• Tsingy de Madagascar

     Nature insolite 

    Réserve naturelle intégrale du

    Tsingy de Bemaraha  à Madagascar

     TSINGY DE MADAGASCAR

    La réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha est une région de l'Ouest de Madagascar inscrite depuis 1990 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle se trouve au nord du parc national Tsingy de Bemaraha.

    La réserve s'étend sur une superficie de 157 710 hectares1 à une altitude située entre 150 et 700 mètres.

    Les canyons aux bords tranchants comme un rasoir des Tsingy de Bemaraha se sont formés en grande partie sous la surface, à partir de cavités étroites et profondes. Tandis que les pluies de mousson ciselaient le sommet d'un vaste dépôt calcaire, la nappe phréatique dissolvait la roche le long d'un réseau de lignes de fracture. Lorsque la voûte des cavités s'effondra et que la nappe s'abaissa, un labyrinthe de canyons avec lapiés tranchants émergea.

    Un paysage karstique et un massif calcaire fortement déchiqueté forment un « tsingy » ou « forêt » d'éperons calcaires, paysage unique au monde. En malgache, tsingy signifie « où l'on ne peut marcher pieds nus ». La réserve abrite d'autres manifestations karstiques telle la gorge de la rivière Manambolo (de 300 à 400 mètres de profondeur). La réserve de Bemaraha présente par ailleurs un paysage contrasté avec un relief vallonné et des pics élevés où des forêts primaires, des lacs et des mangroves servent d’habitat à diverses espèces d'oiseaux rares et de lémuriens.

    Source : wikipedia 

    Classés site patrimoine mondial, les Tsingy du Bemaraha font partie du réseau des Parcs Nationaux de Madagascar géré par l’Angap.Il a été déclaré site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1990.

    Les Tsingy, se présentent comme de véritables cathédrales de calcaires, constitués d'un réseau très dense de failles, de crevasses, de surfaces de blocs calcaires sculptés en lames ou en aiguilles acérées.

    Roches calcaires formées par un dépot de fossiles et de coquillages morts sous la mer il y a 200 millions d'années, et par la suite façonnées par l'eau des pluies il y a 5 millions d'années, les Tsingy offrent l'un des paysages les plus spectaculaires de la Grande Île.

    Il y a 300 ans, les Tsingy ont servi d'abri pour les " vazimba ", les premiers occupants de Madagascar. Et, aujourd'hui ils deviennent un lieu de culte et de cérémonie - tromba et tombeau - pour la population.

    Le Parc National des Tsingy du Bemaraha est le plus vaste site protégé de Madagascar (152 00 ha). Il recouvre les limites d'un vaste plateau calcaire que l'érosion pluviale a hérisée de spectaculaires lapiaz - arrêtés et crêtés acérées qui a donné le nom de Tsingy en Malgache.

      

    Les dolines et avenes qui trouent, par endroits, ce karst érodé sont les seuls îlots de verdure dans cet univers minéral, des sanctuaires pour la forêt sèche de l'Ouest.

    Source : tsingy-de-bemaraha

               

    Nature insolite

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait  plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"