• Pacal Votan, Le Magicien du Temps

      Mystères humains

    PACAL VOTAN – Le Magicien du Temps
    603 - 683 ap. JC

    Pacal Votan, Le Magicien du Temps

     Connu comme le magicien du temps, Pacal Votan régna pendant 52 ans sur Nah Chan, aujourd’hui appelée Palenque, au cours du 9 ème baktun (ce baktun alla de l’année 435 à l’année 830 de notre ère). Il fut le guide de la mission maya qui avait pour but d’inscrire sur la pierre, pour la postérité, le savoir astronomique et mathématique du temps. Il a laissé pour message que « Tout est nombre. Dieu est un nombre. Dieu est en tout », que nous sommes tous intimement liés et constamment informés par la Galaxie, et que la vie et toutes les formes sont ordonnées par les mêmes modèles de bases récurrents. Ses connaissances ont surtout été centrées sur la fin du grand cycle galactique de 26000 ans qui se termine le 21 décembre 2012. Le message légué nous est donc destiné : nous sommes les élus qui ferons le passage à la nouvelle naissance cosmique. 

     

    « L’obscurité donne naissance à la lumière » . Pacal Votan savait que l’humanité oublierait des choses fondamentales comme son lien à la nature, la fréquence de synchronicité, l’unité… car il était le maître du temps et des cycles, et ce cycle avait déjà commencé.

    PACAL VOTAN – Le Magicien du Temps

     (source de la photo :latraditionprimordiale)

    L’inconscience a fait partie intégrante de l’évolution humaine, seule façon de lui permettre de se réveiller par choix et de retourner à la conscience dans le libre-arbitre. Il fallait couper le lien à la nature pour en connaître sa véritable valeur.

    L’homme est entré dans l’illusion pour connaître la vérité. Pacal Votan savait que la mission de son peuple était de léguer à l’humanité les outils qui faciliteraient son éveil. Chaque peuple a laissé un message pour des moments précis, celui des Mayas était destiné à notre époque pour nous aider à nous réveiller dès que le moment serait venu, dès que nous l’aurions choisi, dès que nous chercherions à nous synchroniser avec nous-mêmes. 

    Le moment du réveil est venu, c’est la fin du dernier cycle de l’illusion et du matérialisme ;le grand cycle d’évolution biologique se termine pour faire place à une évolution d’ordre spirituel qui commencera lors de la grande synchronisation de notre galaxie avec son centre, le 21 décembre 2012. 

    Le rôle de Pacal Votan, Soleil galactique, était de définir la fin du cycle cosmique de l’amnésie et le début de la nouvelle création. Ces 26000 dernières années correspondaient à la gestation de la Terre qui doit accoucher en 2013. Avec la connaissance de la fréquence naturelle du temps qu’il nous a laissé, l’humanité peut, si elle le souhaite, prendre conscience de son temps artificiel et revenir à la synchronicité pour accompagner la Terre dans son évolution.

     

    Voyons les nombres :

    La période classique maya se situe au 9ème baktun

    Pacal Votan régna pendant 52 ans.

    Il mourut en 683 et sa tombe fut scellée 9 ans plus tard en 692.

    Sa tombe ne fut redécouverte et ouverte qu’en 1952.

    Entre 692 et 1952, 1260 ans se sont écoulés (12 :60 : période durant laquelle s’est propagée la fréquence artificielle de temps).

    Entre 692 et 2012 (fin du cycle), 1320 ans se seront écoulés (13 :20 ; fréquence universelle du temps).

    De 1492 (conquête espagnole) à 2012 il y a 520 ans.

    Nous finissons maintenant le dernier baktun de l’accélération et de la transformation de la matière, un cycle de 5200 ans qui commença avec Babylone. 

     

    Le message de Pacal Votan a été transmis au travers du Télektonon, « le tube parlant de la prophétie ». Cette pierre se trouve toujours à sa place d’origine, enfouie sous le 9ème étage du Temple des inscriptions de Palenque.  

    A propos de Pacal Votan, grand prêtre maya

    Propos de José Argüelles, le 4 Avril 1995 

    Pacal Votan est le prophète maya qui vécut au 7ème siècle de cette ère chrétienne entre les années 631 à 683. Cela prit neuf ans pour construire le temple des inscriptions, pyramide à neuf niveaux, à Palenque, qui abrite sa tombe. Elle fut consacrée en 692 et quand les Mayas partirent vers 830 après JC, à la fin du 10ème baktun, personne ne se souvint plus de sa tombe. 

    Vers 1692, des lettres furent échangées entre un couple de moines bénédictins ou franciscains vivant au Chiapas et concernant un texte perdu appelé "Les expériences de Pacal Votan". Ce texte n’a jamais été retrouvé. Les lettres disent que Pacal Votan était vivant au temps de la tour de Babel, au temps de Noé, et était un des prophètes qui suivirent Noé. C'est Pacal Votan, remarquent-ils, qui navigua du vieux monde vers le nouveau et fonda la cité de Palenque. Il est aussi dit qu'il a voyagé d'un endroit lointain appelé Valum Chivim, une étoile, jusque sur cette planète et a construit une tour. Sous cette tour, il y avait un rocher, et Pacal Votan voyagea à travers ce rocher au moyen d'une échelle de serpent, et avait déjà fait quatre visites à ce rocher. C'est ce qui était dit dans le livre perdu des récits de Pacal Votan.

    En 1952 un archéologue du nom d'Alberto Ruz Lhuillier découvrit la tombe de Pacal. Il remarqua une curieuse pierre dans le carrelage de la pyramide (le temple des inscriptions), à son sommet. Il souleva cette pierre en 1949 et vit quelques moellons et un tube fait d'une matière ressemblant à des tuiles de céramique. Ruz Lhuillier a plus tard dit que s'il n'avait pas vu ce tube, il n'aurais jamais enlevé le moellon. il commença à creuser et trouva un escalier qui allait du haut du temple au sol de la pyramide jusqu'au sarcophage en-dessous. Tout en dégageant l'escalier, il remarqua que ce tube courrait tout le long de l'escalier jusque dans la tombe elle-même. Il ouvrit l'énorme porte qui donnait sur cette tombe le 15 juin 1952. Ruz Lhuillier déclara qu'il était à la fois terrifié et d'humeur mystique, car il savait que cette porte n'avait jamais été ouverte depuis 692, qu'il pouvait sentir le souffle des personnes qui avaient fermé cette porte. Il vit que le tube allait droit dans la tombe. S'il n'y avait pas eu ce tube, cette tombe n'aurait jamais été découverte ! 

    Qu'était-ce que ce tube ? Alberto Ruz Lhuillier pensa qu'il s'agissait d'un "tube parlant" (genre de téléphone à tuyau qu'on trouvait sur les bateaux) à travers lequel Pacal Votan fonctionnait comme un oracle parlant depuis la terre du temple. Ce tube était appelé le Télektonon, le "Tube-Parlant-de-l'esprit-de-la-Terre". 

    Je suis aussi allé voir cette tombe avant la Convergence Harmonique de 1987. Nous voyageâmes à Palenque sur la guidance de Pacal Votan pour accomplir une cérémonie. Nous y sommes retournés en 1989 avec Hunbatz Men (un chaman de la pure tradition maya) qui fut capable d'avoir l'accord du gouvernement mexicain et l'INA (institut d'archéologie) pour mener une cérémonie à Palenque le 12 Mars 1989. 

    C'était la première fois qu'il y avait de nouveau une cérémonie depuis de très longues années (peut-être un millénaire). Quand nous marchâmes avec les danseurs aztèques et arrivâmes au temple des inscriptions, Hunbatz Men, me demanda de faire l'invocation. Je fis celle-ci, "l'ouverture" de Palenque, puis nous fîmes une méditation sur les marches.

    Pacal Votan, Le Magicien du Temps

    La dalle recouvrant le sarcophage de Pacal Votan. Certains y voient une machine volante, d'autre le telektonon, un outil de communication permettant de réaliser les prophéties. Les archéologues expliquent qu'il s'agit là d'une synthèse des concepts fondamentaux de la religion des Mayas et que Pacal est assis sur "l'Arbre de Vie"

    Après Hunbatz Men me demanda : "Que vous a dit Pacal Votan, frère José ?" et je répondis :

    "frère Hunbatz, Pacal Votan vint à moi, et me déclara qu'il était sur le point de revenir, ou que ses informations allaient revenir, et ceci, dans une forme qui la rendra universellement disponible pour chaque être humain, sur cette planète, aucune importance s'ils ont entendu parler de Palenque ou non".

    Cela se passa le 12 mars 1989, jour des neuf étoiles du calendrier sacré. 

    Pour la Convergence Harmonique nous savions qu'il nous fallait continuer à travailler sur les codes mathématiques, et que la Convergence Harmonique prouverait que la prophétie était correcte. 

    Quelle Prophétie ?

    La prophétie de la Convergence Harmonique? c'est une prophétie se réalisant en ce moment, la prophétie des treize ciels et des neuf enfers (cycles d'années). 

    J'ai appris cela de Tony Shearer, dans son livre "Lord of the Dawn" (Les Seigneurs de l'aube), publié en 1971. Tony me donna cette information en 1970, disant que les treize ciels et les neuf enfers ont chacun 52 ans, le premier des ces cycles commençant en l'an 843. 

    Pour en revenir à Pacal Votan, il vécut de l'an 631 à 683, la fermeture de sa tombe et sa consécration eurent lieu en 692. Les sept générations (qui font aussi partie de la prophétie) allèrent de 692 à 830, à la fermeture du 10ème Baktun. Les treize ans d'attente finirent en 843, au début du cycle des treize ciels, qui finirent en 1519, à la conquête de Mexico. Le cycle des neufs enfers commença et se termina les 16-17 Août 1987... Qu'est-ce qui arrive après ce cycle des neufs enfers ? La Convergence Harmonique, qui est l'ouverture du cycle final. 

    La prophétie de la Convergence Harmonique déclare que ces dates (16 et 17 août 1987) marquent le début des derniers 25 ans du grand cycle des 13 Baktuns, ce cycle qui commença en 3113 avant JC pour se finir en 2012 après JC, ainsi que les derniers 26 ans du cycle de 26000 ans, jusqu'au début du nouveau cycle en 2013. 

    La prophétie disait que si 144000 personnes étaient capable de remercier le Soleil ces jours-là, le 16 août, et restaient en cercles de méditation ces deux jours, cela aurait ouvert les portes pour sauver la planète. 

    En d'autres mots, La prophétie de la Convergence Harmonique dit que l'âge du matérialisme est maintenant pratiquement terminé, et qu'il nous faut retourner vers la nature d'une manière ou d'une autre !...  

    Source : etranges.revelations 

    Hommage au Professeur Alberto Ruz Lhuillier - Le découvreur de la tombe du ROI PAKAL

    Pacal Votan, Le Magicien du Temps 

    Alberto Ruz Lhuillier est un archéologue mexicain né à Paris le 27 janvier 1906 et mort à Montréal le 25 août 1979. Il s'est spécialisé dans l'archéologie précolombienne mésoaméricaine, et est connu pour avoir dirigé les fouilles de l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire (INAH) sur le site maya de Palenque, où il a découvert le tombeau du souverain maya Pakal.

    Alberto Ruz Lhuillier est parfois surnommé le « Hitchcock de l'archéologie ».Alberto Ruz Lhuillier naît à Paris d'un père cubain et d'une mère française. Ses grands-parents paternels, José Francesco Ruz et Marie Miracla Mas, ont fui Cuba pour Paris. Sa tante, Marie Adolfina Clémencia Ruz, épousa en 1883 le compositeur et musicien Gustave Dauvin (1844-1901).

    Il fait ses études au collège de La Havane, à Cuba, puis au Mexique où il obtient le titre d'archéologue de l’Escuela Nacional de Antropología e Historia.

    À la mort de Miguel Ángel Fernández en 1945, il est chargé des recherches de l'INAH sur le site maya de Palenque. Pendant qu'il officie en tant que Directeur des Monuments Pré-Hispaniques dans la section sud de l'INAH, Ruz Lhuillier fouille une grande partie de la ville, et gère la restauration et la conservation certains édifices, comme le palais de Palenque. En 1948, il découvre l'entrée de la tombe du souverain maya K'inich Janaab' Pakal I, cachée sous le Temple des Inscriptions.

    Après quatre saisons passées à déblayer l'escalier enfoui sous les décombres, il met au jour le sarcophage et le corps de Pakal. Il découvre également la Tablette du Palais, qui servit de dossier à un trône, et la Tablette des Esclaves qui représente un cahal au milieu des captifs enchaînés. Il continue à travailler sur le site jusqu'en 1958.

    Ruz Lhuillier meurt à Montréal, au Canada, le 25 août 1979. Plusieurs de ses livres sur les Mayas, y compris son ouvrage majeur Los Antiguos Mayas, ont été publiés à titre posthume. Rendant un ultime hommage au travail de cet homme, le gouvernement mexicain a donné son autorisation pour enterrer ses restes en face de la nécropole découverte par lui à Palenque.

    Source : wikipedia

    Mystères humains

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"