• Des artefacts inexplicables

    Découvertes extraordinaires

    DES ARTEFACTS INEXPLICABLES

     Du métal vieux de 300 milliions d'années !

    Des artefacts inexplicables

    Une baguette métallique édentée, pressée dans du charbon, a été retrouvée par un habitant de Vladivostok, alors qu’il était en train d’allumer le feu dans sa cheminée. Il a montré son étonnante trouvaille aux scientifiques du Primorié (dont la capitale est Vladivostok). Ils ont conclu, après une analyse scrupuleuse, que l’objet datait d’il y a 300 millions d’années et qu'il avait été fabriqué par un être humain. Ils n’ont cependant pas pu déterminer celui qui l’a fabriqué exactement. (...)

    Le nouvel artefact de Vladivostok s’est avéré un casse-tête pour les scientifiques. Le charbon dans lequel cet objet a été trouvé a été apporté dans le Primorié de la Khakassie, de la région de Tchernogorie. L’âge de ce charbon a été déterminé à 300 millions d’années, donc les scientifiques ont estimé que la pièce métallique devait, elle aussi, avoir 300 millions d’années.  

    Source : echelledejacob 

    Le vase de 100.000 ans !

     Des artefacts inexplicables
    Ce vase, joliment décoré, à été découvert En 1851, à Dorchester (Massachusetts), à 5 mètres de profondeur, lors d’une opération de minage. Il est en Zinc-Argent, et d’après les experts, il est estimé à 100 000 ans. Cet objet a voyagé de musée en musée, pour disparaître finalement de la circulation.

    Source : fargin

         

    Le marteau  de 360 à 460 millions d'années !

    Des artefacts inexplicables

    Découverte à MyInfield en Ecosse d'un clou en fer et un marteau inséré dans la roche au milieu du XIXe siècle, en 1845. Dans un bloc de pierre de la carrière de Kingoodie. La tête du clou mesurait 2,5 centimètres. Elle était en contact avec une couche de gravier et légèrement corrodée, alors que le reste du clou était prisonnier de la roche.

    Le marteau est inséré dans un bloque d'Arenaria. L'Arenaria, datée par le docteur à W. Med du Centre de Recherche Géologiques Britannique, remonte à une période comprise entre les 360 et les 460 millions d'années.  

    Source : ecretebase

     

    Un livre à lire !

      

    Avec la publication en 2002 de son Histoire secrète de l’espèce humaine, co-écrite avec le docteur Richard Thompson, le chercheur Michael Cremo a bouleversé le monde de la paléontologie. Lors de cette interview accordée en 1995 à la journaliste Laura Lee, il explique comment il en est arrivé à la certitude que le modèle de la préhistoire humaine sur      lequel nous nous reposons depuis deux cents ans est totalement erroné.

    Source : 2012un-nouveau-paradigme  

    Un objet fait d'un alliage très complexe !

    Des artefacts inexplicables

    Au début de l'année 1974, un étrange petit objet a été rapporté à la lumière par un groupe d'ouvriers de construction qui creusaient dans une région du centre de la Roumanie.

    La découverte a été faite à une profondeur d'approximativement dix mètres, dans les sédiments de la rivière Mures, à 2 km à l'est de Aiud et environ 50 km au sud de Cluj-Napoca, l'ancienne capitale de la Transylvanie.

    Au début, l'objet semblait être une pierre sombre, mais après avoir enlevé l'épaisse couche de sable de sa surface, il se révéla être un objet métallique d'origine inconnue.

    Le spécimen mesure 20,2 cm de long, 12,7 cm d'épaisseur, 7 cm de haut et possède une dépression circulaire (de 4 cm de diamètre) au centre.

    Il y a sur l'autre côté du mystérieux objet un autre petit trou d'un diamètre de 1,7 cm perpendiculaire au premier.

    Source : reveillons-nous 

    Des blocs de pierres comme découpés au laser

     

    Un outil de 250 000 à 500 000 ans !

    En 1961, trois copropriétaires d'un magasin de minéraux,  à Olancha en Californie, en prospection dans les monts Coso, ramenèrent une géode surprenante. La gangue extérieure de cette géode est composée d'argile durcie, de cailloux, de fragments de coquillages fossiles et de deux objets, ressemblant à un clou et à une rondelle.  

    Des artefacts inexplicables

     A l'intérieur, un cylindre en céramique est pris dans un manchon hexagonal en bois pétrifié, avec des fragments de cuivre entre les deux. Au milieu du cylindre est insérée une tige métallique de 2 millimètres de diamètre. Cet objet , qui serait âgé entre 250000 et 500000 ans, est resté trois mois exposé à Independance, au musée de l'Eastern California. En 1969 il fut vendu pour 25 000 dollars. D'autres photos aux rayons X ont été prises de cet objets.  

    Source : cretebase 

    Une précision incroyable dans la réalisation des gigantesques statues égyptiennes

     

     Des blocs de plusieurs milliers de tonnes découpés avec précision,

    en Egypte et en Amérique du Sud...  

     La Pierre du Monde

     Des artefacts inexplicables Des artefacts inexplicables

    "La Pierre du Monde" a été également trouvée ensevelie au fond d'un sous-terrain antique par des chercheurs d'or et permet de se poser d'étonnantes questions sur les connaissances de l'homme qui l'a gravée il y a plusieurs millénaires : les deux Amériques, l'Europe, le nord de l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie y sont parfaitement reconnaissables. On y voit même les traces au sud-est de l'Asie d'une grande péninsule, que l'on sait avoir existé il y a encore 12000 ans, formant avec les actuelles Philippines et Malaisie un ancien continent englouti (peut-être Mu, qui aurait étendu son empire du Japon à l'Australie en allant jusqu'à l'ïle de Pâques qui était à l'époque une montagne surplombant une île grande comme Madagascar au large de l'Amérique du Sud d'après cette carte et peut-être l'Amérique du Sud, d'où la probable provenance océanienne de certaines peuplades naviguant très tôt, peut-être même avant ceux qui sont passés par le Nord à pied via le Détroit de Béring glacé). L'Atlantide serait représentée par le grand cercle au large de la Floride, du côté des Bermudes, là où de violents phénomènes magnétiques, gazeux (poches de méthane sortant du sous-sol) et biologiques (le tapis végétal d'algues des Sargasses est réputé pour son épaisseur et infranchissabilité) protège peut-être un grand secret...

    Quoiqu'il en soit, elle est incrustée d'une ligne de quartz qui semble dessiner une ligne équatoriale, sauf que sur cette ligne apparaît un "croissant" (fertile ?) plus épais avec au centre un oeil luminescent. Cet oeil se trouve au Moyen-Orient, entre la Mésopotamie et l'Arabie Saoudite. La ligne continue et fait le tour de la pierre, mais s'incurve subitement vers le Nord, alors qu'une plus légère semble vouloir continuer la "ligne équatoriale". Cet endroit où la ligne s'incurve au-dessus de l'Amérique du Sud est précisément l'endroit où la Pierre du Monde à été trouvée. 

    La géométrie est l'une des plus anciennes sciences de l'humanité, base des mathématiques modernes et de l'orientation, de l'architecture. Il est logique qu'une extraordinaire coïncidence soit apparue à l'esprit de mathématiciens, lorsque la multiplication des ruines très anciennes de la planète, découvertes le long d'un axe nommé "latitude 30° nord" faisant le tour de la planète, est devenue trop évidente. Cet axe pourrait aussi être surnommé "l'Equateur de la civilisation" et on peut considérer que l'espace entre 25° et 45° degrés nord est concerné, tout autour du globe, l'influence la plus visible étant sur le 35ème...
     
    Mais il y a-t-il d'autres découvertes que ces alignements suspects d'apparitions de civilisations diverses étalées dans le temps, qui pourraient accentuer la probabilité d'un plan d'ensemble, d'une volonté organisée et d'une connaissance cachée de cet état de fait ? Je vais tâcher de réunir ici les nombreuses preuves qui y contribuent effectivement, faisant de cet axe mystérieux une indéniable intervention non humaine, étalée dans l'espace et le temps.
     
    Tout d'abord, l'une des dernières références, et un gros travail historique amenant à ces conclusions apparaissent dans ce documentaire extrêmement intéressant, et qui sert donc de base à la réflexion :  

    Source :  sciences-fictions-histoires 

     La Révélation des pyramides

    La révélation des pyramides, est un documentaire français (1h48) sur une théorie relative à l'origine de la construction des pyramides de Gizeh, les corrélations, le rapport avec le nombre d'or et l'architecture, les autres sites archéologiques, l'hypothèse selon laquelle Khéops aurait été construite de façon à avertir les hommes dans le futur. 

    Ce documentaire est l'original en français, différent de la version anglaise falsifiée, en deux parties réunies, basé sur le livre du même nom, de Jacques Grimault. Patrice Pooyard, le réalisateur du film, nous guide à travers les sites les plus anciens du monde et demande à différents experts pourquoi et comment les pyramides ont été construites, mais ce n'est que le début de l'histoire. Jacques Grimault a passé 37 ans de sa vie à chercher les secrets des pyramides d'Egypte ainsi que des autres grands sites archéologiques du monde. "Comme tout le monde, je pensais que tout avait été dit concernant la grande pyramide de Gizeh, jusqu'au jour où je découvris que des faits inexpliqués restaient ignorés par l'égyptologie.

    Alors j'ai enquêté, sans a priori ni préjugés. Je voulais seulement comprendre comment la grande pyramide avait été construite, mais cette quête m'a mené au-delà de ce que je pouvais imaginer. Tout repose sur des faits, cette aventure conduit à travers le temps sur les sites archéologiques les plus énigmatiques de notre planète, aux confins de l'origine de notre civilisation, pour enquêter. Que vous adhériez ou non à ses conclusions, une chose est certaine, jamais plus vous ne regarderez notre planète du même oeil", dit-il. 

    Source : inexplique-endebat

    Voir aussi :

     La carte impossible 

    Des empreintes mystérieuses

     

      

     Découvertes extraordinaires 

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"