• La plus grande grotte du monde

    Au Viêt Nam, l’immense grotte Hang Son Doong abrite une forêt vierge, une rivière, une cascade et des singes. Un gratte-ciel entier tiendrait sous la voûte haute de 240 mètres. Et les explorateurs ne voient pas le bout de cette galerie longue de plusieurs kilomètres. Suivez, en images, l’avancée des spéléologues dans cette terra incognita.

    Toisés par une colonne drapée de calcite, des spéléologues explorent les profondeurs de Hang Ken. C’est l’une des vingt nouvelles grottes découvertes au Viêt Nam en 2010

      

    Photographies de Carsten Peter

    incredible-underground-kingdom_0

    C’est un endroit unique qui possède sa flore, sa faune, ses lacs et même ses propres nuages. 

    incredible-underground-kingdom_1

    Pour entrer dans la grotte, il faut s’aider de cordes et descendre 80 mètres avant d’atteindre le sol.

     

    incredible-underground-kingdom_2

    On y trouve aussi de petits lacs couleur d’émeraude, et même des plages.

    incredible-underground-kingdom_3

    La grotte possède une grande quantité de fossiles et de stalactites

    412105-4-1000-53c212670e-1472420062

    Il y a aussi des stalagmites, qui mesurent jusqu’à 70 mètres de hauteur.

        

    Les visiteurs emportent comme souvenir une des perles géantes de la grotte, recouvertes d’une couche de calcaire.

    Dans la grotte, il y a des forêts dotées d’arbres qui peuvent mesurer 3 mètres de hauteur. Des singes, des oiseaux et des chauves-souris y ont élu domicile.

    412555-n_qc_cave_150317_1d08191a8a48276e7682111b26dab9e8-1000-53c212670e-1472420062

    Le climat de la grotte est unique, et des nuages s’y forment à cause des brusques changements de températures.

    (source : rustyjames)

    La grotte Hang Son Doong, située au Vietnam près de la frontière avec le Laos, est la plus grande grotte connue à ce jour. En août dernier, pour la toute première fois, un groupe de touristes est parti l'explorer, ramenant des clichés à couper le souffle d'un monde insoupçonné. Si l'on vous parle de grotte, à quoi pensez-vous ? Probablement à une galerie souterraine, obscure et étroite... Et pourtant, elles sont loin d'être toutes comme ça, certaines cachent même un monde extraordinaire et totalement insoupçonné. C'est le cas de la grotte Hang Son Doong. Située au Vietnam, dans la province de Quang Binh, près de la frontière avec le Laos, cette galerie souterraine est tout simplement la plus grande du monde.

    Néanmoins, cette gigantesque structure est passée très longtemps inaperçue puisque son entrée n'a été découverte qu'en 1991. Et il a fallu attendre 2009 pour que des scientifiques y mènent une réelle expédition et se rendent compte de l'importance du lieu. Ceci a notamment permis de constater que la grotte était cinq fois plus vaste que la grotte Phong Nha, également située au Vietnam et auparavant considérée comme étant la plus grande du monde. D'après les estimations, la grotte Hang Son Doong ferait plus de 5 kilomètres de long, 150 mètres de large et 200 mètres de haut.

    412905-11-1000-53c212670e-1472420062

    C'est bien assez pour coiffer au poteau ces concurrentes au titre. Néanmoins, cela ne suffit pas à détrôner la Mammoth Cave située au Kentucky aux Etats-Unis, grotte la plus longue du monde (600 km de galeries) et le gouffre Krubera-Voronja, cavité naturelle la plus profonde du monde (plus de 2.000 m de profondeur). Une jungle cachée dans la grotte Depuis sa première exploration en 2009, de nombreux scientifiques et aventuriers se sont rendus à la grotte Hang Son Doong pour dévoiler ses merveilles. Mais ils ne s'attendaient pas à y découvrir de telles surprises. Car cette galerie souterraine n'est pas comme les autres, elle est percée de deux imposantes "fenêtres" qui amènent le jour à l'intérieur. Dans la grotte, s'écoule également une large rivière souterraine qui aboutit en certains endroits à des chutes d'eau. C'est cette rivière qui aurait creusé la grotte il y a des millions d'années. Certaines parties se seraient ensuite effondrées pour créer notamment les "fenêtres" observées.

    L'eau et la lumière entrante aurait alors permis le développement et l'apparition d'un véritable monde avec une flore et une faune étonnamment riches au sein même de la grotte. Singes, calaos, chauve-souris et insectes, s'ébattraient ainsi joyeusement dans cette jungle préservée. Des stalagmites de 80 m de haut Ce monde serait même tellement préservé que de nombreuses espèces qui s'y trouvent seraient à ce jour inconnues, ont constaté plusieurs scientifiques. Mais ce n'est pas tout puisque la grotte abrite des stalagmites de 80 mètres de haut et d'énormes "piscines" où l'eau est retenue par des parois rocheuses. On peut également y apercevoir un remarquable exemple de perles des cavernes, des petites sphérules que l'on trouve à l'intérieur des grottes. Ces structures se forment lorsque les ions contenus dans l'eau précipitent pour créer des cristaux de carbonate de calcium.

    412305-13-1000-53c212670e-1472420062

    Avec le sable, ceci conduit au fil de centaines d'années à la formation de ces petites sphères. Aujourd'hui, toutes les galeries de la grotte vietnamienne n'ont pas encore pu être explorées, ni même découvertes. La dernière identifiée lors d'une exploration s'est avérée être remplie de fossiles vieux de centaines de millions d'années. Une grotte ouverte aux touristes Si le Vietnam entend bien préserver ce monde merveilleux, il a récemment autorisé la société Oxalis à organiser des excursions pour touristes à l'intérieur de Hang Son Doong. Une chance sur laquelle n'ont pas hésité à sauter de nombreux touristes internationaux qui étaient déjà plus de 100 à avoir réservé leur place à la fin de l'été. Coût de l'excursion : 3.000 dollars (un peu plus de 2.200 euros) par personne. La première excursion a eu lieu en août 2013 et les premiers visiteurs étaient au nombre de six. Deux autres ont eu lieu en août mais toujours avec un nombre réduit de visiteurs. Ces derniers ont passé 5 jours à explorer la grotte avec un guide professionnel, ramenant des photos à couper le souffle de ce monde isolé. Les prochains visiteurs eux, devront attendre février et mars 2014 avant de partir. Pour les mois suivants, Oxalis attend aujourd'hui la confirmation du gouvernement de la province. En attendant, il est toujours possible d'explorer (ci-dessus) ce monde extraordinaire à travers les clichés pris par les premiers visiteurs.

    (source : maxisciences)

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"