• Les boucles spatio-temporelles

    Sciences de l'univers 

    LES BOUCLES SPATIO TEMPORELLES

     Les révélations de Henry Deacon 

    Les Boucles spatio-temporelles

    Le temps est une sorte d'arbre aux multiples branches, où les événements futurs ne sont que des possibilités. Mais nous sommes en train de finir de couper la branche sur laquelle nous nous croyions assis et installés à jamais. C’est ce qui ressort du témoignage d’Arthur Newman, plus connu sous le pseudonyme d’Henry Deacon.

    Henry Deacon  est un physicien, haut fonctionnaire américain impliqué dans la question des relations du gouvernement des États-Unis avec les extraterrestres. À plusieurs reprises, il a pris des risques pour dénoncer les méfaits de l'incroyable technologie développée dans l'ombre par les "black programs" américains : voyages spatio-temporels, portes des étoiles, colonisation de Mars, armes climatiques et contrôle démographique.

    La réalité va bien au-delà des fictions les plus audacieuses, puisqu'il s'avère que ces technologies ont déjà provoqué des fissures au niveau de notre trame spatio-temporelle. Le problème de ces ruptures dans notre espace-temps est qu'elles ouvrent la voie à des choses et même à des êtres "indésirables" qui risquent de nous compliquer la tâche au cours de notre transition vers l'Ère Nouvelle.

    LES BOUCLES SPATIO-TEMPORELLES

    Voici une partie de son témoignage :

    « Je suis fonctionnaire au sein d'un organisme gouvernemental bien connu dont le sigle se compose des trois lettres NSA. J'ai été impliqué dans de nombreux projets, au sein de plusieurs agen­ces différentes et durant plusieurs années.

    Pour commencer par l'essentiel, je pense être un "walk-in", c'est-à-dire une âme ayant remplacé au début de son incarnation celle d'un jeune collégien. J'ai des souvenirs d'une autre planète qui se mélangent dans un certain désordre avec mes sou­venirs d'enfance. Ce que je ressens est bizarre et dif­ficile à expliquer. J'ai toujours eu, intuitivement, la capacité de pénétrer des informations scientifiques complexes et de comprendre des systèmes savants sans avoir reçu de formation préalable. Je travaille principalement sur ces systèmes. En toute modestie, je dois vous dire que je suis en possession d'une grande masse d'informations scien­tifiques avancées ;  mais je ne peux rien révéler à ce sujet pour le moment.(...)

    Les physiciens et programmateurs du complexe militaro-industriel ont des décennies d'avance sur la physique officielle publiée dans les revues spécialisées et accessibles au public. Certains programmes abor­dent des sujets qui dépassent ce qui est concevable pour des physiciens classiques..

    Ils ont développé à Livermore un projet qui s'appelle Shiva Nova et qui utilise des batteries de lasers géants. Ils sont vraiment énor­mes, avec des condensateurs géants, des terawatts d'énergie. Les essais se passent dans un énorme bâtiment construit sur des ressorts, les lasers sont braqués sur un minuscule petit point. Cela provoque une réaction de fusion qui reproduit certaines conditions d'essais d'armes nu­cléaires. Ce sont des essais nucléaires en laboratoire qui permettent d’enregistrer des données très avancées sur le petit point où se concentre toute cette énergie.(...)

     Source : erenouvelle 

        

     

    Nous avons rencontré le « physicien de Livermore » Henry Deacon (pseudonyme) des douzaines de fois au cours d'une période de trois ans et avons à chaque fois échangé pendant des heures. Henry, qui a dans le passé beaucoup souffert émotionnellement et physiquement, est aujourd'hui devenu un véritable ami. Il nous a confié des choses vraiment étonnantes.

    Suite à ses dernières révélations lors du Sommet Exopolitique de Barcelone en juillet 2009 où il est apparu sous sa véritable identité (Arthur Neumann) et a révélé au grand jour être souvent allé travailler... sur Mars, Henry a maintenant été « retiré du circuit » et nous doutons qu'il fasse encore des déclarations publiques de quelque sorte que ce soit.

    Source : projectavalon.net

     Autre page sur le sujet :

    Depuis les années 1940, le Gouvernement Mondial a lancé de nombreux Projets de Recherche sur le territoire des Etats-Unis, avec l'aide d'alliés extraterrestres, qui ont permis de découvrir des nouvelles formes d'énergie et des nouvelles armes terrifiantes mais qui ont également et surtout ouvert toutes grandes les Portes de l'Espace et du Temps.Et comme pour la fameuse "Boîte de Pandore", l'ouverture de ces Portes spatio-temporelles est en train de répandre tous les maux sur la Terre ...!Le dialogue entre Bill Ryan et Kerry Cassidy du Projet Camelot (qui a pour vocation d'informer le public sur les grands enjeux exopolitiques actuels) et un physicien, haut fonctionnaire américain très impliqué dans la question des relations du gouvernement des Etats-Unis avec les extraterrestres qui a utilisé le pseudonyme d'Henry Deacon, nous montre à quel point la réalité dépasse la fiction !

    Source : divulgation-extraterrestre 

     

    VORTEX ET ENERGIE LIBRE

     

     

     LES BOUCLES SPATIO-TEMPORELLES

    Le SHIVA NOVA (arme à énergie dirigée)

    La plupart des visites de NIF commencent au Visitor Center, qui met en vedette la technologie FNI et décrit le fonctionnement global du laser.  Optique du FNI réels et un modèle 1/10 à l'échelle de la chambre de cible sont exposés ici.
     Création d'une étoile miniature sur Terre: c'est l'objectif de la National Ignition Facility (NIF), le plus grand laser du monde.  Lorsqu'il sera achevé en 2009, le FNI se concentrer l'énergie intense de 192 faisceaux laser géant sur ​​une cible grandeur BB rempli de carburant d'hydrogène - fusion ou inflammation, les noyaux des atomes d'hydrogène.  C'est le même processus de l'énergie de fusion qui fait briller les étoiles et fournit l'énergie vivifiante du soleil.  RS est un programme du ministère de l'Administration de la sécurité nucléaire nationale américain de l'Énergie.

    Source :  translate.google.fr/

       

    Le Projet MONDAUK (Expérience de Philadelphie)

    Le projet Montauk désigne un projet militaire de recherche paranormale top-secret qui aurait été mené par le gouvernement des États-Unis à la suite de l'expérience de Philadelphie. Les rumeurs et certains témoignages font état de manipulations mentales, de développement des pouvoirs psychiques,de téléportation,et de voyage dans le temps...

    Transporté dans un autre espace-temps

    C'est début des années 1980 que s'est développée une vaste théorie du complot.

    Selon l'astrophysicien et ufologue, Jacques Vallée, une grande partie des légendes urbaines liées -directement ou non - au Montauk Project ont été initiées principalement par Preston Nichols, qui affirmait avoir retrouvé des souvenirs refoulés de sa propre participation à l'expérience.

    Le proiet Montauk remonte à 1943 avec ce que l'on appelle communément l'Expérience de Philadelphie (Philadelphia Experiment) : l'objectif de cette expérience était de rendre un navire, l'USS Eldridge, indétectable par les radars ; des témoins affirment qu'il y a eu des conséquences inattendues et tout à fait surprenantes. 

     L'USS Eldridge serait devenu invisible et aurait même été transporté dans un autre espace-temps ! Les marins, cobayes "volontaires", auraient été transportés hors de notre dimension et, de retour ici-bas seraient revenus traumatisés et désorientés ( des cas de psychoses graves et des syndromes post-traumatiques auraient été répertoriés).

    Certains auraient étrangement disparu ( volatilisés, littéralement), d'autres auraient été retrouvés à plusieurs centaines de mètres, d'autres encore ont été encastrés dans le blindage; ceux qui ont survécu auraient été placés dans des asiles et toute l'affaire auraient été enterrée. Après la guerre, les autorités américaines ont décidé de poursuivre les recherches (Projet Phoenix) sous la tutelle de John Von Neumann, l'un des cadres responsables de l'expérience de Philadelphie.

    Source : besoindesavoir 

     

      Notion de paradoxe au regard de la temporalité (Wiikipedia)

    Un paradoxe est une proposition qui contient ou semble contenir une contradiction logique, ou un raisonnement qui, bien que sans faille apparente, aboutit à une absurdité, ou encore, une situation qui contredit l'intuition commune.

    Le principe de causalité en science veut que tout événement soit la conséquence d'une cause. Et si à l'échelle microscopique certains phénomènes en physique quantique n'ont pas de cause, même la physique quantique n'autorise pas une cause à avoir lieu après son effet.

    En introduisant la notion de voyage dans le temps (on ne parle ici que du voyage vers le passé : le voyage vers le futur est sans intérêt pour cette discussion), il en résulte deux possibilités de violer ce principe, et donc ainsi de créer des paradoxes temporels : 1.un phénomène n'a pas de cause, cette cause étant placée dans le futur a disparu du fait de la modification de celui-ci (paradoxe du grand-père), et 2.un phénomène est sa propre cause, c’est-à-dire que la modification amenée au temps va créer les causes de cette même modification (paradoxe de l'écrivain).

    Ces deux paradoxes offrent deux théories du temps a priori inconciliables : en effet, suivant que l'on retient le premier type de paradoxe ou le second, on peut ou on ne peut pas modifier le passé. Certains auteurs n'ont pas toujours appréhendé l'existence de ces deux types, ce qui nous amène à un troisième paradoxe où les deux types sont mis en œuvre dans un même récit (par manque de cohérence ou par licence artistique). On verra différentes explications des paradoxes par la structure prêtée à l'univers pour autoriser l'un ou l'autre de ces paradoxes. Ces structures sont superposées par les auteurs mêlant les deux types.

    Les réponses des physiciens

    Le voyage dans le temps est en physique un concept très spéculatif ; en fait la possibilité théorique d'un tel voyage n'est pas exactement réfutée, mais même si la possibilité existait les solutions sont d'une complexité rebutante.

    Deux scientifiques ont proposé des solutions pour résoudre les paradoxes : Stephen Hawking, avec sa conjecture de protection chronologique, postule que l'impossibilité du voyage dans le temps est une loi de l'univers, et qu'elle pourra être démontrée ; le principe de cohérence de Novikov explique que les événements modifiés par un voyage dans le temps ne peuvent se contredire.

    Source :wikipedia 

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"