• L'Integratron, un vortex énergétique ?

     
    L'intégratron, un vortex énergétique ?
     
    L'Intégratron est un bâtiment en forme de dôme élaboré suivant des plans transmis, selon les dires de George Van Tassel, son constructeur, lors de rencontres télépathiques et physiques avec des extraterrestres. L'Intégratron se trouve à Landers, dans le désert des Mojaves en Californie.  
     
    Construction
     

    La construction de l'Intégratron commença en 1957 selon les instructions de George Van Tassel, un mécanicien d'aviation et inspecteur de vol américain qui affirmait recevoir des messages télépathiques provenant de Nikola Tesla et d'extraterrestres. Pour concevoir l'Intégratron, Tassel se serait inspiré du tabernacle de Moïse, de la chambre du roi de la grande pyramide, des travaux de Tesla ainsi que d'instructions provenant de Vénusiens. 

    L'Integratron photographié le 17 juin 1967, survolé par un OVNI

    Son objectif était de concentrer l'énergie de la planète afin de pouvoir régénérer les tissus et ainsi allonger l'espérance de vie humaine (en « rechargeant le corps humain comme une pile » à l'aide d'énergie électrique), ainsi que de permettre le voyage dans le temps. Ces théories n'ont cependant aucune réelle base scientifique ou médicale.

    Van Tassel finança sa construction grâce aux bénéfices engendrés par la réunion annuelle d'amateurs d'OVNI qu'il organisait, la Giant Rock Spacecraft Conventions. Elle débuta en 1957 et prit fin en 1959, mais l'Intégratron ne présenta aucune des propriétés surnaturelles attendues. Van Tassel continua à y apporter des modifications mineures jusqu'à sa mort en 1978.  

       

    Caractéristiques 

    • Le bâtiment mesure 35 pieds de haut et 55 pieds de diamètre (10,7 et 16,8 mètres environ). 
    • Il a à l'origine été construit en bois et en fibre de verre uniquement. 

    L'Intégratron en cours de construction 

    • Selon Van Tassel, le lieu de construction de l'Intégratron serait un « vortex magnétique », lieu d'intersection de puissantes forces géomagnétiques.
       
    • Selon Van Tassel, l'énergie nécessaire à la régénération des tissus était supposé être produite par la rotation d'un anneau extérieur au bâtiment, et devait ensuite être concentrée par la géométrie particulière en dôme de la construction.
       
    • Bien qu'elle ait été bâtie sans le moindre clou, la construction a résisté à un tremblement de terre de magnitude 7.3 sur l'échelle de Richter en 1992. 

    L'Intégratron aujourd'hui

    Après la mort de Van Tassel, il fut proposé de transformer le bâtiment en discothèque. À l'heure actuelle, l'Intégratron est devenu un lieu touristique dont l'acoustique unique est exploitée pour proposer un « bain de son » aux visiteurs. 

    L'intérieur du dôme de l'Intégratron aujourd'hui 

     
          
     
    Le Désert  

    Il faut rouler longtemps pour arriver à l’Intégratron. Perdu au fond de nulle part, l’Intégratron est le haut lieu de la culture extraterrestre du désert Mojave. C’est George Van Tassel, un ingénieur en aviation qui a construit l’Intégratron en 1954 après avoir été contacté par télépathie et ensuite physiquement par les habitants de la planète Vénus. Le but de la construction était de rajeunir les cellules humaines. Ce qui n’a pas marché pour George Van Tassel qui est mort en 1978. On peut en penser ce qu’on veut mais je ne peux pas m’empêcher d’être impressionné par des gens comme George Van Tassel qui ont vécu leur passion jusqu’au bout. 

     (source : muttpop

     
     
    George Van Tassel

    George Van Tassel (12 mars, 1910 - 9 février, 1978) était un ufologue, un contacté, un ingénieur et un écrivain américain. Il a également construit l'Intégratron à Landers en Californie. L'Intégratron est un bâtiment en forme de dôme élaboré suivant des plans transmis, selon ses dires, lors de rencontres télépathiques et physiques avec des extraterrestres.

    Histoire

    George Van Tassel est né à Jefferson, dans l'état d'Ohio aux États-Unis. Il a grandi dans une famille aisée. Après avoir terminé ses études secondaires, il a travaillé à l'aéroport de Cleveland où il a appris à piloter. Il a eu sa license de pilote avant d'avoir vingt ans. Il a ensuite quitté l'Ohio pour la Californie où il a travaillé dans le garage d'un de ses oncles à Santa Monica.

    C'est dans ce garage qu'il rencontre Frank Critzer, un solitaire excentrique qui se prend d'amitié pour Van Tassel. Critzer habite dans le désert des Mojaves, non loin de Landers. Il vit en dessous du Giant Rock, un des plus gros cailloux du monde. Il y a creusé des galeries dans lesquelles il s'est installé. Critzer est un sympathisant nazi et il meurt durant la deuxième guerre mondiale alors qu'il est assiégé par la police.

    À la nouvelle de la mort de Critzer, Van Tassel, devenu mécanicien, ingénieur et pilote d'essai pour Howard Hughes, fait une demande pour construire et exploiter un aéroport à côté du Giant Rock.

    En 1947, Van Tassel quitte l'industrie aéronautique pour d'installer dans les galeries creusées par Critzer sous le Giant Rock. Il construisit ensuite, non loin, une maison, un café et une petite piste d'atterrissage. 

      

    Prédiction du Carrousel de Washington 

    En 1952, une semaine avant les évènements connus sous le nom du Carrousel de Washington, George Van Tassel prévient par lettres recommandées l'armée américaine, le Los Angeles Herald-Examiner et Life Magazine de l'apparition dans un futur proche d'OVNIs au-dessus de Washington.

    Le Carrousel de Washington fut ensuite élucidé (?). L'origine de ce phénomène aurait été une « inversion de température » dans le ciel de Washington provoquée par le conflit entre une couche d'air, chaude, prise en tenaille entre deux couches d'air plus froides. Cela aurait eu pour effet de provoquer un effet de mirage, en réfléchissant des ondes radar et en réfractant des rayons lumineux venus du sol. Les spécialistes du radar expliquent que ce phénomène est à l'origine de faux échos radar(?). 

     
    L'Integratron de George Van Tassel à Landers

    En 1953, George Van Tassel commence à diriger un groupe de méditation qui se réuni sous le Giant Rock.

    En août de la même année, George Van Tassel, raconte qu'un vaisseau spatial venu de la planète Vénus s'est posé non loin du Giant Rock. Son occupant a réveillé Van Tassel et l'a invité à monter à bord. L'extraterrestre lui a ensuite expliqué une technique pour régénérer le corps humain. Dans le courant de l'année suivante, en 1954, Van Tassel et quelques autres ont commencé la construction de l'Intégratron, bâtiment dans lequel cette régénération pourra avoir lieu. L'Intégratron se trouve à Landers, à quelques kilomètres du Giant Rock.

    Le but de l'Intégratron était d'être un structure dans laquelle on pouvait donc allonger son espérance de vie et ainsi acquérir de la sagesse. C'était aussi un endroit pour faire des recherches sur le voyage temporel et sur la gravité. C'était également une tentative de recréer le tabernacle que Moïse a construit suivant les instructions qu'il a reçues sur le Mont Sinai.

    Si Van Tassel affirme avoir reçu les plans de manières télépathique et physique de la part d'un extraterrestre, on peut aussi remarquer que l'Intégratron était bati en partie selon les recherches de Nikola Tesla et Georges Lakhovsky.

    George Van Tassel est mort en 1978, quelques mois avant l'ouverture officielle de l'Integratron. 

    Plaque commémorative décrivant les caractéristiques de l'Intégratron

    Conventions

    Van Tassel était un contacté comme l'ont été avant lui George Adamski, Truman Bethurum, Orfeo Angelucci et bien d'autres. Entre 1953 et 1978, il a organisé des conventions d'ufologie au Giant Rock. À la fin des années cinquante, ces conventions attiraient jusqu'à 10 000 personnes qui arrivaient dans le désert en voiture ou par petit avion sur la piste d'atterrissage construite par Van Tassel.

    Tous les contactés célèbres se sont rendus à ces conventions. George Adamski y a donné une conférence en 1955.

    Publications

    George Van Tassel a publié quatre livres où il détaille ses nombreux contacts avec des extraterrestres. Aucun de ces livres n'a jamais été traduit en Français.

    • I Rode A Flying Saucer, 1952
    • The Council of Seven Lights, 1958
    • Into This World and Out Again
    • When Stars Look Down

     

    (source : wikipedia) 

      

    Lieux énigmatiques 

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"