• Georgia guidestones

    Lieux énigmatiques

    Georgia Guidestones  

    Les Georgia guidestones 

    C’est sur une colline de Elbert County, en Georgie, que s’élève le monument le plus mystérieux des Etats-Unis. Il est composé de 5 plaques de granit disposées en étoile, qui soutiennent un lourd couvercle de pierre. Mesurant près de 6 mde haut pour un poids total de 107 tonnes, l’édifice est connu sous le nom de Georgia Guidestones (littéralement Pierres Guides de Géorgie), mais son envergure lui vaut également d’être surnommé le Stonehenge américain. Sur les 4 plaques principales sont gravés 10 « commandements » écrits en 8 langues différentes, parmi lesquelles l’anglais, le chinois, l’espagnol, ou encore l’hindi.

     Aux équinoxes et aux solstices, on peut voir le soleil se lever dans la fente de la colonne centrale1.

    Les commandements 

    (1) Maintenez l'humanité en dessous de 500 millions d'individus en perpétuel équilibre avec la nature.

     Le premier commandement suscite de nombreuses théories du complot au sujet d'un plan secret pour la réduction de la population mondiale à 500 millions d'individus.

    (2) Guidez la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité

    Le deuxième commandement, en parlant de « guider » la reproduction, semble parler de pratiques eugénistes.

    (3) Unissez l'humanité avec une nouvelle langue mondiale.

    Selon le magazine américain Wired, le troisième commandement peut déplaire aux chrétiens, car d'après le dernier chapitre de la Bible, l'Apocalypse, l'Antéchrist établira une langue commune à toute l'humanité dans le cadre d'un gouvernement mondial.

    (4) Traitez de la passion, de la foi, de la tradition et de toutes les autres choses avec modération.

    Et le quatrième commandement peut lui aussi leur déplaire, car il ne donne pas la priorité à la foi.

    (5) Protégez les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables. 

    (6) Laissez toutes les nations régler leurs problèmes externes et internes devant un tribunal mondial.

    Le sixième est le « principe de non-ingérence ».

    (7) Évitez les lois et les fonctionnaires inutiles.

    (8) Équilibrez les droits personnels et les devoirs sociaux.

    (9) Faites primer la vérité, la beauté, l’amour en recherchant l’harmonie avec l’infini.

    (10) Ne soyez pas un cancer sur la terre, laissez une place à la nature.

    Le dixième et dernier commandement est un peu une redite du premier sous une autre forme.

    L’œuvre fait aussi référence au monolithe noir dans le film 2001, l'Odyssée de l'espace en 1968, d'après l'œuvre d'Arthur C. Clarke.

    Source 

    Un documentaire controversé d'Alex Jones en 2007 Endgame: Elite's Blueprint For Global Enslavement a eu pour conséquence les dégradations de 2008 sous la forme d'inscriptions dirigées contre Barack Obama, le satanisme ou le « nouvel ordre mondial ».

     

    Un ouvrage est paru sur le sujet, dont l'auteur prétend être le fameux R.C. Christian7 en donnant des détails sur les coûts. Il est dédié à Thomas Paine, auteur de l'ouvrage Le Siècle de la raison.

    Les Georgia guidestones

    Ces « règles » prônent notamment des valeurs de modération et d’harmonie avec la nature, mais certaines d’entre elles prêtent à controverse, comme la première qui conseille de maintenir l’humanité en dessous de 500 000 000 d’individus, et qui alimente les théories conspirationnistes. 

    A l’ouest du monument, une plaque supplémentaire à été posée au sol, qui indique un certain nombre d’informations : on y trouve entre autres les dimensions de l’édifice, le nom des langues mortes gravées sur les cotés du couvercle (sanskrit, égyptien, grec, babylonien), et on y apprend également comment se placer par rapport au monument pour profiter de ses fonctions d’observatoire astronomique.

    Les Georgia guidestones

     Les Georgia Guidestones sont un mystère dans le sens ou on ne sait pas exactement qui en a commandé la construction, ni pourquoi.

    Elles ont été érigées par la Elberton GraniteFinishing Company en1980, à la demande d’un homme qui se présenta sous le pseudonyme de R.C. Christian, et qui ne dévoila jamais son identité réelle. Il représentait un groupe d’anonymes qui « souhaitaient une ère de raison », et qui couvrirent sans discuter les coûts énormes de la construction.

    Les Georgia guidestones 

    Joe Fendley, le président dela Elberton GraniteCompany, confia que selon « R.C.Christian », les Guidestones devaient être capables de résister à une apocalypse afin que les survivants puissent suivre leurs règles et bâtir une meilleure civilisation… 

    Les Georgia guidestones

    Source : area51

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"