• Zecharia Sitchin

    Personnages étonnants

    ZECHARIA SITCHIN

     Zecharia Sitchin

     Zecharia Sitchin né en 1922 à Bakou en Azerbaidjan et décédé le 9 octobre 2010 à New York, est un écrivain américain d'origine russe.

    Ses théories, mêlant celle du néo-évhémérisme et celle du dessein intelligent de type extraterrestre, sont considérées comme pseudo-scientifiques par les scientifiques et les historiens. Zecharia Sitchin est auteur de nombreux livres dans lesquels il expose sa théorie controversée et fondée sur les traductions qu'il aurait faites de tablettes cunéiformes de l'époque pré-babyloniennes sur l'origine de l'Humanité, dont il attribue la création aux Annunaki, divinités sumériennes qu'il présente comme étant des extraterrestres qui, venus sur Terre pendant la Préhistoire, auraient été divinisés par les premiers hommes.

    Zecharia Sitchin

     La Mésopotamie aurait été la première colonie terrienne de ces visiteurs venus de l'espace.   Les Annunaki auraient créé l'homo sapiens en croisant leurs propres gènes avec ceux de l'homo erectus, pour ensuite l'utiliser en tant qu'esclave à l'extraction de matières premières, lesquelles eussent été nécessaires pour protéger l'atmosphère alors en danger de leur propre planète : Nibiru. On peut d'ores et déjà remarquer que, l'homme partageant plus de 98 % de gènes avec le chimpanzé, il en partage sûrement bien plus avec l'homo erectus ; on peut dès lors se demander où sont ces fameux gènes dans notre patrimoine. Cependant, on parle de plusieurs dizaines de milliers de gènes pour le génome humain. Ainsi, la différentiation entre l'homme et le singe, même si elle ne s'exprime que sur un faible pourcentage, est représentée tout de même par des milliers de gènes.

         

    Zecharia Sitchin Zecharia Sitchin

    On peut alors comprendre que même avec finalement peu de gênes différents en pourcentage, les phénotypes résultant peuvent façonner une espèce bien différente. Ce qui laisse une fenêtre de crédibilité à sa thèse en l'état actuel des connaissances, sans toutefois l'étayer. Dans son livre, la 12e planète, il traduisit une ancienne légende, L'Épopée de la Création, découverte dans les ruines de la bibliothèque d'Assourbanipal à Ninive. Plutôt que d'y voir des combats célestes symboliques opposant les divinités, il décida de les interpréter comme des faits astronomiques réels, chaque divinité représentant une planète et il remarqua qu'une planète inconnue était mentionnée en tant que Tiamat.

    Il explique qu'une collision de Tiamat et de Nibiru, nommée aussi Mardouk, engendra la Terre et la ceinture d'astéroïdes. Accomplissant une orbite elliptique, Nibiru ne passerait au voisinage de la Terre que tous les 3600 ans, causant à chaque fois d'importantes perturbations et destructions. Ses thèses interviennent dans les livres de David Icke sur la fraternité babylonienne. Contrairement à lui, Sitchin ne considère pas les Annunaki d'origine reptilienne.  

    Source : wikipedia.org/ 

    Zecharia Sitchin

    Zecharia Sitchin

     - Des milliers d’années avant la NASA , les sumériens connaissaient les planètes Uranus , Neptune et Pluton , de même que la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter.

    - Ils savaient aussi qu’il y a de l’eau sur Io et Europa , 2 des lunes de Jupiter , et aussi sur 2 des lunes de Saturne – Affirmations des sumériens confirmées par la NASA.

    - Ils savaient tout cela des milliers d’années avant la NASA.  Surprenant … et pourtant vrai.

    Citations:

    Dr Randolpho Pozos – cultural anthropologist :

    "Il y a des artefacts sur Mars."

    Dr Michael Zimmerman – professeur Tulane University :

    "Sommes-nous le résultat d’une ingénérie génétique ? "

    Robert Harrington- superviseur au US Naval Observatory :

    "Pluton ne peut pas avoir de grande influence sur Uranus et Neptune. Donc, il y a une autre planète à découvrir , et elle doit avoir 3 ou 4 fois la masse de la terre."

    Source :  bengarno 

    Zecharia Sitchin

          

    Zecharia Sitchin 

     

    LES SUMERIENS ET LA SCIENCE

    La civilisation sumèrienne est la première grande civilisation dont nous avons des preuves. Elle fut fondée entre l'Euphrate et le Tigre il Il y a 6000 ans. Au 6ème siècle av. J.-C les scribes d' " Enuma Anu Enlil " étaient un groupe d'hommes experts en astronomie et astrologie à la cour babylonienne. Les textes se réfèrent à ce groupe de scribes, mais nous ne connaissons pas exactement qui ils étaient, ce qu'ils ont fait et comment ils ont été formés. L'Antiquité commence donc à des dates différentes selon les civilisations considérées. La plus ancienne civilisation antique connue serait celle de Sumer. qui inventa l'écriture cunéiforme, à base de pictogrammes pointus, dus à la forme biseautée du calame...   

    Les premiers textes mathématiques sont écrits en Mésopotamie, l'écriture des nombres en système sexagésimal. L' astronomie se développe, ils inventent l' astrologie, les 12 signes du zodiaque copié sur les EGYPTIENS, et que nous avons conservé depuis (sous des noms différents), le cercle de 360 degrés et le calendrier de 12 mois et 30 jours.

    Le développement de l'armement, la présence sur les champs de bataille sumériens de la massue fait apparaître le casque (réalisé en cuivre), pour contrer cette avancée est utilisée la hache pour la première fois emmanché. Du danger des traits des archers naît le manteau blindé (bouclier), sorte de cape en toile ou cuir renforcée de disques de cuivre ce qui entraîne en réaction un développement de l'arc qui devient composite vers 2350-2250 avant J.-C. Des techniques de combat seront aussi utilisées pour la première fois: chariots de combat et infanterie équipée à l'identique du casque, du manteau blindé et de la lance créant ainsi une organisation militaire.  

    ASTRONOMIE

    Après leur développement rapide (la majorité des découvertes ayant déjà été faites à la moitié du IIè millénaire), les mathématiques vont être utilisés pour l'astronomie. Il faudra cependant attendre le Ier millénaire pour que cette discipline prenne son essor. C'est alors un domaine dans lequel excellent les Chaldéens, qui sont parmi les meilleurs astronomes du monde d'alors, et vont apporter leurs connaissances considérables à leurs homologues Grecs.

    Les astronomes étaient nommés au premier millénaire "Tupshar Enuma Anu Enlil". Ils étaient en fait des prêtres ayant reçu une formation spéciale, et sachant lire et écrire. De ce fait, leur fonction est avant tout religieuse. C'est pour cela qu'ils sont à la fois astronomes et astrologues (c'est une différence pour nous, mais pas pour les Mésopotamiens. Ils officiaient dans les temples, qui ont de ce fait livré de nombreuses archives de textes astronomiques et astrologiques qui étaient gardées dans des salles spéciales.

    L'astronomie se base avant tout sur l'observation du ciel, et principalement des étoiles. Le plus ancien texte astronomique exhumé est une liste d'observations des mouvements de la planète Vénus, très importante en Mésopotamie, puisqu'elle est identifiée à la déesse " Inanna " (Ishtar), couvrant tout le règne d'Ammi-saduqa, roi de Babylone entre 1646 et 1626. L'astrologie connaîtra son véritable développement au Ier millénaire.

    Source :  secretebase 

    Zecharia Sitchin

    Site officiel : sitchin 

     

     

     VOIR AUSSI :

     Nibiru, planète X 

    Révélations des textes anciens     

    Aliens dans l'histoire

    Le mystère de Yonaguni

    Les Dogons, peuple impressionnant  

    un crâne étrange découvert au Pérou

    La Cité engloutie engloutie des Caraïbes

    Puma Punku, cité mégalithique de Bolivie

    La pyramide Bosniaque du soleil

    Glozel, le site archéologique

    Les fameuses pierres d'Ica 

    La carte impossible 

    Crânes de formes inconnus

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"