• Le 3ème oeil

    Conscience de l'homme 

    Le 3ème oeil 

    Le 3ème oeil 

    La glande pinéale ou épiphyse est une petite glande endocrine de l'épithalamus du cerveau des vertébrés. Elle sécrète la mélatonine (dérivé de la sérotonine sécrétée elle par les tissus nerveux), et joue par son intermédiaire un rôle central dans la régulation du rythme biologique. Dans l'espèce humaine, l'épiphyse a la forme d'un petit cône (d'environ 8 mm) situé en position médiane en arrière du troisième ventricule, au-dessus des colliculi supérieurs derrière la stria medullaris.

    La glande pinéale fut la dernière des glandes endocrines dont la fonction fut identifiée. Cela explique sans doute les spéculations tant physiologiques que métaphysiques qui ont entouré son rôle supposé central dans la pensée du fait de sa position dans l'encéphale. 

    Connue depuis au moins l'époque de Galien (au IIe siècle ap. J.-C.), la glande pinéale était baptisée kornarion (pignon de pin) en raison de sa forme semblable à la graine d'un conifère. 

     

    La plus célèbre de ces théories est sans doute celle du philosophe français René Descartes qui désigna la glande pinéale comme le « siège » de l'âme. Pour justifier cette hypothèse, Descartes se basait sur le fait que la glande pinéale aurait été l'unique organe de la tête à n'être pas conjugué, c'est-à-dire ne se présentant pas sous une forme de paire d'organes symétriques situés de part et d'autre du plan sagittal. Par ailleurs outre sa position centrale, la glande pinéale se trouve juste au-dessus de l'aqueduc de Sylvius dont Descartes pensait qu'il guidait ce qu'il appelait les « esprits animaux » censés faire naître les sensations dans l'âme en frappant la glande pinéale. Aujourd'hui, les études histologiques ont montré que la glande pinéale est bien un organe conjugué mais les deux hémisphères qui la constituent sont presque fusionnés. 

    Dans la mythologie védique du Yoga, la glande pinéale est associée, tantôt au chakra Ajna ou 3e œil, tantôt au Sahasrara ou chakra de la couronne, situé au sommet du crâne. Dans la plupart des interprétations du Discordianisme la glande pinéale est supposée servir d'organe de communication avec la déesse Eris. La glande pinéale est parfois aussi appelée « le troisième œil atrophié ». 

    D'après Paul Foster Case, la glande pinéale est la « montagne » de la Bible où se fait la communication avec le Très Haut : Moïse reçoit les tables de la loi « sur la montagne », d'un point de vue ésotérique, cette montagne ne serait autre que le siège de la glande pinéale. 

    (source : wikipedia) 

    PHENOMENOLOGIE ORGANIQUE ET PSYCHIQUE DE LA MEDIUMNITE

    Dr. SÉRGIO FELIPE DE OLIVEIRA

    Médecin Généraliste et Psychiatre

    Directeur de l'Institut de Santé Pinealmind - Président de l'AMS de l'état 

    (Source Jelt, AMA France - les annales de la rencontre à Paris, le 16 novembre 2003) 

    La Médiumnité, LA GLANDE PINEALE et les cristaux de quartz  

    Dans la suite de cette étude, nous allons considérer l'hypothèse que la glande pinéale est l'organe sensoriel de la médiumnité et c'est sur cette hypothèse que nous allons travailler : la glande pinéale capte les ondes du spectre électromagnétique qui vient de la dimension spirituelle. 

    René Descartes disait que la glande pinéale est le point où l'esprit se lie au cerveau. Est-ce que cette affirmation est vraie ? Nous sommes en train d'essayer de trouver ‘il ya a un fondement biophysique à cette hypothèse. Si l'esprit est lié au cerveau par la glande pinéale, comme il n'existe pas deux personnes semblables, par réflexion, il n'y a pas deux glandes pinéales semblables. 

    En fait ce que l'on observe, c'est que les glandes pinéales sont très différentes d'un encéphale à l'autre. 

    Par tomographie on peut voir la glande pinéale parce qu'elle est incrustée de cristaux d'apatite, on parle de bio-minéralisation de la glande. 

    Il y a donc des personnes dont la glande pinéale ne présente pas cette caractéristique, il n'y a pas d'incrustation de cristaux d'apatite en quantité suffisante pour provoquer une image radio-opaque comme celle qui peuvent être observées par tomographie. 

    Il y a donc des glandes pinéales qui présentent des cristaux d'apatite en grande quantité et d'autres non, et ça ne dépend pas de l'âge. Nous avons des enfants qui présentent une grande quantité de cristaux d'apatite et chez des personnes adultes la quantité est si petite qu'elle ne peut pas être vue dans la tomographie ou aux rayons x. 

    Nous avons étudié la microscopie de la glande pinéale pour essayer de comprendre quels sont les éléments qui existent en elle, qui pourraient être responsables d'un processus de captation magnétique d'ondes, qui, théoriquement, viendraient du monde spirituel et des ressources de la télépathie. 

    Existe-t-il dans la glande pinéale, des structures qui pourraient être responsables de ce phénomène de captation ? Nous avons photographié son intérieur ; nous avons observé de aspects de la glande pinéale coupée au milieu et nous avons utilisé le microscope électronique de l'Institut de Sciences Biomédicales de l'Université de Sâo Paulo. 

    La glande pinéale peut apparaître sous forme de petites sphères, qui ressemblent à des mûres, incrustées sur plusieurs points divers de la structure interne de la glande. 

    Ces petites structures qui sont incrustées apparaissent de façon radio-opaque, sous la forme d'un point blanc au milieu du cerveau.

    Quand une personne présente une grande quantité de ces structures, qui sont des cristaux, elles apparaissent de façon radio-opaque, car dans le cas contraire elles auraient une consistance charnue. 

    Si l'on examine ces cristaux d'apatite de plus près, sous forme de sphère, nous pouvons observer qu'ils sont entourés d'une couche de tissu conjonctif. Cette sphère est un cristal, un parmi les nombreux cristaux qui peuvent exister dans une structure de la glande pinéale. Nous pouvons observer aussi des structures en forme de cocon, de mûre, avec à l'intérieur les cristaux. 

    Tout indique que les cristaux sont des structures prévues dans le champ morphogénétique de la personne, c'est-à-dire, que chaque personne naît avec une prédisposition à avoir un certain nombre de cocons dans la glande, où se logent les cristaux d'apatite. 

    Si l'on retire la couche de tissu conjonctif, on trouve une structure, qui peut être un cristal. 

    Si l'on fracture un de ces cristaux, on voit sa structure interne, qui est formée de lamelles concentriques, comme lorsqu'on coupe le tronc de certains arbres.

    Plus la personne est âgée, plus les lamelles sont nombreuses dans chaque cristal. Auparavant, on pensait que la glande pinéale se calcifiait et perdait ses fonctions à partir d'un certain âge. 

    Aujourd'hui nous savons qu'en réalité le processus de calcification, ou mieux, de biominéralisation, est impliqué avec une fonction importante de la glande, sa capacité métabolique. 

    Nous pouvons même observer dans ces structures l'existence dans ces cristaux d'une microcirculation sanguine.

    Ces cristaux ne sont donc pas des structures mortes.

    Ceci veut dire qu'ils sont métaboliquement actifs, des structures vivantes. La calcification ne représente pas la mort de la glande, au contraire, il existe un métabolisme intense dans ces structures qui sont diamagnétiques. 

    Nous avons fait une étude analysant la structure de ces cristaux, la substance dont ils sont faits — l'apatite — en utilisant pour cela la diffraction de rayons x. Nous avons constaté non seulement que ce sont des cristaux, en raison des pointes qu'ils forment à partir de la diffraction, mais aussi qu'ils ont des propriétés diamagnétiques, qu'ils rejettent faiblement le champ magnétique.

    Dans un langage plus simple, nous pouvons dire que c'est comme si l'onde bâtait sur un cristal et ricochait vers un autre, de l'un vers l'autre, et ainsi de suite. Le champ magnétique est donc séquestré par la glande. 

    (source : le-cercle-de-samsara  

    VOIR AUSSI :

    Le mystère de l'Oeil D'Horus

    DMT, la molécule de l'esprit 

      

    Conscience de l'homme

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"