la santé

    Le 9 mai dernier, les Archives of Internal Medicine ont publié une étude faisant état d'une nouvelle prise de position de la part des médecins américains. Ces derniers préconiseraient de plus en plus à leurs patients d'avoir recours des pratiques de relaxation et de méditation pour les aider à combattre leurs maux.

    D'après cette étude américaine menée par des chercheurs de l'université de Harvard, le Yoga ou encore le Tai Chi, vues comme des thérapies alternatives, seraient de plus en plus appréciées et pratiquées par des patients, en complément de leur traitement. Reliant l'esprit et le corps, ces pratiques seraient conseillées par les médecins. Une façon aussi de mieux tolérer des traitements lourds par exemple. D'après les résultats de l'enquête, sur 300 millions d'Américains, 6,3 millions se sont laissés tenter par ces thérapies alternatives sous les conseils de leur médecin. Certains, d'ailleurs, n'ont pas attendu l'avis d'un professionnel de santé, puisqu'ils sont 34,8 millions à avoir pratiqué une forme de méditation sans y avoir été poussés.

     
     

    D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la méditation est très répandue à travers le monde. A ce jour, près de 70% de la population totale la pratique. Éloignées de la médecine traditionnelle, les thérapies alternatives sont donc de plus en plus appréciées des malades, mais également des personnes en bonne santé, qui y trouvent très certainement une forme de plénitude.

    Cependant, si les thérapies alternatives sont de plus en plus conseillées par les médecins, elles n'interviennent souvent qu'en « dernier recours, une fois les thérapies conventionnelles épuisées », précise le docteur Aditi Nerurkar, de la Harvard Medical School. Cela dit, les médecins se posent aujourd'hui la question de proposer plus tôt ce type de pratiques alternatives. 

    (Source : inrees.com et maxisciences.com)  

     

     Un livre : Méditer - Ecrit par Jon Kabat-Zin

    Editeur : Éditions Les Arènes (Avril 2010) 

    Résumé : Nous pouvons tous apprendre à méditer. Il suffit de s'arrêter quelques minutes par jour pour retrouver la paix de l'esprit et du coeur. S'inspirant de traditions anciennes, Jon Kabat-Zinn a élaboré une forme de méditation dite « de la pleine conscience » voici plus de trente ans. Elle est aujourd'hui pratiquée dans plus de deux cent cinquante hôpitaux dans le monde et ses bienfaits sont validés par la science. Les méditations réunies dans ce CD ont déjà inspiré des dizaines de milliers de personnes.

    Elles sont écrites dans un langage simple et universel. Accordez-vous le droit de vous asseoir simplement et de ne rien faire. Laissez-vous guider par la voix de Bernard Giraudeau, qui pratique la méditation depuis dix ans. Un livre de 108 leçons de pleine conscience, accompagné d'un CD de 12 méditations guidées à pratiquer chez soi avec la voix de Bernard Giraudeau. Auteur mondialement reconnu, Jon Kabat-Zinn est docteur en biologie moléculaire et professeur de médecine émérite à l'Université du Massachusetts. Il a mis au point une technique de méditation «en pleine conscience » validée par la science et pratiquée dans plus de 250 hôpitaux. Voici plus de trente ans, il a fondé la clinique de réduction du stress à l'Université du Massachusetts. Sa contribution au monde de la médecine est immense.

     

     

      

    Conscience de l'homme

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"