• Qui sont les émanants?

    Qui sont les émanants?

    A gauche, une photo prise à la surface d'une rivière, Regardez bien,

    le rectangle blanc agrandi à droite montre un visage souriant que l'on a appelé "Merlin".

    Qui sont les émanants?   photo réelle d'une apparition

     Où les trouver ? 

    partout dans la nature ! 

    Dans les arbres, à la surface d'un ruisseau, dans le ciel, sur une fleur, dans une forêt etc...

    Qui sont-ils ?

    Nous n'avons aucune explication !

    Ce que nous savons d'eux, c'est que lorsque l'on prend des photos dans la nature, il arrive souvent qu'ils apparaissent, ce qui est très étonnant !

    On peut se demander, s'il existe d'autres dimensions et l'on explore d'ailleurs actuellement des domaines encore inconnus !

     Nous espérons qu’un jour un scientifique s’y intéresse et donne une explication autre que celle de dire que notre imagination est trop fertile !

    Beaucoup de témoignages le confirment et ce site a été crée dans ce but.

    émanant d'un aigle

    Un aigle

    La musique de la video 

     Si nous nous intéressons à la Nature en général, qui regroupe tous les êtres vivants sur notre planète, que ce soit du onde animal (et humain !), végétal, ou minéral,… et que nous prenions des photographies un peu « particulières », nous pouvons nous demander quel rapport il peut y avoir avec les contes et les légendes de notre enfance qui nous parlaient de petits êtres invisibles tels les « lutins », les « gnomes », les «fées », « les elfes »… Ils ont toujours fait partie de la tradition orale des peuples anciens, qui leur ont donné des noms suivant leur région d’origine, des formes, des aspects, des qualités…et les considéraient comme des êtres spirituels. 

    Faisaient-ils partie de leur imaginaire, ou bien avaient-ils un rapport plus proche de la « Nature » des choses invisibles, du monde dit « magique »…?

    visage ressemblant à un lion endormi

    Le lion

    Les Anciens étaient-ils plus « ouverts » que nous à d’autres mondes vibratoires parce que c’était « leur » monde habituel, journalier, et qu’ils le côtoyaient  quotidiennement, ces plans qui ne sont pas perceptibles à nos yeux physiques, mais plutôt à notre esprit et à notre ressenti… ?

     visage curieux ressemblant à un gnome

    Les scientifiques et astronomes plongent leurs téléscopes dans l’infiniment grand, le macrocosme, pour essayer de comprendre le fonctionnement de l’Univers, à la recherche d’une possible « vie extra-terrestre », mais les moyens « terrestres » et « physiques » (fusées, robots) sont-ils les bons ?…Bien sûr, c’est tout à fait louable et humain, de chercher à « comprendre ». On croit souvent que ce que l’on « voit » parce que c’est ainsi qu’on nous a élevé et formaté dans notre société du second et début du troisième millénaire. 

    visage parfait d'un émanant

    Visage

    Mais, les temps changent, d’autres ouvertures s’offrent à nous afin de rapprocher ce macrocosme et ce microcosme. D’autres champs du possible s’ouvrent au travers de notre propre ressenti et notre propre ouverture de conscience. Ne restons pas les deux pieds dans le même sabot alors que la connaissance vraie est illimitée, comme l’est la Nature de l’Univers par essence… La physique quantique nous délivre tous les jours de nouvelles « découvertes » sur ce macrocosme, l’énergie dont nous sommes constitués, le temps et l’espace. 

    ressemblance avec une main

    Une main d'écume

    Les Anciens avaient peut-être donné l’aspect qui leur correspondait le mieux, en rapport avec leurs croyances, leurs modes de pensée, et leurs traditions locales, à

    ces « intelligences » vibratoires

     qu’ils percevaient, Il y a souvent une signification plus subtile et cachée aux contes et légendes anciennes qu’il nous appartient peut-être de re-découvrir, en entrant dans l’infiniment petit ou macrocosme.

    Cela donne matière à réflexion… 

    A notre humble avis, ces photos peuvent être :

    1)      Des projections de notre pensée sur ces
    éléments (eau, feu, air, bois,  terre)

    2)      De la pareidolie (illusion d’optique)

    3)      Des énergies de l’astral qui passent pas là 

    4)      Des esprits de la Nature (élémentaux)

    5)      Des énergies des mondes parallèles mais
    pas forcément des élémentaux…

    6)      Des messages envoyés uniquement pour le
    photographe sous une certaine forme…

    7)   ou  les mémoires énergétiques du lieu

    Nous laissons
    au lecteur l'entière liberté de se  laisser guider par son propre ressenti !

    Bonne recherche à tous ! 

    Toute vérité franchit 3 étapes : D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition.

    Puis, elle est considérée comme ayant toujours été en évidence.

    Arthur Schopenhauer 

    " Au cours de leurs premières années, les enfants vivent en contact avec les êtres invisibles, ils leur sourient, ils ont des conversations avec eux, écoutant et répondant. Mais quand ils en parlent aux adultes, et en particulier à leurs parents, ceux-ci n’y prêtent pas attention ou les font taire : qu’est-ce que c’est que ces inventions ? Pourtant, s’ils acceptaient d’écouter les récits de ces enfants et les interrogeaient, ils auraient des révélations étonnantes ; ils se privent là de quelque chose de très précieux. Ce n’est peut-être pas le cas pour tous, mais certains enfants ramènent avec eux les souvenirs d’époques lointaines où les humains considéraient toute la nature comme un organisme vivant avec lequel ils étaient en relation constante. Cette mémoire subsiste généralement jusqu’à l’âge de sept ans, puis elle s’estompe à mesure qu’ils grandissent, mais aussi à cause de leur éducation, du langage et de l’attitude des adultes ; plus tard ils rient même en repensant à ces enfantillages, qui n’étaient, croient-ils, que le produit de leur imagination. Pourtant, c’étaient là les vestiges d’un passé inscrit dans leur âme, et c’est dommage qu’ils les laissent s’effacer"

    Omraam Mikhaël Aivanhov

      Replongeons donc un instant dans le  monde magique  de notre enfance.

     petit lutin rose souriant

    Lutin

      "Ce que nous devons savoir, c'est que dans le monde invisible, tout se passe comme ici-bas, sur la Terre, la seule différence, c'est que nous ne devons pas payer avec de l'argent mais avec des pensées de confiance, de patience, d'humilité, d'amour, et d'espérance." 

    Peter Deunov  "La Deuxième naissance"

    Quelques informations sur les élémentaux dans la mythologie 

    Concernant L’Eau :

    Les Ondines (Ondins au masculin) : Ce sont les génies des eaux dans les mythologies germanique, alsacienne, et scandinave. Elles fréquentent uniquement les eaux courantes, rivières et fontaines. Leurs autres noms sont : nymphes ou naïades suivant les traditions. Elles ont l’aspect de belles jeunes femmes aux longs cheveux d’or.

     étrange visage apparaissant

     

    Personnage

    Concernant LE FEU :

    Les Salamandres : Paracelse (alchimiste et médecin suisse du XVI ème s.) en a fait l’esprit élémentaire du feu, un gardien désigné par le Divin, où il puise vie et protection. Ce sont des reptiles légendaires réputés vivre dans le feu et s’y baigner, pour ne mourir que lorsque celui-ci s’éteignait. Elles font partie du bestiaire médiéval, et sont aussi un symbole alchimique et héraldique. Mentionnées en premier par Pline l’Ancien (Naturaliste et écrivain latin du 1er s. ap. JC, auteur d’une Histoire Naturelle, compilation scientifique en 37 volumes). 

    Le Phénix : Du Grec ancien signifiant « rouge ». C’est un oiseau mythique, une sorte d’aigle de couleur rouge et d’une taille considérable. Il bénéficie d’une grande longévité et peut renaître de ses cendres. Rattaché au culte du soleil en Ancienne Egypte et dans l’Antiquité classique. (Cela ressemble au grand oiseau du film « Avatar »… !). On le retrouve dans d’autres traditions sous le nom « d’Oiseau Tonnerre » chez les Amérindiens, ou « Oiseau Minka » chez les Aborigènes.

     Qui sont les émanants?

     Concernant l’AIR :

    Les Sylphes et Sylphides: Le nom vient de Sylphus (Génie en latin). Mythologie Celte et Gauloise. Ce sont des êtres invisibles de l’Air. On dit qu’elles s‘amusent à modeler les nuages en signe de jeu avec les humains. 

    Les Elfes : Etres de la mythologie Nordique (Gauloise, Celte et Germanique) qui perdure dans la tradition scandinave. Ils sont devenus au fil du temps des êtres d'apparence jeune et de grande beauté, vivant le plus souvent dans les forêts, considérés comme immortels et dotés de pouvoirs magiques. Ils se distinguent physiquement des humains par leurs oreilles pointues et une apparence plus svelte (voir les films du « Seigneur des Anneaux »).  

    Concernant La Terre :

    Les Gnomes : Folklore Européen. Ils ont une très petite taille (40 cm) et vivent dans le monde souterrain. Au XVIème siècle, Paracelse les inclut à sa liste des « élémentaires », il les décrit de nature taciturne. 

    Les Lutins : Créature légendaire issue du folklore français, wallon, et de Cornouailles. Ces êtres ont une petite taille (pas plus grand qu’une main), des cheveux roux et les yeux verts. Ils sont communément espiègles et facétieux, bienfaisants ou malfaisants. Leur nom apparaît dès le Moyen-Age. Ils sont habillés de vert, et ont un bonnet pointu comme leurs oreilles. Ils ont tendance à adorer le lait.

     

     Pourquoi des Emanants ? 

    Pourquoi faire un site avec des photos étranges, qui sortent de l’ordinaire ?…il y a tellement de jolies photos de la nature sur internet, pour tous les goûts et toutes les couleurs…En fait, tout le monde peut avoir produit des photos à messages sans s’en apercevoir…parce qu’on est occupé à d’autres activités le reste du temps, et qu’on n’a pas ou plus, le temps d’arrêt nécessaire pour se poser, regarder un nuage dans le ciel, la beauté d’une fleur, les yeux d’un animal, ou les reflets dans une goutte d’eau au soleil…revenir tout simplement à une état de contemplation, permet de se ressourcer, de se poser les vraies questions, et de « voir » d’autres choses qu’on n’aurait jamais vues en d’autres circonstances. Ces photos, nous amènent aussi à la connaissance de sujets que nous n’aurions jamais abordé autrement.

    Parce que :

    « Les choses n'attendent pas qu'on y croie pour exister, elles existent, simplement, attendant patiemment qu'on les découvre »

    Eden Philpotts 

    « Nous vivons dans un monde qui affirme fonctionner sur du concret…mais nous refusons, pour la plupart, de reconnaître que ses ingrédients sont d’un nature de moins en moins palpable. (Informations et argent virtuels, ordinateurs, jeux vidéos, hologrammes, téléphones portables, Canal satellite…). Jamais l’invisible ni l’intangible n’ont été si présents dans nos vies, jamais notre conception du réel n’est entrée dans un tel état d’expansion et de mutation. Cependant, étrangement, notre conscience et notre culture collectives continuent de s’accrocher à une vision dense et monolithique du monde comme si celle-ci était la seule admissible.   

    Les technologies de pointe ont redéfini en quelques décennies les paramètres de ce qu’on dit être la réalité, mais il est clair que la cohérence intellectuelle et psychologique de notre espèce n’a pas assimilé la chaîne des conséquences que cela implique…Je veux parler de tout ce qui constitue le monde intérieur de nos êtres pensants et, à priori, capables d’envisager une évolution. Il nous paraîtrait inconcevable présentement de ne pas recevoir les émissions télévisées en couleurs et de ne pas avoir accès à des dizaines de canaux de réception. L’âge des vieux débats devrait être dépassé depuis longtemps…Hélas, il ne l’est pas, nous refusons obstinément d’envisager qu’il puisse exister de par l’univers autant de « canaux de vie » que nous pouvons imaginer de canaux télévisés, c’est-à-dire globalement une infinité».

     En fait, le principe que tend à confirmer la physique quantique, c’est celui selon lequel nous sommes en permanence les co-créateurs de notre univers. C’est l’étendue de notre pensée, et, plus globalement, de notre champs de conscience qui « extensionne » les lois de celui-ci. Notre état vibratoire décide de ce qui est réel ou non. Cependant, avant de changer le monde, notre défi d’aujourd’hui est avant tout de nous changer nous-mêmes, et le fonctionnement de ce qui est « extérieur » à nous suivra instantanément. Il en résultera une série de réactions en chaîne proportionnelle à notre nouvelle façon d’entrer en relation avec la Vie.

     Qui sont les émanants?

    Ceci dit, ceux d’entre nous qui sont tant soit peu ouverts et attentifs ne peuvent manquer de s’apercevoir que l’état vibratoire de notre monde de densité est lui-même entré en phase de modification depuis quelques décennies. Il n’y a pas à s’en étonner car celui-ci est mu par une intelligence interne. Cette dernière génère un mouvement évolutif dicté initialement par les cycles du cosmos. Ainsi, que nous le voulions ou pas, que nous soyons prêts pu non à l’admettre, il faut s’attendre à ce que les horizons de ce que nous appelons la Vie se redéfinissent d’eux-mêmes à courte échéance. Seule la façon dont, en ce moment même, nous avons le courage de repenser notre demeure, nous permettra d’être au diapason avec ce qui, dans notre monde, est en état de  révélation. Ce que la force de Vie « attend » de nous, c’est que nous nous syntonisions à ces sortes de portes vibratoires en état d’émergence dans le mouvement qui est aujourd’hui le sien. Nous avons maintenant le choix entre deux attitudes : Celle qui consiste à prolonger  notre léthargie en reproduisant les anciens schémas de pensée, ou celle, dynamique, qui nous invite à refondre notre système de valeurs, de repères et de fonctionnement. (Source : Daniel Meurois-Givaudan – Il y a de nombreuses demeures) 

    Rappelons-nous que Galilée (1564-1642) soutenait que la Terre était ronde et n’a pas été cru ni entendu, et que les anciens observaient le ciel et le craignaient, faisant des sacrifices et des rituels pour l’apaiser, ne sachant pas que certaines manifestations climatiques (aurores boréales et autres…) étaient tout à fait normales et physiques. Mais d’un autre côté, ils vivaient plus proches de la nature, et avaient plus conscience qu’il pouvait exister autre chose que ce qu’ils voyaient effectivement avec leurs yeux, même si cela représentait pour eux quelque chose de mystique et de magique. De la même façon que le « hasard n’existe pas … » on pourrait dire aussi « que la magie n’existe pas, ce n’est que de la physique non encore révélée… ». 

    Comme l’a écrit Paul Valéry  : « L‘utopie d’aujourd’hui est la science de demain… »  

    Aujourd’hui, nous pouvons nous poser nombre de questions existentielles, concernant notre vie personnelle aussi bien que ce nous vivons sur la Terre en tant qu’humain, que notre place dans l’Univers. Tout semble être déréglé, aller trop vite,  et ne plus  correspondre à rien de « normal », et rien à quoi se raccrocher…Sans être scientifique ou chercheur, chacun peut se rendre compte qu’il se passe « quelque chose » d’inhabituel depuis quelques années, phénomène qui semble aller en s’accentuant au fil des ans…En fait, à première vue, tout semble « aller de travers », les éléments et le climat, la nature, la vie sociale, etc…

     

     Qui sont les émanants?

    Il se passe des choses au niveau cosmique et au niveau planétaire, nul besoin de rentrer dans des peurs Moyen-Ageuse, nous sommes en 2010 et nous sommes « censés » avoir évolué…alors faisons un peu travailler nos neurones endormies. Réveillons-nous avant de nous « éveiller »…

    Montons notre observation d’un cran, et regardons avec les yeux d’un observateur qui nous regarderait « d’en haut », ou bien « de l’extérieur »… et allons même plus loin, allons chercher des informations sur des sujets qui ne sont pas abordés dans les informations du JT.  Allons nous informer ailleurs, sur Internet, dans des revues scientifiques et plus avant gardistes, ouvrons notre perception et notre vision de la vie, tout en gardant comme garde-fou notre discernement et notre libre-arbitre, car la « dé-information » règne aussi un peu partout. Comme le disait une citation Bouddhiste :

    « Ne croyez rien de ce que je vous dis si vous ne l’avez pas expérimenté vous-même »… » (S.S.Dalaï Lama)

    car

    « L’erreur étant le fruit de l’ignorance »(Bouddha),

    et

    « Seul ce qui est éprouvé a valeur d’enseignement, le reste n’est que renseignement »

    (Givaudan)»

      Qui sont les émanants?

    Il est requis de se renseigner soi-même, d’aller fouiller dans les informations qui arrivent de tous bords et de voir ce qui résonne en nous, ce qui nous semble abordable, juste et accessible à notre compréhension.

    Au même titre que les contes et légendes prennent leur origine dans des faits ayant existés, puis ayant été transformés au fil du temps,  les anciennes prophéties (Tibétaines - Amérindiennes (Mayas, Hopis, Sioux, Algonquines), Hindous, Egyptiennes, ou autres…), nous parlent toutes d’un temps à venir où les choses devront changer, où il y aura des transformations radicales dans le mode de vie sur Terre, où les humains devront s’adapter et ouvrir les yeux sur leur existence, en apprenant à respecter (à nouveau !) la planète qui les accueille depuis…nul ne le sait en vérité ! Il y a un retour grandissant vers les enseignements de sagesse autochtone, et avec les peuples qui ont réussi à garder le lien vivant avec la Terre et ses cycles naturels. Cela n’est pas un hasard, c’est un retour vers une conscience accrue de notre vie et de notre devenir Ce n’est pas un retour « en arrière », c’est un « retour » pour un avancement et une marche à franchir pour notre humanité  Thot disait : « Le hasard n’existe pas, ce n’est qu’une loi que l’on ne connaît pas encore ».

    Qui sont les émanants?

    «  Les mondes que l’on qualifie « d’elfiques », pour ne citer qu’eux, ont laissé de nombreuses traces dans notre inconscient collectif…un « inconscient » qui est plutôt, en fait, une véritable mémoire collective. Quelles que soient notre culture et notre race, nous portons tous en nous le souvenir de l’accès de notre espèce à un monde voisin du nôtre, un monde où la matière est malléable, un monde où l’esprit façonne les formes et influe sur le potentiel de nos cinq sens. Ceci ne semble pas plus fantastique ou dénué de bon sens que d’avoir osé penser le premier ordinateur il y a quelques décennies. Il faut simplement « changer de vitesse » de réflexion, c’est-à-dire doter notre vision personnelle d’un objectif à plus large focale. »(Source : Daniel Meurois-Givaudan – Il y a de nombreuses demeures)

    Qui sont les émanants?

    « L’homme est en train de changer en direction de formes qui ne sont pas de ce monde ; il croît en son temps vers le sans-forme, un plan du cycle d’en haut. Sache que tu dois devenir sans-forme avant de devenir un avec la lumière. » (Table d’émeraude de Thot)

    « Regarde-toi en haut ou regarde-toi en bas et tu trouveras le même, car tout est partie de l’unique qui est la Source de la Loi.  La conscience au-dessous de toi fait partie de la tienne, tout comme nous faisons partie de la tienne. » (Tables d’émeraude de Thot)

    Ce temps est venu, et l’humain est devant le fait accompli, il faut « changer » ! Pas facile, c’est sûr ! La pensée créant l’action, et notre monde étant le reflet de nos pensées …

    « Ce que vous pensez, vous le créez. Ce que vous créez, vous le devenez. Ce que vous devenez, vous l’exprimez. Ce que vous exprimez, vous en faites l’expérience. Ce dont vous faites l’expérience, vous l’êtes. Ce que vous êtes, vous le pensez » (Initiation. E. Haich) 

    « Chaque homme bâtit à chaque instant son avenir, celui de la planète, celui de l'univers entier.  Plus un niveau de conscience s'élève, plus les vibrations de son environnement augmentent et plus la terre s'harmonise, se "divinise".

    (André  Harvey)

     Qui sont les émanants?

    Ainsi :

    « Tout devient possible pour celui qui réapprend à voir et à entendre »

    Résonance Schumann,  Le Principe Anthropique, les Fractales, , la Théorie des cordes, les Univers parallèles, le Ruban de Möbius, etc …Tout cela semble bien compliqué et réservé à une élite intellectuelle ou scientifique, mais juste le fait de savoir que cela existe parle à notre cerveau et à notre conscience. Nous ne sommes effectivement pas des « pros » des formules mathématiques et de la physique quantique, mais savoir que cela existe et s’y pencher quelques instants peut nous amener à une compréhension supérieure de ce qui se passe actuellement et nous aider à appréhender l’idée, que ce que nous voyons sur ces photos bizarres est peut-être l’expression de « dimensions » autres que la nôtre. Pas la peine d’apprendre par cœur ces théories, les lire nous suffit et ouvrira notre réflexion et notre pensée à ces quelques concepts afin de les relier à notre vie quotidienne. Car on a trop tendance à ne voir que notre petit monde de proximité immédiate, et avoir perdu de vue que nous vivons…sur une PLANETE, que nous appelons LA TERRE, éclairée par un astre qu’on appelle SOLEIL, au sein d’un SYSTEME SOLAIRE, lui-même au sein d’une GALAXIE, elle-même au sein d’un UNIVERS,….et on pourrait encore continuer loin comme ça…Aussi, sans aller trop loin, et sans rester là non plus à surnager, soyons un peu curieux de notre monde, et du rapport que nous avons avec lui.

    Oublions les dogmes, religieux ou autres, là n’est pas notre sujet, chacun a son libre-arbitre de croire à ce qu’il veut. Il est seulement nécessaire de sortir de ses propres certitudes acquises de diverses façons au cours de son existence, pour s’ouvrir à une nouvelle vision et une nouvelle compréhension des choses de la vie, visible et invisible. Pour cela une certaine indépendance d’esprit est requise.

    Ce n’est pas nouveau. Déjà, en Ancienne Egypte, les phrases de sagesses nous dévoilaient des pensées profondes, car on savait déjà en ce temps-là que le monde extérieur est la conséquence de notre monde intérieur, et qu’en dirigeant ce dernier on modifie l’autre .

    « Connaître cette loi et l’appliquer, nous permettrait d’expérimenter à quel point nous sommes « un » avec la Nature, et que celle-ci est en quelque sorte notre prolongement. Les Anciens appelaient ce monde, le « monde des préformes», celui dans lequel s’élabore l’architecture de tout ce qui nous entoure et des évènements que nous vivons. » »(Source : Daniel Meurois-Givaudan – Il y a de nombreuses demeures)

    « Tu as plein pouvoir d’assurer ton salut, car tout t’a été donné. Tout vint à l’être afin que tu comprennes. Mais tu as le pouvoir de vouloir et de ne pas comprendre, tu as le pouvoir de manquer de confiance et de te tromper. L’homme a autant de pouvoir que les dieux eux-mêmes. Seul l’homme est un être vivant et libre » (Corpus Hermeticum).

    Une phrase (du site de Magda Rita) résume bien cet esprit d’indépendance de pensée et d’action :

    Dès l'instant où vous suivez quelqu'un, vous cessez de suivre votre route.

    Et : « Soyez une lampe et un refuge pour vous-mêmes, ne regardez d’autre autorité que vous-mêmes  (Bouddha)

     Qui sont les émanants?

    Regardons seulement avec une vision UNIVERSELLE, cela changera du quotidien, et nous dé-formatera  des idées toutes faites qu’on nous a mises dans la tête depuis notre arrivée en ce monde.

    Comme l’a écrit Gregg Braden : « Tu dépasseras ultimement les enseignements des maîtres extérieurs. Plus tu te connaîtras, moins il y aura d’enseignements. La notion de « Voie » est fallacieuse, car il n’y a aucune voie, il n’y a  que ton expérience. »

    Robert Chaney nous donne aussi une grande vision d’ouverture d’esprit et d’ unification de nos connaissances avec ce texte :

    « La science conventionnelle nous donne un avion, mais pas de pilote .La religion conventionnelle nous donne un pilote, mais pas un avion. C’est pourquoi, il  semble que nous devions être à la fois scientifiques et religieux. Nous devons avoir l’avion et le pilote. Le scientifique, qui ne croit pas dans la vie éternelle de l’esprit humain, s’efforce néanmoins au plus haut point de prolonger la vie. C’est un reflet de son affinité intérieure avec la vie sans fin. Le religieux qui décrie la science moderne, ne se rend pas compte que, sous ses diverses formes et par ses nombreuses découvertes, elle approche des domaines et des énergies des dimensions spirituelles de la vie. Dans l’ordre sans limite des choses qui dépassent notre entendement, elles convergent vers la même voie. »

    Car unir ce que nous voyons et ce que nous pensons qui existe nous mènera à l’Unité et à la Conscience du UN que nous sommes avec l’Univers et l’Energie qui l’anime, jusqu’au plus profond de nos cellules. Tout est relié, et quand l’Humain vivra vraiment dans cette conscience d’Etre, comme une évidence, les choses iront bien mieux sur cette planète et pour nous tous incarnés ici bas.

    Qui sont les émanants?

    Ces photos

     sont donc juste un sujet de réflexion sur la Vie en général, celle qui  nous fait bouger, manger, dormir, créer, aimer. Cette impulsion primordiale de mouvement sans limite, qui créé et se transforme sans cesse. Elle est en nous, nous sommes en elle, nous sommes indissociables d’Elle. On peut lui donner le nom que l’on veut suivant la tradition de chacun, c’est la même qui nous compose et nous fait « vivre ». La Médecine Chinoise l’avait bien compris il y a déjà 5000 ans, en traitant le corps d’une façon holistique en rétablissant l’énergie stagnante. La compréhension que tout est « énergie » ouvre de nouveaux potentiels de reliance à tous les niveaux. La science découvre tous les jours de nouvelles informations sur la nature des choses, et les univers parallèles ne sont plus une vue de l’esprit pour les physiciens quantiques. La spiritualité (en tant que connaissance du Principe de Vie qui regroupe donc tous les courants de pensée dans une Unité globale) sans la physique de la matière n’engendrent que conflits de tous ordres, créant la dualité. L’unification des connaissances « du pilote et de l’avion » (sic R. Chaney), amèneront à une évolution de la conscience de l’Etre vers une plus grande dimensionnalité et une plus grande compréhension de la Vie du microcosme et du macrocosme. Ceci est essentiel pour arriver à bâtir un monde de Paix et d’Amour Universel (uni-vers-el).

    « L’évolution de la matière depuis le supposé Big Bang apparaît comme celle de l’Énergie cosmique, de la Conscience universelle au travers de l’incarnation dans la matière. Sans doute pouvons-nous aujourd’hui parler avec plus d’assurance de la Conscience incarnée qui, au cours de l’évolution s’éveille lentement à Elle-même. Alan Watts a déclaré: " Nous sommes des fenêtres par lesquelles la Conscience universelle se regarde revenir à Elle-même ». (Source Internet)  

    Cat.