• Volcans sous marins

     Mystères de la terre 

    Des volcans et des montagnes découverts au fond des océans 

    Des montagnes, des fleuves, ainsi qu'une chaîne de volcans, ont été mis au jour au fond de l'océan, à plusieurs kilomètres de profondeur, grâce à de nouvelles techniques d'exploration sous-marine.  

    VOLCANS SOUS MARINS

    A deux kilomètres de profondeur, dans l’Atlantique Nord, des montagnes et huit grands fleuves enfouis ont été découverts par une équipe de chercheurs, rapporte le site Sciences et Avenir. Situé sous l’archipel des îles Orcades, au nord de l’Ecosse, ce paysage immense, qui s’étend sur quelque 10.000 kilomètres carrés, a été mis au jour grâce à de nouvelles techniques d’échosondage. D'après les scientifiques, qui publient leurs travaux dans la revue Natu re Geoscience cette chaîne de montagne et ces fleuves sont engloutis au fond de la mer depuis 56 millions d’années. Grâce à des carottages sédimentaires ayant révélé la présence de charbon et de pollens, les chercheurs peuvent affirmer que les montagnes étaient émergées il y a plusieurs dizaines de millions d'années. 

    Plus au sud, autour des îles Sandwiches, c'est une chaîne volcanique jusqu'alors inconnue qui a été découverte par des scientifiques du British Antarctic Survey (BAS). Une chaîne composée de douze volcans, les plus impressionnants s'élevant à plus de 3.000 mètres de hauteur. Si certains se sont effondrés, sept seraient aujourd'hui encore actifs. Et si les éruptions de ces volcans engendrent une chaleur favorable à la biodiversité dans les eaux avoisinantes, elles représentent aussi une menace, celle de provoquer des tsunamis notamment.  

    VOLCANS SOUS MARINS

    Une preuve dans l'histoire de l'évolution de la Terre 

    "Il y a tellement de choses que nous ne comprenons pas sur l'activité volcanique sous la mer - il est probable que des volcans soient en éruption ou en train de s'effondrer à tout moment. Les technologies que les scientifiques peuvent désormais utiliser sur les navires non seulement nous donnent une occasion de reconstituer l'histoire de l'évolution de notre Terre, mais ils contribuent également à jeter un nouvel éclairage sur le développement des événements naturels qui présentent des dangers pour les personnes vivant dans les régions les plus peuplées de la planète" a souligné le Dr Phil Leat, du BAS, lors d'un congrès sur les sciences de la Terre en Antarctique organisé à Edimbourg en Ecosse.

     

    Source : ufoetscience

      

       

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait  plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"