• Un chimpanzé remis en liberté en Argentine

     Pour la première fois, la justice d’un pays a ordonné la libération d’un animal retenu captif, en l’occurrence, Cécilia, un chimpanzé de 19 ans qui se morfondait dans un zoo argentin. Le juge a tout simplement décidé de la faire bénéficier d’une ordonnance habituellement réservée aux humains : l’habeas corpus qui interdit l’emprisonnement d’un individu sans jugement.Saisie par l’Association de défense des droits des animaux argentine (A.F.A.D.A), un tribunal argentin a rendu son verdict en démontrant que les animaux possèdent aussi des droits primordiaux. La juge Maria Alejandra Mauricio explique :
    « On ne parle pas de droits civils inscrits dans le Code civil, mais des propres droits d’une espèce : droit à se développer, à vivre dans son habitat naturel. »

    Source : positivr

    « »