• Une histoire extraordinaire survenue au Dr Jean Jacques Charbonier et à Geneviève Delpech !

    Source : sa page Facebook du 31-03-2017

    QUAND L'INCONCEVABLE CÔTOIE L'INCROYABLE ! Vous aurez beau activer vos consciences analytiques, les pousser à 100% de leurs capacités, pianoter sur vos tablettes de statisticiens, raisonner, palabrer, zététiquer, rien, absolument rien ne peut expliquer ce qui s'est produit ce 30 mars 2017 à 13 h 15. En effet, si on tient compte de nos classiques raisonnements terrestres, les évènements qui se sont produits à cette heure là sont... tout simplement impossibles. Je vous laisse juger. Il était donc 13 h 15 quand les choses ont basculé. Nous déjeunions avec mon épouse Corinne sur la terrasse ensoleillée de notre maison ariégeoise. J'avais branché la sono sur l'application iTune de mon portable pour diffuser un programme intitulé "ambiance lounge : piano-jazz" et, quoi de plus normal, nous n'écoutions que des airs de jazz joués au piano. Aucun chant ; que du piano. J'insiste. Mais tout à coup, une chanson interrompt le répertoire. Nous reconnaissons immédiatement les premiers accords : "Quand j'étais chanteur" de Michel Delpech ! Le morceau préféré de son épouse Geneviève ; celui qui avait été choisi lors de notre passage chez Ardisson quand nous fûmes invités à parler de la séance de TCH de Geneviève à Toulouse qui lui avait permis de retrouver sous hypnose son défunt mari. Mon épouse et moi sommes abasourdis. Ce changement brutal est totalement impossible compte tenu de la programmation faite sur mon téléphone posé sur un meuble à une dizaine de mètres de la table où nous déjeunons. N'osant même plus bouger de nos sièges, nous laissons terminer la chanson jusqu'au bout sans dire un mot. Que peut-on faire à part frissonner dans un moment pareil ? Que dire ? Que penser ? Après la dernière note, le piano jazz reprend comme si de rien n'était. Nous téléphonons aussitôt à Geneviève Delpech pour l'avertir de ce que nous venions de vivre. Mais elle ne nous laisse pas le temps de parler. " Ah c'est incroyable, j'allais vous appeler à l'instant. Vous êtes bien assis ? Je suis dans ma voiture et sur la banquette passager, devinez ce qu'il y a ? De-vi-nez-ce-qu'il-y-a ? Mon alliance ! Mon alliance : celle que j'avais perdu chez vous avec ma bague. Elle est apparue là, maintenant, pratiquement deux mois plus tard à 800 kilomètres de chez vous ! Depuis que je suis partie de chez vous, j'ai conduit cette voiture des dizaines de fois. J'ai même fait faire un nettoyage intérieur complet. Elle n'y était pas, elle vient d'apparaître là, maintenant. Je suis bouleversée ! " Geneviève le fut d'autant plus quand on lui annonça qu'au même moment, la voix de Michel Delpech interrompit de façon brutale notre répertoire de piano pour interpréter la chanson préférée de l'amour de sa vie.

    « »