• Messages et symboles cachés dans les films

     Observations et symboles  

    Symboles et Messages cachés dans des films

    Voici quelques exemples de films célèbres, en les regardant de plus près, on sera étonné de voir que certains réalisateurs n'hésitent pas à faire passer certains messages...

    The truman show

    Truman Show si vous n'avez pas encore vu ce film, je vous conseille de ne pas le manquer et de bien réfléchir en le regardant. (The Truman Show [Blu-ray])

    Dans le Truman Show, un projecteur qui sert à imiter la lueur d'une étoile dans le monde truqué de Truman tombe du ciel et le touche presque. La marque sur le projecteur l'identifie à Sirius. La rencontre de Truman et de Sirius lui donne un regard de ''vraie connaissance'' et le pousse vers une quête de la vérité. Sirius est par là ''l'étoile de l'initiation''. Il a obligé Truman à prendre conscience des limites de son monde de studio (notre monde matériel) et l'a conduit à se libérer (émancipation spirituelle).   

    FILMS 

    Harry Potter

    Dans Harry Potter, le personnage nommé Sirius Black est très probablement une référence à Sirius B (l'étoile ''plus sombre'' du système binaire de Sirius). C'est le parrain de Harry Potter, ce qui fait de Sirius, une fois encore, un enseignant et un guide. Le magicien peut se transformer en un gros chien noir, autre lien avec l'étoile du chien.

    Sirius Black, surnommé Patmol était un sorcier de sang pur, le fils d'Orion et Walburga et le frère de Regulus. Lors de ses études à Poudlard de 1971 à 1978, il est devenu l'ami de James Potter, Remus Lupin et Peter Pettigrow et ils formèrent tous les quatre le groupe des Maraudeurs. Il fut le parrain de Harry Potter. Il fut condamné à tort pendant douze ans pour meurtre et fut le premier sorcier connu à avoir réussi à s'échapper de la prison d'Azkaban.

    (source : bistrobarblog et harrypotter)

    FILMS

     

    Pinocchio

    Un aspect d'analyse plus intéressant de la culture populaire sont les références codées à Sirius. De grands films ont fait, bien que voilées , de profondes références à l'étoile du chien (apparemment voulues par ceux qui ''sont dans le coup''), dans lesquels l'étoile joue un rôle toujours attribué aux Mystères : celui d'initiateur et d'enseignant divin. En voici quelques exemples. 

    FILMS 

    Dans le Pinocchio de Disney, basé sur une histoire écrite par le franc-maçon Carlo Collodi, Gepetto prie l'étoile la plus brillante du ciel pour avoir un ''vrai petit garçon''. La Fée Bleue (sa couleur est une référence à la lumière bleu clair de Sirius) descend alors des cieux pour donner vie à Pinocchio. À travers la quête de la marionnette pour devenir un garçon (une allégorie de l'initiation ésotérique), la Fée Bleue guide Pinocchio vers le ''droit chemin''. Sirius est donc représenté comme source de vie, guide et enseignant.  

    Les films de Walt Disney

    En lui montrant sa montre "Mickey Mouse", il lui raconta que Walt Diney avait constamment cherché à transmettre la symbolique du Graal aux générations futures. On l'avait d'ailleurs appelé "Le Léonardo Da Vinci des temps modernes". Ils étaient l'un et l'autre en avance sur leur temps. Deux artistes géniaux, membres de sociétés secrêtes et, surtout, farceurs impénitents. Comme Léonardo Da Vinci, Walt Disney adorait glisser des messages et des symboles dans ses dessins animés. Pour un amateur de symboles, les premiers films de Disney contenaient une kyrielle de métaphores. 
    Les messages dissimulés par Walt Disney évoquaient pour la plupart la religion, les mythes païens et la déesse vaincue. Ce n'était pas par hasard qu'il avait repris des contes comme "Cendrillon", "La Belle au bois dormant" et "Blanche Neige" trois allégories du Féminin sacré emprisonné. Point n'était besoin d'avoir une grande connaissance des symboles pour comprendre que la pomme empoisonnée croquée par Blanche Neige était une allusion à la chute d'Eve dans le jardin d'Eden. Ni que la princesse Aurore de la Belle au Bois Dormant  dont le nom de code était Rose et que l'on avait cachée au fond d'une forêt pour la protéger des griffes de la méchante sorcière était l'histoire du Graal racontée aux enfants. 
    Malgré son image d'homme d'affaires, Walt Disney aimait s'amuser avec ses dessinateurs, qui prenaient plaisir à glisser des symboles cachés dans les dessins animés. Langdon n'oublierait jamais le jour où l'un de ses étudiants lui avait fait regarder un DVD du "Roi Lion". Il avait fait un arrêt sur image où l'on voyait des particules de poussière flottant au-dessus de la tête de Simba former très clairement le mot SEX. Tout en soupçonnant qu'il s'agissait plus probablement d'une blague d'un dessinateur stagiaire que d'une allusion éclairée à la sexualité païenne, Langdon avait appris à ne pas sous-estimer la compétence de Disney en métaphores codées. Sa "Petite Sirène" était un tissu fascinant de symboles spirituels si spécifiquement et étroitement liés à la Déesse, qu'elle qu'elle ne pouvait être le fait d'une simple coïcidence. 
    La première fois que Langdon avait vu le film, il était resté littéralement bouche bée en découvrant, dans la demeure sous-marine de l'héroïne, un tableau qui n'était autre que "La Madeleine repentante" du peintre Georges de la Tour. Ce choix était parfaitement adapté à un dessin animé truffé de références symboliques à la sainteté perdue d'Isis, de Pisces - la déesse Aphrodite changée en poisson - d'Eve et, à plusieurs reprises de Marie Madeleine. Le prénom Ariel donné à la petite sirène évoquait directement la Féminin sacré et, dans le livre d'Isaïe, était synonyme de "ville assiégée". Quant à la longue chevelure rousse de l'héroïne, elle n'avait pas non plus été choisie par hasard. 

    (source : Extrait de Da Vinci Code, roman de Dan Brown ) 

      FILMS

    Symbolisme ésotérique de la vidéo virale ''I, Pet Goat II''

    Par Vigilant Citizen

    ''I, Pet Goat II'' est une vidéo d'animation informatisée chargée de silencieux messages et d'un symbolisme ésotérique. Le film ne comporte aucun dialogue, et chaque symbole raconte un élément d'une histoire qui couvre des domaines historiques, politiques, de conspirationnisme occulte et de spiritualité. Nous allons voir la signification ésotérique derrière le ''I, Pet Goat II'' viral.

    Produite par l'équipe de production canadienne Heliofant, I, Pet Goat II est un court film d'animation qui est rapidement devenu viral sur internet. Louée pour ses effets visuels et son imagerie intéressante, la vidéo a pourtant laissé une interrogation sur la signification de son symbolisme. Politique, conspirationnisme et opérations sous fausse bannière sont mélangés à de la spiritualité ésotérique et à du symbolisme occulte dans cette énigme aux effets hypnotiques.
     
    Voici la vidéo : 


     
     

    Après avoir vu la vidéo, il y en a beaucoup qui pourraient dire quelque chose du style ''Que diable ai-je donc vu ?''. L'histoire est quelque peu non-linéaire et il y a de nombreux éléments cryptés et énigmatiques dans le film. Je ne veux pas prétendre à un décodage complet de toute la trame bourrée de symboles de la vidéo, mais pas mal de messages sont facilement compréhensibles grâce à un symbolisme plutôt lourdement appuyé.
    En général, le film semble concerner le climat politique et social de la dernière décennie – avec les présidents-marionnettes, le terrorisme sous fausse bannière et les sorciers du contrôle mental. Ensuite, avec à la suite une figure du Christ, nous abandonnons toute tristesse pour entrer dans une nouvelle ère lumineuse. En bref, l'histoire parle du triomphe de l'illumination spirituelle sur les forces de l'ombre. Regardons le film et certains de ses nombreux détails.

    I, Pet Goat II


    La vidéo commence par une scène intéressante : une chèvre dans une caisse qui semble faire partie d'un camp de détention (FEMA). La chèvre a un code-barre sur la tête avec en dessous les chiffres 6 6 6. SiI, Pet Goat parle de libération des forces de l'ombre, cette première scène semble dépeindre l'opposé exact. Cette chèvre représente-t-elle ceux qui ont été ''mis en boîte'', munis d'un code-barre et ayant subi un lavage de cerveau par un système corrompu ? L'usage du pronom ''I'' (Moi) dans le titre implique que la chèvre pourrait être, en fait, le spectateur lui-même.
    Le spectacle de marionnettes qu'est la politique

    Dans la première partie de la vidéo, un montreur de marionnettes caché contrôle George ''Dubya'' Bush dans une classe. Quand les avions ont frappé le World Trade Center en septembre 2001, Bush se trouvait à l'intérieur d'une classe à lire le livre My Pet Goat aux enfants. Le plancher maçonnique en forme d'échiquier de la classe pourrait signifier que toute cette comédie comportait une composante rituelle. 

     
    Au-dessus de Bush il y a un dessin intéressant qui montre l'évolution de l'humanité depuis le poisson, vers le singe et vers un homme tenant une arme. Quelle est l'étape finale de l'évolution ? L'homme illuminé, représenté par des rayons de soleil autour de sa tête.
     
    Bush porte un bonnet d'âne, ce chapeau conique qu'on donnait aux élèves ''plus lents'' pour les humilier. Quand Bush est montré faisant le pitre, il se transforme en Obama, homme distingué et séducteur portant une coiffe de diplômé. Il commence gentil et aimable, mais il se met à se moquer de l'audience. Alors qu'il est apparu comme la réponse parfaite à l'idiotie de l'ère Bush, un fait demeure : il n'est qu'une autre marionnette contrôlée par le même montreur de marionnettes. 
    Alors que presque toute l'audience est totalement ignorante de ce qu'il se passe, une fillette ne se laisse pas avoir.
    Alors que les masses semblent sourdes, bêtes et aveugles (et prisonnières de barbelés), cette petite fille réalise que ''cette pomme n'est pas la sienne et la laisse tomber''. Obama est inquiet du réveil de cette fillette.
    Nous sommes ensuite emmenés dans le monde extérieur froid et enneigé qui entoure l'école. Sur un mur, il y a un graffiti avec un important message derrière.
     
    (pour voir toutes les interprétations de ce film :  bistrobarblog)

    I, Pet Goat II a reçu de larges félicitations pour ses prouesses techniques et son scénario original. Malgré l'absence de narration ou de dialogue, une histoire élaborée nous est délivrée à l'aide du plus ancien et universel langage : le symbolisme. Par symboles, le film s'arrange pour délivrer une critique acerbe de la civilisation occidentale actuelle, pour décrire ses nombreux maux et même pour prédire son inévitable chute. Le plus important, un décodage profond du symbolisme du film révèle un puissant message d'illumination spirituelle basé sur les anciens Mystères. Alors que l'aspect ésotérique du film pourrait ne pas être compris par tout le monde, il se trouve au cœur du film et est présenté comme la solution ultime contre le mal et la corruption du monde actuel. La conclusion du film est donc très personnelle : soit VOUS devenez une chèvre domestique avec un code-barre 666 sur le front, soit VOUS devenez une figure christique avec un troisième œil sur le front. Cette notion d'illumination personnelle est définitivement gnostique et est courante dans la plupart des écoles ésotériques de pensée de toutes les civilisations.

    D'accord ou non avec la conclusion spirituelle du film est une question de foi personnelle, mais il est néanmoins certain que ceux derrière I, Pet Goat II sont ''dans le savoir'' de tout ce qui est occulte, ésotérique et même conspirationniste. Chaque scène possède en arrière-plan une profonde histoire sous-jacente – qu'elle soit historique, politique ou spirituelle – ce qui prendrait des pages et des pages de mots pour tout expliquer à fond. Voilà où réside le pouvoir des symboles : ils peuvent simplement être admirés pour leur esthétisme ou bien ils peuvent, pleinement compris, révéler une histoire profonde de l'humanité, de Dieu et de tout ce qui existe entre les deux.

    (SOURCE  Traduit par Hélios et  : bistrobarblog)FILMS
     
    Le film "Contact" 

    par Richard Glenn, ésotériste. 

    Par le regard ésotérique voyons-nous des archétypes disposés consciemment ou inconsciemment par les auteurs de ce film qui deviendra un classique de vulgarisation mondiale du phénomène extraterrestre.
    Ou alors, n'oublions pas que le hasard est la science des anges.

    Section pour ceux qui ont vu le film
    et qui ont l'esprit ouvert... à l'Esprit.

    LES MOTS CLEFS

    Ellie Ann Arroway ( Ellie pour Elleonor) rôle vedette interprété par Jodie Foster.
    Élie, dans la Bible est le premier humain a être monté au ciel à bord d'un char de feu. C'est aussi Élie qui est venu rencontrer le Christ sur le Mont Thabor lors de la "transfiguration". (avec Moïse)
    "Ellie Ellie lama sabac tani ?" (en araméen) Derniers mots du Christ mourant sur la croix. "Père, père pourquoi m'as-tu abandonné?"

    Ann: probablement le clin d'oeil à la compagne de Carl Sagan, Ann Druyan

    Arroway: arrow (flèche) way (chemin)
    Lors de la construction de la Tour de BABEL, (Bible) dans le but d'atteindre Dieu "Yahweh" au ciel, un homme est monté à son sommet et par défi a lancé une flèche (arrow) vers le ciel. La tour fut détruite par la suite.
    Cette Tour de BABEL a été construite par l'ensemble des humains qui formait alors qu'un seul peuple, travaillant à la même oeuvre et parlant la même langue. Comme dans la construction de l'engin spatial qui permettra à Ellie Ann Arroway de rejoindre le ciel !

    Par la cabbale phonétique on peut aussi décoder:
    Ellie Ann are a way : Elie, Anne (mère de Marie / homme qui part vers les étoiles, femme qui reçoit des étoiles) sont un chemin (à suivre pour atteindre la véritable nature des choses visibles et invisibles)

    Michael Golderberg... nom juif... pour le scénario (screenplay) de ce film. donc une culture biblique (Thora).

    S. R. HADDEN, l'énigmatique multi-milliardaire qui finance tout.

    Comme au paradis terrestre, tout lui est possible... au jardin d'Eden (Hadden)
    à moins que Hadden soit aussi le Adam, celui qui vivait au jardin d'Éden, premier homme qui envoie sa partie féminine vers le ciel ?

    Dr. Kent CLARK, l'astrophysicien aveugle et grand ami de Ellie..

    Curieusement, Clark KENT (inversion simple du nom et du prénom) est le nom que porte SUPERMAN lorsqu'il agit comme tout le monde (journaliste) Dans ce film "Contact", Kent Clark a une perception auditive exceptionnelle comme bien des aveugles. Mais le hasard ! ! !

    Theodore Arroway, le père de Ellie.

    Surnommé Ted, ou Théo...qui signifie DIEU en grec (Theos).
    Pour Ellie, son père était le véritable bon dieu, à ses yeux.

    Michael Kitz, le National Security Advisor.

    Le représentant de la N.S.A. (National Security Agency) qui voit à la sécurité d'état. (U.S.)
    Prénom MICHAEL: Il joue le même rôle que l' archange Michael. Protéger le royaume (la nation) et abattre l'ennemi potentiel (le dragon diabolique ou ici, l'extraterrestre).
    Nom KITZ: bien proche de Fritz... mot désignant les allemands...guerriers impitoyables sous Hitler !

    DAVID Drumlin, le mentor de Ellie.

    Celui qui dirige les opérations c'est DAVID... le père spirituel de l'oeuvre, mais aussi le menteur, l'exploiteur et l'opportuniste.
    (Sans commentaire)

    JOSS Palmer, le religieux conservateur.

    Joss, (de Joshua ou Josué : qu'on dit Jésus) de formation religieuse (sans soutane, comme il dit) devient-il ésotériste avec le temps ?
    Je crois que oui.
    "Bien que de formations différentes, nous sommes tous deux à la recherche de la Vérité. Je crois donc ce que Ellie Arroway dit avoir vécu."

    (source : esoterisme)
     
     
    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"