• Textes étranges

    Découvertes extraordinaires 

    LE CODE MAYA, LES ONDES DU CERVEAU

    et l'Invisible 

    Textes insolites

    Le Code Maya  

    Source :  « Guérison spirituelle et Immortalité » de Patrick Drouot (Physicien), relatant ses recherches effectuées au Monroe Institute – Blue Ridge Mountains – Virginie (USA).

    RYTHMES DU CERVEAU (Train d’ondes) ET AUTRES DIMENSIONS

    - Rythme BETA – Concentration (13 HZ – 40 HZ)

    Selon p. Drouot c’est le niveau 7. Premier stade.

    - Rythme ALPHA – Relaxation (8HZ – 13 HZ) –

    Selon P. Drouot le monde des sages, des mystiques, des chamans), niveau 14. Deuxième stade. Corps endormi, esprit éveillé.

     Rythme THETA – Sommeil léger (4 HZ – 7 HZ) –

    Selon P. Drouot, (avec des musiques, des mantras)-  niveau 21, Troisième stade. Expansion de conscience. Entre 14 et 21 se produit une sensation d’ouverture interne. Mélange d’ondes Alpha et Thêta. On peut décoder un chakra ou décoder un corps éthérique ou astral.

     Rythme DELTA  - Sommeil profond (1 HZ – 4 HZ)

     Selon P. Drouot, sortie du temps linéaire, niveau 28, quatrième stade. Le corps physique passe comme secondaire, vécu comme un véhicule. Plus de conscience du temps propre. Sentiment d’union, que tout est réel, plus que le quotidien. Globalité en soi et hors de soi. Les états visionnaires commencent entre 18 et 25, les flashs de médiumnité, la perception des champs énergétiques et des auras.

    En atteignant les zones frontières de NC (niveau de conscience) 28, on peut certainement ralentir le temps qui passe.

     NC 28 représente une zone frontière entre ce monde, cet univers et les univers non physiques.

    C’est une fusion avec l’esprit universel.

    Entre 28-30, c’est le monde des défunts.

    Entre 30-32, c’est le niveau des guides, des maîtres spirituels, apparitions magnifiques, boules de lumière, Intelligences qui se font et se défont.

    Les niveaux 28 à 35 représentent une interface entre les mondes supérieurs des causes et les mondes de manifestations.

     Entre 32-34, c’est un « métaprogramme » (selon John Lily, neuropsychiatre, père des caissons d’isolation sensorielle). C’est une ouverture vers le monde des avatars de l’Humanité – mais pas sur celui des avatars de l’Univers ! Passé, présent, futur n’existent plus. Tout se produit simultanément.

     Cinquième stade : Au-delà, en NC35,  se trouve donc  le monde de l’après-vie, des défunts, des guides, des archétypes, des informations du futur.

     Sixième stade : NC 42. Les Plans Cosmiques.

    De NC 35 à NC 42, les mots ne suffisent plus. Visions de villes titanesques sur fond d’espace noir, cités perdues dans la nuit des temps…En dépassant le NC 35, P. Drouot s’est aperçu que le monde astral, ses constructions, ses guides, ses maîtres n’étaient que des constructions de l’esprit. Au-delà de NC35, plus de guide, d’être, d’ange, de dieux. Simplement la lumière qui brille à des niveaux de fréquence intelligente, et les lumières de la création. Il a rencontré des milliards d’êtres qui s’étaient fondus en un seul point de l’Univers.

    Les portes Gamma, des trains d’ondes très élevées générées par le cerveau et découvertes à la fin des années 80 se trouvent à un niveau de conscience entre 32 et 37/38, à une autre étape de l’évolution de l’homme, que la conscience se révèle un champ d’énergie relativiste capable d’influencer le tissu sous-jacent de l’Univers.

     Septième stade : NC 42 à 49. La vacuité, la Source.

    Peut-être est-ce là que se trouve la source, le un, la vacuité. La conscience se fond dans la source comme l’eau se mélange à l’eau.

     La conclusion de tous ce niveaux de conscience démontre qu’en fait il n’y a pas de monde extérieur, il n’y a rien en-dehors de la conscience. Les sages et les saints qui ont atteint ce niveau, se sont affranchis des illusions du monde, cause de la souffrance de l’homme. Il émane d’eux un détachement des choses de la vie et une humanité radiante. Ils ne fuient pas la réalité ou les réalités quotidiennes, comme le pensent certains. Par leur expérience, ils ont découvert l’état selon lequel l’Univers les contient comme ils contiennent l’Univers. A travers ces états différents de conscience, l’être ressent la vie comme un bienfait infiniment précieux.

    ( Patrick Drouot a aussi écrit dans le même ordre d’idées : « Le chaman, le Physicien et le Mystique » -  « Mémoires d’un voyageur du temps » - Nous sommes tous immortels »  -«  Des vies antérieures aux vies futures » - « Les secrets stellaires de l’Ile de Pâques » )

    calendrier maya tzolkin

     

    L'INSTITUT MONROE et la recherche sur les ondes du cerveau

    Robert A. Monroe était un homme d'affaire américain, originaire de Virginie. En 1958, il commence à expérimenter ce qu'il décrit comme des "sorties hors du corps", terme qui sera popularisé par la parution de son premier livre en 1971 "Voyages Hors du Corps". Son travail et ses recherches sur les états modifiés de conscience ont abouti au développement d'une méthode de synchronisation hémisphérique par l'utilisation de sons, connue sous le nom de Hémi-Sync. En 1974, il fonde l'Institut Monroe, une organisation a but non lucratif dédiée à l'exploration de la conscience humaine.
    Site officiel: monroeinstitute 

    L’Institut Monroe est une organisation à but non lucratif qui a pour objectif la recherche et l’éducation. Il a été fondé par Robert Monroe; dans les années 50. Il s’est d’abord consacré à la recherche des effets que pouvaient produire différents types de sons sur l’accélération de l’apprentissage.

    Puis dès 1958, une équipe de chercheurs pluridisciplinaire composée de spécialistes dans les domaines de la psychologie, la médecine, la biochimie, la psychiatrie, l’ingénierie électrique, la physique et l’éducation ont mis au point une technologie audio d’avant garde nommée HEMI-SYNC; avec pour objectif non seulement d’améliorer les capacités mentales mais également pour faciliter le sommeil. Ces recherches ont abouti à la découverte suivante:

     «certains types de fréquences sonores amènent à des états de conscience peu accessibles à l’être humain en temps ordinaire». 

    Des travaux plus approfondis ont permis de vérifier les combinaisons de sons qui provoquent des états de conscience différents et ont conduit au développement de techniques visant à maintenir ou contrôler ces états. Pour avoir ouvert la brèche dans ce champ d’investigation, l’Institut Monroe jouit d’une réputation internationale. Il continue aujourd’hui sa vocation de leader dans le domaine de la recherche scientifique associée à la technologie du son. resonant

    Dans « Le Code Maya » de B. Hand Clow, il est dit : 

    La résonance du cerveau humain est en résonance avec la Terre. Le noyau de fer dans le centre de la Terre vibre à 40 Hertz par seconde. Quand le cerveau est le plus actif et le plus créatif, il vibre avec le noyau à 40 Hz, au rythme Bêta, ce qui signifie que nous sommes en résonance avec le noyau central terrestre. Quand l’esprit est relâché et méditatif, il vibre avec les sphères intérieures de la Terre situées entre le noyau et la croûte terrestre, dont le rythme diminue progressivement de 40 Hz à 7 Hz, allant du rythme bêta au rythme alpha. Nous sommes alors en résonance avec l’intérieur de la Planète.

    Nos cerveaux vibrent en alpha entre 13Hz et 8 Hz, donc notre résonance avec l’intérieur proche de la Terre est aussi bien en ondes bêta qu’en ondes alpha. La croûte terrestre vibre environ à 7,5 Hz, rythme de transition entre les ondes alpha et thêta. Dans les états de somnolence ou de sommeil léger, notre conscience commence à s’envoler vers l’atmosphère et notre cerveau vibre en ondes thêta entre 7Hz et 4 Hz. La ceinture intérieure dite de Van Allen, ceinture de radiation externe à la Terre, qui contient des particules chargées maintenue en place par le champs magnétique terrestre, vibre à environ 4Hz. Les rythmes entre la Terre et le ceinture intérieure sont entre 7 Hz et 4 Hz , ce qui veut dire que lorsque nos cerveaux vibrent en thêta, nous résonnons avec l’atmosphère et la ceinture en question. Profondément endormis, nous sommes au niveau delta, entre 4 Hz et 1 Hz, ce qui signifie que nous résonnons avec la ceinture extérieure de Van Allen et la magnétopause, frontière entre la magnétosphère, dominée par le champ magnétique de la planète, et le système solaire.

    Autrement dit, lorsque nous sommes profondément concentrés, nous sommes directement branchés au cœur de l’intelligence centrale de la Terre, et quand nous nous laissons aller, que nous nous relaxons, que nous nous endormons, notre esprit se libère du champ terrestre. C’est quand nous pensons le plus intensément et que nous avons les flashes de créativité les plus géniaux que nous vibrons en phase avec les cristaux de fer sous pression du noyau, et c’est lorsque nous sommes dans les limbes que nous délaissons nos corps et la Terre  et que nous évoluons dans les royaumes célestes.

    Dans mon système à dimensions, la première (1D) est le noyau de cristal de fer au centre de la terre, 2D est la sphère intérieure incluant le noyau, 3D est la croûte terrestre et 4D est l’atmosphère de la Terre jusqu’à la ceinture intérieure et extérieure de Van Allen et même la magnétopause. Les cinq dimensions les plus élevées sont au-delà de la magnétopause.

     ***

    "Celui qui nie l'existence d'entités supérieures au règne humain se limite et s4obscurcit. Même s'il n'en est pas conscient, l'existence de ces entités est une réalité. Comment peut-il imaginer qu'il va avancer, se perfectionner, en ignorant ou en refusant d'admettre qu'au-dessus de lui existe cette hiérarchie sublime des Anges, des Archanges… jusquau Seigneur ? Puisqu'il se coupe de la chaîne ascendante des êtres, il n'a rien ni personne à qui faire appel pour recevoir des énergies d'un ordre supérieur et avancer sur le chemin de l'évolution.
    Bien sûr, tant quil sagit du plan matériel, on peut toujours se débrouiller sans avoir la moindre idée des hiérarchies angéliques. Mais dans la vie spirituelle c'est impossible, on stagne, car on se coupe du courant de la vie divine. Seul celui qui a conscience de l'existence de ces hiérarchies voit toujours une lumière devant lui, et il reçoit un élan pour continuer à marcher."

    Omraam Mikhaël Aïvanhov 

        

      

     

      

     Découvertes extraordinaires  

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"