• Psychométrie extraordinaire

     Surnaturel et fantastique

    Psychometrie extraordinaire 

    Quand les médiums révèlent la mémoire des objets

    La psychométrie est la faculté de capter les caractéristiques physiques, intellectuelles et morales

    d'une personne décédée (ou non), à l'aide d'un objet lui ayant appartenu. 

    PSYCHOMETRIE EXTRAORDINAIRE

    La psychométrie est moins populaire que les phénomènes de télépathie, de clairvoyance ou de psychokinèse. 

    Cette place modeste au sein de la parapsychologie est injustifiée lorsque l’on sait que ce phénomène Psi à part entière, à démontré depuis plus de trente ans qu’il offrait des possibilités d’utilisations pratiques et variées pour résoudre des situations problématiques là où les moyens conventionnels mis en œuvre avaient échoués.

    La fiabilité de la psychométrie n’a pas échappé aux militaires. 

    Via des sujets Psi sélectionnés, ils l'ont largement utilisée ces deux dernières décennies et en ont fait un outil redoutable pour espionner à distance. Les services de Police et de Gendarmerie font appel quant tous les moyens d’investigations et de recherches se sont révélés être des échecs à des médiums expérimentés pratiquant la psychométrie. C’est toujours bénévolement que ces derniers prêtent leur concours.

     
     
     
    Découvrons la Psychométrie

    Ce n’est pas de la psychométrie afférente à la psychologie expérimentale et appliquée dont il sera question. Cette dernière représente l’ensemble des méthodes de mesure utilisées avec notamment les tests psychométriques. Elle est composée de la sensorimétrie et constitue la base de la psychotechnique.

    Le terme de psychométrie est également utilisé en parapsychologie pour qualifier un phénomène Psi des plus utiles comme nous allons le voir.

    Ce terme a été crée par l’Américain J.R. Buchana en 1949. Tischner définit la psychométrie par le fait qu’un sujet sensitif, à l’aide d’un objet qu’on lui confie et qu’il tient en mains, est capable de façon “ paranormale ” de percevoir des éléments d’information concernant le propriétaire dudit objet ou sur les personnes ayant eu un contact suffisant avec celui-ci.

    La parapsychologie classe ce type de phénomène dans la catégorie : E.S.P. (Extra Sensory Perception) ou effet Psi gamma ; les phénomènes physiques type psychokinèse étant qualifiés, rappelons-le, d’effets Psi kappa ou effets P.K.

    Le Pentagone a publié récemment des extraits de l’Opération Stargate menée par la C.I.A. avec le concours de Psychics (sujets Psi). La psychométrie a été très utilisée dans la plupart des missions de renseignements. 

    La psychométrie est souvent requise pour la recherche de personnes disparues lorsque tout a échoué. Isabelle F. a été retrouvée par ce moyen dans le Périgord noir. Ce type de prestation est toujours effectué discrètement (hors des média) et bénévolement.

    Une clairvoyance très spéciale...

    Pour expliquer le phénomène de la psychométrie les scientifiques parapsychologues, parlent de la mémoire des choses qui est révélée. Dans ce domaine très particulier du paranormal nous sommes arrivés à réunir les ingrédients nécessaires à toute démarche qui se revendique comme étant scientifique : depuis longtemps la réalité et l’efficacité ! du phénomène est largement démontrée et la théorie explicative de son origine est parfaitement plausible car s’inscrivant tout “ naturellement ” dans le champ exploratoire de la physique quantique. Malgré cela, il faut bien reconnaître que la majorité de la communauté scientifique rejette l’existence même d’un tel phénomène qui l’amènerait à un changement de paradigme.

    Le professeur Buchanan résume d’une manière très expressive la notion de mémoire des objets qui dit-il : « se comportent comme un véritable “ enregistreur ” d’événements dont ils ont été les témoins […] Un caillou pris dans les rues de Jérusalem est une bibliothèque contenant toute l’histoire de la nation juive.» La psychométrie va consister pour le sujet Psi à retracer l’historique complet ou partiel, passé ou présent (exceptionnellement futur) d’un individu à l’aide d’objets familiers lui ayant appartenu. Plus ces objets on un contenu “ affectif ” riche, plus ils se révéleront utiles au sensitif. Ce qui explique que l’on va lui confier des objets “ intimes ” : alliance, montre, photographies (récentes de préférence), lettres manuscrites (originaux), vêtement, pièces d’archéologie, etc.

    On l’aura compris, l’un des facteurs essentiels à une bonne psychométrie, est le choix de supports le ou les objets ayant une implication psycho-affective marquée de la part de la personne bénéficiaire du travail sensible du médium.Une des applications privilégiées et des plus connues de la psychométrie est sans nul doute, la recherche de personnes disparues. Mais d’autres utilisations toutes aussi pertinentes peuvent être mises en exergue selon les capacités du sujet, aide affective, résolution de problèmes, influence positive à distance, découverte de gisements de minerais, de nappes phréatiques.

    (Jean-Pierre Girard - source : besoindesavoir)  

    PSYCHOMETRIE EXTRAORDINAIRE

    « Je reçois leurs messages de l’au-delà »

    Foutaises, grille de lecture différente, magie ou science-fiction : chacun est libre de le prendre absolument comme il le sent ! Reste que, à écouter Patricia Darré parler de médiumnité, à la voir expliquer et rire sans chichis, on comprend pourquoi son deuxième livre (« Les Lumières de l’invisible », éd. Michel Lafon) est en passe de devenir, comme le premier, un best-seller… Sur les anges, l’au-delà et tout le reste, entretien bizarre avec une femme, journaliste dans la vie normale, qui jure entendre parler les morts.

    ELLE. Êtes-vous une sorcière moderne ?Patricia Darré. Non ! Je vis normalement, je suis maman, j’ai un boulot, je n’ai pas une vie éthérée… Mais j’ai, comme d’autres, une possibilité d’être en communication avec une dimension parallèle, tant pis si cela fait un peu « X-Files » ! J’ai des communications avec les défunts d’une manière que je ne peux pas expliquer scientifiquement. Je reçois leurs messages de l’au-delà et je les communique de manière naturelle et spontanée, sans en faire toute une histoire.
     
    « J’ai pensé devenir folle ! »

    ELLE. C’est ainsi depuis votre enfance ?Patricia Darré.Pas du tout ! Jusqu’en 1995, je considérais le monde de la médiumnité comme un monde de charlatans. Je menais une vie heureuse, cartésienne et rationnelle. Tout a commencé par une série de rêves tellement dérangeants que je me demandais si ce n’était pas la conséquence d’un baby blues sévère ! Une nuit, une voix forte m’a réveillée et m’a dit : « Lève-toi et écris. » J’ai essayé de me rendormir, en vain. J’ai fini par prendre un stylo et un papier, et j’ai vu ma main écrire des mots reliés entre eux. Quand cela a cessé, j’ai déchiffré ce message : « Tu es maintenant connectée à nous, tes guides, tu seras contactée quand ce sera utile pour aider. Si tu cherches à en faire commerce ou à manipuler, cela te sera retiré immédiatement. » J’ai pensé devenir folle !

    ELLE. Vous avez foncé en urgence chez le psychiatre…Patricia Darré. Oui. Il cherchait à me rassurer, et voilà que ça a recommencé. Devant lui, j’ai noté à nouveau un texte. On l’a déchiffré ensemble, stupéfaits : le texte évoquait la vie de ce monsieur, son histoire, ses morts. Il m’a demandé : « Comment faites-vous ça ? » Je n’ai pas su répondre. Il m’a dit que j’étais peut-être médium. Le mot m’a choquée, pour moi cela signifiait Madame Irma, un genre de foldingue méchante… J’étais vraiment très mal !

    « Pendant des années, j’ai cherché vainement des gens qui me correspondent »

    ELLE. Ensuite, vous vous êtes documentée, vous avez rencontré d’autres médiums…Patricia Darré. Oui, j’ai découvert un monde qui m’a d’abord horrifiée ! Moi, la cartésienne, je ne voulais pas faire partie de ces gens. Je les trouve souvent faux, éthérés de manière outrancière, dans la démonstration de leur pouvoir, dans le calcul, doués pour dire à quelqu’un ce qu’il a envie d’entendre… Sans parler de la connotation religieuse qui me fait horreur. Pendant des années, j’ai cherché vainement des gens qui me correspondent. J’ai fini par en rencontrer. Ce sont des gens comme vous et moi, qui ont cette capacité mais qui ne se montrent pas. Ils aident les gens en dehors de leur boulot. C’est un monde caché.

    ELLE. Quel usage faites-vous de cette possibilité ?Patricia Darré. Un usage permanent et très concret. Quand je suis avec des gens, il m’arrive d’entrer en contact avec leurs défunts qui ont un message pour eux. Je le dis. Certains délivrent une petite clé, un conseil. Mais pas de grandes théories universelles du genre bla-bla new age, « La guerre c’est mal, l’amour c’est beau ».

    ELLE. Votre position est complexe…Patricia Darré.C’est vrai. Je ne colle pas aux canons rationalistes, sans pour autant correspondre à l’image de la médium allumée qui parle d’anges pailletés… Et je ne fais pas de méditation pour ouvrir mes chakras en attendant que les messages me viennent, ils arrivent quand je me lave les dents !

    « Etre épaulé par des forces bienveillantes, ce n’est pas être assisté ou victime »

    ELLE. Vous expliquez que la vie est un jeu de piste : on arriverait sur terre dans le but de nous améliorer, et les situations ou les gens qui se présentent à nous seraient autant d’occasions de le faire… ou pas.Patricia Darré. Oui, les guides expliquent que l’on choisit sa vie terrestre. On s’incarne pour un court passage sur terre qui doit nous permettre de nous élever en fonction de nos besoins. C’est comme un permis à points : plus on passe de points, plus on s’améliore ! Chaque jour, j’écris le scénario de ma journée, je choisis les gens que je fais entrer dans mon film, ceux que je fais sortir pour évoluer…

    ELLE. Voilà qui donne un sens fantastique à l’existence, aux joies mais surtout aux épreuves… Pourquoi la vie aurait-elle absolument un sens ?Patricia Darré. Chacun est libre de croire ce qu’il veut. Moi, j’ai reçu des messages qui m’ont expliqué cela. Est-ce la vie qui est absurde ou nous qui, en l’enfermant dans des schémas, la rendons absurde ?


    ELLE. On aurait chacun un ou plusieurs anges gardiens bienveillants… Plus qu’à se laisser porter, alors ?Patricia Darré. Non, nos guides ne sont pas là pour vivre notre vie à notre place. Si vous avez des problèmes d’argent, ce n’est pas votre ange gardien qui va payer votre loyer ! Être épaulé par des forces bienveillantes, ce n’est pas être assisté ou victime. Nous sommes des êtres précieux, puissants et responsables des choix que nous faisons tous les jours.

    « Etre médium n’est pas un métier, c’est une capacité »

    ELLE. Mais, en cas de coup dur, on peut demander un petit coup de main ?Patricia Darré. Bien sûr, et ça marche ! Mais on peut aussi se dire qu’on le demande à nous-même. C’est la condition pour que quelque chose se passe. En me reconnaissant comme protagoniste de la situation, je vais faire entrer dans ma vie des forces qui vont m’aider. Ce n’est pas l’au-delà qui déclenche quelque chose, c’est moi qui déclenche l’au-delà. Si je n’en ai pas envie, les choses resteront fermées. Si j’accepte de reconnaître entièrement une situation et de la modifier, cela va se passer.

    ELLE. Qu’est-ce qui vous différencie d’un charlatan ?Patricia Darré. Je ne fais pas de consultations, je ne me fais pas payer. Être médium n’est pas un métier, c’est une capacité. J’ai un emploi, et, sur mon temps libre, j’aide les gens de manière inconditionnelle.

    ELLE. L’ésotérisme semble toujours aller vers le noir, l’austérité, l’esprit de sérieux… Vous, c’est tout le contraire. Le but du jeu serait-il d’arriver à être plus joyeux ?Patricia Darré. Oui. Mon expérience a changé ma vie : désormais, je suis tout le temps présente à l’instant. La joie, c’est l’idée toute bête d’être connectée au présent et contente d’être vivante. Je suis unique, c’est magique d’être là, je suis reliée à l’invisible et à mes guides, et je vis ici et maintenant dans un décor incroyable, libre d’aller où je veux sur ma route. On peut transformer cette idée en angoisse. J’ai choisi la joie de vivre. 

    (Patricia Darré - source : elle

    La psychométrie

    La psychométrie est le don de connaître l’histoire d’un objet en ayant un contact direct avec celui-ci.
    Certains médiums sont capables, en posant les mains sur un objet de ressentir l’environnement passé.
    Par exemple, il est possible de voir ou d’entendre ce qui s’est produit lors de la fabrication d’une poterie.
    A priori, ce don fonctionne sur n’importe quel objet. Vieux ou neuf.
     
    Chaque élément enregistre son environnement lorsque celui-ci est placé à un endroit pendant une longue durée. Il est ainsi possible pour un médium de lire ces informations. Le problème c’est qu’il est difficile de faire une recherche approfondie. Il est impossible de localiser précisément un événement parmi d’autres.
    Ce n’est que du ressenti mais l’avantage provient de l’énergie produite par les émotions. Un objet présent sur le lieu d’un meurtre gardera ce dernier en priorité.

    La méthode est appréciable puisqu’elle n’implique quasiment aucun risque. Il ne s’agit que d’un transfert d’information.
    Le principal danger vient du médium qui n’est pas forcément préparé psychologiquement. Certaines scènes sont parfois choquantes ou déstabilisantes.
    Un autre danger concerne les transferts d’énergies négatives. Elles sont parfois présentes sur les objets. Mais étant sans conscience, ils ne diffusent de leur énergie qu’une émanation. Il est possible d’éviter les interférences en se protégeant un minimum. Avec de l’eau bénite avant chaque contact par exemple.

    Cette méthode fonctionne comme je l’ai déjà mentionné sur des objets vieux ou neufs. Le problème de l’ancien concerne l’accumulation. Ces objets enregistrent la vie et le mouvement à travers des siècles. Mais sans la moindre organisation. Ce qui vient, dans ce cas, à l’esprit du médium, est un conglomérat d’informations. Ce qui empêche une interprétation claire.

    C’est l’importance des énergies qui détermine la primeur d’un enregistrement. Les émotions fortes et les sentiments profonds génèrent des énergies qui imprègnent les lieux avec tous ce qu’ils contiennent.
    Exemple : Un vase canope peut retranscrire l’environnement d’une cérémonie de momification. Une chaise transmettra l’image d’une personne décédée dessus.

    Il est possible de tout ressentir à condition d’avoir les capacités requises. Le problème vient ensuite de la transmission des informations obtenues.
    Certaines vérités ne doivent pas être dévoilées. Le mensonge est exclu mais la possibilité de ne pas entrer dans les détails est une bonne solution.
    Je dis ça parce que la psychométrie est un don. Et en tant que tel il doit servir à aider autrui. Pas à l’accabler avec des révélations qui pourraient blesser.

    La psychométrie peut se développer avec un entraînement régulier. En commençant sur des objets simples qui ne sollicitent pas le don à 100%. Il faut travailler de manière progressive.
    Il est préférable pour être réellement efficace de se spécialiser. Sauf si l’on est un médium muti-usages.

    Comment apprendre à pratiquer la Psychométrie ?

    La technique est assez simple en elle-même, l’important étant l’entraînement régulier. Si certains ont la possibilité de s’entraîner avec un objet ancien authentique, c’est l’idéal, sinon une photo d’objet (ou de monument) convient aussi, même si elle ne « parlera » peut être pas aussi bien, il suffit à ce moment là de poser la main à plat sur la photo, pour le reste, la technique est la même.
    1-Si c’est un objet, il faut le tenir le dans la main (tester les deux mains, car l’une est souvent plus réceptive que l’autre)

    2- Fermer les yeux, essayer de faire le vide dans son esprit, ne pas retenir les pensées parasites qui pourraient survenir. N’essayer surtout pas de les chasser, elles s’incrusteraient encore plus, laisser simplement passer, regarder passer avec indifférence.

    3- Lorsque plus aucune pensée ne vient perturber l’esprit, il faut se concentrer sur l’objet, sentir cet objet dans la main, prendre contact avec lui comme s’il s’agissait d’un être cher.

    4- Lorsque le contact sera établi, il sera possible de le sentir sous forme de picotements ou une sensation de chaud ou de froid. Parfois, si l’objet en question est fortement chargé vibratoirement, il est possible de ressentir une douleur dans la main pouvant irradier jusque dans le bras. Il se peut que des images apparaissent directement et des sons sans passer par le stade de sensations dans la main.

    5- Regarder ces images et écouter ces sons (parfois c’est une voix qui se manifeste)

    6- La durée de la séance peut varier en fonction de ce que l’objet a à dire, ou en fonction de la capacité du médium à maintenir le contact avec lui.

    7- Si l’on rencontre des difficultés de concentration, ce qui est fréquent au début, ou si l’on a des problèmes de « réception », on peut s’aider en tenant un cristal dans l’autre main (un cristal de roche ou quartz cristal uniquement, pas d’autres pierres) tout en faisant la séance. Le cristal aidera à la concentration et à la clarification de l’esprit.

    Développer sa vision et son ouie psychique

    Voici quelque exercice afin de développer ses sens psychiques avec en premier un premier exercice pour travailler le vide mental

    Vide mental :

    Prendre le temps de se poser et de se détendre un moment puis dans un premier temps laisser ses pensées aller et venir. Puis quand vous êtes prêt essayer de garder la même pensée en tête pendant au moins 10 min
    Ca à l’air facile comme ça mais en pratique ça l’est beaucoup moins…

    La deuxième parti de l’exercice consiste à faire le vide en soit. C’est à dire ne penser à rien, ne rien visualiser et essayer de ne rien entendre. Au début un certain nombre de « vision » et d’idée vous viendrons à l’esprit. Il faudra alors les rejeter rapidement pour qu’elles ne s’installent pas. Le but était de rester avec un « écran noir » et une tête vide pendant au moins 10 min.

    La vision :

    La vision va se travailler sur le même principe. Toujours dans le même état de détente commencer à visualiser un objet (les yeux fermés c’est souvent plus facile) avec ses formes, ses couleurs et essayer de le garder comme ça pendant 10 min. Vous pouvez aussi le faire bouger afin de rendre les 10 min un peu moins longues. Faites bien attention de ne pas dévier dans votre vision et de garder toujours la même.

    L’ouie :

    Toujours même type d’exercice, mais cette fois ci avec le son. Le but étant d’« entendre » pendant 10min un son particulier (par exemple un instrument de musique). Vous comprendrez donc si je vous dis qu’il est nécessaire d’être dans un endroit calme avec peu de bruit.

    Voilà une fois que vous aurez fait tout ceci, la clair voyance et la clair audience vous seront beaucoup plus facile. 

    (source : neoconscienceblog)

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"

    Mystères humains 

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"