• La fusion froide

    Espace scientifique 

    Fusion froide

    Samedi dernier des scientifiques à l’Université de Bologne, Italie, menés par Andrea Rossi et Sergio Focardi ont annoncé qu’ils avaient développé un procédé viable de fusion froide.

    L’appareil de démonstration est capable de produire 12,400 W de puissance calorifique avec une entrée de seulement 400 W. Une conférence de presse sur invitation privée a été organisée et une démonstration de l’appareil a été faite devant une cinquantaine de témoins, incluant des scientifiques de l’Université de Bologne.

    De plus, les scientifiques ont annoncé avoir déjà dépassé l’étape du prototype et planifient de commencer la livraison d’appareils dans les 3 mois avec une production de masse d’ici la fin 2011. Malgré des coefficients beaucoup plus élevés de sortie, ces premiers appareils commerciaux produiraient autour des 8 unités de sortie pour chaque 1 unité d’entrée afin qu’ils puissent fonctionner en toute sécurité et de manière fiable.

    Rossi a également déclaré qu’ils travaillaient sur une installation de 1 megawatt comprenant 125 modules de réacteurs.

    Le prix de l’énergie produite serait moins cher que 1 cent par kWh lequel a une ampleur de l’ordre de plusieurs fois moins cher qu’aucune source énergétique combustible fossile.

    Rossi a dit : « Nous avons déjà dépassé la phase de convaincre quelqu’un ». Il a écrit sur son forum : « Nous sommes parvenus à un produit qui est prêt pour le marché. Notre juge est le marché. Dans ce domaine, la phase compétition dans le champ des théories, des hypothèses, des conjectures, etc, etc, est terminé. La compétition se passe sur le marché. Si quelqu’un a une technologie valide, il n’a pas à convaincre les gens en bavardant. Il doit construire un réacteur qui fonctionne et aller le vendre, ce que nous faisons ».

     

    Un représentant de Defkalion Energy, basé à Athènes, lequel a également assisté à la démonstration, a dit que la compagnie était intéressée par un appareil à 20 kW et que dans les deux mois ils feraient une déclaration publique.

    Giuseppe Levi, un physicien nucléaire de l’INFN (Institut National de la Physique Nucléaire) a aidé à organiser la démonstration de la semaine dernière à Bologne. Levi a confirmé que le réacteur produisait à peu près 12 kW et a noté que l’énergie n’était pas d’origine chimique puisqu’il n’y avait pas de consommation mesurable d’hydrogène. Levi et d’autres scientifiques planifient de produire un rapport technique de leur évaluation du réacteur sur sa conception et sa réalisation.

    Pendant ce temps, l’article de Focardi et Rossi sur le réacteur a été rejeté par les articles critiques de leurs pairs sur la base qu’ils n’ont pas de théorie actuelle pour expliquer les résultats de la réaction.

    « Rossi et Focardi ont déposé une demande de brevet qui a été également partiellement rejetée par les articles critiques de leurs pairs dans un rapport préliminaire. Selon le rapport, «  Puisque l’invention semble, au premier abord au moins, enfreindre les lois généralement admises par la physique et les théories établies, sa révélation devrait être suffisamment approfondie afin de prouver que l’invention est réellement réalisable à un spécialiste qui a une connaissance parfaite de la science et la technologie courante. »

     

    Ainsi ici, nous avons une fois de plus des actes délibérés de sabotage commis par l’autorité de la science contre les solutions apportées par les nouvelles énergies, simplement parce qu’elles représentent une menace pour le dogme scientifique et les croyances fanatiques de cette autorité.

    De façon plutôt prévisible, nous remarquons également un silence assourdissant du monde des sociétés de contrôle médiatiques qui doivent se demander combien de temps encore ils seront en mesure de maintenir le silence avant que la masse critique soit atteinte ? (Si vous me permettez le jeu de mots).

    Maintes et maintes fois nous voyons que des tentatives légitimes d’apporter de nouvelles technologies énergétiques sont contrecarrées par la peur dominante. 

    S’ils parviennent à mettre sur le marché des appareils qui marchent cette année, alors aucun article critique d’un pair n’importera de toute façon. Comme Focardi l’a justement dit : « il n’y a pas à convaincre des gens en discutaillant, il faut faire marcher le réacteur et aller le vendre, ce que nous faisons ».

    Les renseignements d’achat doivent être adressées par email à : info@leonardocorp1996.com

    Texte d'origine freeenergytruth

    Traduit par Nicole pour LaPresseGalactique.com 

     

      

     Espace scientifique

     

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait  plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"