• William Commanda

    Sagesse ancestrale

    SS. Le Dalaï-lama et William Commanda

    William Commanda

    GRAND PÈRE WILLIAM NOUS A QUITTE LE JEUDI 4 AOÛT 2011

    Message de T8aminik Rankin - Grand Chef des Algonquins

    Kwe, kwe, chers amis!

    Grand-Père William Comanda nous a quittés ce matin, au lever du soleil. Il est parti en paix, dans son sommeil.C'est maintenant notre tour de poursuivre selon sa vision et toujours rester forts. Et surtout, de toujours garder l'amour entre nous. C'est vraiment ce qu'il souhaitait.

    Nous perdons un Grand-Père qui savait vivre en tout temps dans son coeur. Je perds un grand frère, un père et un grand-père. Je perds mon guide spirituel, mais je sais qu'il sera toujours auprès de chacun de nous.

    Je remercie Chumis pour tous les partages de ses enseignements. C'est un grand coup pour moi, mais il m'a toujours enseigné d'être comme un guerrier. Je vais faire tout mon possible pour continuer à lui remettre tout ce qu'il m'a transmis, pour la paix et l'amour.

    Migwech! Je vous aime!

    T8aminik - Kapiteotak

    (T8aminik Rankin) 

    William Commanda

    (Source : site cercledetouteslesnations.iquebec.com/

    William Commanda est un Aîné Algonquin de 97 ans, originaire de la Réserve Kitigan Zibi, Québec. 

    L’arrière-arrière petit-fils de Pakinawatik, le chef héritier Anicinabe qui a conduit les siens à s’installer sur leurs terres ancestrales de chasse et trappage, dans la région de la Rivière Ottawa, au milieu du 18ième siècle. 

    William Commanda est le Gardien de trois Ceintures Wampum sacrées d’importance historique : 

    - la Ceinture de la Prophétie des Sept Feux, concernant le choix, - la Ceinture du 17 ème siècle, concernant le partage,  -et la Ceinture du Traité Jay de la Traversée des Frontières, de 1793,  concernant l’abolition des frontières.

     On l’a acclamé comme chef de la Réserve Kitigan Zibi durant plus de 19 ans ; il fut aussi guide, trappeur et homme des bois ; il est aussi un bâtisseur de canoës d’écorce, de renommée internationale. 

    Il a dirigé la Marche Sunbow Five pour la Terre Mère, est un porte-parole respecté et directeur spirituel lors de rencontres nationales et internationales. Il participe aussi à des vigiles de paix et de spiritualité, aux Nations Unies, et est reconnu globalement pour son travail à promouvoir l’harmonie et la justice interraciales et interculturelles, de même que le respect de la Terre Mère. 

    Il est le récipiendaire du Prix pour la Justice, du prix pour le Projet du Loup et du prix Harmonie pour sa création du Cercle de Toutes les Nations. L’un des exemples probants de son engagement est la tenue annuelle de la grande rencontre internationale du Cercle de toutes les Nations, à sa résidence de Maniwaki, au début d’août de chaque année. 

    Il développe présentement un concept pour établir un centre de guérison et de paix sur l’Île Victoria, les terres sacrées des rencontres spirituelles de ses ancêtres, situées dans la région de la capitale nationale, Ottawa. 

    L’Aîné William Commanda croit qu’il est de prime importance, aujourd’hui, que tous les enfants de la Terre Mère se réunissent en un seul coeur, un seul esprit, un seul amour et la détermination bien arrêtée de créer un héritage adéquat pour nos enfants et les enfants de nos enfants : 

    Un Cercle de Toutes les Nations : Une Culture de Paix. 

    Il a été prophétisé qu’il viendrait un temps où la voix des Premières Nations s’élèverait à nouveau, après cinq cents ans de silence et d’oppression, afin d’éclairer le sentier vers un feu éternel de paix, d’amour et de fraternité, parmi toutes les nations. 

    "Nous devons ne faire qu’un seul coeur, qu’une seule âme, qu’un seul amour et qu’une seule détermination."
    William Commanda
    "OJIGKWANONG » 

    Le Cercle de Toutes les Nations est une éco-communauté globale unifiée par la conviction profonde de l’Aîné William Commanda que, en tant qu’enfants de la Terre Mère, nous ne faisons qu’un, peu importe notre couleur, notre race ou notre culture.

    Le Cercle de Toutes les Nations n’est ni une organisation ni un réseau. C’est plutôt un cercle croissant d’individus dédiés au respect de la Terre Mère, à la promotion de l’harmonie raciale, à l’avancement de la justice sociale, à la reconnaissance de la sagesse des Premières Nations et à la construction de la paix.

    Les valeurs de base du Cercle sont l’amour, le pardon, la compassion, le respect et la responsabilisation

     Parcours de Vie de W. Commanda 

    Naissance à Kitigan Zibi, Maniwaki, Québec, arrière-petit fils de Pakinawatik, le chef Algonquin qui a conduit son peuple du Lac des Deux Montagnes vers leur établissement dans la région de la Rivière Ottawa, au milieu du 18ième siècle. Il était le Gardien de plusieurs Ceintures Wampum Algonquines sur lesquelles sont inscrites les prophéties, l’histoire, les traités et les ententes

    1920-40 : Trappage, guide, bûcheron, constructeur de canoës d’écorce, arts et souvenirs Algonquins

    1945 : Implication dans le Gouvernement des Premières Nations Nord-Américaines

    1951-70 : Chef Algonquin, Clan de la Rivière Déserte

    1970 : Nommé Gardien des trois Ceintures Wampum Algonquines : les Ceintures de la Prophétie des Sept Feux, du Traité Jay et de l’Entente de 1701

    1981 : Démonstration de la construction d’un canoë d’écorce devant la Reine Marguerite du Danemark ; promotion de la compréhension de l’histoire, de la culture et de la condition des Premières Nations d’Amérique du Nord, au Danemark

    1987 : Début des enseignements publics sur les messages des Ceintures Wampum, à la quatrième Conférence des Premiers Ministres sur les Droits Inhérents et le Gouvernement autonome des Premières Nations, présidée par le Premier Ministre canadien, Brian Mulroney

    1990 : Participation à la bénédiction du Monument des Droits Humains, à Ottawa, avec le Dalaï Lama

    1991 : Direction des Cérémonies du Calumet à une Conférence de 3 jours des Nations Unies, présidée par le Président François Mitterand de France

    1993 : Livraison des messages des Prophéties, avec 27 autres leaders spirituels des Premières Nations, aux 350 délégués des Nations Unies, lors de la Conférence Gémissements de la Terre, aux Nations Unies

    1995 : Leader spirituel pour la Marche de la Prière de la Fondation Sunbow 5, qui a rassemblé des représentants des cinq races symboliques (rouge, blanche, jaune, noire et brune), dont  le souci pour la guérison de la Terre a surpassé les divisions raciales ou religieuses - une unité dans la Marche pour la Terre Mère de sept mois et demie, de l’Atlantique au Pacifique.

    1996-97 : Expansion de son rayon d’action et des liens avec les leaders spirituels des Amériques Centrale, du Sud et du Nord

    1997 : Présentation de la Prophétie des Sept Feux, des croyances et conséquences pour les Premières Nations, à la Conférence de Funai, au Japon

    1998 : Fondation du groupe Aînés sans Frontières, un rassemblement des Aînés des Premières Nations, des leaders spirituels des Amériques, ainsi que des peuples des Premières Nations et autres nations, près d’Ottawa, Ontario

    1998 : Récipiendaire du Prix du Projet du Loup pour la promotion de la bonne entente entre les races

    2000 : Fondation du Cercle de Toutes les Nations.

    Récipiendaire du Prix de l’Harmonie, lors du Rassemblement International pour la Paix du Millénaire, pour sa promotion de la compréhension et de l’harmonie interculturelles.

    Sommet pour la Paix de New-York, aux Nations Unies.

    Honoré lors de l’ouverture du Musée Canadien du Canoë.

    2001 : Cérémonie du Calumet de la Paix et présentation aux Champs de Conflits Internationaux, les Champs de la Sagesse, lors du Congrès de la Constellation, en Allemagne

    Participation dans des efforts de construction de la paix et conférences en Afrique du Sud, durant la Conférence Internationale contre le Racisme

    Lancement de l’exibit du leg au Musée Canadien du Canoë

    2002 : Rencontre des Aînés des Premières Nations au Nouveau-Mexique

    Prix de la Justice à l’Université d’Ottawa

    2003 : Conférence sur la Construction de la Paix au Pavillon Sivananda Ashram Yoga, aux Bahamas

    Rassemblements spirituels annuels internationaux de toutes les nations à la résidence de l’Aîné Commanda, durant la première fin de semaine d’août.

    Divers : nombreuses présentations, discours et cérémonies spirituelles et du calumet, lors de conférences et événements internationaux (Suisse, France, Allemagne, Danemark, États-Unis, Mexique, Japon ; Nations Unies ; Conseil Mondial des Églises, etc...

    Innombrables prières d’ouverture et de fermeture, présentations et orientation lors de conférences, pow wows, ateliers et réunions, promouvant de meilleures communications, les liens interculturels, l’harmonie interraciale, basés sur des principes d’amour, de respect, de réconciliation et de compassion.

    Références dans de nombreux livres et articles sur les Premières Nations et les peuples Algonquins.

    Le concept de base de tous les enseignements de l’Aîné Commanda en est un d’égalité, d’harmonie et de respect de la Terre Mère, de toutes les formes de vie, et des gens de toutes races ou cultures.

    Ses croyances spirituelles sont inextricablement liées à son intérêt et à sa responsabilité envers la condition de la Terre Mère, l’abus et la dilapidation de sa structure et de ses ressources, et à alerter les nations du monde entier du besoin urgent de rééquilibrer nos priorités, nos besoins, nos valeurs et nos responsabilités.

    Il enseigne que le salut des peuples est intimement lié au sauvetage de la Terre Mère.

    Il insiste sur le fait que les Ceintures Wampum enseignent qu’il est essentiel pour nous d’apprendre à surpasser nos différences et à vivre ensemble dans l’amour, la paix, la réconciliation et l’unité.
     

    William Commanda (plus d’informations) 

    William Commanda est né à 8h30, le 11 novembre 1913, par un clair matin d’hiver. Ce n’était pas un matin comme les autres, puisque l’Étoile du Matin est demeurée brillante dans le ciel du sud alors que le soleil se levait.

    Le train du matin roulait en direction d’Ottawa, en provenance de Maniwaki, et il fit entendre son sifflement lors du contournement du village près de la route Bitobi, située un peu plus loin que la maison construite par le Chef Louizon Commanda, le grand-père paternel du nouveau-né ; cette maison longeait la route de traverse de la réserve établie par un autre ancêtre légendaire, Pakinawatik. Le train saluait l’arrivée d’un second enfant, le premier garçon d’Alonzo et Louise Commanda.

    Étant donné que l’étoile brillait tellement, Marie-Louise Cayer Commanda décida immédiatement d’appeler son fils Ojigkwanong. Nous le connaissons sous divers noms, tels que William Commanda, Aîné, Chef, Tada, Grand-père et Mishomis.

    Certaines cultures disent que notre nom influence notre destinée. Dans le livre De l’eau et de l’esprit - Rituel, Magie et Initiation à la Vie, d’un Shaman Africain, l’écrivain Ouest Africain et Shaman Malidoma Patrice Some écrit sur la signification du nom d’une personne et de son influence sur sa mission dans la vie. Il écrit au sujet de ces gens qui, parce que le Dagara croit que chaque personne vient au monde avec une destinée propre, certains noms sont programmés.  Ils décrivent la tâche de ceux qui les portent et constituent un rappel constant, pour l’enfant, des responsabilités qui l’attendent. Le projet de toute une vie est alors inscrit dans le nom de la personne qui le porte.

    Certains voient l’Étoile du Matin comme la transition de la lune vers le soleil. C’est le symbole de l’est qui relie la nuit et le jour, sortant la nuit de l’obscurité. Plusieurs voient l’est comme la source de la connaissance. C’est important. L’Étoile du Matin apporte l’illumination et c’est cette étincelle qui donne la vitalité  et la créativité qui permet de se transformer. L’étoile du Matin signifie aussi le début, la renaissance et le renouveau, apportant la vision des possibilités et du potentiel.

    L’Étoile du Matin, en tant que symbole d’illumination et de vision, apporte la lumière dans un monde d’obscurité. Plusieurs ont été émus par l’engagement de William Commanda à honorer son nom, portant inlassablement une lueur d’espoir et d’amour dans un monde assiégé par la peur et l’obscurité.

    Selon les enseignements des Premières Nations, William Commanda est né à l’époque des gelées, lorsque les moissons sont terminées, lorsque les fruits de la saison fertile ont été ramassés pour soutenir la vie durant le sommeil profond de l’hiver, alors que la Terre Mère entre en période d’hibernation qui lie le passé, le présent et le futur, alors qu’elle porte le potentiel futur des legs et visions des ancêtres. C’était aussi une période hostile qui a guidé la destinée de l’Aîné.

    William Commanda est né dans le Clan de l’Écureuil, et, sans aucun doute, il est l’un des derniers semeurs, inspirant la croissance et la transformation partout où il va. Et, comme l’écureuil, il fonce dans la vie tête première, regardant toujours en avant lorsqu’il monte et redescend les sentiers de la vie, sans jamais battre en retraite, se déplaçant au rythme de la chanson de Johnny Cash,  I won’t back down. Il se rappellera de nous, avec une lueur dans les yeux, Il n’y a aucune médiocrité en nous : vous trouverez que nous sommes un clan très tendre !

    Il est né à la veille de la première guerre mondiale, le jour que l’on appelle le Jour du Souvenir. À un moment charnière de l’histoire mondiale, il semble qu’il soit né pour nous rappeler l’époque noire, presque génocidaire de la souffrance de son peuple, pour forger un sentier de lumière, de paix et d’unité, devant la turbulence du 21ième siècle, avec sa vision du Cercle de Toutes les Nations.

    Il continue sans cesse à partager son message de paix, d’amour et de pardon, avec le monde entier.  Son intrépidité, sa persévérance et sa capacité d’aimer font de lui un guerrier indomptable.

    Ce site Web du Cercle de toutes les Nations, représente un effort pour partager sa sagesse et ses pensées avec ses amis du monde entier. 

    (Source : site cercledetouteslesnations.iquebec.com/

     

    Sagesse ancestrale  

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"