• Etranges formations naturelles

    Mystères de la terre 

    Étranges formations naturelles

    Le Cœur de Voh 

    Le Cœur de Voh vu depuis un ULM
     

    Le Cœur de Voh est une formation végétale naturelle de la commune de Voh, sur la Grande Terre de Nouvelle-Calédonie. Il s'agit d'une clairière naturelle de quatre hectares dans la mangrove bordant le lagon calédonien, ce qui en fait un tanne tout à fait classique à ceci près qu'il a, vu d'en haut, la forme d'un cœur stylisé.

    Rendu célèbre par une photographie prise en 1990 et parue quelques années plus tard sur la couverture du livre La Terre vue du Ciel, un ouvrage du photographe français Yann Arthus-Bertrand, il est depuis apparu sur de nombreux supports, notamment dans le magazine Géo en février 2008. 

    Delicate Arch

     

    Delicate Arch est une arche naturelle située dans le Parc national des Arches près de la ville de Moab dans l'Utah aux États-Unis.

    C'est la plus photographiée des 2 000 arches du parc. Les habitants de la région l’ont d’abord surnommée « culotte d’institutrice », puis « culotte de vieille fille » et enfin « jambière de cowboy ». Devenue le symbole de l’Utah : on la retrouve dessinée sur les plaques d’immatriculation, et sur un timbre commémorant le centenaire de la création de l'Utah en 1996. Le relais de la torche olympique des jeux d'hiver de 2002 est passé dessous. Son nom lui a été attribué par Frank Beckwith au cours d’une de ses expéditions en 1933-1934. Son âge est estimé à 70 000 ans et son espérance de vie serait de 10 à 15 000 ans. C’est pourquoi, dans les années 1950, l’administration du parc avait pensé la protéger de l’érosion par un revêtement transparent plastique. Mais l’idée fut vite abandonnée.

    Parc national de Flinders Chase

     Remarkable Rocks. 

    Le parc national de Flinders Chase est situé à l'ouest de l'île Kangourou à 213 km au sud d'Adélaïde, capitale de l'Australie-Méridionale.

    Depuis la création du parc en novembre 1919, l'endroit est devenu un sanctuaire pour de nombreuses espèces en danger dont certaines ont été importées du continent dans les années 1920 et 1930 notamment le koala en 1923 et l'ornithorynque en 1928. La plupart de ces espèces s'y trouvent encore.

    Le parc abrite aussi de beaux paysages naturels comme les Remarkable Rocks, Admiral Arch

    Chamarel

    La plaine de Chamarel est située au sud-ouest de l'île Maurice, entre Rivière Noire et la pointe du Morne. Chamarel est avant tout un petit village typique réputé pour sa terre aux couleurs variées, sa cascade et son parcours "aventure" depuis janvier 2003.

    Les Terres des Sept Couleurs

    C'est une curiosité géologique très rare : des dunes de terre nues, aux couleurs différentes (brun, ocre, rose, orange, mauve…). Ce sont des cendres volcaniques mises à nu par l'érosion. Essaie-t'on de les mélanger, quelques heures plus tard elles sont séparées reprenant farouchement leur nuance primitive. Edwin Michel dit sur cette terre: « C'est une symphonie de couleurs, un cri de poussière qu'exalte un envol d'étincelles ».

    Ce phénomène naturel est le produit profondément décomposé et modelé par le ravinement de basaltes. Le climat chaud et humide a favorisé la décomposition du basalte à l'argile. L'hydrolyse (attaque chimique des minéraux par l'eau) étant totale, les éléments solubles tels que l'acide silicique et les cations sont lessivés, il reste sur place une forte concentration de fer et d'aluminium qui constituent un sol ferralitique. Les sesquioxydes de fer (Fe²O³) ont une couleur anthracite et rouge alors que les sesquioxydes d'aluminium (AL²O³) ont des couleurs variant du bleu violacé au vert. 

     L'arbre de Pierre du désert de Siloli.

    A
      
    4000 m d'altitude,  quelque part dans le désert de Siloli dans le  Sud Lipez pousse depuis des millénaires un arbre bien particulier, l'arbre de pierre. Bien sur sa croissance, ou plutôt sa décroissance est due à  l'érosion et c'est ainsi que "Dame nature" le façonne et le modèle au point d'en faire le point de passage incontournable pour les routards qui s'aventurent dans cet immense désert de l'Altiplano.  Le "Grand Maître" l'a rendu célèbre en en faisant l'objet  central d'un de ses plus fameux tableau. Et oui, Salvador Dali est venu traîner ses guêtres dans ce coin perdu de Bolivie et à même donner son nom au désert voisin. En prenant la pose devant, cela  vous donne l'échelle et vous permet d'apprécier la taille de cette curiosité.  L'érosion éolienne de ce bloc de pierre laisse supposer que le niveau du sol, à cet endroit a baissé de 6 ou 7  mètres. Un travail titanesque qui a demandé quelques millions d'années!
     
     
    (source : Wikipedia)

    Les étranges rochers jaunes de Yehliu

    Sur la côte nord de Taïwan, découverte du Geopark de Yehliu, une curiosité géologique sculptée au fil du temps par l'érosion.

    Les pierres jaumâtres de Toulx 

    Amas granitique situé sur la commune de Toulx-Sainte-Croix dans la Creuse, au sommet du Mont Barlot, les Pierres Jaumâtres constituent un site classé depuis 80 ans qui attise la curiosité de nombreux visiteurs. Lieu unique et surprenant, les Pierres Jaumâtres sont situées dans un espace naturel préservé. Ce qui donne à ce lieu ses caractéristiques rares et particulières, ce sont les amas granitiques fortement érodés qui se trouvent au sommet de la colline, dominant les plaines de Creuse aux alentours. Pierres sculptées et rendues d'apparence instables par le temps et les éléments naturels, les Pierres Jaumâtres ont très souvent fait penser aux monuments préhistoriques tels que les dolmens et les menhirs. Cette curiosité géologique a, depuis très longtemps, attisé les nombreux contes et légendes sur ses origines.

    (source : vimeo)

         

     

     

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"