• Anecdotes curieuses

    Mystères humains 

    Quelques anecdotes curieuses

    4 pieds et 8,5 pouces 

    La distance standard entre 2 rails de chemin de fer aux US est de 4 pieds et 8,5 pouces.
    C'est un chiffre particulièrement bizarre.
     
    Pourquoi cet écartement a-t-il été retenu ?
     
    Parce que les chemins de fer US ont été construits de la même façon qu'en Angleterre, par des ingénieurs anglais expatriés, qui ont pensé que c'était une bonne idée, car cela permettait également d'utiliser des locomotives anglaises.
     
    Pourquoi les Anglais ont-ils construits les leurs comme cela ?
    Parce que les premières lignes de chemin de fer furent construites par les mêmes ingénieurs qui construisirent les tramways, et que cet écartement était alors utilisé.
     
    Pourquoi ont-ils utilisé cet écartement ?
    Parce que les personnes qui construisaient les tramways étaient les mêmes que ceux qui construisaient les chariots et qu'ils ont utilisé les mêmes méthodes et les mêmes outils.
     
    Okay, pourquoi les chariots utilisent-ils un tel écartement ?
    Et bien, parce que partout en Europe et en Angleterre les routes avaient déjà des ornières et un espacement différent aurait causé la rupture de l'essieu du chariot.Donc, pourquoi ces routes présentaient-elles des ornières ainsi espacées ? Les premières grandes routes en Europe ont été construites par l'empire romain pour accélérer le déploiement des légions romaines.
     
    Pourquoi les romains ont-ils retenu cette dimension ?
    Parce que les premiers chariots étaient des chariots de guerre romains.Ces chariots étaient tirés par deux chevaux. Ces chevaux galopaient côte à côte et devaient être espacés suffisamment pour ne pas se gêner.
     
     Afin d'assurer une meilleure stabilité du chariot, les roues ne devaient pas se trouver dans la continuité des empreintes de sabots laissées par les chevaux, et ne pas se trouver trop espacées pour ne pas causer d'accident lors du croisement de deux chariots.Nous avons donc maintenant la réponse à notre question d'origine.
     
    L'espacement des rails US ( 4 pieds et 8 pouces et demi ) s'explique parce que 2000 ans auparavant, sur un autre continent, les chariots romains étaient construits en fonction de la dimension de l'arrière-train des chevaux de guerre. 

         

    Et maintenant, la cerise sur le gâteau. Il y a une extension intéressante de cette histoire concernant l'espacement des rails et l'arrière-train des chevaux.
     
    Quand nous regardons la navette spatiale américaine sur son pas de tir, nous pouvons remarquer les deux réservoirs additionnels attachés au réservoir principal.La société THIOKOL fabrique ces réservoirs additionnels dans leur usine de l'UTAH.
     
    Les ingénieurs qui les ont conçus auraient bien aimé les faire un peu plus larges, mais ces réservoirs devaient être expédies par train jusqu'au site de lancement. La ligne de chemin de fer entre l'usine et Cap Canaveral emprunte un tunnel sous les montagnes rocheuses. Les réservoirs additionnels devaient pouvoir passer sous ce tunnel.
     
    Le tunnel est légèrement plus large que la voie de chemin de fer, et la voie de chemin de fer est à peu près aussi large que les arrière-trains de deux chevaux.
     
    Conclusion : une contrainte de conception du moyen de transport le plus avancé au monde est la largeur d'un cul de cheval.Les spécifications et la bureaucratie vivront pour toujours. Aussi, la prochaine fois que vous avez des spécifications entre les mains et que vous vous demandez quel cul de cheval les a inventées, vous vous serez peut être posés la bonne question.
     
    Qui a parlé du poids de l'histoire? 
     
    Auteur inconnu
      
     (source : funfou)  

    Einstein et son chauffeur !

    L'histoire se passe dans les années 40. Einstein est en tournée aux Etats-Unis pour une série de conférences scientifiques. Le programme est chargé et les villes qui le réclament nombreuses. Chaque jour ou presque, Albert repart dans la voiture mise à sa disposition avec chauffeur. 

    Les semaines passent, les villes se succèdent et une certaine routine s'installe... Un jour, tandis qu'Einstein et son chauffeur discutent du côté répétitif de ces conférences, celui-ci lui dit :
    - A force de vous écouter jour après jour, je connais tellement bien votre conférence que je crois que je pourrais la donner à votre place...
    Einstein, facétieux, aurait répondu :
    - Chiche !
    Il faut préciser qu'à cette époque, peu de gens connaissaient la tête d'Einstein...

    Le lendemain, la salle municipale est comble. Einstein s'installe au fond, debout, près de la porte comme le fait son chauffeur habituellement. La conférence commence et l'imposteur ne s'en sort pas mal du tout. Personne, parmi l'assistance, ne semble détecter la supercherie. A la fin de la conférence toutefois, un homme se lève et pose une question très technique sur la théorie d'Einstein. Une question à laquelle évidemment, le chauffeur est bien en peine de répondre...

    Mais, sans se démonter, le faux conférencier pose un regard condescendant sur l'homme dans le public, pointe son index vers le fond de la salle et dit :
    - Monsieur, votre question est tellement triviale que c'est mon chauffeur qui va vous répondre !

    Note: Cette anecdote est racontée comme un fait vécu.
    Allez savoir...
    Auteur inconnu

    (source : naute

    Le faiseur de pluie

    Charles Mallory Hatfield est né en 1880. Il possédait une étrange affinité avec la météo. En effet, il pouvait faire pleuvoir à volonté, simplement en produisant des fumés à partir de réactions chimiques.

    Anecdotes curieuses

    Il a malheureusement emporté son secret dans la tombe. Il a toujours prétendu utiliser des phénomènes naturels qu’il comprenait lui-même très mal.

    C’est en 1903 qu’il s’acquitta de son premier contrat rémunéré, près de Los Angeles. En 25 ans, il a mené à bien 500 contrats. 

    Par exemple, la municipalité de Los Angeles lui demanda de remplir le bac de retenue. Il obtint 25 cm de pluie au pluviomètre, et l’eau du bac de retenue monta de 6 mètres. 

    Sa réputation devint rapidement mondiale. 

    En 1906, en Alaska, les torrents étaient à sec. Les mineurs, dont le travail dépendait de cette eau firent venir Hatfield. 36 heures plus tard, la pluie tombait. 

    L’un des exploits de cet homme hors du commun fut le jour, où en 3 heures, il obtint un mètre de pluie dans le désert de Mohave, en Californie.

    Cela ne s’était jamais produit et cela ne s’est d’ailleurs jamais reproduit depuis. 

    Hatfield est mort en 1958. Malgré un demi-siècle de vérifications expérimentales et 2000 expériences sans le moindre échec, les scientifiques refusèrent toujours de croire en sa méthode.

    Source : Visa pour une autre Terre, Jacques Bergier - dinosoria 

     

    Mystères humains 

     "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"