• Ces ovnis que la Nasa veut cacher

    Mystère des ovnis

      LES OVNIS ET LA NASA

    Retour sur une rencontre rapprochée avec une astronaute de l'E.S.A

    (FEA - M. Ribardière le 01-10-2015)

    L'Agence Spatiale Européenne a t-elle aujourd'hui un programme de gestion des affaires OVNI pour les cas qui concernent les astronautes en cours de mission ?
    Si c'est le cas, quelles peuvent être ses directives. Quelles sont ces décisions pour ce qui concerne le partage des circonstances qui entourent de tels cas de rencontre ? L'E.S.A conduit-elle le sujet avec la même stratégie que le CNES ?
    - pas de vague.... laissons à de lointains successeurs la peine de divulguer une vérité qui dérange...les autorités en particulier.

    Les ovniologues le déclarent haut et fort depuis les années soixante: astronautes, cosmonautes ou spationautes sont eux aussi confrontés à des rencontres rapprochés avec les Autres.....
    Les Autres, ...qui sont-ils ?
    Ils sont justement ceux que les astronautes ne doivent pas évoquer ouvertement lorsqu'ils sont en mission dans l'espace.
    Les Autres, ce sont ceux qui ne viennent pas de chez nous, qui démontrent des technologies spatiales bien au delà de ce que notre espèce sait aujourd'hui concevoir.
    Les Autres semblent surveiller ce que nos nations placent en orbite et d'anciens militaires autrefois responsables lors de lancement de fusées ont révélés qu'ils ne se privent pas d'intervenir lors des projets de mise en orbite d'engins nucléaires.

    Les faits:
    Le 23 novembre 2014, l'astronaute Samantha Cristoforetti de l’ESA, en communication avec le sol, était occupée à l'extérieur de la station spatiale. Soudain une lumière orangée a éclairé la surface de la station. De plus en plus intense, rougeoyante, la lumière attire naturellement l'attention de Samatha qui se retourne et aperçois avec surprise un objet orangé intense puissamment lumineux. Elle ne peut retenir un cri de surprise.

    Voici son interview à son retour:

    « Alors que je me retournais pour regarder derrière moi j’ai vu les panneaux solaires de notre [fusée] Soyouz. Puis j’ai repéré quelque chose dans ma vision périphérique. Je me suis retournée tout doucement, et j’ai compris ce que je venais de voir. J’ai été subjugué par une joie sans nom: La Station Spatiale était là mais ce n’était pas n’importe quelle scène. Les énormes panneaux solaires de la station étaient inondés d’une lumière orange flamboyante, vivante, chaleureuse, presque étrangère. Je n’ai pas pu m’empêcher d’exprimer ma stupeur d’une voix forte, vous pouvez probablement l’entendre dans les détails de l’arrimage car à ce moment le micro de Mission Control était sur écoute. Anton m’a rappelé cela, donc j’ai essayé de contenir ma stupéfaction et je suis retourner devant les écrans de contrôle. Quand j’ai jeté un autre coup d’oeil la lumière était partie. »

    Source : feairplane  

    Des "visiteurs" autour de la Navette Spatiale...STS 115

     Le 19 septembre 2006, la mission STS 115 de la navette ATLANTIS est incapable de revenir sur Terre. Elle doit attendre 24 heures à cause d’un objet qui interfère avec sa trajectoire. L’objet la suit depuis plusieurs heures. Aucune explication officielle n’a jamais été donnée par la NASA. Lorsque l’astronaute, Mary Anne Stefany Shyn-Piper, essaie d’expliquer ce qui s’est passé, elle s’effondre. Elle essaie de nouveau et s’évanouit encore une fois. Quelle histoire, n’est-ce pas !

     En voilà le récit :
     
    A 11h45, le 9 septembre 2006, la mission STS-115 avait été lancée comme prévu depuis le complexe 30-9 situé au centre spatial Kennedy en Floride. Cependant, la NASA avait retardé le programme de retour d’un jour, à cause d’une rencontre avec un objet le 19 septembre. Un objet qui demeurait dans les hautes couches de l’atmosphère depuis 24 heures rendait impossible sa trajectoire de retour.
     
    Bien que la NASA ait d’abord annoncé qu’il s’agissait de débris spatiaux, de glace ou même d’un sac, elle reconnut finalement ignorer la nature de l’objet. La NASA, employa les termes « d’objet étranger ».
     
    Une fois sur Terre, durant la conférence de presse de l’équipage, voici ce qui se produisit lorsque l’astronaute voulut décrire cette rencontre.
     
    Mary Anne Stefany Shyn-Piper : Nous avons vu quelque chose qui …vous voyez …quelque chose que nous n’avions jamais vu avant. Et quand j’ai ouvert la porte, il y avait aussi quelque chose de différent… Et je suppose que cela ne se serait jamais terminé ainsi sans la préparation d’entrainement de l’équipage. J’ai vu cette lumière…


     
    L’astronaute Stefany Shyn-Piper, un membre de l’équipage de la navette ATLANTIS STS 151 s’est s’évanouie en racontant son expérience : l’observation d’un étrange objet très proche de la navette, tandis qu’elle essayait de procéder à une manœuvre à l’extérieur du vaisseau.
     
    Elle tente de poursuivre sa description. Cependant, en se remémorant cette rencontre inattendue, elle est de nouveau sujet au syndrome de stress post traumatique. Elle quitte alors la salle pour être examinée.
     
    Qu’est ce qui a maintenu l’équipage d’Atlantis en attente ?
     Ces images en révèlent la raison.

    Mise à jour  par Era pour Area51 le 26-1-2013 à 02h15

    Source : area51 

    Un voyage dans le temps pour la MIssion STS-115 Atlantis ?

     Il s’agit de la misson STS115avec l’équipage de la navette Atlantis en 2006. Des images portent la date de 2089, et d’autres 2106. Panne de l’appareil photonumérique ou réel voyage dans le temps. Durant cette mission beaucoup de choses étranges ont été vues par les astronautes.

    Source: Altynia.fr

      

    Mary Anne StefanyShyn-Piper victime d'une arme secrète ? 

    Les chercheurs japonais viennent d'inventer un "gadget" qui permet à distance d'empêcher une personne de parler à haute voix en la faisant bégayer. L'opération se déroule sans aucune souffrance et n'atteint que la cible visée. Le système consiste à enregistrer le discours de l'orateur et à lui renvoyer son texte immédiatement dans un bref délai de moins de quelques centaines de millisecondes. Cela affecte les processus cognitifs du cerveau et la victime se met à bredouiller jusqu'au silence.

    On se doutait de l'existence de ce type de "gadget" depuis longtemps ! 

    (source : ovni66

    Ces OVNIS qui agacent la NASA...

    Le 19 juillet 2011, on a pu remarquer la présence d'un intrus qui naviguait tout près de la dernière navette spatiale (mission STS-135).

    Lors de la retransmission en direct des images de la chaîne TV NASA, il aura fallu plus de 2 minutes à Houston pour changer l'image en cours de diffusion et passer à un autre sujet. Par chance nous avons pu extraire quelques images fixes qui montrent un objet dans le même axe que le bras articulé Canadien (voir article du 19 juillet).

    Ce n'est pas la première fois que les astronautes font des rencontres insolites dans l'espace. Pourtant, en orbite, le moindre objet ou débris, même minuscule, est un danger potentiellement mortel en cas de collision.

    A nouveau le 7 août 2011 - Même "présences"...

    Le 19 septembre 2006, l'équipage de la mission STS-115 préparait son retour sur Terre mais la présence de plusieurs OVNIS dont un qui a suivi Atlantis pendant plusieurs heures a mis en émoi tous les spécialistes astronautiques du centre Houston. L'OVNI évoluait entre la navette et la Terre. La procédure de retour fut décalée de 24h, le temps de vérifier l'intégrité de la structure de la navette. L'ovni n'a jamais pu être officiellement identifié.  

        De retour sur Terre,

    alors que l'astronaute Mary Anne StefanyShyn-Piper commence à parler en conférence de Presse, elle est prise d'un malaise qui la fait s'évanouir deux fois de suite devant le monde entier. A chaque fois, elle essayait d'articuler qu'au cours de sa mission, l'équipage a observé des choses qu'ils n'avaient jamais vu auparavant.

      L'image de cette astronaute en difficulté est extrêmement forte, choquante et émouvante. 

    Quand on connaît les contraintes physiques et psychologiques auxquelles sont soumis les astronautes, on peut quand même s'étonner de cette soudaine défaillance. On peut même se demander si ces deux évanouissements sont la conséquence d'un stress post-traumatique ou celui d'une intervention distante pour l'empêcher de parler…

    Stefanyshyn-Piper est une vétérante de deux vols dans l'espace, STS-115 en 2006 et STS-126 en 2008. elle a enregistré plus de 27 jours dans l'espace, et 33 heures et 42 minutes d'EVA en 5 sorties dans l'espace. Elle a pris sa retraite de la NASA en Juillet 2009 pour revenir à l'US Navy, aux Systèmes de Commandement, à Washington DC .

    Source : ovni66

    Jaime Maussan: - Le 19 septembre 2006, la mission STS 115 de la navette ATLANTIS est incapable de revenir sur Terre. Elle doit attendre 24 heures à cause d’un objet qui interfère avec sa trajectoire. L’objet la suit depuis plusieurs heures. Aucune explication officielle n’a jamais été donnée par la NASA. Lorsque l'astronaute, Mary Anne Stefany Shyn-Piper, essaie d’expliquer ce qui s’est passé, elle s'effondre. Elle essaie de nouveau et s’évanouit encore une fois. Quelle histoire, n’est-ce pas !
    A 11h45, le 9 septembre 2006, la navette ATLANTIS effectuant la mission STS-115 avait été lancée comme prévu depuis le complexe 30-9 situé au centre spatial Kennedy en Floride. Cependant, la NASA avait retardé le programme de retour d’un jour, à cause d'une rencontre avec un objet le 19 septembre. Un objet qui demeurait dans les hautes couches de l’atmosphère depuis 24 heures rendait impossible sa trajectoire de retour.

    Bien que la NASA ait d’abord annoncé qu’il s’agissait de débris spatiaux, de glace ou même d’un sac, elle reconnut finalement ignorer la nature de l'objet. La NASA, employa les termes "d'objet étranger".

    Une fois sur Terre, durant la conférence de presse de l’équipage, voici ce qui se produisit lorsque l'astronaute voulut décrire cette rencontre:

    Mary Anne Stefany Shyn-Piper : - Nous avons vu quelque chose qui …  vous voyez ….quelque chose que nous n’avions jamais vu avant. Et quand j’ai ouvert la porte, il y avait aussi quelque chose de différent…  Et je suppose que cela ne se serait jamais terminé ainsi sans la préparation d'entrainement de l’équipage. J'ai vu cette lumière… 

    L’astronaute Stefany Shyn-Piper, un membre de l’équipage de la navette ATLANTIS STS 151 s’est s’évanouie en racontant son expérience : l’observation d’un étrange objet très proche de la navette, tandis qu’elle essayait de procéder à une manœuvre à l’extérieur du vaisseau.

    Elle tente de poursuivre sa description. Cependant, en se remémorant cette rencontre inattendue, elle est de nouveau sujet au syndrome de stress post traumatique. Elle quitte alors la salle pour être examinée.

    Qu’est ce qui a maintenu l’équipage d’Atlantis en attente ? 

    Pendant que la navette spatiale libérait un liquide inconnu, on peut voir en arrière plan quelque chose qui émerge de l’espace. Cela s’approche. Ses mouvements écartent la possibilité d'un reflet ou d'un satellite. Cet objet tubulaire semble observer l’étrange situation. Progressivement, il s’éloigne jusqu’à disparaitre. Toutefois, il ne s’agit pas des seules images d’ovnis enregistrées au cours de cette mission. Atlantis avait décollé sans avoir la moindre idée de ce qu’il se passerait. Dès le premier jour, les rencontres inattendues avaient commencé : cinq sphères de grande envergure, une formation qui avait attiré l’attention de l’équipage.

    Ces images ont été enregistrées depuis la navette en orbite au-dessus de la république mexicaine. Le 14 septembre à l’aube, tandis que les astronautes tentaient d'installer de nouveaux panneaux solaires qui doubleraient la capacité énergétique de la station spatiale, ils remarquèrent un objet. Soudain et de façon inexplicable, la transmission fut interrompue durant plusieurs minutes.

    Coïncidence ?

    Observez combien la sphère brillante se déplace rapidement devant la station spatiale internationale. Les caméras placées sur Atlantis ont pu enregistrer cela le 17 septembre. Ce qui se produisit durant les 13 jours qu’a duré la mission fut extraordinaire comparé aux missions antérieures et est devenu une référence pour les équipages qui suivirent: les rencontres avec des présences étranges inattendues dans les projets, des présences qui interfèrent avec les activités humaines dans l’espace...

    STS-115 fut capable de rassembler un grand nombre d’images d’ovnis. STS-115 n’a jamais été seule dans l’espace.

    Des images édifiantes. Davantage que des suggestions, elles révèlent une réalité dans l’espace. Une réalité qui n’appartient pas seulement à la mission STS-115, mais à toute l’Humanité, à tous les hommes de la Terre et tous les visiteurs de l’espace.

    Les équipages ne sont jamais seuls… ni préparés.

    Ce qui est arrivé hors de la navette Atlantis entre le 19 et le 20 septembre 2006 est extraordinaire mais la réaction de l’astronaute Stefany Shyn-Piper l’est davantage lorsqu’elle s’est rappelé avoir été si proche de l’étrange objet. Un évènement auquel ni elle ni l’équipage n’était préparé.

    (source : feairplane)  

    Plus d'infos... 

    La présence de vaisseaux spatiaux, très vraisemblablement d’origine extraterrestre, se déplaçant dans l’atmosphère terrestre, a été constatée une multitude de fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale par des pilotes d’avions, tant civils que militaires, mais aussi dans l’espace, lors de vols spatiaux.

    Le 19 juillet 2011, on a pu remarquer la présence d'un intrus qui naviguait tout près de la navette spatiale pendant la mission STS-135.

    Lors de la retransmission en direct des images de la chaîne TV NASA, il aura fallu plus de 2 minutes à Houston pour changer l'image en cours de diffusion et passer à un autre sujet.

    Ce n'est pas la première fois que les astronautes font des rencontres insolites dans l'espace mais celles-ci sont généralement passées sous silence.

    D’ailleurs, pendant la mission STS-115, le 19 septembre 2006, alors que l'équipage préparait son retour sur Terre, la présence de plusieurs OVNIS, dont un qui a suivi « Atlantis » pendant plusieurs heures, a mis en émoi tous les spécialistes astronautiques du centre Houston (source).

    L'OVNI évoluait entre la navette et la Terre.

    La procédure de retour fut décalée de 24h, le temps de vérifier l'intégrité de la structure de la navette. Devant cette situation inexplicable les techniciens de Houston ont parlé de « débris de l’espace », de « glace » et même d’un « sac » !...Vraiment amusant !...

    La NASA a finalement parlé d’un « objet étrange » !...

    Un cas parmi d’autres…Toujours est-il que, pour des raisons de sécurité, la procédure de retour fut décalée de 24 heures afin de vérifier l'intégrité de la structure de la navette. Cet OVNI n'a jamais pu être identifié.L’équipage de la mission STS-115 était composé du commandant Brent W. Jett, du pilote Christopher Ferguson, des spécialistes de mission Joseph R. Tanner, Daniel C. Burbank, Steve MacLean, et Heidemarie Stefanyshyn-Piper.

    De retour sur Terre, alors que les astronautes évoquaient en conférence de presse leurs différentes activités à bord de la station, Mary Anne StefanyShyn-Piper,  spécialiste mission, a commencé à parler de sa sortie spatiale en scaphandre ainsi que de l’observation des OVNI à laquelle elle n’était pas préparée.

    Mais, lors de ce témoignage, elle a été prise d'un malaise qui l’a fait s'évanouir deux fois de suite devant les journalistes, dont ceux de la CNN (voir la vidéo).Un magnifique cas de syndrome post-traumatique.Quand on connaît les contraintes physiques et psychologiques auxquelles doivent résister les astronautes, on peut quand même s'étonner de cette soudaine défaillance.

    En fait, rien de bien extraordinaire car les astronautes de la mission n’étaient en aucune façon préparés à cette incroyable réalité : « Des observateurs aliènes, ou des vaisseaux automatiques, leur ont, vraisemblablement, rendu visite pendant cette mission spatiale !... ».

    Fort heureusement, l’astronaute a réussi à récupérer ses moyens et à participer à la mission STS-126 deux ans plus tard.

    Heidemarie Stefanyshyn-Piper a été membres d’équipage des missions STS-115, en 2006, et STS-126, en 2008. Elle a totalisé plus de 27 jours dans l'espace dont 33 heures et 42 minutes d'EVA en 5 sorties dans l'espace, puis elle a pris sa retraite de la NASA en Juillet 2009 pour revenir à l'US Navy, aux Systèmes de Commandement, à Washington DC.

     

     

     Qui est Heidemarie Martha Stefanyshyn-Piper ?

    Heidemarie Martha Stefanyshyn-Piper (née le 7 février, 1963 à Saint Paul, Minnesota) est une astronaute de la National Aeronautics and Space Administration (NASA).

    Elle est diplômée en 1980 au Derham Hall High School à Saint Paul, Minnesota, et a obtenu un Baccalauréat en sciences (1984) et une Maîtrise (1985) en Génie mécanique au Massachusetts Institute of Technology, et elle est commandante dans la United States Navy. Elle est une opératrice licenciée de radioamateur avec le certificat d'opération KD5TVR. 

    Sa première mission a été le STS-115 (9 septembre-21 septembre 2006), en tant que spécialiste de mission; elle est devenue la 8e femme à faire une sortie dans l'espace (sur un total de 159 spationautes l'ayant fait).

     Ses deux EVA (Extra-vehicular activity ou Sortie extra véhiculaire) qui ont duré un total de 12 heures, 8 minutes font d'elle la 2e femme en temps de sortie dans l’espace. Le 22 septembre, 2006, Stefanyshyn-Piper est tombée deux fois pendant une cérémonie de retour sur Terre avec sa famille et ses amis. Elle a été prise de vertige ou étourdissement pendant son allocution qui se déroulait au Ellington Field à Houston. Un médecin de vol a examiné Stefanyshyn-Piper, qui avait 43 ans, et a affirmé qu'elle subissait la transition de l'apesanteur à la gravité terrestre.

     Le 18 novembre, 2008, Stefanyshyn-Piper a accidentellement perdu sa boite à outils lors d'une mission à l'extérieur de la navette, alors qu'elle travaillait sur le mécanisme de rotation d'une des trois doubles antennes solaires de la Station spatiale internationale. 

    Mais les objets qui sont passés sous la station orbitale, et ont retardés le retour « d’Atlantis » sur Terre, avaient été précédés, dès le premier jour de la mission, par d’autres objets tout aussi surprenants.

    Ainsi, le 9 septembre 2006, cinq sphères d’origine inconnue était filmées par l’équipage alors qu’ils survolaient le Mexique (sur la vidéo à 2 minutes 58).

    Le 14 septembre 2006, un autre objet a été observé alors que les astronautes Tanner et Stefanyshyn-Piper installaient de nouveaux panneaux solaires qui devaient doubler la capacité électrique de la station orbitale.

    Mais la transmission a été soudainement interrompue pendant plusieurs minutes.

    Le 17 septembre, une sphère était filmée par la caméra « d’Atlantis ».C’est tout un ensemble d’apparitions inexpliquées qui ont eu lieu lors de la mission spatiale STS-115 réalisée du 9 au 21 septembre 2006. Elles ont bouleversé les astronautes qui y ont participé, car aucun n’y était préparé…Ce qui s’est passé pendant cette mission de 13 jours est absolument incroyable et sert, depuis, de référence aux autres missions spatiales. Pendant la mission STS-115, la présence d’OVNI autour de la station orbitale est une réalité qu’il difficile de nier.

    Cette situation n’est pas une première et de nombreux cosmonautes des vols précédents se sont fait l’écho de vaisseaux inconnus, ou de phénomènes inexpliqués, auxquels ils ont été confrontés lors de leur mission spatiale.Quand donc nos journaux, TV, et autres moyens d’informations du public, aborderont-ils enfin sérieusement ce sujet ?...

    Jean-Charles Duboc

    Blog des Sciences Exopolitiques

    source : euroclippers 

     

    VOIR AUSSI :

    Anomalies dans l'espace

    Des O.V.N.I.S. aux V.S.A.I.(Vaisseaux  Spaciaux A Identifier)

    Les ovnis et le nucléaire 

    Articles nouveaux sur les ovnis

    SIRIUS le film du Projet Révélation  

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait  plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"