• Les sphères métalliques inconnues.

    Archéologie interdite

    Des sphères métalliques inconnues

    (Afrique du Sud - Wonderstone Silvermine)

    Les sphères métalliques inconnues

    Ce ne sont pas 2 ou 3 sphères mais plusieurs centaines qui ont été trouvées à la Wonderstone Silver Mine, une mine d’argent en Afrique du Sud. Elles ont été extraites d’une formation rocheuse datant d’environ 2,8 milliards d’années ( à titre de comparaison la Terre est datée de 5 milliards d’années)

    Les sphères ont un diamètre qui varie de 3 à 10 cm. Elles sont composées d’un alliage à base de nickel et d’acier. Cet alliage n’existe pas à l’état naturel. Une ou plusieurs rainures concentriques entourent certaines des sphères, les partageant en deux hémisphères égaux, ce qui éloigne la possibilité d’une formation naturelle.

    En 1979, plusieurs de ces sphères ont été examinées par J.R. McIver, Professeur de géologie à l’Université de Witwaterstand de Johannesburg et le géologue Andries Bisschoff. Des experts de la NASA ont également analysé les sphères. A ce jour, nul n’est parvenu à fournir une explication plausible de leur présence au cœur d’une formation rocheuse de plusieurs milliards d’années !

    Les sphères métalliques inconnues

    C’est parce que cette découverte ne rentre pas dans notre frise chronologique et parce qu’elle va à l’encontre de la théorie évolutionniste (qui est sans aucun doute devenue un diktat scientifique) qu’elle n’est pas mise en avant par les archéologues et par les médias. Il faut bien rappeler en effet que d’après nos livres d’histoire, l’homme moderne est le fruit d’une évolution d’environ 20 000 ans. D’après nos universitaires les plus diplômés l’âge de fer a bien commencé vers 1100 av JC… Quelqu’un pourrait peut être alors m’expliquer la présence de ces sphères métalliques ? Elles ne devraient pas exister et pourtant elles sont là ! Mais le pire c’est que personne n’en parle !

    Les darwinistes refusent de comprendre cette vérité, et c’est pourquoi ils n’ont d’autres alternatives que de répéter les scénarios déjà explorés par la science. Fort heureusement de plus en plus de résultats de fouilles ébranlent le dogme de l’évolution…

    Il serait temps que l’Homme cesse d’être orgueilleux au point de nier que d’autres civilisations évoluées aient vécu sur Terre. Darwin avait une théorie valable à son époque mais il se trouve que nous avons découvert de nouvelles preuves que l’homme est ici depuis des milliards d’années … Des sphères sont exposées au musée sud-africain de Klerksdorp.

    Source : .les-voies-libres

    Les sphères métalliques inconnues

    Les sphères de Klerkdorp

     Une bille de Klerksdorp1 (ou sphère de Klerksdorp) est un objet de petite taille, le plus souvent sphérique ou se rapprochant de la forme d'un disque, issu de l'un des dépôts de pyrophyllites vieux de 3 milliards d'années situés près d'Ottosdal en Afrique du Sud. Elles ont été recueillies par des mineurs et des géologues amateurs. À cause de leur formes polies et de leurs aspects esthétiques, elles ont fait l'objet de discussion dans des livres, des articles généralistes et plusieurs sites web, lesquels les présentent le plus souvent comme des OOPArts créés par des êtres intelligents. Les géologues qui les ont étudiées avancent plutôt qu'elles sont le résultat de processus naturels.

    Source : .wikipedia.

       

    Ces sphères sont des "Oopart ": out of place artefacts"

    Soit : des objets n'ayant pas leur place suivant les références scientifiques actuelles

    Les sphères métalliques inconnues

    Les sphères métalliques inconnues

     * En 1988, Cairncross a avancé l'idée que ces canelures représentaient les laminations finement grenues dans lesquelles ces concrétions ont grandi. La croissance des concrétions dans le plan des laminations plus fines est ralentie car la perméabilité et la porosité de ces sédiments sont moins importantes. (Moins d'eau =  moins d'apport d'éléments pour favoriser la croissance du nodule). Source : . aiguial

    Les sphères métalliques inconnues

     

    Des sphères tournantes...

     Des sphères sont exposées au musée sud-africain de Klerksdorp.
     La composition pourrait être d'origine météorique mais la formation n'a rien de naturelle et semble bien artificielle. De plus, Roelf Marx, conservateur du musée Klerksdorp, a découvert que la sphère qui est exposée dans une vitrine du musée, tourne lentement sur son axe sans la présence d'aucune vibration extérieure, comme si une énergie qui lui est propre fonctionne toujours après 3 milliards d'années ? Source : /mystere-paranormal-

    Les sphères métalliques inconnues 

    Les sphères métalliques inconnues

    Photos : cirac.org


     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"