• Phénomènes terrestres étonnants

    Mystères de la terre

    Phénomènes terrestres étonnants

    Des clichés incroyables de phénomènes terrestres naturels

    Les chutes de feu

    PHENOMENES TERRESTRES

    Quand une chute d'eau se transforme en cascade de feu.

    C'est un phénomène spectaculaire qui attire chaque année des milliers de curieux au parc national Yosemite aux Etats Unis à la mi-février. Durant 2 minutes, une chute d'eau flamboie sous l'effet du soleil.

    Les photographes connaissent bien ce phénomène spectaculaire et accourent du monde entier pour le voir. En effet, chaque année, vers la mi-février, la terre et le soleil se trouvent alignés de telle sorte qu’au coucher du soleil, les chutes d’eau du Horsetail du parc national Yosemite, aux Etats-Unis, se parent d’une couleur dorée ou orangée qui leur confèrent l’aspect d’une coulée de lave.L'instant, magique, ne dure que deux minutes maximum, pour une période de deux semaines environ. De plus, pour avoir la chance d'y assister, il faut que l’horizon soit dégagé et qu'il ait plu suffisamment durant l'hiver pour que la cascade soit importante.

       

    La chute du Horsetail (« queue de cheval»), d’une hauteur de presque 500 mètres, se jette de la falaise El Capitan. C'est la plus grande chute du parc national californien. (source : tdg)

    Les cascades sous-marines de l'île Maurice

    Sur l’île Maurice, cette soudaine profondeur de l’océan crée une illusion de chute d’eau inhabituelle. C’est en réalité une cascade de sable.

    PHENOMENES TERRESTRES

    Les Bulles du Lac Abraham

    Chip Phillips

    Le lac Abraham est un lac artificiel au nord de la rivière Saskatchewan dans l’ouest de l’Alberta, au Canada. L’hiver, le lac glacé capture les bulles d’air sous la surface et propose des tableaux inédits.

    Chip Phillips Lac Abraham

    Le lac Abraham, dans les Rocheuses canadiennes, a une superficie de 53 7 km2 et une longueur de 32 km. Il est nommé en l’honneur de Silas Abraham, un habitant de la vallée au XIXe siècle. Bien qu’il soit artificiel, la couleur bleue turquoise des eaux du lac provient des farines de roche générées par le meulage mécanique du substrat rocheux par des glaciers alentours.

    Le lac offre tous les hivers un spectacle étonnant. La surface craque et des milliers de bulles d’air sont capturées dans la glace. Le photographe Chip Phillips a récemment pris une série de photos de ce phénomène naturel.

    (source : one360)

    Chip Phillips Lac Abraham 08

    Les tours de vapeur

    Les tours de vapeur: Elles surviennent aux côtés des aurores boréales, ces formations géothermiques donnent à cette région une ambiance de film de science-fiction.

    PHENOMENES TERRESTRES

    L'étang bleu d'Hokkaido

    Situé à Biei, sur l’ile japonaise d’Hokkaido, cet étang artificiel change de couleurs chaque jour de manière surprenante avec les teintes de la nature, il devient bleu quand la première neige tombe. 

    Hokkaido Lac 01

    L’étang a été créé artificiellement pour protéger la population en cas d’une éruption volcanique du Mont Tokachi. De manière surprenante, l’étang peut changer de couleur en fonction du temps et offre une vue qui attire les touristes de partout.

    La pureté du bleu n’a pas d’explication exacte, mais ce phénomène est attribuable à l’eau contenue dans l’hydroxyde d’aluminium capable de réfléchir la couleur bleue, comme il le fait dans l’atmosphère de la terre. Selon Kent Shiraishi qui a réalisé cette série de photos, c’est le plus beau lac du monde.

    Hokkaido Lac 07

    (source : one360)

        

    Le Fly geyser

    Le Fly Geyser se situe à Hualapai Valley, près de Gerlach dans le Nevada. Il peut être vu de la route nationale 34. Le Geyser n’est pas un phénomène naturel, mais le résultat du forage d’un puits d’eau.  

    Situé sur des eaux souterraines très chaudes, le forage date de 1916. Dans les années 1960 de l’eau chauffée par géothermie trouva un point faible dans le tuyau et a jaillit à la surface. Depuis, le puit est en éruption continue et a fini par construire un cône de minéraux autour du tuyau, lui donnant un aspect fantastique.

    Les couleurs des micro-organismes sont différents selon la chaleur, comme dans les autres sources des environs. Il est difficile de s’en approcher car il est sur un terrain privé.i


    (source : Illustration © Wikimedia et one360)

    Icebergs colorés

    En Antartique, le photographe Jeff Mcneil a réalisé des clichés incroyables des icebergs et de la banquise. Certains d’entre eux sont sculptés par les éléments et présentent différentes textures et couleurs. 

    Iceberg

    Les icebergs sont des fragments d’un glacier détachés du front et flottant dans la mer. Contrairement à la banquise qui est constituée d’eau de mer gelée, les icebergs sont des fragments de glaciers arrivant en mer et ils sont constitués d’eau douce.

    Les crevasses sur le plateau de l’Antarctique peuvent se remplir avec de l’eau de mer provenant de la fonte et du regel, créant des couches de glace bleue dans la glace blanche. L’eau de mer congelés contient aussi des matières organiques et des minéraux, cette glace se mélange avec l’eau douce congelée et les icebergs ont alors différentes couches colorées et des textures spectaculaires.

    Iceberg 03

    Illustrations © Jeff Mcneil et one360)

    La tempête éternelle 

    L’embouchure de la rivière Catatumbo au Venezuela crée des conditions météorologiques qui conduisent à 160 nuits orageuses consécutives chaque année.

    PHENOMENES TERRESTRES  

    Les arcs-en-ciel blancs

    Le brouillard ressemble à une ombre d’arc-en-ciel. Ils semblent encore plus rares que l’habituel.

    PHENOMENES TERRESTRES

    (source : espritsciencemetaphysiques

    Les lumières de séisme

    PHENOMENES TERRESTRES

     

    Ce sont des éclairs, des flashs ou des espèces de halos lumineux qui apparaissent avant ou pendant les secousses sismiques. On les a déjà associés aux phénomènes paranormaux, mais aujourd’hui on reste plus terre-à-terre : l’origine de ces manifestations pourrait être tout simplement des charges électriques provenant de failles sismiques, un peu comme les aurores boréales. Toutefois, la science reste hypothétique devant ce phénomène.

    Selon Cristiano Ferugia, physicien italien, les preuves de la présence de lumières sismiques remontent à 2000 ans avant Jésus-Christ. Pendant longtemps, les géophysiciens sont restés sceptiques face au phénomène.

    Mais, en 1966, des photos du séisme de Matsushiro au Japon, apportent des indices. Désormais, il existe de nombreuses images de ces lumières qui varient autant en couleurs qu'en formes. En 2003, le physicien de la NASA Friedemann Freund suggère que ces phénomènes lumineux résultent de l'activité électrique des roches. Selon lui, les tremblements de terre peuvent altérer les propriétés électriques du silicium et de l'oxygène contenant des minéraux. Ces derniers seraient alors capables de transmettre du courant et d'émettre de la lumière. Toutefois, le Professeur David Brumbaugh, de l'Arizona Earthquake Information Center, estime que cette théorie n'est qu'une "possible explication", au mieux.

    (source : leblogdestella)

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"