• Chakras rayonnants

    Conscience de l'homme

    L'ABC des chakras

    Chakras rayonnants

     Le corps physique, déjà très complexe, que les médecins connaissent, ne constitue qu'une très petite partie de l'être humain dans sa totalité réelle. Les sciences orientales insistent sur l'existence de trois corps :

    – le corps physique : visible

    – le corps astral : invisible

    – le corps causal : invisible), vibrant à des taux différents. 

    Le corps physique que nous voyons chaque jour dans la glace est la résultante d'autres corps invisibles que nous possédons également mais dont la plupart du temps, nous n'avons pas conscience. Ces corps invisibles, constitués par nos énergies, nos émotions, nos pensées, notre intuition, sont composés de particules subtiles vibrant à des taux de plus en plus élevés à mesure qu'ils se différencient de la matière grossière. Ainsi le corps physique est une toute petite partie de notre corps global. Il en constitue la partie la plus dense, vibrant à un taux assez lent qui le rend visible à l'œil nu ordinaire. 

    Tout se reflète dans notre corps physique : nos capacités énergétiques, nos émotions, nos désirs, nos pensées et même notre âme. Seule l'âme toutefois est éternelle. Elle habite en quelque sorte nos trois corps qui lui servent de véhicule.  Pour découvrir l'âme, lumière étincelante d'amour et de beauté en nous-mêmes, nous aurons à nettoyer ces corps l'un après l'autre comme on nettoie l'épaisseur de poussière sur le verre d'une lampe. Au-delà des trois corps, l'âme est immuable, éternelle, réalité suprême de Lumière. Elle est CELA que nous sommes véritablement et que nous recherchons à travers tous nos efforts de bonheur et qui se manifeste par l'intermédiaire de nos trois corps pour un travail d'illumination de la matière. 

    Les trois corps se  nourrissent par résonance les uns les autres et s'entraident. Si vous travaillez sur vos émotions pour vous détacher des fameux "hauts et bas " insupportables de la vie, vos pensées seront plus claires, votre énergie plus forte et votre physique plus détendu et sain. Si enfin vous travaillez sur vos pensées afin de les rendre positives, vos émotions,  vos désirs se purifieront, votre énergie sera déchargée d'un marasme desséchant et votre physique sera plus tonique. Tout se répercute en chaîne par l'intermédiaire des chakras. Tout est lié. 

    Le degré de matérialité ou de spiritualité des corps dépend donc de leur qualité vibratoire, liée à leur niveau d'énergie et au degré de conscience qui leur correspond. 

     

    Lorsque le corps physique présente la moindre anomalie, les yogis disent que cette anomalie est déjà inscrite dans les deux autres corps. Toute maladie du corps physique n'est qu'une densification d'un mal analogue dans nos corps subtils et plus particulièrement dans notre corps astral qui est composé de nos énergies, de nos émotions et de nos pensées. Les trois corps étant intimement liés et imbriqués, ce qui touche l'un, touche les deux autres. Ainsi, en travaillant sur l'un, nous avons la possibilité d'améliorer l'état des autres. La manifestation de la maladie au niveau du premier corps est souvent la seule piste que nous ayons pour remonter à la cause et rétablir l'harmonie. L'être a besoin de se relier car, en réalité, les 90% de son corps global sont de nature subtile. 

       

    Le corps astral : Les Yogis nous apprennent que l'énergie et la matière sont des entités identiques, des manifestations d'une seule réalité absolue, ayant simplement un taux vibratoire différent. Einstein, de son côté, redécouvrit un postulat identique en posant sa formule : E=MC2  (E = énergie, M = matière, C = vitesse, taux vibratoire).

    Il n'y a pas de frontière entre les corps de l'être et on peut le constater aisément lorsque l'on passe de la conscience du corps physique à la conscience du corps astral dans une séance de relaxation plus ou moins approfondie.

    Le sommeil physique, induit consciemment, donne accès à une autre réalité : celle de notre corps astral, dans un premier temps, puis celle de notre corps causal lorsqu'à sont tour le corps astral se tait. Nos portes de conscience s'ouvrent ainsi dans un travail très subtil, de plus en plus précis et délicat. 

    Au milieu de ces trois corps, les chakras (roues, centres), agissent comme des relais, des transformateurs d'énergie et des portes de conscience. 

    La science des chakras appartient plutôt au Laya Yoga (Laya : dissolution de notre identification à ces différents corps), ou Kundalini Yoga (Kundalini : puissance cosmique primordiale qui réside dans l'Univers). Le mot Yoga est un terme sanskrit signifiant : relier. Le but consiste à relier l'âme individuelle, cette parcelle de lumière présente en chacun de nous, à l'Ame cosmique de laquelle nous avons été séparée par la naissance de nos différents corps. Ces corps limitent notre union, on les appelle des agents limitants (Upadhis). 

    Par une série de techniques et un ensemble de connaissances précises, les Yogas (voies, disciples visant à cette union) aident l'âme individuelle à retrouver son origine et son identité.

    C'est un retour aux sources. Il faut traverser les murs de nos corps, passer de l'involution à l'évolution, nous convertir, c'est à dire étymologiquement changer de direction, remonter l'échelle de notre conscience du physique au subtil. 

    Il faut éviter de pratiquer sans savoir ce que l'on fait. Le guide est là seulement pour éclairer, il clarifie la théorie et dénoue la pratique. C'est tout. Le chemin, c'est vous et vous seul qui le suivez. Un vrai guide vous renverra toujours à vous-même : à votre expérience vécue. Car c'est elle qui sera la clé de votre évolution. N'essayez plus d'analyser : sentez, ressentez, goûter… et ne soyez pas trop pressé ! L'information majeure est en vous. 

    La seule chance de votre succès est la détermination, la concentration sur un seul but jusqu'au bout, en gardant une saine et souple vigilance tout au long du chemin afin de contourner les obstacles (et ils sont nombreux), redresser les erreurs et filer sur le cap : la joie, la paix profonde, la béatitude absolue. Votre critère réel d'évolution, c'est cette paix, cette joie sans raison apparente. C'est l'Amour, la lumière que vous ressentez. Soyez, patients, confiants et attentifs.

                                                                                                                Livre : ABC des Chakras 

    PREMIER CHAKRA - Chakra RACINE ou de BASE

    Chakras rayonnants 

    Nom : Muladhara (centre de la racine) –Mula =racine, Dhara=support

    Couleur   Rouge

    Elément : Terre, force féminine de la Kundalini

    Note : Sol (clé de base), d’autres indiquent Do

    Mantra : Lam (symbole : l’éléphant)

    Nombre de pétales : 4

    Partie du corps : Squelette, jambes, gros intestin,  rectum

    Emplacement : à la base de la colonne vertébrale, au niveau du périnée (entre l’anus et le sexe)

    Organes physiques concernés : Glandes surrénales, colonne vertébrale, reins, vessie, partie terminale de l’intestin

    Lettre Hébraïque : Hé 

    Correspondance au Corps Physique : Sens de l’Odorat,  le Nez 

    Le chakra de la base ou de la racine est relié à notre existence terrestre, au niveau vraiment physique et du toucher. C’est celui qui sert d’appui et de fondement à l’énergie de tous les autres chakras.

    Il entre en relation avec le niveau de la conscience qui nous permet de survivre dans  le monde, avec tout ce qui est matériel, solide et corporel, ainsi qu’avec notre énergie physique – entre autres, au niveau quantitatif – et avec notre désir de vivre dans le monde physique. Il permet d’emmagasiner et de transmettre les énergies venant de la Terre.

    Plus le chakra est ouvert, actif et vital, plus notre énergie physique sera quantitativement élevée, donc plus nous serons enraciné et nous vivrons avec détermination et constance dans le « lâcher-prise ».

    Ce chakra est en relation avec toutes les peurs liées à la survie : peur de manquer de nourriture, d’air et d’eau, et dans notre société actuelle, crainte de ne pas avoir assez d’argent, de perdre son travail ou de tout ce qui pourrait menacer notre existence.

    Nous nous devons de l’accepter, de l’éclairer et de l’explorer à fond, si nous devons nous engager sur la voie du développement et de l’évolution spirituelle, car il ouvre la porte de notre réalité incarnée. C’est le chakra de l’union de l’esprit et de la matière. 

    Qualités : la confiance en Soi, la maîtrise de Soi, la libération de l’illusion que tout n’est que matière, équilibre moral et mental. Lâcher-prise.

    En cas de disfonctionnement : cela peut donner l’instinct de domination, un manque de foi, une faible moralité, la brutalité, la peur de la mort, un  matérialisme outrancier, la recherche de la sécurité matérielle à tout prix, la satisfaction des besoins physiques jusqu’à l’abus (boisson, nourriture, sexe…). Le «  tout ou rien ». Des idées suicidaires. La  négation de la spiritualité. Cette peur de l’insécurité va entraîner l’Etre à perdre le peu de sécurité qu’il possède.

    Pathologies résultantes : hypertension artérielle, asthme, amphisème, hypersomnie, problèmes circulatoire, ulcère, phlébites, extrémités froides, problèmes organes génitaux,  constipation, anorexie, boulimie.

    Glandes concernées : les deux glandes surrénales.

    - Médulo-surrénale qui sécrète la noradrénaline et l’adrénaline (rapport direct du chakra de base et du chakra laryngé).

    - Cortico-surrénale qui sécrète l’endocortisone.          

    Couleur : le rouge qui est le principe masculin, l’action, le courage, la prise décision, l’ardeur, la force impulsive de la jeunesse, la santé, la régénération, la purification. En chine, le rouge est le symbole de l’immortalité. Cette couleur symbolise aussi le feu du centre de la Terre Mère et donc du feu central de l’Etre humain).

    DEUXIEME CHAKRA - Chakra SACRE

    Chakras rayonnants 

    Nom : Svadisthana (douceur) – centre publien/plexus sacré, Sva = Soi-même, Tana = Domaine

    Couleur : Orange

    Elément : Eau

    Note : Ré

    Mantra : Vam (symbole : le crocodile)

    Nombre de pétales : 6

    Partie du corps : Bassin, organes sexuels, reins, vessie.

    Emplacement : 4 doigts sous le nombril et des vertèbres sacrées

    Organes physiques concernés gonades, organes reproducteurs, nerf sciatique

    Lettre Hébraïque : Mem

    Correspondance à la couche Energétique (Corps Astral)

    Sens du Goût : la Bouche 

    C’est le domaine du MOI, de notre identité profonde c’est-à-dire de notre Moi Divin, le point de connexion entre le corps physique et l’âme. C’est le chakra de la force créative, de l’énergie sexuelle.

    Il incite à la recherche créative du plaisir matériel, à a contemplation des belles choses, à l’art, aux émotions. Il alimente le corps physique en énergie vitale  et permet de ramener les forces vitales au centre de notre corps, travail de centrage. Lorsque nous sommes centrés, nous sommes en communication avec notre monade, c’est l’Unité.  Ce qui nous permet de trouver « la parole juste, l’attitude juste, la décision juste et l’acte juste ». Le chakra de la base représente les « briques » du corps physique, le chakra sacré est le « ciment » qui les lie.

    Il nous fait réfléchir sur la loi d’attraction affective et sexuelle. Notre partenaire nous ramène toujours à nous-mêmes. Ce qui nous agace chez l’autre se rapporte à des facteurs que nous n’avons pas encore intégré, ce qui va susciter des rapports conflictuels. La relation sexuelle harmonieuse permet de reconstituer notre Unité, la parfaite intégration en nous des polarités masculines et féminines. Le chakra sacré a aussi une relation importante avec la mère. 

    Qualités : féminité intérieure, intuition, créativité, bonne relation avec l’autre sexe, acceptation de la différence, partage dans le respect. La méditation est une méthode de centrage qui permet au corps physique de communiquer avec l’âme, qui va pouvoir nous donner des messages destinés à guider notre évolution. 

    En cas de disfonctionnement : l’éparpillement ( recherche de l’affirmation de soi par des partenaires multiples), distraction, un caractère trop émotif, ou trop mental (colère, indécision), un manque de confiance en soi, un manque de vitalité. L’origine est souvent pendant la puberté par rapport à l’incompréhension de la nature des forces sexuelles (attitudes refoulées - frigidité - ou exacerbées).

     Pathologies résultantes : dépressions nerveuse, peurs phobiques (claustrophobie, agoraphobie), idées suicidaires, incontinence, difficulté de fixation de la vitamine C et du magnésium, problèmes cutanés :herpès, psoriasis), troubles digestifs, problèmes rénaux ou de la vésicule, systite, arthrite, goutte, asthme.

    Glandes concernées : glandes génitalesexocrines (qui produisent les ovules et les spermatozoïdes), et endocrines (qui produisent la testostérone et les œstrogènes). 

    Couleur : L’orangé, qui agit le plus sur le plan biochimique (qui va entraîner le plus de réactions). Elle symbolise le point d’équilibre entre l’esprit et la libido. Point d’union à Dieu et l’Union Terrestre.

     

    TROISIEME  CHAKRA - Chakra SOLAIRE 

    Chakras rayonnants 

    Nom : Manipura (la cité des gemmes – pierre précieuse)

    Couleur : Jaune

    Elément : Feu

    Note : Mi

    Mantra : Ram (symbole : le bélier)

    Nombre de pétales :10

    Partie du corps : Estomac, pancréas, rate, foie, vésicule biliaire, muscles,

    Emplacement : Plexus solaire/dôme du diaphragme, aun point de jonction des côtes flottantes

    Organes physiques concernés Estomac, pancréas, rate, foie, vésicule biliaire, duodénum, colon   transverse, intestin grêle.

    Lettre Hébraïque Vav

    Correspondance à la  couche Emotionnelle (Corps Astral)

    Sens de la Vue : Les Yeux 

    Il est le siège du feu donc lié au soleil. C’est notre soleil intérieur, le chakra social. Il nous permet de comprendre le monde environnant, notre droit à exister et notre place dans l’univers, en favorisant l’acceptation de soi. C’est le chakra de l’esprit rationnel, de la vitalité, de la volonté, de l’égo, du pouvoir, de la personnalité, de l’action et dans son aspect postérieur de l’autoguérison. Il assure la compréhension, la gestion, la maîtrise des émotions. Laisser s’exprimer les émotions pour les comprendre. De façon à développer son égo, il va y avoir un choix : servir l’humanité ou se servir soi-même. On est dans l’équilibre si on sert l’humanité tout en se servant soi-même pour pouvoir donner. C’est le chakra du choix de la pensée spirituelle. Au niveau physique : digestion, assimilation ; au niveau astral : purifie les émotions  (manas) des mémoires passées (chittas)  du karma.

     Qualités : plénitude de nos attributs physiques et mentaux. Acceptation des évènements de notre vie, de nos émotions, de nos désirs comme des expériences nécessaires. Tendresse, intuition, loyauté, respect, amour, dévotion (communication avec les plans supérieurs). Lorsqu’on va le travailler , on va atteindre la pureté, la tolérance, la sérénité, l’équilibre et la communication, le don de soi. Grâce au bon fonctionnement de ce chakra, on transmet la Lumière. Le feu étant de symbole de régénération, il y a aussi le feu intérieur de l’Etre, qui est l’Illumination. Le feu permet d’amener les énergies à l’état subtil par combustion de l’enveloppe grossière. En sanscrit Feu et Pur sont identiques, le feu purifie tout.

    En cas de disfonctionnement : sentiment d’infériorité renforcé, sentiment d’insécurité, soif de pouvoir, de possession, exacerbation de l’égo. Angoisse, égoïsme, jalousie, appui exagéré sur les autres, colère et agressivité, fétichisme. La volonté et le pouvoir représentent dans notre société actuelle l’une des clé du succès, mais ils peuvent signifier, si on les associe à un sens de la possession égoïste et à une tendance à écraser les autres et tout s’accaparer, l’impossibilité d’accéder d’une manière consciente aux autres chakras et donc à une véritable plénitude de l’Etre. Ce chakra est lié au père terrestre et au Père divin, un dysfonctionnement est souvent relié à un rapport parental mal vécu ou mal compris. Il va y avoir un besoin permanent de reconnaissance satisfait par une activité intense, une fuite en avant ; et aussi une insatisfaction permanente souvent associée à un blocage des émotions.

    Pathologies résultantes : ulcères, crises de foie (Foi), dépression nerveuse, rupture entre l’esprit et le corps, peur des expériences nouvelles, repli sur soi. Nausées, diabète, anorexie, boulimie, rhumatismes chroniques, problèmes dermatologiques. Problèmes de la zone abdominale.

    Glande concernée : le Pancréas. Fonction exocrine : production des sucs digestifs. Fonction endocrine : sécrétion d’insuline qui intervient dans la régulation du sucre dans le sang. Elle permet de faire baisser et de régler le taux de glucose dans le sang.

    Couleur : Le Jaune symbolise la lumière du soleil, la joie, l’éveil. C’est la couleur des Dieux.

    L‘Or : c’est la couleur de l’amour-sagesse. Le soleil des alchimistes, couleur du mouvement. L’union entre la pensée et le mouvement, le Verbe. En Hébreux : lumière – aour. En Latin aourum.

      

    QUATRIEME  CHAKRA - Chakra CARDIAQUE

     Chakras rayonnants

    Nom : Anahata (le point de vie) - plexus cardiaque - omoplates         

    Couleur : Vert

    Elément : Air (le Souffle-Le Vent-La Vie Invisible)

    Note : Fa

    Mantra : Iam (symbole : l’antilope)

    Nombre de pétales :12

    Partie du corps : Système respiratoire, système circulatoire, système immunitaire

    Emplacement : Au milieu du sternum

    Organes physiques concernés Thymus, cœur ; bronches, appareil respiratoire, nerf vague

    Lettre Hébraïque Aleph

    Correspondance à la  couche Intuitive (Corps Astral)

    Sens du Toucher : La Peau 

    C’est un chakra intermédiaire, le pont de la transformation,  le creuset alchimique entre les énergies des trois premiers chakras en les faisant monter et des trois derniers en les faisant descendre. C’est le point d’équilibre. L’union se matérialise ici. C’est le point d’union entre le physique et le spirituel, le point d’Amour, entre la polarité masculine et féminine. La gauche est le côté féminin, la droite le masculin, inversé au niveau du cerveau.

    Les émotions et les ressentis se transforment en sentiment. Il y a une dualité entre les forces d’amour et les forces de pouvoir. Il faut pour un bon fonctionnement chasser la culpabilité. L’élément essentiel est l’acceptation de soi. Ce  chakra est le siège de l’Amour Inconditionnel, celui qui n’espère rien et n’attend rien en retour. Il nous permet de nous placer dans le Kosmos (chaque chose à sa place) ; le Kronos (dans le Temps) ; le Kaïros (le Temps présent). Respecter l’autre en se respectant soi-même : « l’autre se présente lorsqu’on s’aime soi-même ».Nous ne pouvons pas être en manque d’Amour, nous ne pouvons être qu’en refus d’amour de soi. 

    Processus d’activation du chakra cardiaque : identification à ce que nous sommes – Acceptation de ce que nous découvrons – Compréhension et intégration de l’idée que nous faisons partie d’un ensemble.

     Qualités :  lorsqu’il est ouvert et vital, nous entrons en relation avec tout et tous, conscient de l’unité du tout et en acceptant autant les beautés que les aspects négatifs. Nous avons une vision harmonieuse de ce qui nous entoure et pouvons adopter une attitude positive à l’égard de nos actions, en considérant les autres comme un soutien dans ce que nous sommes en train d ‘accomplir. Nous avons calme, patience, l’amour de la vérité et de la justice, la compassion, le désintéressement, la force de la transparence. Son fonctionnement harmonieux permet de reconnaître,c’est-à-dire de naître à nouveau, avec.

    Ce n’est qu’en entrant consciemment dans l’énergie du quatrième chakra, en donnant de l’amour inconditionnel et de la compassion, que nous serons capable de donner sa pleine signification à notre existence.

    En cas de disfonctionnement :  l’excès de considération, le narcissisme, le refus de vivre, les tendances suicidaires. La peur de la mort, de l’abandon, une attitude possessive, être jaloux, le besoin d’être rassuré. L’incapacité d’aimer en considérant les autres, Dieu ou le destin comme des obstacles à notre réalisation (seul contre tous) qui fait retomber dans l’énergie du 3ème chakra.

    Pathologies résultantes : affections de la gorge, angines de poitrine, infarctus, problèmes coronariens, bronchites, douleurs diaphragmatiques, dépressions, inflammations de l’aponévrose. 

    Glande concernée : Le Thymus. Facteur important dans les réactions immunologiques. Il renforce les défenses. Agit dans la croissance, dirige la circulation de la lymphe. Souvent les problèmes affectifs font disfonctionner le thymus qui ne pourra tuer les cellules cancéreuses. 

    Couleur :Vert (espérance) : longévité, immortalité. C’est aussi l’éveil de la Vie (chlorophylle) synonyme de nature, c’est la couleur des débuts, du printemps, c’est la couleur des prophètes. 

     

    CINQUIEME  CHAKRA - Chakra LARYNGE

    Chakras rayonnants 

    Nom : Vishudda (Vi = au-delà de toute analyse ; Shudda= purifié)             

    Couleur : Bleu ciel ou marine

    Elément : Ether 

    Note : Sol

    Mantra : Ham (symbole : l’éléphant à une trompe)

    Nombre de pétales : 16

    Partie du corps : Gorge, nuque, appareil vocal

    Emplacement : Gorge/cervicales

    Organes physiques concernés : Thyroïde et parathyroïde, gorge, amygdales, cordes vocales, œsophage, bronches

    Lettre Hébraïque : Hé

    Correspondance au Corps Causal

    Sens de l’Ouïe : les Oreilles 

    Chakra de la communication, du son et de la vibration, qui permet de communiquer avec tous les plans subtils, ainsi que l’expression de la personnalité dans la société et dans le travail.  Il est relié aux cinq sens et nous donne la perception sensorielle de l’énergie. Son énergie est en relation avec le chakra sacré, c’est son moyen de s’exprimer. L’instrument du Verbe est la voix. La justesse de la voix fait passer le message. Apprendre à parler c’est aussi apprendre à se taire, à vivre le silence. Les non-dits peuvent provoquer des maladies psychogéniques et psychosomatiques, ulcères, maladies cardiaques.

    Qualités : Avoir les mots juste, les décisions justes, l’action juste. Etre capable de dire « Non », ce qui nous permet de gagner notre liberté, notre indépendance, notre auto-détermination avec totale absence de préjugés et créé l’intuition vraie.

    Lié à l’éther, il contient les quatre éléments et son harmonisation  tient compte de la polarité matière/esprit et masculin/féminin.

    (Verbaliser les émotions équivaut à une bulle d’air qui éclate à la surface de l’eau : elle disparaît). 

    En cas de disfonctionnement : ne pas oser parler ni dire les choses, ni créer, ni exister par nous-mêmes. Problèmes de langage ou de bégaiement, voix trop haute, flot de paroles. Peur de l’échec, renfermement sur soi, complexe de persécution, on se retranche derrière sa fierté, on évite tout contact avec les autres dans la crainte d’être repoussé. 

    Pathologies résultantes : hyper ou hypothyroïdie, palpitations, maux de gorge, angines, mal de dents, troubles de la parole, somnanbulisme, angoisse. 

    Glande concernée : La Thyroïde. Elle agit sur le sommeil, la circulation, l’immunité, la thermogenèse). C’est la glande d’adaptation au milieu environnant. Elle régule les mouvements respiratoires et renforce le muscle cardiaque, ainsi qu’elle agit sur la vision. 

    Couleur : Le Bleu. Le chemin de l’Infini. Idée d’éternité. Couleur du Yang. Les Egyptiens le considéraient comme la couleur de la vérité. Chez les Tibétains c’est la vacuité (le vide).

     

    SIXIEME  CHAKRA - Chakra FRONTAL (3ème œil)

     Chakras rayonnants

    Nom : Ajna (commande, instruction, perception)

    Couleur : Indigo (bleu-mauve)  

    Elément : Lumière     

    Note : La

    Mantra : Om

    Nombre de pétales : 96

    Partie du corps : Cervelet, yeux, sinus, visage

    Emplacement : Entre les sourcils, sur la nuque  

    Organes physiques concernés : Glandes hypophyse et pituitaire, partie inférieure du cerveau, œil gauche, orilles, nez

    Lettre Hébraïque : Shin  

    Correspondance au Corps Bouddhique (3ème œil)

    Sens de la vue « supérieure » 

    Ajna est  le siège de la conscience, il nous met en communication avec le plan bouddhique ou plan supra-mental, avec le plan divin, ce qui va nous permettre d’avancer sans rien attendre (c’est l’essence du zen). On est dans la spiritualité, c’est la rupture de l’homme attaché à son égo qui accède à l’homme réalisé. C’est la base du développement de la personnalité. Ce chakra permet la méditation qui est une technique, une méthode qui nous aide à franchir la barrière des sens, à faire taire les sens. On peut aussi le rattacher au subconscient. Il permet de trouver une autonomie par rapport aux autres. Il nous rend plus fort face à la suggestion extérieure, on va être moins sensible à tous les dogmes, la publicité, l’opinion des autres. 

    Qualités : lorsque le chakra fonctionne parfaitement bien, le processus de vieillissement se ralentit. Il nous permet de dépasser les limites du rationnel, de n’être plus lié au temps. C’est l’aptitude à la concentration, à la méditation et aux expériences mystiques (en rapport avec le divin), la visualisation précise. L’intuition, la clairvoyance. 

    En cas de disfonctionnement : la critique, l’arrogance, le refus de pardonner, ne pas croire à sa « petite voix », les préjugés, le manque de sympathie et de respect, personnes influençables dans le doute. Ou bien on a « la grosse tête », Danger de confondre vision et rêve. S’il ne fonctionne pas du tout, il y a coupure du monde spirituel. La réalité devient celle du monde extérieur qui va orienter vers la satisfaction du monde matériel et physique avec état d’insatisfaction totale. 

    Pathologies résultantes : manque de concentration, amnésie, névralgies, maux de t^te, sinusites, insomnies, incapacité de méditer. En rapport avec d’autres chakras : lumbago, sciatique. 

    Glande concernée :L’Hypothyse. Elle régit l’ensemble du système endocrinien et une des hormones sécrétées (somatotrope) qui agit sur la croissance. C’est un chef d’orchestre du métabolisme et de la pensée. Cette glande agit et régule le fonctionnement de toutes les autres glandes situées derrière les fosses nasales. 

    Couleur : Indigo-violet (bleu nuit) : c’est le symbole de la guérison spirituelle, le symbole de l’esprit, c’est la couleur de la conscience.  

    SEPTIEME  CHAKRA - Chakra CORONAL

    Chakras rayonnants

     Nom : Sahasrara (le lotus auxmille pétales)

    Couleur : violet   

    Elément : Pensée      

    Note : Si

    Mantra : M

    Nombre de pétales : 1000 (972)

    Partie du corps : Cerveau

    Emplacement : Au sommet de la tête, là où se trouve la fontanelle

    Organes physiques concernés : glandes pituitaire et pinéale, partie supérieure du cerveau, œil droit

    Lettre Hébraïque : Yod   

    Correspondance au Corps Divin) 

     C’est le « retour à la maison ». Le centre de réalisation de Soi. Il permet l’union divine (ressentie sur le plan physique). C’est une expérience personnelle individuelle, elle est inexprimable. On ne peut émettre qu’un certain nombre d’intuitions et elle ne peut être que vécue, et ne peut pas être racontée.

    Les énergies de l’ensemble des chakras sont contenues dans le chakra coronal. Il est UN. IL va nous permettre de retourner à l’unité et son harmonisation passe par l’harmonisation de tous les autres chakras. »UN dans le TOUT, et TOUT dans le UN ». Il permet la libération totale du plan matériel sans nier ce plan. Et va nous aider à nous ajuster aux différentes situations.

    Il est en relation avec le plan « athmique », lieu de communication avec Dieu, la volonté souveraine de l’esprit. Il nous permet de développer notre chemin intérieur sans nous laisser influencer par les éléments extérieurs. On s’engage sur le chemin et plus besoin de garde fou. Il nous donne le pouvoir de nous gouverner nous-mêmes. C’est ce que l’on appelle « la maîtrise de soi ». 

    Qualités : amour, (universel, de façon inconditionnel), au-dessus des éléments. L’unité à l’Univers, la pleine conscience de nous-mêmes et de notre environnement. Ouvre à l’illumination, plus de karma, l’essence pure. 

    En cas de disfonctionnement : esprit de domination et autorité sans amour, colère, ambition, orgueil, désir d’impose sa volonté, apitoiement sur soi-même. Création de groupes, de sectes, manipulation des autres, délire mystique, le doute, l’incertitude qui entraîne un surcroît d’activité qui est un refuge (en corrélation avec la peur de la mort). 

    Pathologies résultantes : schizophrénie et délires, maux de tête, dépression et peur phobique de la mort. 

    Glande concernée : L’Epiphyse. : très peu connue, on ne sait pas exactement à quoi elle sert (peut-être responsable des biorythmes). 

    Couleur : Violette. Qui symbolise les mystères (de la réincarnation), de l’obéissance, de la tempérance, c’est la couleur la moins matérielle dans le spectre (après il y a l’ultra-violet invisible à l’œil), l’abandon de la personne pour aller vers le divin. 

     

    FONCTIONNEMENT ET SYMBOLIQUE DES CHAKRAS 

    Les différents plans de conscience

    Ces plans de conscience représentent un pont vibratoire entre l’être physique et l’univers. Il y a sept niveaux de conscience :

    Le premier niveau est le corps physique, le plan le plus dense, c’est celui qui est le réceptacle des maladies et aussi le porteur de la bonne santé. C’est celui qui va nous donner le premier, l’état énergétique dans lequel nous nous trouvons. 

    Le deuxième niveau est le corps éthérique. Il permet de mettre le corps physique en contact avec les autres plans d’énergie. On l’appelle aussi le corps vital ou double éthérique parce qu’il est le reflet exact, le double du corps physique.

    Il est formé d’une couche d’énergie subtile qui épouse complètement la forme du corps physique et qui se situe à une distance de 5 à 15 cm du corps physique.

    Il est vitalisé par ce que l’on appelle l’anergie du Prâna  (le souffle). Sans lui, les fonctions vitales du corps physique cesseraient immédiatement. C’est lui qui permet à l’homme de fonctionner dans le temps, dans l’espace, et qui anime les cinq sens.

    Les sept chakras majeurs se trouvent sur le corps éthérique. C’est le ;plan de rencontre entre le monde physique et le monde spirituel. 

    Le troisième niveau est le  corps émotionnel, corps astral ou corps des désirs, des émotions. Il est lui aussi autour du corps physique et autour du corps éthérique. C’est l’énergie dans laquelle vont se refléter les émotions. C’est à son niveau que vont se manifester des mouvements de couleurs que l’on appelle l’aura.  Ces trois premiers plans génèrent une énergie qui va constituer le soi inférieur.

     Le quatrième niveau ou corps mental, aurait une forme ovoïde qui entoure la tête et s’arrête au niveau des épaules. Ce niveau d’énergie régit la faculté raisonnante, l’intellect.

    Si le fonctionnement du corps mental est trop accentué, c’est le cartésianisme, il va faire de nous des esclaves du réel et nous empêcher d’accéder à la dimension intuitive. Par contre, s’il fonctionne bien, il est la transition entre ls plans de la matière et les plans de l’esprit. 

    Le cinquième niveau est le plan causal.  On entre dans l’intangible, dans une autre dimension. C’est celui qui détermine les effets, les éléments de notre existence, les maladies, les accidents, des éléments positifs… En accédant à ce plan, on va pouvoir décoder les codes des évènements. C’est ce plan qui détermine le Karma, la destinée. 

    Le sixième niveau est le Plan Bouddhique. C’est un plan supra mental, le plan qui relie entre eux tous les éléments de l’Univers. 

    Le septième niveau ou Plan divin nous permet de trouver la conscience de Dieu, c’est-à-dire que nous sommes Un dans le TOUT et Tout dans le UN. 

    Définition des chakras : Chakra en sanscrit veut dire « zone » ou« roue ».  Ce sont des centres de force d’énergie subtile, de conjonction de courants d’énergie qui circule le long de la colonne vertébrale. Ils ont la forme d’une fleur de lotus ou entonnoir (vortex. Ils  réceptionnent l’énergie vers la partie arrière, et émettent cette énergie vers la partie avant. C’est par eux que circule l’énergie vitale (Le Prâna). Ils sont reliés au système endocrinien et leur état énergétique détermine les états de conscience. On peut les harmoniser Par des pratiques énergétiques de soin.                                                     

    (source : Livre : ABC des Chakras- images de D. MARTIN) 

     

    12 CHAKRAS 

    Notre corps physique est, vous le savez, moulé sur le corps éthérique
    lui même fait d'entrecroisements de fils éthériques d'énergie vitale et cosmique

    a l'endroit ou ces entrecroisements sont nombreux se forment des noeuds ayant une géométrie particulière, que l'on nomme les chakras. I l en existe des majeurs et de mineurs.

    Nous nous intéresserons aux chakras majeurs pour simplifier car à chaque articulation il y a un chakra, (épaules coudes genoux etc)

    Le plus souvent tout le monde parle de système à 7 chakras, mais en réalité, nous sommes faits sur un système à 12 ckakras, de la même sorte que sur une gamme majeure, il y a 7 tons et 5 demi tons.

    Nous sommes faits géométriquement ! Pour connaître l'emplacement de vos chakras, c'est très simple : prenez l'écart entre votre bout du nez et la pointe de votre menton. Vous obtenez l'écart qui existe entre vos douze chakras !!!!

    Vous verrez ainsi que vos maux sont parfois le fait d'un chakra qui n'est pourtant pas placé sur le système à 7 chakras

    Pourtant le système à 12 chakras est géométriquement parlant. 

    Donc nous avons :
    le centre coronal,
    le centre frontal (fontanelle chez les nouveaux nés),
    le centre des yeux (appelé troisième oeil),
    le bout du nez,
    le bout du menton,
    le centre laryngé
    le centre du thymus (en rapport avec le larynx et le coeur)
    le centre cardiaque
    le plexus solaire
    le hara (pile sur le nombril)
    le centre pelvien (incluant clitoris et gland )
    le centre du sacrum

    Il y a un treizième chakra, à la même distance au-dessus du centre coronal.

    (Source : orgone-france) 

      

    Conscience de l'homme

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"